Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1
Bienvenue à Konoha High School !
Depuis les événements dramatiques de 2011, beaucoup de choses ont changées... Une étrange bactérie du fond des océans vint semer la zizanie et les humains ne sont plus vraiment pareils... La ville de konoha, 25 ans plus tard, sous le signe du chaos et d'un régime totalitaire, venez vivre l'aventure !
Oserez-vous vivre dans un monde où la normalité n'existe plus ?



 

Partagez | 
 

 This thing we call ''door'' ( Pv Akito)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: This thing we call ''door'' ( Pv Akito)   Lun 5 Avr - 18:34

    - Mein gott ._.

    C'était … humiliant. Les japonais ne connaissaient donc pas la pudeur? Faut croire, car après tout, existe-t-il plus impudique que... des douches publiques? Luka n'avait, de mémoire d'homme, jamais vu pareil ridicule. Les yeux grands comme des soucoupes, il demeura un moment devant la porte de la salle de bain, observant la pièce avec épouvante, sous le choc. Des. Douches. PUBLIQUES. Était-il le seul à trouver que quelque chose clochait dans ce concept?
    Pour un peu, il aurait préféré rester tout sale. Après tout, qu'est-ce qu'un peu de boue pour un être humain? S'il avait pu, il aurait tourné les talons et, même sale, aurait pris le bus pour retourner chez Yoshimitsu et se laver là-bas, en toute intimité. Mais … il ne pouvait pas. Il avait une retenue. Et, sa chance habituelle lui ayant fait faux bond, il avait eu cours d'éducation physique en fin de journée. Football. À l'extérieur. Après trois heures de pluie consécutives. Résultat? Et viih :'D Les grosses brutes du cours s'étaient amusées à pousser à peu près tout le monde dans la boue, si bien qu'on lui avait finalement annoncé qu'il devrait se laver avant de se pointer à sa retenue, car vraiment trop crasseux.

    C'est donc, forcé de sa laver, de se sécher puis de s'habiller en dix minutes pour être à l'heure à la retenue, que Luka s'était informé d'un endroit où trouver des douches. On lui avait répondu les dortoirs. Et le voilà! Découragé à l'idée que n'importe qui puisse entrer à tout moment et le voir nu comme un vers, bien qu'actuellement la salle était complètement vide …
    Conscient qu'il ne bénéficiait que de peu de temps, Luka se retourna pour voir s'il y avait une possibilité de verrouiller la porte – et au diable les autres étudiants! Mais non. Tout avait été prévu afin qu'il ne bénéficie d'absolument aucune intimité …

    Rassemblant son courage, il se précipita dans l'une des douches et, refermant la porte – qui ne cachait que ses fesses ): – il se dévêtit et lança ses vêtements sales plus loin. Il avait auparavant posé son uniforme propre sur un banc tout près, pour qu'éventuellement il puisse les saisir sans sortir de la cabine. Finalement, il alluma l'eau et commença à chasser la boue qui tachait son corps, tout en tendant l'oreille, priant pour que la porte ne s'ouvre pas avant qu'il se soit rhabillé …


Dernière édition par Luka R. Greene le Ven 23 Avr - 0:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: This thing we call ''door'' ( Pv Akito)   Jeu 22 Avr - 22:55

  • Mon dieu. L’après midi qui venait de passé. Plus chaude que ça et tu ressemble à une pauvre crème glacé étendu au sol et se répandant un peu partout. Enfin, c’était le point de vue d’un jeune homme à la chevelure jaunâtre. Après s’être lever en retard pour les cours, être arrivé en cours à son cours de musique et ayant presque reçu une retenue à cause qu’il avait dit que les maths ça lui sortait des trous de nez, le midi était enfin arrivé. Il avait si faim. Affamé comme un lion, vu qu’il n’avait pas eu le temps de déjeuner, mais non, il était en retard, il dépensa un gros 30 $ en nourriture à la cafétéria et était aller ingurgiter en paix son énorme repas. Mordant en pleine dent dans un beignet fourré, buvant un bon 1L de soda et plusieurs autres choses, Akito, le jeune homme, en avait vraiment profité. Il s’était vraiment gâté. Ok. Je dis n’importe quoi xD Changement de sujet.

    Après un moment, un petit groupe composé de 3-4 étudiants allèrent vers Akito, le saluant de la main comme s’il était copain, même si ce n’était pas du tout le cas. Akito ne leur prêta aucune attention au début mais un coup sur la tête le fit sortir de sa rêverie volontaire et leva brusquement la tête vers les petits groupes, les défiants du regard jusqu’au moment où il remarqua qu’il lui tendait quelque chose. Fonçant les sourcils, il fixa la chose qu’ils lui tendaient et prit entre ses doigts un bâtonnet de couleur blanche. Restant quelque instant à le fixer, un long sourire s’étira après quelque minute sur le visage d’Akito et releva la tête vers la bande avant de se lever et les suivi, oubliant ses déchets, vilain qu’il est.

    Quelque heure plus tard, après un nombre exagéré de clope et de coke, Akito revint vers l’école. Il marchait …….euh. Marcher est un bien grand mot. Il se trainait du mieux qu’il pouvait, zigzagant de gauche à droite en riant comme un mongole. Il fonça de nombreuse fois dans des gens qui avait le malheur de se trouvé sur son chemin.

    Une trentaine de minute s’était passé. Le soleil qui avait été haut dans le ciel il y a quelque heure était maintenant un peu penché vers l’horizon, mais la chaleur restait la même. Passant une main sur son front pour ramasser la sueur, Akito s’était assit par terre depuis maintenant quelque minute. Il était toujours aussi geler, mais une idée lui vint à l’esprit. Il voulait plus que tout se rafraichir et une douche bien froid/tiède lui ferait le plus grand bien. Se redressant, il passa rapidement une main dans ses cheveux humide de sueur et se dirigea vers les douches des dortoirs qui n’étaient vraiment pas loin. Arriver devant la porte, il s’arrêta. Un bruit d’eau coulante provenait des douches et ….tranquillement, essayant de faire le moins de bruit possible, et avec un gros sourire ricaneur sur le visage, Akito s’infiltra silencieusement dans les douches. Sa vue était troublé par la buer dans l’air, mais il distingua tout de même une forme humaine. Il manqua de trébucher sur un banc et remarqua un endroit plus coloré. S’approchant, il prit ce qui semblait être les vêtements de l’autre jeune homme et les amena avec lui dans un coin où il se changea rapidement, se délaissant de ses vêtements qui sentait la fumer et alla sous une douche, ouvrant l’eau et lâcha un petit Aaaah =D lorsque l’eau tiède lui glissa sur le corps avant de se retourner vers l’autre personne dans les douches, un jeune homme à la chevelure jouant entre le brun et le rouge, et resta la à le regarder avec un grand sourire.

    =D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: This thing we call ''door'' ( Pv Akito)   Ven 23 Avr - 3:58

    L'eau chaude ruisselait sur son corps depuis près de cinq minutes sans qu'aucun bruit suspect ne se fasse entendre, si bien que le jeune allemand commença à se détendre. À cette heure, normal que les douches ne soient pas très peuplées. Normalement, c'est tôt le matin ou tard le soir que les gens se douchaient … D'un regard tout de même nerveux, Luka se lança à la recherche d'un savon et commença à se laver: il en était à se frotter le cou lorsque la porte de la salle de bain s'ouvrit en grinçant. Évidemment, il sursauta, plus par angoisse par surprise. Et, comme dans toute bonne scène de douche, le savon lui glissa des doigts. Il l'observa un instant, gisant tristement à ses pieds. Puis, il se détourna vers la silhouette qui se profilait non loin. Fuck. Off. Hors de question qu'il se penche devant un gars qui … qui …

    *Il se déshabille .__. *

    Luka détourna précipitamment le regard afin de le fixer droit sur le mur de la douche, devant lui. Avec un peu de chance, l'autre ignorerait sa présence et se contenterait de faire un tour sous la douche avant de dégager … Avec un peu de chance! Faisant mine d'avoir encore un savon entre les doigts, Luka continua de se laver en se concentrant de toutes ses forces pour ne porter aucune attention à l'adolescent qui venait d'entrer dans la douche d'à côté. Toutefois, son niveau de stress était tel qu'il ne put se retenir de jeter un coup d'œil … pour constater que l'autre l'observait fixement, un sourire con au visage.

    - AAH! ..

    Ne s'attendant pas à cela, il s'écarta brutalement d'Akito, se serrant contre la parois opposée de sa propre ''cabine'' de douche afin de mettre le plus d'espace possible entre lui et La Chose qui continuait de le détailler sans point se gêner. Son sens de la pudeur – et son orgueil – en prirent d'ailleurs tout un coup, et il tarda à se remettre de sa surprise. Son cœur battait incroyablement vite dans son torse: pire encore que lorsqu'il avait entendu la porte s'ouvrir. Effarouché, et surtout effrayé, il ne quittait plus Akito du regard, surveillant le moindre de ses faits et gestes, en se disant qu'il devrait se montrer des plus prudents avec un gars aussi bizarre …

    - Qu'est-ce que tu m'veux, débile profond?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: This thing we call ''door'' ( Pv Akito)   Dim 2 Mai - 7:53

  • Et il gardait le même sourire. Étendu jusqu’au recoin de sa bouche, touchant presque ses oreilles, quelque dizaine de centimètre de peau délimitant la limite l’absurde et l’exagération. Il le fixa. Un regard remplit de stupidité, mais aussi vite que l’espace même. Il pourrait aussi bien être sérieux, un regard froid sur le visage, ça aurait donné la même chose puisque ce n’était pas un visage affichant une expression ou un sentiment. Ce n’était qu’un masque qui s’étirait le long de son visage. Rien de plus. Tout de fois, il y avait une partie du cerveau d’Akito qui fonctionnaient toujours; et oui. Tout ce qui étaient relié avec la description était fonctionnaire alors, pendant qu’il continuait de regarde le jeune homme avec l’air d’un pédophile, il le détaillait, examinant son visage et son corps qui était complètement à découvert, comme lors de la première fois ou lors d’un viol. Il avait un visage tout jeune. Un peu enfant. Il devait avoir dans les 14-15 ans. Un petit jeune quoi. Rien comparé au vieux truc qu’était Akito même s’il ne faisait pas trop son âge. Un corps mince, découpé agréablement et dévoilant quelque zone musclée qui était assez agréable a regardé. Il avait un torse qui donnait envies qu’on le caresse et sa peau semblait être douce, si soigneuse. Il y avait les yeux qui étaient tentant. D’un beau gris qui semblait luire à cause de la buée ou alors, ils brillaient vraiment. Bon après avoir fait le tour, mais pas le bas car, vous avez, il y avait une barre qui cachait, un dernier détail attrapa l’attention d’Akito comme s’il était le métal attiré par l’aimant. Deux bords de peau lisse qui s’étire sur le visage et qui donne un certain charme lorsque l’on les étire. Les lèvres. Fine et accrochant au premier regard. Étrangement, Akito n’arrivait pas à détourné le regard de celle-ci. Décoinçant son faux sourire, celui-ci disparu pour de bon lorsque Akito referma la bouche. Son regard perdu aussi sa petite étincelle et un brin énorme de curiosité s’y logea. Se décidant finalement a bougé de nouveau, le jeune homme maintenant reluisant d’eau tiède/chaude s’approcha de la porte de la cabine de l’autre jeune homme sans dire un mot et d’un geste brusque, d’un saut, il passa par-dessus la porte et se retrouva sous la même douche du jeune homme, et sans aucune gène, il s’approcha rapidement de lui, plaquant ses mains sur le mur de chaque côté de la tête du jeune homme et, approchant sa tête de la sienne à quelque centimètre de son visage, Akito posa un doigt sur la lèvre inférieur du jeune homme et dit …

    '' Tu veux que j'met mes doigts dans ta bouche ? ''
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: This thing we call ''door'' ( Pv Akito)   Mar 4 Mai - 3:37

    L’air profondément arriéré du grand blond avait eu son côté cocasse au premier regard. Toutefois, alors qu’Akito continuait de lui sourire de toutes ses dents, avec des airs de poupée de cirque –lesquelles il avait toujours eu en horreur –, le drôle de la scène se faisait de moins en moins sentir. À vrai dire, s’en devenait angoissant : l’autre le dévisageait en clignant à peine des paupières, et seuls ses yeux bougeaient dans leurs orbites, alors qu’ils semblaient faire leur chemin sans aucune gêne sur son corps … SON corps à lui, son corps absolument et indubitablement COMPLÈTEMENT NU. Franchement mal à l’aise, Luka se recula prudemment, glissant à petits pas en direction de la portière avec l’intention de s’enrouler au plus vite dans la serviette qu’il avait précédemment mise à disposition. Plus vite il quitterait cette pièce, mieux ce serait.
    Pour être honnête, ce type lui faisait vraiment peur, d’autant plus que Luka voyait bien que son état n’était pas seulement dû à un de la simple stupidité (quoi que le mec devait tout de même en posséder une dose respectable …) : ses pupilles dilatées à l’extrême et ses yeux rouges témoignaient à eux seuls de toute la saleté qui circulait dans son sang. Or, le jeune allemand en savait si peu sur les effets de la drogue sur le comportement humain qu’il préférait ne pas prendre de risque en restant trop longtemps seul avec lui. Si jamais quelque chose se passait, il n’y aurait personne pour lui venir en aide. Il jugeait donc que ses précautions n’étaient pas seulement de la couardise, mais plutôt tout à fait justifiables. Il était prudent, voilà tout …

    Alors qu’il se jugeait finalement assez près pour pouvoir étirer le bras et saisir sa serviette – je dis jugeait, car il n’osait pas quitter Akito du regard pour évaluer la distance entre lui et la porte –, l’expression du grand blond devint soudain grave. Son regard cessa de se balader, et il s’avança brusquement vers lui. Pire! Il enjamba le muret qui les séparait avant de carrément lui sauter dessus, l’encerclant de ses bras sans pour autant le toucher, l’empêchant d’atteindre la porte et lui rendant la fuite beaucoup plus compliquée.
    Retenant son souffle et les yeux écarquillés, Luka vit le visage qui s’approchait rapidement du sien et appuya fermement la nuque contre le béton de la douche, s’attendant presque à un impact.

    Le visage d’Akito s’arrêta toutefois, à quelques centimètres seulement du sien. Épouvanté – et c’est bien le mot –, l’adolescent chercha un moyen de mettre plus de distance entre eux, sans y parvenir : il était vraiment coincé … Avec appréhension, il vit le jeune homme lever une main et l’approcher doucement de sa bouche, jusqu’à ce que ses doigts caressent ses lèvres presque tendrement, à vrai dire. Craignant une nouvelle réaction imprévisible, Luka serra les mâchoires et planta son regard droit dans les yeux de vaches ( :’D) de son vis-à-vis, alors que celui-ci ouvrait la bouche pour parler.

    - Tu veux que j'met mes doigts dans ta bouche ?

    Il en resta estomaqué. C’est que, selon lui, il ne s’agissait pas d’un premier contact vocal vraiment … acceptable. D’habitude, on se présente au moins .3. . Et puis quoi, il avait l’air d’un gars qui aimait avoir les doigts de n’importe qui dans la bouche? Mais bon, allez savoir ce qui se passait dans la tête de cet intoxiqué … Décidé à ne pas en rester là dans la conversation, il tourna la tête pour retirer le doigt d’Akito de ses lèvres, avant de répondre :

    - N-n-non …

    Son propre manque de répartie l’étonna, tout comme le tremblement de sa voix : il n’était pas du genre à avoir la langue bien pendue, et des quantités phénoménales de répliques lui traversaient l’esprit à la vitesse de l’éclair. Mais … il se sentait incapable de les dire. La proximité de leurs deux corps nus le déstabilisaient franchement, au point où il en tremblait honteusement. Pas seulement ses mains : ses jambes, ses bras … tout son corps menaçait de défaillir tellement il tremblait.
    Surveillant toujours Akito du regard, il guetta sa réaction à son refus tout en tentant de se remémorer ses cours d’autodéfense. Rien ne lui venait en tête, que du vide … Contre sa joue, il pouvait sentir le souffle du blond, et il se rappelait encore le contact du doigt contre ses lèvres. C’était extrêmement destabilisant …

    Brusquement, il étendit les bras et appuya les mains sur le torse d’Akito, afin de le repousser loin de lui : son malaise s’était finalement changé en vive impression de danger, et l’urgence de s’en éloigner lui redonna un peu de courage.

    - Laisse-moi tranquille!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: This thing we call ''door'' ( Pv Akito)   

Revenir en haut Aller en bas
 

This thing we call ''door'' ( Pv Akito)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» When everything goes wrong, call Superman.[with Chase Turner]
» KNOCK ON YOUR DOOR ♣
» Gamertag , Call of duty MW2 ( X360)
» Complémentaire de présentation ! Mémoire de takagi akito !
» Akito [Humain]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1 :: Corbeille V.3/V.4-