Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1
Bienvenue à Konoha High School !
Depuis les événements dramatiques de 2011, beaucoup de choses ont changées... Une étrange bactérie du fond des océans vint semer la zizanie et les humains ne sont plus vraiment pareils... La ville de konoha, 25 ans plus tard, sous le signe du chaos et d'un régime totalitaire, venez vivre l'aventure !
Oserez-vous vivre dans un monde où la normalité n'existe plus ?



 

Partagez | 
 

 The life always begins somewhere... No?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: The life always begins somewhere... No?   Sam 24 Avr - 3:08



Lullaby-Chan
Diary



2010 / 04 / 23

  • Cher journal,
    Le temps passe et j'ai l'impression de ne pas être comme les autres. Tout le monde a des amis, sauf moi. Les autres font comme si je n'étais qu'une ombre. Lorsque je passe dans le couloir, j'ai l'impression que toutes les personnes dans les environs se dépêche pour partir au plus vite. Comme s'ils avaient peur de moi. Est-ce à cause de mon humeur de cochon ou tout simplement parce que.... Je ne suis pas assez ouverte ? Les gens ont ils de la difficulté à devenir mon ami.

    Parlons un peu de ma journée !
    Ce matin, en sortant, je suis allée dans le bois, question de relaxer un peu. Par contre, je suis tombée sur un ours, un très gros ours noir tout grichu et vraiment pas beau. Il m'a couru après, mais avec mes talents de grimpeuses professionnelle, j'ai réussi à grimper un arbre. Lorsque j'étais bien confortablement assise, il finit par partir. Je ne sais pas comment j'ai fais mon compte, mais je tombai en bas ! Une chance que j'étais accrochée à l'arbre, sinon, je me serais fracturée le crâne. D'ailleurs, c'est ce qui m'ai arrivée dix minutes plus tard alors que je tentai de me restabiliser. La branche céda et je tomba tête première et la branche suivit et me fracassa la tête à son tour. Si ce jeune homme n'aurait pas été là, ce ne serais peut-être pas arrivé... Du moins, je crois.

    Maintenant, mon petit journal adoré, j'vais te parler de cet homme de bas âge. Il était en cheval et ne semblait pas venir d'ici. Il me tapait sur les nerfs, même si je ne lui ai pas vraiment adressée la parole. Mais je crois que lorsque l'on n'aime quelqu'un, c'est toujours comme ça. Non, je ne l'aime pas, pas encore du moins.

    J'lui ai glissée un petit message dans son casier... Comment va t'il réagir ?
    À demain ~~


Dernière édition par Lullaby Kudo le Mar 27 Avr - 15:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The life always begins somewhere... No?   Dim 25 Avr - 15:58

2010 / 04 / 24

  • Coucou,
    Hier, j'ai eus une merveilleuse journée. J'ai rencontrée deux personnes. Un jeune homme aux cheveux blés dans la sale de musique, lorsque je jouais et chantais, il m'observait. D'après moi, il ne sait pas que c'est mal polie d'espionner les gens que nous ne connaissons même pas. Il joue de deux instruments, ce qui veut dire, la guitare et le drum. De plus, il chante, mais ça, c'est juste un petit détail ... J'lui ai parlée, en restant polie. Au moins, j'ai réussis.... Si on peut le dire comme ça.....

    Après, j'suis allée au cimetière. C'était vraiment silencieux, jusqu'a ce que je me cogne ma petit orteil sur une tombe. Quelqu'un nommé Sanji est venu me parler à son tour. ll m'a tout de suite dit son nom. Je crois qu'il est plus vieux que moi, enfaîte, je suis sûre. Nous avons discuté quelques minutes.... En tout cas, le temps passa telement vite que j'eus l'impression que ce n'était vraiment pas long. À 10h30, je suis partie chez moi, avec mon sac encore sur le dos. Je n'étais pas retrounée chez moi depuis ce matin. Ma mère, ne devait sans doute pas s'inquièter et encore moins mon père. Comme dis, mes parents dormaient et ma petite soeur était là, couchée sur le divant en train d'écouter un film. Je ne sais pas lequel, mais ça avait l'air drôlement fantasique, comme ... Alice au pays des merveilles. Dans ma tête, je me dis ' Si elle écoute ça, elle va finir folle. C'est vraiment étrange comme film, ils ne savent vraiment plus quoi inventer'

    Je montai dans ma chambre à pas feutrés, en faisant bien attention de ne pas faire trop de bruit, tout simplement pour pas que ma mère se lève et vienne me dire que je n'aurais pas le droit de sortir demain soir. Elle fait toujours ça, quand j'arrive après 10h et que nous avons de l'école le lendemain. Pourtant, ça ne lui dérange pas du tout que je ne dorme pas de la nuit, elle veut tout simplement que je sois dans la maison. D'après moi, elle est un peu mère poule, mais elle s'occupe beaucoup plus de ma petite soeur adorée, Shana Kudo. Toutes les kudo's sont pareilles. Elles ont toutes le même caractère de cochon à couper le souffle. Moi, je suis une... 'Bitch' celons plusieurs personnes et ma soeur.... Aussi, mais beaucoup moins que moi.

    Un pas de plus et j'étais dans ma chambre que ma mère sortit de la sienne, les bras croisés attendant une explication. Je lui dis que c'étais pour l'école, mais, comme d'habitude, elle ne me crut pas. Comme si ça ferais changement ! Je crois qu'elle me connait un peu plus que je le souhaiterais... Evidament, elle me priva de sortir demain soir. Même à ça, j'le ferais tout de même. De plus, je vais faire le plus de gaffes possible, juste pour elle. Celle poule regrettera amèrement de ne pas m'Avoir laissée sortir...... Hu !

    See you next time <3



Dernière édition par Lullaby Kudo le Mar 27 Avr - 15:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The life always begins somewhere... No?   Mar 27 Avr - 1:45

    2010 / 04 / 25

  • Yop =)
    Comme tous les matins de la semaine, j'ai pris mon sac, pour finalement me rendre à l'école, celle que je suis depuis le commencement de l'année scolaire. La journée passa vite, malgré les plusieurs bêtises que je réussis à faire. Par exemple, en finissant la deuxième période, celle ou tout le monde se dirigeait à la cafétéria, je déboula les marches et tombai sur le postérieur. En effet, c'était très douloureux et s'est avec méprit que je réussi à avancer, pour pouvoir aller me mettre quelque chose sous la dent. Comme dîner, j'ai pris un bon spaghetti accompagné d'un petit jus aux raisins. Une autre effet se produisit à ce moment, lorsque je me levai de ma chaise, quelqu'un me poussa dans le dos et mon breuvage se renversa sur moi. Déprimée, je courus à ma case, pour pouvoir prendre du linges, question de me changer. Je fis ma combine plusieurs fois avant que le cadenas s'ouvre, enfin. En tirant sur mon sac de cheer, je sortis ma jupe bleu et blanche et ma camisole assortit. En d'autres mots, mon habit de pom pom girl. En refermant ma case, je fourra mon sac à l'intérieur, pour finalement courir aux toilettes des filles. L'endroit le plus fréquenté par celles-ci. Parfois, on croirait qu'il aurait une réunion des plus importantes. Tu ne peux presque pas rentrer dans la sale qu'un demoiselle te pile sur un pied.

    En rentrant dans la pièce, je me fis, évidement, marcher sur un pied, par une fille de 3e lycée à peu près. Je retenue ma colère, pour ne pas faire passer pour une folle, pour ne pas le confirmer. En rentrant dans l'une des cabines, je claqua la porte derrière moi et ferma, question que personne ne rentre. J'avais eus beaucoup de chance d'avoir réussi à me faufiler dans tout ça. J'enfilai mon habit, puis lorsque j'eus enfin finis, sortis de cette sale remplis de gens se coiffant avec attention. Je retournai chercher mes livres, pour monter à l'étage. Les cours passèrent très rapidement.

    La fin de journée arrivée, je me questionnais sur ce que j'allais faire le soir. Je pris la solution qui me semblait la plus simple, ce qui était de ne pas aller chez moi. Marchant doucement dans les rues Ipod à la main, je partais dans toutes les directions, sans trop savoir ou elles menaient. Aussi étrange que cela puisse paraître, j'ai passée la nuit dans un bars, 18 ans et plus. J'ai peut-être trop bu, mais je me suis amusée comme une petite folle.
    C'est à refaire Wink

    Bye ~~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The life always begins somewhere... No?   

Revenir en haut Aller en bas
 

The life always begins somewhere... No?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1 :: Corbeille V.3/V.4-