Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1
Bienvenue à Konoha High School !
Depuis les événements dramatiques de 2011, beaucoup de choses ont changées... Une étrange bactérie du fond des océans vint semer la zizanie et les humains ne sont plus vraiment pareils... La ville de konoha, 25 ans plus tard, sous le signe du chaos et d'un régime totalitaire, venez vivre l'aventure !
Oserez-vous vivre dans un monde où la normalité n'existe plus ?



 

Partagez | 
 

 Steal, Stole, Stolen [PV Michael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Steal, Stole, Stolen [PV Michael]   Ven 9 Juil - 2:28

Cela faisait une demie heure que Badou tournait les mains dans les poches. Il avait terminé son paquet depuis longtemps et attendait avec impatience que le bureau de tabac situé en plein centre du centre commercial ouvre ses portes. Il n'y avait pas grand monde en raison de l'heure matinale à laquelle il était arrivé, la plus petite aiguille sur le cadran devait à peine pointer sur le "9", du moins elle n'y étais pas encore.

A part les petits vieux qui se promenaient pour aller faire leurs courses et les touristes qui arpentaient les quelques boutiques présentant des produit locaux, il n'y avait personne. Le jeune roux s'était donc assis sur un petit banc en face de la petite boutique qui ne tarderait surement pas à ouvrir ses portes. Il était habillé finement, un T-shirt du groupe Fear Factory sur les épaules, un treillis rentré dans des rangers fines et plutôt légères, rien à voir avec les bottes de combat lourdes dont le cuir rigide encombraient le mouvement des chevilles.

Son esprit tentait de se réfugier loin des grincements stridents des cadis qui s'entrechoquaient par l'inadvertance de leurs conducteurs, ou en raison de rouages mal huilés, ni encore le brouhaha incessant des commères se disputant les ragots à propos de telle ou telle personne. Le seul son qui le fit sursauté fut celui de la grille métallique qui s'ouvrait avec un bruit lourd et puissant vers le plafond de la petite boutique. Aussitôt, Badou entra en trombe et salua la vendeuse d'un léger bonjour avant de se jeter devant l'étalage qui présentait les paquets de cigarettes.

Malheureusement, aujourd'hui n'était pas un bon jour, les stocks étaient sûrement vides et seul des camels rouges et des gauloises bleues étaient disponibles sur le présentoir des cigarette européenne, qui pourtant présentait souvent de bonne marque. Il tomba par hasard sur un paquet a priori mal rangé. Sa chance avait tournée et il en était bien heureux. Au beau milieu des cigarettes américaine, dont le nombre n'était pas plus imposant que celui de leurs consœurs d'outre-mer, se dressait fièrement un paquet de cigarettes russes, les favorites du jeune homme.

Il prit le paquet doucement entre ses mains en souriant, comme s'il venait de trouver un trésors à la valeur inestimable. Il fouilla les poches de son pantalon et finit par se mordre la lèvre. Il allait devoir bluffer pour survivre ... Une fois de plus. Il glissa doucement le paquet dans sa poche dans le dos de la vendeuse et sortit de la boutique en hâte, sans même un "au revoir" à cette dernière.

- Héhé ! Encore un gratuit !


Cependant, après avoir fait quelques mètres, il finit par se heurter à quelqu'un, il n'osa même pas regarder qui était cette personne et ne s'excusa que très brièvement. Il allait continuer son chemin avant de remarquer le brassard autour du bras du jeune homme qu'il avait heurté, il tenta néanmoins de se rattraper

- Merde ... Euh ... Pardon monsieur !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Steal, Stole, Stolen [PV Michael]   Ven 9 Juil - 2:46

Encore un voleur !

Introduction :
Une magnifique journée se déroulait à Konoha. Les oiseaux chantaient, les criquets sifflaient et le vent très léger balayait les feuilles dans les rues. Le soleil ne cessait de chauffer la ville et d'énerver tous les citoyens. Disputes, bagarres, accidents et klaxons étaient au rendez-vous. Mais, ce qui était prioritaire sur tout ça, c'était la surveillance du centre commercial de Konoha. Il s'y déroulait régulièrement des vols. Ca allait du petit stylo bille aux voitures garées dans le parking du célèbre centre.

Contenu :
De retour de sa patrouille matinale, Michael reçu un appel sur son portable.

- Allo ?

- Allo, ici le commissaire. J'ai une mission pour vous.

- Bien, je vous écoute.
- Il faut que vous alliez surveiller le Centre Commercial. Il y a souvent des vols.
- Bien, j'y vais tout de suite. À bientôt.

Je fermais le clapet de mon téléphone et, par conséquent, raccrochais au nez de mon supérieur sans même attendre de savoir s'il allait dire au revoir, ou raccrocher. Par chance, le centre commercial était sur le trottoir en face du mien. Je traversais alors la route et entrais dans l'immense bâtiment. Je me trouvais désormais dans la galerie principale et, à ma gauche comme à ma droite, je pouvais distinguer au loin le bureau de tabac qui était au cœur même du centre commercial. S'il était là, c'est que les affaires devaient très bien marcher. Je me mis alors à marcher jusque là bas. Les galeries étaient presque vide, il n'y avait qu'une dizaine de personnes, notamment des personnes âgées qui parcouraient le centre commercial en courant. Une fois face au bureau de tabac, je vis qu'il venait d'ouvrir et remarquais un homme au comportement étrange. Il tenait un paquet de cigarettes dans la main et avait l'autre main dans sa poche et il glissa ensuite le paquet au fond à l'insu de la vendeuse. Il n'allait certainement pas payer et il me bouscula. Il allait bien continuer son chemin avant de s'apercevoir que j'étais de la police et il s'excusa. J'attrapais alors son bras et dit d'une voix grave :

« J'espère que tu aimes les cellules car tu vas y penser tes 6 prochaines heures »

Je saisis alors ses bras et le menottais et, glissant ma main dans sa poche, j'en retirais le paquet de clopes avant de le rendre à la vendeuse. Elle me remercia chaleureusement en me l'offrant. Un sourire s'afficha alors sur mon visage, pour une fois qu'on me faisait un cadeau, ça me faisait très plaisir. Je retournais auprès du suspect, et m'approchais de son oreille gauche :

« Si tu joues réglo, tu resteras peut-être que deux ou trois heures en garde à vue, sinon tu y passeras 6 heures, ou plus, comprit ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Steal, Stole, Stolen [PV Michael]   Ven 9 Juil - 3:13

Et merde ... Il avait encore foiré ça ... C'était tout le temps pareil chez lui au départ ... Il avait sûrement perdu le coup de main après toutes ces années.
Il se laissait faire sans rechigner mais sentit son coeur faire un bon en sentant la main du flic passer dans sa poche pour récupérer le paquet, ce qui lui arracha un espèce d'aboiement en guise de plainte. Le pauvre flic ne savait sûrement pas à quoi il allait être confronté dans les quelques minutes qui suivraient si il l'embarquait. Une lueur d'espoir demeurait dans les yeux du rouquin quand il vit la vendeuse rendre le paquet au gendarme ... Il la regarda, l'œil écarquillé ...

#C'est comme si c'était un vol quelque part ... Il a pas payé lui non plus ! #

A ce moment là il était indigné. Son for intérieur ne pu s'empêcher de reprendre les paroles de l'homme avec niaiserie tandis que son visage montrait déjà des signe d'anxiété et de caractère je-m'en-foutiste du jeune homme. Il levait les yeux au ciel en soupirant. Il en avait déjà marre ... Pourquoi il fallait toujours qu'on oubli le conduise au commissariat ? D'abord la carte d'identité avec le videur de la boîte ... et maintenant quelques yens pour un paquet de clopes russes ...

- Vous fumez des cigarettes russes ? ... C'est rare de voir ça ... Vous êtes russe vous aussi ? C'est vraiment pas commun de voir un occidental fumer ce genre de produit ... Beaucoup de gens trouvent cela trop fort ...


Bon certes, il faudrait qu'il se la ferme ... Ce n'était pas en étant lèche-botte en tournant ses phrases avec une légère ironie qu'il réussirait au moins à raccourcir ses heures de garde à vue et à, par chance, avoir droit à un de ces bijoux du patrimoine, car il s'agissait là de bien plus qu'une industrie commerciale, russe.

Son sourire était tombé d'un coup lorsque son accompagnateur de fortune ajouta un "ou plus" au six heures que devaient déjà lui être offertes ... Six heures ... Six heures ... SIX HEURES ??!! Impossible ... Il ne tiendrait pas sans clopes pendant tout ce temps ... Déjà sa tête commençait à le lancer légèrement et il devait se retenir pour ne pas hausser la voix et ne pas tirer la gueule ...Ou bien rire pour un rien, tout comme une personne ivre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Steal, Stole, Stolen [PV Michael]   Ven 9 Juil - 3:36

Au moins, le suspect était maintenant interpellé et maitrisé, et ne semblait pas renier son interpellation. Pour plus de sécurité, je saisis mon arme et collais le canon au dos de l'individu, et le poussais lentement alors qu'il tentait de faire le lèche bottes. Je le tenais fermement au niveau du bras gauche, et en exerçant une pression légèrement supérieur, je pourrais lui casser l'os, mais je ne souhais pas du tout avoir à remettre mon badge et mon arme de service au commissaire, ça non. Je le poussais lentement vers la sortit tandis que les galeries ne cessaient de se remplir. Je ne cessais de crier qu'il fallait me laisser passer. Je finis enfin par arriver au bout de la galerie. J'ouvris la porte et fis sortir le suspect du bâtiment. Je chuchotais à nouveau aux oreilles de Badou :

« Si tu veux ton paquet de clopes, restes tranquille et je te l'offre volontiers. Si tu fais le malin, tu auras juste un deuxième trou du cul, compris ? »

Puis, je continuais à pousser le suspect jusqu'au trottoir espérant qu'il ne s'enfuirait pas et surtout... Qu'il ne me forcerait pas à lui tirer dessus, ce serait dommage de blesser voir de tuer l'individu pour un simple paquet de clopes. Je saisis alors ma radio afin de demander à un collègue de m'amener une voiture de police pour transporter le suspect.

« Ici l'agent Copperfield, je demande une voiture au Centre Commercial, à l'accès principal. J'ai un suspect qui a tenté de voler un paquet de clopes. »

Un collègue me répondit qu'il arrivait. Au moins, j'allais pouvoir transporter tranquillement le suspect sans avoir de problèmes réels. Je continuais à pointer mon arme de service sur l'individu pour le décourager de s'enfuir, même si lui tirer une balle me ferait bien plaisir. Il aurait pu payer, comme tout le monde, mais cette homme avait préféré voler, alors tant pis pour lui, 6H de garde à vue allaient certainement le calmer pour quelques temps et donc lui faire rendre compte que voler est mal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Steal, Stole, Stolen [PV Michael]   Ven 9 Juil - 3:56

Il marchait, se faisant presque pousser par le condé qui lui maintenait fermement le bras en lui pressant le petit objet dur et froid qui était posé entre ses deux omoplates, qui se révélait être le canon d'un revolver. Il n'aimait vraiment pas être malmené comme cela, d'autant plus que le type derrière l'utilisait comme un bouclier humain pour pousser les civils n'ayant pas la possibilité de s'écarter du chemin du fautif et de son bourreau en raison de la foule qui commençait à s'engouffrer dans les allées pourtant larges des galeries.

Ils finirent bientôt par sortir du bâtiment, et le jeune roux finit par se faire une nouvelle fois sermonner par le type en uniforme devant lui. De toute évidence ... Blesser quelqu'un, même si ce quelqu'un était un fautif, suffisait à un officier de se faire démettre de ses fonction, le tuer était là une bonne occasion d'ouvrir un procès afin de jeter l'officier en question dans la cage aux lions. Badou serrait les dents, a trop être bousculé la pression sanguine dans son crâne se faisait légèrement plus forte et la tension intense qu'il éprouvait le faisait légèrement transpirer, le laissant en proie à des bouffées de chaleurs insoutenables.

- D'accord, d'accord c'est bon ...


Il se retint pour la suite de ce qu'il pourrait dire ... Après tout, ce paquet il y tenait ... Il aller payer six heures de sa vie dont il aurait eu mieux à faire, comme zoner dans les parcs ou les squattes avec Kureha, la personne avec qui il était le plus souvent ces temps si et avec qui il avait déjà finit en garde à vue toute une nuit ... Il souriait en repensant à cette soirée là ... Qu'est-ce qu'il avaient bien pût être cons ...

- ... Votre modèle là ... C'est un Colt 45 non ?
Vous pourriez pas l'enlever de mon dos ? ... J'ai jamais aimé être pointé par les armes à feu chargées ...

De toute manière, il préférait être là où il était plutôt qu'au fond d'une ruelle sordide avec les types de la mafia russe qui lui collaient au cul le plus clair de son temps ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Steal, Stole, Stolen [PV Michael]   Ven 9 Juil - 4:12

En attente de la voiture de police de mon collègue, je continuais de pointer mon arme sur le dos du suspect. Mais, cela ne semblait pas plaire à ce dernier, et il me demanda si la marque de l'arme était un colt45, et si je pouvais le retirer de son dos. Un sourire s'afficha sur mon visage, j'étais fier de l'embêter. Il avait voulu voler quelque chose à une honnête femme, il allait donc le payer cher : 6 heures de garde à vue en moyenne pour un comportement moyen, et parfois une amende si cela s'avère être une récidive d'un vol. Finalement, je me décidais à lui répondre :

« Oui, c'est un colt45 mais je n'ai pas que ce petit calibre sur moi, j'ai aussi un magnum. Et non, tu l'auras dans le dos jusqu'à ce que tu sois dans la cellule en bas du commissariat. »

Puis, j'entendis un bruit de klaxon à plusieurs reprises. Mon collègue venait d'arriver et il sortit pour ouvrir la portière arrière droite. J'y installais donc le suspect calmement, et me mit à côté de mon collègue, à l'avant. Il déclencha le gyrophare et se mit en route vers le commissariat en évitant les voitures sur son passage, même si les autres conducteurs tentaient de libérer la voie. Je mit la main dans ma poche et en sortais le paquet de cigarettes.

« Voilà ce que ce petit con a voulu voler. Ils n'ont aucune mentalité décidément ces voleurs... Voler des cigarettes, j'aurais tout vu... Allez, tiens le caïd, je te le dois. »

Je mis le paquet de clopes dans la poche du pantalon de Badou. Étant donné que je lui ait promis ce fichu paquet, il fallait bien que je tienne ma parole. On finit enfin par arriver dans le parking du commissariat. À quelques mètres de moi, je pouvais voir les deux portes blindées où on trouvait, derrière, les cellules où on y enfermait les gens pour les gardes à vue. Mais au moins, il n'y avait personne d'autre dedans, donc cet homme allait être seul. Je sortis de la voiture et en fis sortir aussi le suspect et l'amenais jusqu'aux portes. Mon collègue sortit ses clefs et ouvrit les portes puis il ouvrit une des cellules. J'y fis entrer l'homme et je refermais la cellule, à clefs bien sure. Je m'appuyais sur la grille et soupirais.

« J'hésite sincèrement à négocier des heures en moins pour toi. Pour le moment, tu es là pour 6 heures. À toi de me convaincre d'aller négocier ta sortit 2 ou 3 heures plus tôt. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Steal, Stole, Stolen [PV Michael]   Ven 9 Juil - 4:36

Le cœur du roux fit de nouveau un bond en sentant le paquet de cigarette retourné là où il était logé un peu avant de tomber sur ce satané flic ... Il était persuadé qu'on lui jouait un sale tour et que derrière l'angle mort de Badou, l'officier en avait profité afin de vider à moitié, voire totalement, le paquet.

"Petit con, petit con" ... Un peu de respect quand même ! A cet instant, il avait l'impression de se retrouver dans un film hollywoodien tant le cliché était gros ... Ne manquerait plus que, une fois arrivés au poste, les deux flics s'installent tranquillement à un bureau où une jolie bonne les attendrait avec une tasse de café toute prête pour messieurs ... Pathétique. il murmura alors légèrement :

- Roh ca va hein! "Le petit con", comme vous le dites, il emmerde le monde ...


Encore heureux que le conducteur avait appuyé sur le klaxon sinon s'en était cuit pour lui. Il hésita un moment entre croire à un miracle, à une coïncidence, ou tout simplement au fait qu'il est de la chance ... Mais alors pourquoi cette foutue chance n'était-elle pas apparue un quart d'heure plus tôt ? Pourquoi n'avait il pas réussi à éviter le piège plutôt que de poser bien la patte partout où les deux mâchoires de métal pouvaient être cachée ? Pourquoi n'avait-il tout simplement pas été plus rapide ? C'était bien là les questions auxquelles il fallait réfléchir avant et dont il n'aurait jamais les réponses.

Et de nouveau sa recommençait, il se faisait d'abord tirer du véhicule, puis pousser à travers tout le bâtiment qu'il connaissait déjà et finit par être enfermé dans la même cellule que celle dans laquelle il avait été gardé avec son ami. Il allait sûrement recommencer les mêmes crises de manques et ainsi énerver tout les employés des environs.

Il essaya donc de passer ses bras au dessus de sa tête, chose impossible à moins de se désarticuler les épaules, bien sûr, le fait qu'il ne se tortille comme une larve fit plus rire les officier qu'autre chose. Personne n'allait lui ôter ces saloperies de bracelets de métal ... Il commençait à en avoir plus que marre et assena un coup de pied dans le petit banc de métal fixer au mur sur lequel il s'était endormi il y a de cela quelques semaines. Il se retourna vers son bourreau qui parlait légèrement dans le vide pendant quelques secondes et s'approcha de lui d'un pas nonchalant.

- J'ai envie ... De fumer .... Bordel ...

Il s'accrochait avec ses deux mains à la grille en fermant les yeux, il ne tarderait pas à commencer sa crise de nerfs habituelle lors de privation de tabac ... Qui finissait soit par le mettre encore plus dans le pétrin qu'à l'accoutumé, soit par devenir gonflant pour les autres qui finissaient par le laisser fumer ... Soit il terminait par s'endormir à user trop d'énergie à hurler et à secouer les grilles ... Tout dépendait surtout de l'officier qui lui faisait face ... Après tout, il avait l'habitude de passer chaque fin de paquets à hurler comme une bête agonisante ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Steal, Stole, Stolen [PV Michael]   Ven 9 Juil - 13:14

Le prisonnier commençait déjà à s'exciter, énervé par le fait qu'il ne puisse pas fumer. À croire que cet homme était déjà dépendant de la nicotine. Comment les gens pouvaient s'accrocher autant à ces trucs là ? Moi, je ne fume qu'une ou deux clopes de temps en temps, et encore, seulement hors service, donc c'est rare... Je tentais la main et attrapais la chaine de la menotte et la tirais vers moi. Je prie ma clef et ouvrais ses menottes. Je n'avais vraiment pas envie de supporter ses cries de vieil alcoolique car il n'a pas sa fichue nicotine, là au moins il serait tranquille. Je mettais ma main dans ma poche et en sortis un briquet et je l'envoyais voler dans la cellule. Au moins, j'étais sur qu'il avait de quoi allumer ses fichues clopes et donc arrêter d'emmerder tous les employer du commissariat.

« Profites bien de ton paquet de clopes, car à mon avis en 6H du l'auras finit très vide, même en te rationnant, vu comment t'es dépendant... »

Mes yeux grands ouverts en le regardant, je fis demi tour et me dirigeais vers la chaise qui se trouvait derrière un bureau, là où le gardien de cellules s'asseyait d'habitude, quand ce vieux flic n'était pas en vacances, et le jour où ça n'arrivera pas, je crois que la fin du monde sera arrivée... En tous cas, j'ouvrais un tiroir et pris une clope dans le paquet de cigarettes de mon collègue. Je pris mon second briquet dans ma poche et allumais ma clope. J'avais grand besoin de me détendre, cette arrestation m'avait bien fatigué et je commençais déjà à bailler, la fin de ma journée allait bientôt arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Steal, Stole, Stolen [PV Michael]   Ven 9 Juil - 16:24

Un sourire béat pris place sur le visage du rouquin ... Cependant il n'avait pas besoin de son briquet qu'il laissa traîner sur le sol. Il sorti un Zippo de sa poche et alluma la mèche en actionnant la rotation du silex dont l'étincelle réagit immédiatement avec l'essence qui imbibée le petit bout de tissu. Il sortit une de ces cigarettes qu'il aimait tant et l'alluma tout en là maintenant dans sa bouche avec ses lèvres. Il soupira d'aise, s'affalant sur le banc de métal qui avait subit précédemment sa furie, la première bouffée de ces cigarettes donnaient parfois l'impression d'avoir un joint d'an la bouche en raison de la très forte composition de la fumée ... Mais après, tout passait merveilleusement facilement.

Le roux était sur son petit nuage de fumée de cigarette et planait, n'écoutant même pas ce que lui disait son gardien, il prit le temps de la savourer pleinement comme si c'était la dernière à laquelle il aurait droit, après tout il devait quand même tenir six heures ... Six longues heures, approximativement 360 minutes ... Et il ne préférait pas savoir combien ce chiffre pouvait se révéler être à unité de temps plus réduite ...

Tout de même, une simple clope lui suffisait à être en plein nirvana ... Ne manquait plus qu'un peu de musique ... Il guetta le flic du coin de l'œil avant d sortir son portable et de mettre du reggae à fond avec celui ci ...

- Qu'il est dur de sortir de sa coquille, changer de milieu pour quitter sa famille ... Oh abandonner ses amis pour monter à Paris, rejoindre la capitale, il faut que je m'installe comme l'escargot, je porte la coquille sur mon dos ... ~♫

Il se tût et éclata de rire en voyant la mimique à l'air désabusée d'un des collègue du bourreau qui passait dans le couloir et qui l'avait entendu chanter. Il avait toujours la musique, allant s'assoir dans un coin au fond de la cellule tout en continuant à pouffer de rire comme une personne atteinte d'une très profonde instabilité mentale ... Ou d'une folie pure et dure ... Il était décidément à fond dans son délire ... Mais cette fois-ci non pas à cause de la cigarette ... Simplement en raison du clichés occasionné dans son esprit par la grimace du flics d'il y a quelques secondes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Steal, Stole, Stolen [PV Michael]   Ven 9 Juil - 17:26

Bien calé dans mon fauteuil, j'observais cet espèce de gugusse un peu dérangé. Il fumait tranquillement, et ne cessait de rire, un peu comme un fou furieux. Appeler l'asile de fous m'était bien tentant, mais cela me ferait encore perdre du temps et je ne pourrais pas rentrer chez moi avec deux bonnes heures sinon... J'attendais tranquillement mon collègue pendant que le prisonnier était en train de chanter, super mal en plus. Je vis finalement arriver mon collègue qui grimaçait, à croire que la façon de chanter de cette bestiole à moitié humaine l'agaçait aussi.

« Tu te sens obligé de ramener des fous chez nous ? C'est à l'asile qu'il fallait l'emmener celui là. »

« Ouais. Heureusement, c'est toi qui le surveille pour les 5 prochaines heures, moi je peux rentrer chez moi vu que tu es là. »

« Tu as bien de la chance... Allez, bon repos. »

« Merci à toi. »

Je me levais tranquillement du fauteuil et me dirigeais vers les vestiaires où j'allais pouvoir me changer en toute tranquillité. Une fois dans les vestiaires, je fermais la porte pour éviter qu'on me surprenne. Je commençais par retirer mes bottes puis mon pantalon, ma veste et enfin mon chapeau de gendarme. Une fois le tout accroché dans mon casier, je me ré-habillais en civil : chemise blanche, veste et pantalon bleu - vert. Mon permis d'armes étant passé et réussi, je gardais mon magnum personnel au niveau de ma ceinture, à l'intérieur, bien calé entre ma chemise et mon pantalon. C'était l'heure. LA seule heure que j'attendais depuis le début de la journée : l'heure de quitter le travail et de rentrer au chaud, chez soit. Je sortais des vestiaires tranquillement et saluais tout le personnel en marchant vers la sortie, et quittais l'enceinte du bâtiment. Ma voiture m'attendait, garée sur le parking.

[Fin du RP. Tu peux ajouter le moment où tu sors à ton retour du W-E]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Steal, Stole, Stolen [PV Michael]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Steal, Stole, Stolen [PV Michael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Michael Jackson est mort...
» Michael Lucius revoqué / Saintil est dechargé du dossier
» Michael CORNER
» Michael Jackson
» De Michael Jackson à la burqa, l'actu de la semaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1 :: Corbeille V.3/V.4-