Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1
Bienvenue à Konoha High School !
Depuis les événements dramatiques de 2011, beaucoup de choses ont changées... Une étrange bactérie du fond des océans vint semer la zizanie et les humains ne sont plus vraiment pareils... La ville de konoha, 25 ans plus tard, sous le signe du chaos et d'un régime totalitaire, venez vivre l'aventure !
Oserez-vous vivre dans un monde où la normalité n'existe plus ?



 

Partagez | 
 

 Incandescent ballet ~ [Miu.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amaya & Haiko Uchiwa
@ Kaiki Niveau 2 - Belette et Cornichons.
@ Kaiki Niveau 2 - Belette et Cornichons.
avatar


Féminin Taureau Chien
Messages : 104
Age : 23

Fiche d'identité
Pouvoir:
RP en cours:

MessageSujet: Incandescent ballet ~ [Miu.]   Lun 16 Aoû - 20:11

    « What I feel like to be a ghost? »

    Les jours passent et se ressemblent, La même solitude la même routine. Les jours passent et sont les mêmes. Et le temps passe, mais rien ne change, et le temps passe, s’enfuit, et les problèmes et les regrets demeurent. Douce mélancolie qu’est le quotidien, similis de prison, sans les barreaux et les barbelais. Toujours les mêmes choses aux informations, toujours les mêmes visages dans la rue, les mêmes gestes chaque jour… Au final, ne sommes-nous pas tous en captivité ?
    Deux yeux rouges luisaient doucement dans la nuit sombre, alors qu’assit sur une tombe, fixant quelque chose à sa droite, l’aîné des Uchiwa se retrouvait une fois de plus perdu dans ses pensées… Il avait emmené tellement des personnes au sépulcre, qu’être dans un cimetière semblait être devenu une habitude… Il soupira, laissant une épaisse fumée montée aux cieux, alors que du bout des doigts, il touchait les gravures dans le marbre… Il eut un léger sourire, alors qu’il déposait un bouquet de rose noir sur la pierre froide, s’éloignant doucement… Il faut croire que le caveau familial des Uchiwa était toujours aussi bien entretenu …
    Silence. Alors que seuls les bruits de ses pas venaient perturber son doux repos, cette accalmie de la frénésie de ses pensées. Il s’assied sur un muret, levant les yeux au ciel, alors que la lune se faisant doucement cachée par d’épais nuage… Ce soir serait-il l’un des rares soirs d’orage ? Et doucement, le temps se rafraichit, le vent se levant paisiblement, faisant tanguer les feux follets, les entrainants dans une danse tourbillonnante, soulevant la poussière du sol, agitant le cimetière. Lentement, les premières gouttes se mirent à tomber, doucement d’autres suivirent, alors que l’Uchiwa restait là, statique, les yeux dans le vague… Cette nuit lui rappelait tellement celle qu’il avait vécue, le soir même du meurtre de ses parents, de sa famille… Tout ce gâchis, tout ça à cause de sale petits secrets, de l’ambition d’un clan abruti, par la folie des grandeurs de l’être humain. Dégout, nausée, rage. Voila tout ce que lui inspirait ce souvenir, cette vérité. Il gronda doucement, tirant une nouvelle fois sur sa cigarette, avant que cette dernière ne soit trop trempée pour être fumable. Il jeta le mégot non loin de lui, alors que la pluie redoublait, et que les éclairs striaient le ciel. La lumière blafarde de la lune disparue bientôt, plongeant le monde dans une obscurité apaisante, et pourtant si tourmentée… L’homme à la chevelure de jais ramena doucement ses genoux contre lui, posant son front contre ses derniers, attendant. Et alors que la pluie battait sans ménagement son corps, et que le froid mordant lui brulait la gorge, tout sembla soudain s’arrêté, comme si l’orage n’était qu’un mauvais souvenir… L’averse serait-elle passée ? Se redressant doucement, fixant le ciel ténébreux, il lâcha un soupir ; le voila trempé… Il sortit une nouvelle cigarette, restant dans ses vêtements si humide… Quelque chose avait changé, comme une nouvelle note dans la mélodie, une nouvelle présence, quelque chose qu’il avait déjà vu… ~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Incandescent ballet ~ [Miu.]   Lun 16 Aoû - 23:50

Quel imbécile. Non mais vraiment.
D’accord, passer par le cimetière semblait bien plus court que le chemin habituel pour se rendre à la ville. Et ç’aurait été bien agréable, si seulement les tombes m’entourant n’étaient qu’une illusion… Depuis tout gamin, j’avais toujours eu la phobie des esprits. À tel point qu’Il devait souvent partager mon lit… Mais bien entendu, cela ne Le dérangeait pas. Ni moi, d’ailleurs. À cette époque, tout m’apparaissait si simple, dans mon cerveau d’enfant. Comme si les choses s’emboîtaient sans mal l’une dans l’autre, réglées comme du papier à musique.
Un frisson parcourut lentement mon corps glacé, tandis que je levais la tête. Le ciel était d’un noir d’encre. Adieu ciel rosé, orangé, couleurs appétissantes du coucher de soleil éphémère que j’avais contemplé quelques instants plus tôt… Et bonsoir orage nocturne. La météo l’avait prévu. Pour une fois qu’elle avait raison, celle-là…
Je sursautai en apercevant un éclair, suivi bientôt d’un grondement. En effet, la pluie coulait déjà le long de dos, se fourrant joyeusement sous ma chemise, m’arrachant d’autres profonds frissons. Bien qu’au courant de cela, je n’avais pas daigné prendre un parapluie ou même quelque chose de plus chaud. Vraiment, quel idiot. Déjà que je n’appréciais pas vraiment les orages, en avoir un dans l’endroit le plus lugubre de la ville fit presque aussitôt remonter d’anciens souvenirs de mon enfance dans mon esprit, m’obligeant à m’accroupir quelques instants en prenant ma tête entre mes mains. Je me forçai à me concentrer sur la pluie sur mon visage plutôt que Ses mains sur mon ventre, le décor sinistre du cimetière contre le vert de la forêt, les gouttes tombantes sur mon cou face aux plaies sanguinolentes qui l’ornaient…
Un bruit interrompit mes spéculations, tandis que je poussai un cri de frayeur bien vite étouffé par un nouveau grondement. Quelque chose venait de bouger, je n’étais pas fou. Malgré moi, je m’approchai quelques instants après. Ma curiosité me perdra un jour…
Seulement, ce n’était pas un animal fou furieux que je voyais là. Une silhouette que je connaissais bien pour l’avoir vue en rêve au moins des milliers de fois me faisait face, ou du moins faisait face à la tombe derrière laquelle j’étais caché. Une bouffée de son parfum enivrant bien qu’amoindrit par la pluie flotta jusqu’à moi, et je m’en délectai. L’eau venue du ciel semblait cesser de tomber, et je m’en réjouis. Je pourrais ainsi l’observer sans crainte d’être dérangé par quelque chose d’aussi futile que les caprices de Mère Nature, malgré le peu de clarté présente.
Il sortit une cigarette. Les raisons de sa venue ici m’intriguaient ; avait-il perdu quelqu’un de cher ? À la vue de ses habits détrempés, je ne pus retenir un sourire amusé. Apparemment, il était là depuis déjà quelques minutes… Oui, sans doute, il était venu se recueillir.
Retenant, un soupir, je reculai d’un pas, histoire de m’installer plus confortablement. Seulement, une branche morte craqua sous ma semelle, et le bruit en résultant sembla résonner de façon ostentatoire dans le silence du cimetière. Je me figeai, espérant que le bruit n’avait pas suffisamment attiré son attention pour qu’il vienne voir ce qu’il se passait. Il n’aurait manqué plus que ça, qu’il me surprenne en train de le contempler…
Revenir en haut Aller en bas
 

Incandescent ballet ~ [Miu.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» " La vie est un ballet; on ne le danse qu'une fois. " (PV Anna Wall' Stood)
» La vie est un ballet: on ne le danse qu’une fois. (06/05 à 18h56)
» Armand regagne Scylla [Aetius]
» Quiproquo {PV Katie}
» Andrew Ballet & Test vs John Morrison & Ezekiel Jackson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1 :: Corbeille V.3/V.4-