Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1
Bienvenue à Konoha High School !
Depuis les événements dramatiques de 2011, beaucoup de choses ont changées... Une étrange bactérie du fond des océans vint semer la zizanie et les humains ne sont plus vraiment pareils... La ville de konoha, 25 ans plus tard, sous le signe du chaos et d'un régime totalitaire, venez vivre l'aventure !
Oserez-vous vivre dans un monde où la normalité n'existe plus ?



 

Partagez | 
 

 Une sortie plutôt tremblante [Haruna Shimizu ; Yaelle Tokoyama ; Edward & Aaron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une sortie plutôt tremblante [Haruna Shimizu ; Yaelle Tokoyama ; Edward & Aaron]   Sam 31 Déc - 12:38

19h45 : Je venais de finir de me préparer, et je sortais de chez moi pour aller chercher Haruna. Ont devaient aller à une fête que des amis avaient organisé en boite de nuit, bon moi je ne suis pas très fêtard mais quand même un peu, puis au moins je pourrai être avec Haruna-san et les autres donc c’est assez pour me convenir. Je venais d’arriver devant chez Haruna et j’ai sonné et l’attendis devant la porte et elle sortit de cette dernière dans une tenue très ravissante, elle était vêtu d’une robe jaune avec des manches à raillures noir et d’un boléro noir et des colliers assortie. Elle est vraiment magnifique, bon moi c’était vraiment beaucoup plus simple qu’elle : slim noir, t-shirt noir et un autre de couleur rouge en dessous, converses, donc moi ce serait plus un style décontracter, je trouve que c'est plus pratique comme tenue pour danser. Je la regardai dans les yeux, comme toujours elle avait maquiller ses yeux avec du crayon noir, cela faisait ressortir ses yeux.

Spoiler:
 

« -Ohayo Haruna-san. Tu es vraiment sublime comme ça. »

Par la suite nous nous sommes mis en route pour aller à la fête, et elle avait décidé d’y aller en moto.

20h : Nous étions arrivé à la boite de nuit et nous avions rejoints nos amis, évidement nous avons fait la queue, car c’était quand même un peu blinder, bon ont a pas attendu une-demi heure non plus mais au moins une bonne dizaine de minutes. Ensuite vu que l’ont n’avaient pas mangé avant de venir, ont a pris une table pour manger de tout et n’importe quoi, mais en fait cela ressembler plus à un apéro dinatoire, puis tout le monde à pris de l’alcool mais moi je ne suis pas vraiment fan de ça donc j’en ai bu que 2. Puis voilà qu’était venu le temps pour nous de danser comme des fous, puis au bout d’un moment j’en ai eu un peut ma claque de danser comme un dingue donc je suis partis m’asseoir et j’en profitai pour regarder Haruna. Elle danse vraiment bien même si elle est un peu éméchée mais ce style ne lui va pas si mal. Vers 21h ont à commencer à sentir de légers tremblements, par rapport à ce que ont a connu c’est rien mais a force on s’y fait. Mais là je pense à Ushio je sais qu’elle en a peur de ses tremblements, la dernière fois elle ne voulait plus me quitté d’un pouce tellement elle en avait peur, mais il y a Izumi et Tokiya pour s’occupé d’elle j’ai confiance en eux pour ça. Puis Haruna me rejoignit à la table avec une légère rougeur au niveau du visage peu être à cause de l’alcool de tout à l’heure.

« -Tu ne veux plus danser Haruna-san ? »

22h : Certains étaient toujours en train de danser alors que nous nous étions à notre table puis certains s’autoriser un ou deux dernier verre, évidement les autres me taquiner parce que je ne buvais pas et surtout parce que je me faisais accoster mais j’y prêtai pas vraiment attention ses filles ne m’intéresse pas et puis cela ferai comme pour ma mère et mon père une histoire sans lendemain. Puis Haruna avait envie de retourner danser, puis elle essayait de me convaincre pour allez danser mais je n’avais pas trop la tête à danser puis en plus ont allaient bientôt partir.


« -Haruna ont va bientôt partir donc ce n’est pas la peine que l’on y retourne. »

Puis Asako nous regarda avec quelques rougeurs à cause de l’alcool.

« Mais il nous reste encore 20 bonne minutes, vous avez le temps de danser tous les deux. »
« -Dans ce cas. »

Vu que Asako nous a dit qu’il rester 20 bonne minutes, autant s’amuser encore un peu, j'ai suivi Haruna sur la piste pour danser avec le reste de la bande, ont rigolaient beaucoup, à cause des gars qui faisaient n’importe quoi, ils ont du trop boire.
22h30 : Moi, Haruna et 3 autres personnes, avons commençaient à préparé nos affaires pour partir, ont finissaient de saluer tout le monde pour ensuite partir. Le reste du groupe était resté en boite, en même temps ils sont très fêtard. Haruna voulais trainer encore un peu dehors, elle proposa le centre commercial. Pourquoi pas, cela faisait longtemps que je n’y étais pas allé là-bas. Elle voulait y aller en moto, mais faudrait qu’elle soit raisonnable, elle a bu, ça risque de mal tourné si elle prend la moto. Je lui pris le bras sans lui faire de mal et je la regardai dans les yeux.

« -Ecoute Haruna-san tu devrais être raisonnable, tu as bu de l’alcool donc il vaudrai mieux que tu prenne pas ta moto sinon tu risque d’avoir un accident ».

Donc nous sommes allaient au centre commercial à pied puis Haruna voulait aller dans la boutique de vêtements alors que les autres voulaient aller achetaient de la nourriture pour plus tard, alors nous avons décidé de nous séparé en deux groupes. Moi et Haruna nous partirons dans la boutique de vêtements et les autres iront acheter la nourriture. Donc de ce fait nous nous sommes séparé, puis moi et Haruna sommes arrivé dans la boutique et elle a commencé à regarder plusieurs vêtements et à me les montré au fur et à mesure. Puis ensuite elle s’est amusé à me trouvé des vêtements, je disais trop rien j'aimai bien la voir comme ça, dynamique et souriante. Puis je continuai de la suivre jusqu’à ce qu’elle tombe sur une de ses connaissances.


Spoiler:
 


Dernière édition par Sora Nakamura le Mer 8 Fév - 21:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sortie plutôt tremblante [Haruna Shimizu ; Yaelle Tokoyama ; Edward & Aaron]   Mer 8 Fév - 20:48

Spoiler:
 
- Hips !

Râah, il ne manquait plus que j'aie le hoquet ! Déjà qu'en sortant de la boîte de nuit, j'avais clairement le visage quelque peu rougi par l'alcool ... Maintenant, j'ai l'air d'une ivrogne ! Pourtant, je n'ai pris que quelques verres, ce n'est pas de ma faute si l'alcool me monte vite à la tête ! Je portai ma main devant ma bouche et contrôlai ma respiration pour tenter de stopper les joyeux sautillements de mon diaphragme, mais rien à faire. Mon hoquet persistait perfidement, visiblement heureux de montrer à tous qu'un ou deux verres de moins auraient mieux valu pour moi. Une raillerie me parvint depuis la bande d'amis qui nous accompagnaient, Sora et moi, au centre commercial. J'y répondis en tirant malicieusement la langue et m'accrochai au bras de mon ami tout en marchant, prise de tournis. Rien de bien méchant : j'avais simplement l'impression de flotter sur un petite nuage, et la réalité me parvenait de façon diffuse, presque irréelle. Mais cela suffisait à me faire faire quelques pas maladroits, aussi préférais-je me tenir au bras de quelqu'un de sobre. Entreprise qui se révéla être une sage décision lorsqu'un nouveau tremblement se fit ressentir, manquant de me faire perdre l’équilibre. Nous finîmes par arriver au centre commercial de la ville, abondamment éclairé et encore bien rempli à cette heure tardive. Dans le hall, nous nous séparâmes en petits groupes : certains prirent la direction de l'épicerie la plus proche, d'autres entrèrent dans une librairie et quelques filles choisirent une boutique de bijoux. Quant à moi, je choisis de passer un peu de temps dans une boutique de vêtements et comme à son habitude, Sora m'emboîta le pas. Des étoiles dans les yeux, je passai environ un quart d'heure à arpenter joyeusement les rayonnages du magasin, une sélection de vêtements de plus en plus conséquente à la main. Je pris finalement la direction des cabines d'essayage, tout sourire, en traînant Sora à mes côtés et lui faisant par la suite un défilé de mes trouvailles sous son regard serein. Quand j'eus tout essayé, je laissai les vêtements qui me plaisaient sur une rampe prévue à cet effet et profitai du fait qu'il me fallait remettre en place ce qui ne me plaisait finalement pas pour m'aventurer dans les rayons masculins afin de trouver quelques habits à Sora ; et lui me laissait faire en souriant, comme toujours. Alors que j'apposai une chemise sur son torse pour en vérifier la taille, un nouveau tremblement secoua le sol. Je n'y prêtai d'abord pas attention, accoutumée aux séismes de faible magnitude qui faisaient régulièrement trembler le Japon. Mais celui-ci n'était pas comme les autres. J'eus à peine le temps de le réaliser que la catastrophe était déjà là. Un grondement semblable à un roulement de tonnerre me déchirait les tympans tandis que la terre tremblait avec une violence indescriptible. Les lumières clignotèrent faiblement, comme prêtes à s'éteindre à chaque instant, et tous les cintres de la boutique s'entrechoquaient dans un vacarme épouvantable. Les objets situés en hauteur s'écrasaient tous au sol, et je dû tirer Sora par la manche avant qu'un demi-mannequin ne lui atterrisse sur le crâne. J'agrippai son bras, paniquée, tandis que mes yeux affolés allaient d'un bout à l'autre de cette scène cauchemardesque. Alors, toujours accrochée à Sora, je courus. Il me fallait absolument quitter cet endroit apocalyptique, sortir d'ici ! J'aurais voulu nous cacher sous une table comme nous l'apprenions dès le plus jeune âge, mais la boutique n'était dotée que de nombreuses rampes bardées de cintres, maigre protection. Je ne voyais même pas la sortie, je me maudissais de nous avoir entraînés tout au fond du magasin. Mais je continuais de courir, il nous fallait atteindre l'extérieur à tout prix ! Entre deux faiblesses des éclairages, j'aperçus enfin les portes automatiques. J'accélérai, ne désirant qu'une chose : qu'elles s'ouvrent et que nous nous engouffrions dans la galerie pour y trouver un abri. Or, ce ne fut pas du tout ce qui se passa. Les portes refusèrent d’obtempérer et je m'y heurtai misérablement. La lumière revint et je compris : les portes ne fonctionnaient plus. Elles étaient coincées. Et nous l'étions aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sortie plutôt tremblante [Haruna Shimizu ; Yaelle Tokoyama ; Edward & Aaron]   Jeu 9 Fév - 3:29

Voila! Il était temps de changer de garde robe! Après avoir changer de pays quelques fois, changer de villes, changer d'école, changer d'amis...il était temps de changer la garde robe et pour cela, rien de mieux qu'un petit tour au centre commercial! Pour cela, il fallait dabord s'y rendre. Yaelle ne tarda pas à prendre son téléphone portable pour appeler un taxi, puisque Nanny était occupée. Une voix féminie lui répondit à l'autre bout du fil.

- Taxi 111 que pouvons-nous faire pour vous?

Évidement, elle avait réussi a ne pas se tromper de numéro de téléphone. Il n'était pas facile de se rappeler de certains numéro dans une nouvelle ville. Tous les numéros changeaient.

- Oui, euh..je voudrais un taxi s'il vous plait..

À l'autre bout du fil, Yaelle pouvait entendre la dame écrire sur son ordinateur.

- À quel nom?

Encore des questions?..Il était vrai qu'avant, il y avait beaucoup moins de questions et un protocole moins long.

- Yaelle Tokoyama.

Un nom et prénom si simple. La dame écrivait toujours sur son ordinateur. La jeune adolescente entendit la dame prendre une inspiration. Elle allait surement lui demander l'endroit d'embarcation et la destination...

-A quel endroit êtes vous?...

Après avoir donné son adresse et sa destination à la dame, il ne restait plus qu'a attendre le taxi. Yaelle commenca alors à observer les alentour. La journée n'était pas la meilleure qu'elle avait vu. Journée nuageuse, beaucoup de vent, de gros nuages noirs...non..ce n'était pas beau du tout, mias cela lui donnait une bonne raison de ne pas passer la journée à l'exterrieur.

Le taxi arriva peu de temps après la petite réflexion de Yaelle sur la journée et la conduisit au centre commercial. Une fois rendu à destination, Yaelle donna le montant dû au chauffeur avant de rentrer dans le mail. C'était très grand! Il fallait dire que Yaelle avait rarement mis les pieds dans les centres commerciaux. Marchant vers le plan du mail, Yaelle trouva une petite boutique de vêtement qui avait l'air de son goût. Elle se dirigea vers cette même boutique.

S'arrêtant devant l'écritau de la boutique, Yaelle afficha un petit sourire avant d'y entrer et de faire le tour des divers vêtements. UNe fois sa sélection faite, elle se dirigea vers la cabine d'esseyage. Fermant le rideau de sa cabine, Yaelle commenca a sentir le sol trembler. Légèrement...mais surement! Elle ne pris pas de chance et sortit immédiatement de la cabine alors que les secousse se faisaient de plus en plus violente. Tellement violente que même les étagères commencaient à trembler.

Les gens commencaient à courir dans tous les sens afin de sortir du magasin, même si pour cela ils bousculaient d'autre gens et même des enfants!

Parlant d'enfant..Yaelle appercu un petit garçon qui était en pleur et qui cirait son papa. Le pauvre, il avait du se perdre en se faisant autant bousculer.

Les secousses devenaient encore de plus en plus forte brisant des vitrines de magasin. Les étagères continuaient de trembler ...et de tomber!!!

Yaelle n'eu pas el temps d'observer ce qui ce passait et courru en direction du petit garcon le poussant plus loin dans un coin ou il serait déjà plus en sécurité. Alors qu'elle allait se relever afin d'aller vérifier si le gamin allait bien, elle sentit un énorme poid lui tomber sur le corps. L'étagère venait de lui tomber dessus. Poussant un cri de douleur, Yaelle respirait rapidement. La pression était forte. Elle pouvait même sentir que les support à vêtement tombait eux aussi par-dessus l'étagère.

Il ne restait plus qu'à espérer que qu'un bon samaritain passe dans le coin pour venir aider la jeune fille et que les secousses se calme.

Essayant de repousser l'énorme étagère de toute ses forces, Yaelle commencait à ne plus sentir sa jambe qui devenait de plus en plus engourdit. En fait, l'étagère lui était tomber sur les jambes, d'une manière à ce qu'elle ne puisse pas la soulever toute seule.

Oubliant l'étagère pendant un moment repenssant à l'enfant qu'elle avait pousser dans un coin, elle tourna la tête et le vit accroupi dans le même coin. Il était encore plus appeuré. Heureusement pour lui, le coin avait une bonne base qui le protégeait des débrits qui tombaient un peu partout.

((Désolé! >< c'est pas mon meilleur rp! je vais me reprendre au prochain! ))
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sortie plutôt tremblante [Haruna Shimizu ; Yaelle Tokoyama ; Edward & Aaron]   Dim 12 Fév - 22:44

C'etait un jour presque particulier aujourd'hui. Dit particulier car cette nuit Ethan allait pouvoir veiller tard par autorisation de son papa et de son oncle. Le debut du week end s'annoncait plutot bien en fait, bien que Kokoro soit malade et clouer au lit. Pour ne pas que Ethan la gene et qu'elle puisse se prendre repos les jumeaux américains deciderent de le mener faire un tour au centre commercial qui avait une ouverture nocturne ce week end en l'occasion des fetes de fins d'année. Les deux n'avaient jamais vu de centre commercial ouvert la nuit et ils se sont dit que ce serait bien autant pour eux que pour le petit bout.

- I wanna go!! DAD
- I know, honey. We are almost ready to go out.
- It's cuz' you're so slowly, guy.
- I didn't ask to you!!

Soupirant, Aaron se depecha de finir de prepaprer son sac pour sortir, embrassant Kokoro une derniere fois sur le front et faisant remarquer à Ethan de lui dire aurevoir. Cest ainsi qu'ils partirent a l'aventure de la nuit, de la belle Konoha illuminé !!! Sur le chemin, Ethan chantonna les dernieres chansons qu'il avait entendu a la télé sans oublier les generiques de ses dessins animés préférer. Il s'amusait meme a saluer les passant en leur parlant anglais bien que ses connaissances de la langue soit rudimentaire. Apres tout, dehors il apprenait le japonais et à l'interieur de sa maison, Ed et Ron lui apprennaient l'anglais et ses bases. A peine agé de presque deux ans, la petite tête blonde savait deja faire la différence et semblait etre en avance sur son âge, tout le contraire de son pere et son oncle au même age. Peut etre que cet atrait la venait du coté de Kokoro ?? La question est en suspend!! Il leur fallut bien 10 minutes de marche avant d'atteindre la premiere station de tramway, qui tournait la nuit exeptionnellement ces derniers jours. Le froid leur brulait les extremités, nez, oreilles, mains et meme la bouche, faisant sortir une trainee de fumée lorsqu'ils respiraient. Ethan lui etait plutot joyeux de cette sortie exceptionnelle et s'amusait a sautiller, gardant ses chansons pour plus tard. Aaron lacha sa main pour passer la carte magnetique lorsque le tramway arriva, laissant au garçon le temps de sauter dans la premiere rame en tournant autour d'une barre, les bras en l'air.

- Okaeri, Sazae-saaan!! (*bienvenue, mr Sazae*)

Alors qu'un bonhomme rentrait dans la rame a son tour, Ethan lui trouva un air de ressemblance avec un heros du dessin animé Mrs. Sazae. Aaron lui sourit, l'attrapant sous les aiselles afin de le garder dans ses bras pour qu'il evite d'importuner les passager peu patients avec les enfants, n'oubliant ps de lui rappeler que dehors, il fallait se tenir tranquille. Le petit ne broncha plus et s'occupa à regarder defiler les lumieres et les gens en dehors de la cabine, joues coller a la vitre.
27 minutes plus tard, ils arrivaient au grand centre commercial de Konoha, imposante batisse de verre. Cette ambiance leur rappeler presque les grandes villes d'Amerique, mais rien ne ressemblait à l'Utah, ou ils etaient nés. Une fois entré, Ethan ecarquilla les yeux emerveillés.

- Super!!

Sous le regard des jumeaux americains, le petit continuait son exploration des locaux. Environs deux heures plus tard, le bipper de Edward se mit à sonner, arretant Edo dans sa marche et Ron le suivant de peu. Il venait de recevoir un nouvel ordre de mission du SWAT, intriguant les deux jeunes hommes. Ce qui laissa le temps au petit frippon de se faufiler hors du regard de ces deux dernier. Il entra dans un magasin eclairé qui semblait vendre pleins d'habit pour grande personne. Riant, il courra dans les allées, ziguezaguant entre les jambes des personnes deja ici. Aaron ne s'appercu de sa disparition que quelques secondes après, mais lorsqu'il commença à marcher le cherchant du regard, la terre se mit à trembler.

- What the hell is wrong !??

Les jumeaux echangerent un regard intrigué et surtout appeuré. Les murs tremblaient, les lumieres clignotaient risquant de s'éteindre, la poussiere s'accumulait. Comprenant alors qu'un seisme frappait, Aaron prit son courage a deux mains et se dirigea vers le magasin ou il venait d'appercevoir les gants de son fils jeter a l'entrée. S'aggripant a tous ce qu'il pouvait, les etageres, les tissus, oubliant totalement le cri des gens, cherchant celui d'un petit garçon. Il entendit des pleurs venant du fond du magasin.

- ETHAAAAAAN !!!
- DADDY !!! DADDY!! la *snif* dame *snif* dessous !!! elle a sorti Ethan et elle dessous !

Edward arrivant à ce moment la, vit son frere tenter de soulever une etagere alors que tout tremblait encore. Meme avec l'aide des deux hommes, ca ne suffisait pas. Ed se precipita pour aller chercher de l'aide, il ne trouva qu'un jeune homme d'environs son age aux cheveux legerement argenté pour pouvoir lui venir en aide (les autres s'étaient deja enfui ou bien caché).

- Eh, you !! Il y a une fille coincée la bas on a besoin d'aide!!

Au meme moment, un morceau du plafond se decrocha derriere lui, et les secousses s'atenuerent peu à peu, laissant place a l'effroi et l'horreur.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sortie plutôt tremblante [Haruna Shimizu ; Yaelle Tokoyama ; Edward & Aaron]   Lun 13 Fév - 22:34

Les secousses étaient de plus en plus forte, je craignais le pire tout tremblé, les étagères situé en hauteur ne tenaient plus certaines tombée d'autres tenaient le choc. Je commençais à vraiment paniqué, je ne savais pas trop quoi faire, mon corps était comme paralyser, mes jambes refusaient de bougée, puis à un moment Haruna me prit par le bras et me tira vers elle, sur le coup je ne savais pas trop pourquoi, et c'est après lorsque j'ai entendu un chose tombée derrière moi que j'ai réalisé qu'elle venait de me sauvé, un mannequin qui n'a pas supporté les secousses. Le magasin ne ressemblé à rien, les étagères tombé, les vêtements étaient éparpillé par terre. Le chaos s’installe peu à peu, les lumière clignoté faiblement comme si elles allaient s'éteindre, les gens crié,couraient dans tous les sens. Mais je reviens vite à la réalité, la seule chose à faire c'était de s'enfuir d'ici, Haruna me prit par la main et m’entraîna avec elle vers la porte du magasin, on se rapproché de plus en plus de cette porte mais bien avant que nous arrivions à l’atteindre elle se referma, et bien sur elle était bloqué, malgré les secousses, on a réussit à se mettre dans un angle du magasin, et comme un réflexe je pris Haruna contre moi, et comme avant mon cœur battait très fort, elle peut l'entendre mais que va t-elle pensée? elle pourra pas croire que c'est parce que on a courut car je ne suis pas essoufflé, mais tôt ou tard elle apprendra ce que j'éprouve pour elle. Mais en la gardant contre moi j'ai remarquer que l'on était pas beaucoup dans ce magasin, les plus chanceux on réussit à s'échappé de là. Nous aussi il faut que l'on trouve un moyen de sortir d'ici, les secousses se font encore sentir mais elles sont moins fortes que tout à l'heure. En sentant qu'elles étaient moins fortes, je me suis légèrement décalé du coin où l'on s'était mis, puis un jeune homme qui devait avoir mon âge me demanda de l'aide:

-« Eh you!! Il y a une fille coincée là bas on a besoin d'aide!! »

Il avait un accent, soit il était anglais soit américain, il était assez grand, avec des cheveux blond et des yeux bleu très clair, j'ai regardé Haruna pendant quelques secondes avant d'aller aidé cette personne, elle était tout à fait au fond du magasin qui d'ailleurs était encore plus chaotique, je pris un côté de l'étagère et je soulevai comme je pouvais d'un côté il y avais un autre garçon et le jeune homme de tout à l'heure se mit de son côté et je regardai plus attentivement les deux hommes et il se ressemble même si il ont pas la même coiffure et les même yeux mais bon pour l'instant le plus important c'est de sauvé cette fille. On soulevé l'étagère pendant que Haruna essayait d'enlevé la fille de dessous, après qu'Haruna ait réussit à l'enlevé, moi et les deux autres garçons avons lâché l'étagère, j'ai remarqué un petit garçon juste à côté d'ailleurs il ressemble à un des deux garçons , et puis je pense que la fille à dû le sauvé, puis les secousses étaient très faible maintenant donc je me suis approché de la jeune fille, puis je la regardé plus attentivement elle possédait une longue chevelure brune mais cette fille c'est Yaelle, la fille qui est dans ma classe. Je m'approchai un peu plus d'elle et je la regardé dans les yeux pendant qu'Haruna restait près d'elle.

-« Yaelle ça va ? »

Je m’accroupis près d'elle pour vérifié qu'elle n'avait pas de fracture ou autre chose, mais maintenant la première préoccupation est de sortir d'ici, mais les portes sont bloqué et autour de nous c'est le chaos totale, après avoir vérifié si elle avait quelque chose je me suis relevé et j'ai commencé à regardé chaque recoin du magasin.

- « Maintenant il faut trouvé une autre issu pour sortir d'ici. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sortie plutôt tremblante [Haruna Shimizu ; Yaelle Tokoyama ; Edward & Aaron]   Dim 19 Fév - 1:10

Surprise par l'apparition de ce garçon blond qui demandait l'aide de Sora, je le fixai d'abord quelques instants puis me ruai à la suite de mon ami dans la direction qu'il nous indiquait. Je ne tardai pas à apercevoir une petite brunette coincée sous une lourde étagère. Rapidement, le garçon qui nous avait demandé de l'aide, un autre qui lui ressemblait en tous points ainsi que Sora placèrent leurs mains sous l'étagère et s'arc-boutèrent afin de la soulever. Au début le meuble trembla à peine, mais en redoublant d'efforts ils parvinrent à l'écarter du sol. Assez pour laisser sortir la jeune fille, je ne le savais pas, mais je n'attendis pas pour m'agenouiller à ses côtés et glisser mes mains sous ses aisselles afin de la tirer hors de là. Comme je l'espérais, l'espace était assez grand et je réussis à l'en sortir sans encombre. Toujours à genoux, je voulus lui demander si tout allait bien et plongeai la main dans ma poche pour y attraper mon écran tactile. Or mes doigts ne rencontrèrent que le vide ! Effarée, je tâtonnai chaque recoin de ma veste, mais rien à faire : ma tablette tactile avait bel et bien disparu. Elle avait dû glisser de ma poche lorsque je m'étais écrasée contre les portes du magasin en voulant sortir ... J'étouffais un soupir. Quelle déveine ! Comment allais-je pouvoir communiquer avec ceux qui m'entouraient, maintenant ? Je me tournai vers la dénommée Yaelle - que Sora semblait connaître - et tentai de lui faire comprendre ma question à l'aide de signes. Je posai l'index sur sa poitrine, puis tendit le pouce en l'air et traçai un point d'interrogation dans le vide en penchant la tête sur le côté.
Quelques minutes plus tard, j'entendis Sora s'inquiéter à voix haute de la manière dont nous pourrions sortir d'ici. Pensive, je laissai promener mon regard sur le décor qui nous entourait. Puis sans quitter le sol, je tirai sa manche pour attirer son attention et essayai de lui communiquer mon idée. Je désignai d'abord du doigt le dispositif d'alarme ainsi que les lumières éteintes puis fit le signe du temps mort. Je montrai ensuite le demi-mannequin de métal qui avait manqué d'assommer Sora un peu plus tôt, et frappai du poing dans ma paume droite en pointant du doigt les vitrines qui donnaient sur la galerie. J'attendis en me mordillant anxieusement les lèvres, espérant que l'un d'eux parviendrait à comprendre ce que j'essayais de dire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une sortie plutôt tremblante [Haruna Shimizu ; Yaelle Tokoyama ; Edward & Aaron]   Jeu 23 Fév - 1:54

Enfin! Quelqun venait par ici! En voyant le jeune homme arriver près du petit garçon, celui-ci ce mit à pleurer en criant '' Daddy''. Il devait être son père. Celui-ci écouta le petit garçon prénommé Ethan, avant de venir aider la jeune fille en tentant de soulever l'étagère. Yaelle tenta de l'aider comme elle le pouvait en poussant sous l'étagère. Peu de temps après, un autre jeune homme au cheveux blond mais aux yeux vert vint rejoindre l'autre blondinet. Ils étaient tous deux identiques! Seulement la couleur des yeux et la longueur des cheveux les différenciaient. Celui-ci vint aussi aider à tenter de soulever l'étagère mais en vain. Le blondinet aux yeux bleu s'éloigna. Yaelle l'entendit intercepter quelqun! Bientôt, une autre personne rejoint le petit groupe pour aider à soulever l'étagère. Yaelle commencait à avoir la jambe engourdie. C'était Sora! Un garçon de sa classe! Il était venu avec une jeune fille. Les 3 garçons se mirent à soulever l'étagère. Celle-ci se dégagea assez pour laisser la place à Yaelle pour sortir de là. Se poussant pour sortir, Yaelle sentit des mains se glisser sous ses bras l'aidant à se sortie de sous l'étagère. Il était temps! La jambe de Yaelle était engourdie et lui faisait mal. L'étagère avait fait une bonne pression sur sa jambe, surtout en lui tombant dessus. Elle avait une légère teinte bleuâtre et était un peu enflée. Sûrement une foulure! Yaelle se releva avec l'aide de la jeune fille qui lui dessinait des trucs dans l'air. À la voir faire, elle devait être muette.

-« Yaelle ça va ? »

Yaelle regardit Sora.

- Oui..je crois que ca ira..

Yaelle sentit sa manche de chandail se faire tirer. Elle tourna la tête vers la jeune fille qui pointa plusieurs objets. Elle l'aregardit dans les yeux.

- Je ne comprend pas ce que tu veux dire avec l'alarme d'incendie et les lumières...mais le mannequin et les vitrines..tu voudrait qu'on les brises?

Yaelle espérait avoir deviner ce qu'elle voulait dire. Malheureusement, ce n'était pas aussi facile que ca en avait l'air.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une sortie plutôt tremblante [Haruna Shimizu ; Yaelle Tokoyama ; Edward & Aaron]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une sortie plutôt tremblante [Haruna Shimizu ; Yaelle Tokoyama ; Edward & Aaron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La carotte plutôt que le bâton et c'est tant mieux !
» Sortie de Nausicaä en Blu-Ray au Japon
» Sortie de chez le coiffeur...
» Balotelli, hein elle est où la sortie ?
» Sortie dans l'Enedwaith et Livre épique le mardi 2 novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1 :: Corbeille V.3/V.4 :: Event :: Konohapocaliptik' 5#-