Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1
Bienvenue à Konoha High School !
Depuis les événements dramatiques de 2011, beaucoup de choses ont changées... Une étrange bactérie du fond des océans vint semer la zizanie et les humains ne sont plus vraiment pareils... La ville de konoha, 25 ans plus tard, sous le signe du chaos et d'un régime totalitaire, venez vivre l'aventure !
Oserez-vous vivre dans un monde où la normalité n'existe plus ?



 

Partagez | 
 

 Aaah chaleur...leur...eur.. [PV Michael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Aaah chaleur...leur...eur.. [PV Michael]   Jeu 8 Juil - 23:27

>>Amber Bikini<<

C’était une journée chaude. Très chaude. Au loin, on pouvait voir la ligne d’horizon vaciller à cause de la chaleur qui venait du ciel et de la terre. On pouvait très bien entendre le chant des criquets dans les herbes. Se plaignait-il de la trop grande chaleur ou alors était-il entrain de remercier la grande boule de feu dans le ciel ? Qui sait. En tout cas. Il y avait quelqu’un qui s’en plaignait. Enfermer dans le coin sombre de sa chambre, la jeune fille à la chevelure châtain touchant un peu le roux en été jurait après la chaleur. Enfin, par jurer, je veux dire son vocabulaire à elle comme « Chaleur de pomme de terre » ou « Soleil de plage mal lécher » Vous voyez ce que je veux dire ? Oui/Non ? En tout cas. Remontant une main vers son visage, la jeune fille ramena ses mèches de cheveux tombantes sur ses yeux vers l’arrière et les attacha ainsi avec une barrette avant de longuement soupirer. Soudain, des bruits de pas ce firent entendre et des voix s’élevaient.

« Ouais allez ! Dépêchez vous. Le dernier à la plage est un trou de c*l xD » Dit l’une des personne qui passa dans le couloir en courant.

Des plaintes et des jurons répondirent aux paroles de cette personne et leurs bruits de pas et de voix disparurent lorsqu’ils tournaient le coin, dévalant les escaliers. Hamade …Umi ……la plage et la mer. Soudain, la jeune fille se redressa rapidement, se mettant debout d’un bon. Oui ! La solution à cette maudite chaleurs, c’était la PLAGE !!! Remerciant le hasard qui avait décidé de faire passé cette bande de gens devant sa porte, elle courut ouvrir son garde-robe et en sortie un grand sac. Elle y mit de la crème solaire, une grande serviette de plage avec des chats roux dessus, des magazines et toute sorte de chose plus inutile qu’autre chose avant de sortir son bikini rose et de me mettre des short bleu pale et un t-shirt « I love Pocky » rouge par dessus avant de prendre le sac sur son épaule et vite sortir de la chambre. Dévalant les escaliers, elle manqua plusieurs fois de se manger le sol car elle allait trop vite et ce fut presque un miracle quelle passe les portes principales de l’école en ayant aucune blessure. Se dirigeant ensuite d’un rythme rapide vers la grilles qui déterminait le terrain de l’école, elle passa rapidement le portail et tourna à droite.

Dix ou vingt minute plus tard, marchant en trainant les pieds, la jeune fille s’appelant Amber avait la tête base et les bras pendent. Elle n’aurait pas du courir sous cette chaleur. C’était du suicide. OUI ! Sans le savoir, elle était destinée à mourir aujourd’hui. Peut-être de déshydrations ou manger pas les vautours =o Ses images magnifiques la firent soupirer longuement et elle décida d’aller s’assoir sur un banc pour mieux mourir. Cette vie, cette journée. Elle avait pourtant si bien commencé. Pourquoi fallait-il que tout cela finit maintenant ? OH peut-être que c’était le hasard qui lui avait joué un sal mauvais tour en la faisant entendre les paroles des autres étudiants ?! Il devrait le payer. Glissant une main dans son sac, elle en sortie un stylo et écrit sur son bras « Castré le hasard pour lui faire regretter de l’avoir fait mourir une si belle journée » lorsque soudain, des cris se firent entendre.

« Aaah ! Elle est froide »

« Mais non ! Elle est perfect ! Avec la chaleur qu’on a, commence pas à chialer »

« Tais-toi !! Je la trouve froide si je le veux !! »

« Oh ! Lâchez-vous ou marier vous. Allez venez, on va jouez au volleyball. »

Attendez une minute…de quoi c’est gens pouvait-il bien parlé ? Faire une partie de volleyball en pleine rue…ils sont idiots où quoi ? Attendez une minute… Passant l’endroit où elle était au scanneur, elle fit un grand bon lorsqu’elle réalisa quelle était à la plage. Mon dieu, il n’y avait vraiment qu’elle pour le pas le remarquer. Quittant son banc, elle couru mettre son sac sous un arbre et se délaissa de son short et son t-shirt avant d’aller courir de long en large la plage. Elle adorait sentir le sable chaud sous ses pieds, entendre le bruit des goélands et…PAFFF. Brusquement, son visage cogna quelque chose de dur. Fermant les yeux sur le choc, elle se laissa tomber vers l’arrière et atterrit sur ses fesses. Se frottant la tête, elle ouvrit un œil pour regarder ce quelle avait frappé et fixa un grand jeune homme. La première chose quelle distingua, ce fut les habits de couleurs foncé que celui-ci portait et elle resta silencieuse, le fixant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aaah chaleur...leur...eur.. [PV Michael]   Ven 9 Juil - 1:09

Patrouille à la plage

Introduction :
Une magnifique journée journée, chaude qui plus est, s'annonçait. Le soleil brillait haut dans le ciel et les oiseaux chantonnaient dans les arbres. Dans la rue, on pouvait entendre les gens crier, les klaxons raisonner dans la ville et parfois même le bruit de voitures qui se rentraient dedans. La chaleur très importante de ces derniers jours semblait énerver les gens et causer de nombreuses disputes, et des accidents. Au commissariat de Konoha, quelques individus étaient sous haute surveillance dans les cellules. Certains étaient en garde à vue, d'autres quand à eux étaient en cellule de dégrisement. L'alcool était présent en ville et beaucoup d'adolescents en consommaient.

Contenu :
Bien assis dans mon fauteuil, au guichet du commissariat, mon co-équiper arriva.

« Viens ! Le commissaire veut nous voir, tout de suite ! »

Étrange que le commissaire veuille nous voir par cette chaleur. En général, il ne venait pas au commissariat quand il faisait si chaud, il était souvent à la plage en barricadé chez lui à tenter de rester au frais. Mais, qu'importe.

« J'arrive tout de suite ! »

Je pris ma matraque et mon arme de service à ma droite et enfilais mon chapeau de gendarme sur ma tête. D'un bond, je me mis debout et suivis mon partenaire en direction du bureau du commissaire. Je posais alors mon oreille sur la porte, écoutant ce qu'il s'y passait... Aucun bruit, pas une seule voix, pas un seul bruit de pas. J'ouvris alors la porte après avoir toqué et pénétrais dans la pièce en compagnie de Lyû.

« Assoyez vous. »

J'exécutais et m'installais alors sur la chaise en face du commissariat tandis que mon co-équiper resta debout à ma droite.

« Vous et Lyû, allez patrouiller à la plage. Par cette chaleur, il se peut qu'il y est des voleurs qui veuillent en profiter que les gens se baignent pour leur voler des vêtements, des objets précieux ou autre. »

Je fis un signe positif de la tête et me mis debout. Moi et mon co-équipier sortions alors du commissariat tranquillement. Maintenant, il était temps de travailler sérieusement. Il décida de se séparer de moi pour couvrir plus de terrain. Je me mis alors en route en direction de la plage. Une trentaine de minute me séparait de cette dernière, j'allais donc devoir faire preuve de patience, et supporter cette chaleur encore un moment. Je pouvais entendre les klaxons partout, me détruisant minute après minute les tympans. Puis, plongé dans mes pensées, je finis par m'apercevoir que j'étais déjà arrivé. Super, j'allais donc pouvoir profiter du beau temps et de la fraicheur de l'air parcourant le dessus de la mer en étant en service. Je marchais alors le long d'une barrière en parcourant mon téléphone et en jetant de temps en temps un coup d'œil sur la plage histoire de vérifier que rien de suspect ne s'y passe. Mais, quelque chose de dur vint percuter mon torse et mon téléphone tomba au sol et partit en éclats. Mes yeux devinrent tout rond, et je regardais la jeune femme sur les fesses qui était au sol et qui me regardait, je n'étais donc pas le seul à être surpris. Heureusement que je faisais trois têtes de plus qu'elle, sinon je serais tombé aussi. Je lui tendais alors ma main pour l'aider à se relever, et me présentais au passage :

« Je suis Michael, et vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aaah chaleur...leur...eur.. [PV Michael]   Ven 9 Juil - 17:15

Un peu étourdie après le choc, la jeune fille resta au sol. Sur le sable chaud, agréable. Glissant ses doigts dans le sable, elle alla chercher la sensation froide entre le sable chaud du dessus et le froid en dessous. Celui qui est caché du soleil, bien à l’habit sous cette couverture bouillante qu’était le sable d’or de la surface. Fermant les yeux, elle resta ainsi, profitant de ce mixte de chaleur jusqu’as qu’une voix la sortie de sa bulle.

« Je suis Michael, et vous ? »

Retirant rapidement ses doigts du sable, elle en fit un peu revoler, créant un petit nuage de sable, elle en eu soudain dans les yeux et d’un bon, s’aidant avec la main du jeune homme, elle se releva et commença à se frotter les yeux, essayant de déloger le sable qui lui torturais la rétine. Bon sang, ce n’était vraiment pas son jour de chance ou quoi ? Presque morte sur un banc, elle s’était cogné contre quelqu’un et maintenant le sable ! Hhm, je crois que j’exagère là parce que, elle avait tout de même survécu et faut dire que sa maladresse….est légendaire. Après quelque minute, le sable décida enfin de sortir de ses yeux et ses les yeux mi-clos qu’Amber reporta son attention sur le jeune homme. Ouah. Il était grand .0. Ça lui rappelait quelqu’un… rougissant faiblement à cette pensé, elle secoua faiblement la tête avant de continuer de fixer le grand jeune homme xD Il avait les cheveux d’un noir/turquoise. Ça lui allait drôlement bien. Sur le coup, elle ne l’aurait pas vu blond. Prenant quelque seconde pour l’imaginer avec les cheveux blonds, elle pouffa un rire avant de redevenir sérieuse. Oh tien, il avait les yeux de la même couleur que ses cheveux. Enfin, il y avait une petite différente de teinte, mais ce se ressemblait drôlement. Il devait être plus vieux quelle vu son air sérieux et mature. Il avait aussi des habits bleu foncé. Oh attendez une minute. Que faisait-il à la place avec de tels vêtements ? Était-il venu se suicider au soleil ? Finirent cuit à point et retrouvé mort après quelque heure ? Quelle fin horrible. Enfin, c’était presque cette mort quelle aurait pu avoir il y a quelque minute… Restant silencieuse, cela prit un certain moment avant de les paroles du géant bleu marin lui reviennent en tête.

« A-Amber O0O !! Désoler de vous avoir foncé dedans !! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aaah chaleur...leur...eur.. [PV Michael]   Ven 9 Juil - 17:42

La jeune fille s'aida de ma main pour se relever et se frotta les yeux après avoir secouer un peu le sable partout. Peut-être en avait t-elle reçu dans les yeux ? Debout, elle poussa un petit rire pour le moins étrange et rigolo à la fois, et je faillis bien rire en l'entendant mais, en tant que Gendarme, je devais rester sérieux en toute circonstances. Je souris en la regardant de haut, et elle finit par me répondre.

« A-Amber O0O !! Désoler de vous avoir foncé dedans !! »

Amber... Un nom pour le moins étrange, mais magnifique à la fois. Ce nom faisait étrangement penser à un système solaire, ou à un astre. Je souris amicalement en l'entendant s'excuser. Après tout, c'est à moi de faire attention, j'aurais du rester attentif en marchant, et je suis donc en tord. Immédiatement, je tapotais son épaule sur laquelle je vis un peu de sable et ris un peu.

« C'est moi qui suis désolé, j'aurais du être attentif en marchant et je t'ai fait tombé, moi je suis resté debout. En tous cas, Amber est un joli nom. »

J'observais la jeune fille de haut en bas, attentif à ses vêtements. Mais rien d'extraordinaire, elle était en bikini, comme tout le monde à la plage, sauf moi... J'avais bien l'air idiot moi, habillé aussi chaud à la plage avec cette chaleur à faire fondre la graisse des américains.. Je mis ma main dans ma poche et en sortais deux ou trois bonbons que je gardais toujours quand je faisais une crise d'asthme. Je souris en la regardant, et je lui tendais alors les trois friandises en guise d'excuses. J'ajoutais alors à mes précédentes paroles :

« Je te les offre pour me faire pardonner de t'avoir fait tomber Amber. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aaah chaleur...leur...eur.. [PV Michael]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Aaah chaleur...leur...eur.. [PV Michael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» vendredi 7 août 2009 SALAIRE MINIMUM, CHALEUR MAXIMUM
» Michael Jackson est mort...
» Soleil, Chaleur & Cocotier 8D
» Michael Lucius revoqué / Saintil est dechargé du dossier
» Ce que les enfants pensent de leur père!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1 :: Corbeille V.3/V.4-