Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1
Bienvenue à Konoha High School !
Depuis les événements dramatiques de 2011, beaucoup de choses ont changées... Une étrange bactérie du fond des océans vint semer la zizanie et les humains ne sont plus vraiment pareils... La ville de konoha, 25 ans plus tard, sous le signe du chaos et d'un régime totalitaire, venez vivre l'aventure !
Oserez-vous vivre dans un monde où la normalité n'existe plus ?



 

Partagez | 
 

 Retrouvailles, Nyu! =3 [ Pv Toya Itachi ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Retrouvailles, Nyu! =3 [ Pv Toya Itachi ]   Lun 25 Jan - 23:53

[Je tiens tout d'abord à préciser que l'histoire que ce post raconte se passe environ un mois après le début des cours, juste après la rentrée scolaire, et non pas à la presque-fin de l'année dont nous approchons à grand pas actuellement..! ^^"]





Enfin une dure journée terminée! Hily avait eu pas mal de cours aujourd'hui malgré que l'on soit un vendredi. L'université est si différente du lycée! Tout change, on est plus autonome, si ce n'est livrés à nous même parfois. La jeune étudiante était désormais en Arts pour sa première année d'université à Kodai, et avait quitté le pensionnat du lycée pour vivre dans un petit appartement confortable en ville, non loin du campus. Elle était heureuse d'accéder à plus de liberté, même si cela l'inquiètait parfois un peu, avec sa légendaire manie d'angoisser pour rien, et se sentait aussi souvent seule, elle qui aime temps voir du monde!

Mais parmi toutes ces personnes dans cette immense ville, il y en a une qui manquait particulièrement à Hily et qu'elle désirait vraiment revoir. Il s'agissait de Toya, qui était son ami et camarade de classe en troisième année de lycée et avec qui elle se sentait vraiment bien, et cela paraissait d'ailleurs réciproque. Ce jeune homme la fascinait, surtout quand il la regardait sans rien dire pendant quelques secondes, avec ces yeux d'un ambre clair et profond à la fois, hypnotiseur. Elle regrettait de ne pas avoir pu passer plus de temps avec lui, car la fin de l'année vint très vite et Hily avait dû alors repartir dans sa famille durant toute les grandes vacances. A sa rentrée en première année d'université, elle avait espéré revoir son ami, mais pas une seule fois elle ne l'avait aperçu sur le campus ou dans les couloirs...même en ville! Pourtant c'est vous dire si elle se balladait. Elle était même revenue dans la forêt, à l'endroit où ils s'étaient rencontrés, en pensant un peu naïvement qu'il pourrait s'y trouver. Mais rien, pas une trace de Toya, et celà fait déjà plus d'un mois que la rentrée est passée...

Hily commençait à s'inquièter, et même à penser qu'il serait brutalement parti, qu'il aurait quitté l'école pour vivre ailleurs...Cette pensée attristait beaucoup la jeune fille, car malgré qu'elle se lie facilement avec les gens, Toya était une personne spéciale pour elle, pas un ami comme les autres non, quelque chose de plus, de différent semblait les lier. Tout en se remémorant cette pensée qu'elle refusait de croire, l'étudiante qui avait depuis longtemps fini de manger dans un resto à ramens errait dans les rues de la ville un peu au hasard, sans la moindre envie de rentrer chez elle. Elle marchait d'un pas lent, dû à sa déprime du moment, et regardait le sol tandis qu'elle avançait.

C'est alors qu'elle vit, se reflétant sur le trottoir, une lumière intense rouge et verte, comme celle qui provenait généralement des néons. Intriguée, elle leva les yeux et vit une enseigne de pub, juste au dessus d'une porte. Les yeux d'Hily semblèrent alors retrouver leur éclat, le même éclat qu'ont les yeux des anglais quand on leur dit qu'il y a à boire quelque part. Un pub! La voilà la solution aux petites déprimes! La jeune fille n'était pas du genre à se mettre minable, à boire pour boire etc, mais appréciait beaucoup ces endroits du fait qu'on y rencontrait du monde, qu'on ne se sentait plus seuls et cela surtout dans une bonne ambiance, devant une bonne bière ou une coupelle de saké artisanal qu'on prenait le temps de savourer en discutant et en riant.

Elle rentra alors sans hésitation, des étoiles d'espoir dans les yeux. Pour un vendredi soir, c'était plutôt calme, il n'y avait que cinq personnes à peu près, et quelques unes semblaient déjà se connaître. Normal. Le barman avait l'air sympathique, mais malgré tout cette fois-ci Hily n'eut pas envie de lui "taper la causette" comme elle aimait le faire d'habitude à chaque bar sympa dans lequel elle rentrait. Elle se contenta de s'assoir au comptoir et de commander une bière, mélancolique. Décidément, elle n'arrivait pas à s'enlever de l'esprit cette envie de le revoir, de le regarder avec fascination encore et encore et de lui parler, de rire avec lui. Toute ses petites choses si simples mais qui avaient fait son bonheur quotidien en dernière année de lycée. Elle s'arrêta un long moment, entre deux gorgées, en repensant à tout celà, la tête posée sur sa main droite, le coude sur le comptoir.

*A quoi ça servirait que je continue à le chercher comme ça? Il ne doit plus être ici depuis un moment. Il va falloir que je m'y fasse...*

La jeune fille poussa alors un gros soupir en regardant sa bière couleur ambre intense qui lui rappelait les yeux magnifiques de cette personne si spéciale pour elle. Comprenant qu'elle n'arriverai jamais à faire ce qu'elle venait de penser, elle regarda l'ambre encore plus tristement, prenant à présent pleinement conscience du vide qui l'habitait malgré le monde autour d'elle.

*Juste une fois...j'aimerais juste le revoir encore une fois...pour lui dire aurevoir au moins, s'il doit vraiment partir...Mais bigre alors, qu'est-ce qu'il va me manquer si c'est vraiment le cas...*

C'est alors que la clochette de la porte du pub tinta, mais par habitude de ce genre de bruit et aussi d'être seule dans des bars où elle ne connait personne à la base, Hily ne prêta pas attention à la personne qui venait de rentrer, pensant qu'il s'agissait d'un habitué ou encore d'un ami des autres clients du pub, et continua à regarder et à boire tristement sa bière...


Dernière édition par Hily Yûneko le Jeu 28 Jan - 23:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles, Nyu! =3 [ Pv Toya Itachi ]   Mar 26 Jan - 2:45

La cloche de la porte du bar sonna, mais ce ne fut pas un client qui entra dans le bar, ce fut Toya qui passa la tête par la porte tenant une grosse caisse de sodas dans les mains.

- PATRON, ON A ÉTÉ LIVRÉ !

Depuis le début des vacances d’été Toya avait travaillé dur dans ce petit pub de la ville pour gagner de l’argent afin de se payer l’hôtel et de quoi se nourrir, ses parents étant trop pauvres pour l’aider financièrement. Il était heureusement vite tombé sur ce bar où le patron, un homme fort sympathique, l’avait tous de suite embauché. Depuis il avait travaillé toutes les vacances de tôt le matin à tard le soir, et après la reprise des cours il y a un mois il avait demandé au patron s'il pouvait continuer à travailler le soir au bar.
Aujourd’hui c’était jour de livraison, et temps mieux car le week-end arrivait et avec lui son lot de clients assoiffés.

- RENTRES TOUT DANS LE LOCAL DE DERRIÈRE ET VIENS TENIR LE BAR UN MOMENT JE DOIS ALLER FAIRE UNE COURSE ! lui avait répondu le patron depuis le bar.

Toya allait refermer la porte quand il remarqua une jeune fille accoudée au comptoir. Elle lui disait quelque chose mais de si loin avec la lumière tamisé il était difficile de voir son visage. Pourtant Toya était sûr de la connaître. Il ferma donc la porte et fit le tour pour rentrer les caisses de soda et les barils de pression dans le local de derrière. Puis il se lava les mains et enleva son tablier pour prendre place au bar. Quand il arriva derrière le comptoir, il reconnu immédiatement la jeune fille. Il s’agissait de Hily, sa camarade de dernière année de lycée qu’il appréciait tellement. Il ne s’étaient pas beaucoup vus à la fin de l’année à cause des examens et Hily était rentrée chez elle directement après. Toya lui enchainant les heures de travail ne sortait pas beaucoup et partait directement au pub après les cours.

Il s’approcha de la jeune fille qui avait les yeux fixés sur sa bière sans pour autant sembler la voir.

- La bière n’est pas à votre goût mademoiselle ?demanda-t-il avec un grand sourire.


Dernière édition par Toya Itachi le Mar 26 Jan - 20:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles, Nyu! =3 [ Pv Toya Itachi ]   Mar 26 Jan - 18:37

"Patron, on a été livrés!!"

Pendant un quart de seconde, Hily sembla reconnaître une voix familère mais, perdue dans les reflets ambrés de sa bière qu'elle ne regardait plus vraiment, elle n'y prêta pas attention et se replongea dans son désespoir, comme enveloppée par la lumière tamisée du pub. C'était seulement un serveur, qui venait de récupérer une livraison. Elle entendit le patron lui répondre de tout poser dans le local de derrière, une porte claquer, des pas qui disparurent dans l'arrière boutique puis de l'eau qui coulait d'un robinet. C'était déjà plus de 23h30. Mais ses yeux ne bougèrent pas, comme s'ils n'en avaient plus la force. On aurait dit que plus rien ne pouvait la tirer de sa torpeur, si ce n'était un miracle.

Puis soudainement, la jeune étudiante sentit que quelqu'un s'était approché d'elle. Ses yeux firent alors un léger mouvement vers le haut, quittant sa bière ambrée. Elle aperçu alors une chemise blanche ornée d'une cravate noire et finit par comprendre qu'il s'agissait du buste d'un serveur, dont elle ne pouvait pas voir le visage, ses yeux n'étant pas assez élevés. Mais elle n'avait même pas envie de lever un peu plus la tête, histoire de savoir s'il lui voulait quelque chose. C'est alors qu'elle entendit:

"La bière n’est pas à votre goût mademoiselle ?"

Un déclic se produisit alors dans la tête de la jeune fille. Cette fois elle n'avait pas rêvé...Elle connaissait cette voix, et très bien même! Comme par réflexe, elle releva brusquement la tête et écarquilla les yeux tellement elle fut surprise de voir la personne qui se trouvait devant elle, derrière ce comptoir de bar, comme un miracle...
Alors toutes ses pensées se bousculèrent et s'embrouillèrent, et il fallu quelques bonnes secondes pour que la jeune fille parvienne à articuler:

"To...Toya..."

Comme par magie, le jeune homme se tenait là devant elle, de l'autre côté du comptoir et la regardait avec un grand sourire. Il portait une tenue classique de serveur, et avait attaché ses longs cheveux or en queue de cheval. Hily n'en revenait pas, mais cette fois, alors qu'elle reprononça le nom de son ami comme pour se convaincre de sa présence, les larmes lui montèrent aux yeux et ses mains virent saisir l'avant-bras droit de celui-ci, qui était appuyé sur le comptoir.

"Toya!"

Elle plongea alors ses yeux dans les siens, n'arrivant plus à parler sous le coup de l'émotion, et tandis que ses lèvres s'était mises à trembler, une larme coula sur sa joue.


Dernière édition par Hily Yûneko le Jeu 28 Jan - 23:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles, Nyu! =3 [ Pv Toya Itachi ]   Mar 26 Jan - 19:19

La jeune fille leva des yeux plus qu'étonnés sur le jeune homme. Elle ne s'attendait vraiment pas à le voir là surtout de l'autre côté du comptoir. Sans pouvoir y croire elle prononça une fois son nom, puis une deuxième fois pour être sûr que ce n'était pas un rêve, lui saisissant le bras pour être sûr qu'il ne partirai pas, des larmes lui montant aux yeux. Toya lui servit son étrange sourire qu'il ne réservait qu'à elle et lui dit d'une voix douce.

- Bonsoir Hily. Moi aussi je suis heureux de te revoir.

Il se libéra de l'emprise de la jeune fille, qui visiblement n'avait pas envie de le lâcher, et fit le tour du bar pour se retrouver devant elle. Doucement il passa sa main sur la joue de la jeune fille pour écraser une larme qui y perlait puis déposa un baiser sur cette même joue.

- Tu m'as manqué tu sais ? J'ai essayé de te revoir depuis la rentrée mais impossible de te trouver. Il faut dire que Kodai est tellement grande. Et c'est vrai qu'entre mes recherches en histoire et mon travail au pub j'ai très peu de temps pour moi-même. Et toi alors que fais-tu là aussi tard ?

Il lui avait posé cette question tout en lui souriant pour la rassurer qu'il était bien là et que ce n'était pas un rêve. Il était réellement content de la revoir. Elle lui avait énormément manquée. Il rêvait régulièrement d'elle et son absence dans sa vie lui coûtait.


Dernière édition par Toya Itachi le Jeu 28 Jan - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles, Nyu! =3 [ Pv Toya Itachi ]   Mar 26 Jan - 22:45

Toya lui souria une nouvelle fois en la regardant, de ce sourire si spécial qui l'envoûtait à chaque fois, pour la rassurer. Puis il lui dit doucement:

"Bonsoir Hily. Moi aussi je suis heureux de te revoir."

Cette phrase simple et pourtant si douce et réconfortante qu'il venait de prononcer chassa définitivement la pensée d'Hily comme quoi tout cela pouvait être un rêve. On aurait dit que les yeux de Toya avaient le pouvoir de lire dans les pensées des gens, comme ça venait d'être le cas. Hily n'avait pas prononcé un seul mot à part son nom, mais son esprit avait crié à ce moment là "Je suis si heureuse de te revoir!". Mais alors qu'elle reprennait enfin ses esprits et que les battements de son coeur revenaient enfin à la normale après la surprise qu'elle venait d'avoir, Toya libéra doucement son bras qu'elle serrait toujours pour être certaine qu'il ne parte pas après tout ce temps sans l'avoir vu. Puis il fit rapidement le tour du comptoir pour venir près d'elle et essuya délicatement la larme qui était venue couler le long de sa joue. Sa main était si chaude et douce. Hily ferma les yeux un instant, comme pour profiter pleinement de se geste réconfortant qu'elle aimait particulièrement, avec les bisous sur son front. Elle retrouvait enfin l'odeur de ce garçon si spécial à ses yeux, ce qui d'une certaine manière, la rassurait et la calmait beaucoup. La jeune fille venait de retrouver un de ses plus importants points de repère, et de savoir cela la rendait extrèmement heureuse.

Mais alors qu'elle profitait un dernier instant les yeux fermés de cette main chaleureuse sur sa joue, celle-ci se retira soudainement et avant même que l'étudiante n'ait eu le temps d'ouvrir à nouveau les yeux, Toya déposa un baiser sur sa joue. Hily rouvrit alors les yeux, à la fois surprise et contente. C'était la première fois que le jeune homme faisait cela avec elle, et ce geste, bien qu'inattendu lui fit extrèmement plaisir et la remit d'aplomb. C'est alors que son ami s'assit sur un tabouret à côté d'elle et tout en la regardant avec affection lui dit:

"Tu m'as manqué tu sais ? J'ai essayé de te revoir depuis la rentrée mais impossible de te trouver. Il faut dire que Kodai est tellement grande. Et c'est vrai qu'entre mes recherches en histoire et mon travail au pub j'ai très peu de temps pour moi-même. Et toi alors que fais-tu là aussi tard ?"

Hily hésita à lui répondre, et à tout lui raconter, car cela revenait à lui expliquer son comportement souvent idiot et inutile de ces derniers temps, qu'elle le cherchait partout et croyait le voir sans cesse au milieu de la foule. Qu'elle s'inquiètait pour lui et avait tellement peur de ne plus le revoir qu'elle en venait à se mettre dans tout ses états, comme sa déprime de ce soir...Qu'il lui avait énormément manqué. Mais la jeune fille avait peur de lui dire, et de montrer sa faiblesse. Mais elle refusait absolument de lui mentir, alors que lui avait toujours été honnête avec elle et l'avait toujours aidé quand elle en avait besoin. Et puis surtout, il venait de lui avouer qu'elle lui avait manqué, à lui aussi. Alors pourquoi ne pas lui expliquer tout simplement? Toya ne se moquerait jamais d'elle bien au contraire. Et ces derniers jours avaient été assez pénible pour l'étudiante, à cause de cette absence qui lui pesait. Alors Hily pris son courage à deux mains et se lança:

"Je...en réalité...ça paraît bête mais si je me suis retrouvée ici, c'est parce que je me sentait seule, je n'étais pas bien...Je n'avais pas envie de rentrer chez moi. Et puis surtout...je te cherchais...Je...depuis la rentrée j'essaye moi aussi de te retrouver, je t'ai cherché partout mais je ne t'ai trouvé nulle part...je suis même allée là où nous nous sommes rencontrés, en pensant naïvement que tu pouvais y être...mais tu n'y étais pas non plus, bien sûr...
J'avais peur...j'avais fini par croire..que tu étais parti définitivement d'ici sans rien dire. Et je m'en voulais tellement de n'avoir pas pu te revoir avant ne serait-ce qu'une fois...Mais tu est là, même si, du fait que je ne t'ai pas vu d'un long moment, j'ai encore un peu de mal à le réaliser. Tu sais, parfois même dans la foule, j'avais l'impression de t'apercevoir alors je me mettais à courir vers toi...mais je te perdais de vue à chaque fois...Je pensais très souvent à toi...je m'inquiètais...de ne plus te revoir, je me demandais si tu allais bien...mais ça à l'air d'aller..."

En repensant à ses angoisses, Hily sentit de nouveau les larmes lui monter aux yeux, mais cette fois-ci la jeune fille détourna la tête et s'essuya rapidement les yeux d'un revers de main. Puis elle releva la tête, fit un sourire à la fois soulagé et un peu idiot et ajouta en se frottant légèrement la tête, dans une sorte de soupir de soulagement:

"Je suis tellement heureuse de te revoir Toya...Tu m'as beaucoup manqué aussi tu sais..?"


Dernière édition par Hily Yûneko le Jeu 28 Jan - 18:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles, Nyu! =3 [ Pv Toya Itachi ]   Mar 26 Jan - 23:32

Hily semblait un peu gênée par la déclaration de Toya mais elle prit une grande inspiration puis elle expliqua au jeune homme qu'elle aussi le cherchait désespérément depuis qu'elle était revenue. Et que le fait de ne pas le voir la rongeait de l'intérieur, qu'elle était même allée jusqu'à retourner à l'endroit où Toya l'avait sauvée du serpent. Mais elle dit aussi que maintenant qu'elle le voyait et qu'elle voyait qu'il allait bien elle était rassurée. Elle ajouta aussi qu'il lui avait beaucoup manqué. Toya posa doucement sa main sur celle d'Hily.

- Je suis là maintenant et puis maintenant tu sais où me trouver quand tu auras envie de me voir. Mais je dois t'avouer que tout ne va pas aussi bien que ce que tu penses.

Il souriait en disant ça, car il savait que ça inquièterai la jeune fille s'il prenait l'air abattu. Pourtant il y avait de quoi. Il subsistait à peine à ses besoin.

- J'ai pris ce boulot car mes parents ne peuvent que m'aider à payer en partie la fac, mais ni un logement ni le reste...Je vis du coup dans une chambre d'hôtel pas très loin. Et pour couvrir mes dépenses je travaille tellement ici que mes notes s'en font ressentir et je crains de ne pas pouvoir continuer au prochain semestre... Je pense donc que je vais arrêter mes études et demander au patron de m'embaucher à plein temps. Après tout c'est un travail plutôt sympa...


Toya avait toujours rêvé de travailler comme anthropologue, mais la fac d'histoire coutait cher et c'était un réel problème.


Dernière édition par Toya Itachi le Jeu 28 Jan - 18:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles, Nyu! =3 [ Pv Toya Itachi ]   Mer 27 Jan - 21:27

Hily était à présent rassurée de constater que Toya la comprenait, qu'il était là pour de bon et avait l'air en bonne santé. Cependant lorsqu'il lui prit la main en souriant, mais en lui avouant que tout n'allait pas aussi bien que cela pouvait le paraître, elle regarda de nouveau son ami d'un air inquiet. En effet, les parents de Toya ne pouvaient que l'aider à payer ses études à l'université, mais pas un logement et de quoi subvenir à ses besoins. Le jeune homme lui annonça alors qu'il envisageait malheureusement de quitter la fac pour travailler au bar à plein temps, afin de couvrir ses dépenses et de vivre correctement.

Cette nouvelle fut terrible pour Hily, d'autant plus que malgré tout les sourires rassurants et dédramatisants que Toya pouvait lui faire, elle sentait bien que cette décision inévitable le travaillait beaucoup et que de renoncer à ses rêves le contrariait énormément. La jeune fille connaissait si bien son ami qu'elle parvenait à deviner tout cela rien qu'en le regardant dans les yeux quand il parlait, mais aussi de la manière dont il lui tenait la main, ou encore dans sa façon de parler, ses intonations...

Hily est à la base très réceptive aux émotions des gens, mais cela la touche encore plus quand il s'agit d'un de ses précieux amis. Toya a toujours fait ce qu'il pouvait pour l'aider et lui avait rendu service dès qu'il en avait eu l'occasion, contrairement à l'étudiante qui n'avait presque pas pu lui rendre, sauf par des petits services comme lui passer ses cours, les prendre pour lui en classe pendant qu'il se reposait lorsqu'il était trop fatigué, ou encore l'aider à réviser pour les examens...

Mais cette fois-ci, c'était différent. La situation était grave. Hily ne voulait absolument pas que Toya abandonne ses études, qui lui permettraient de réaliser son rêve. Mais la situation actuelle de ce dernier ne pouvait que s'aggraver, surtout si personne ne l'aidait, et maintenant. Pour montrer à son ami qu'elle le comprenait et qu'elle voulait l'aider, et lui dit tout en se retournant vers le comptoir:

"Je vois...Humm..."

Alors la jeune fille pris quelques gorgées de sa bière, tout en restant un long moment silencieuse avec le jeune serveur. Puis elle commença à se tortiller activement une mèche de ses cheveux avec son autre main de libre, signe qu'elle réfléchissait intensément. Elle était en train d'analyser la situation sous tout ses angles, comment Toya pourrait s'en sortir et surtout comment y parvenir. Elle était déterminée à ne pas laisser tomber ce garçon qui comptait tant pour elle et qu'elle avait cru disparu il y a quelques heures encore, pour pouvoir enfin lui rendre la pareille pour tout ce qu'il avait fait pour elle.
Ce ne fut qu'au bout de quelques minutes, mais qui parurent longues pour les deux étudiants, qu'Hily lâcha enfin sa mèche de cheveux toute entortillée et se tourna de nouveau vers son ami. Elle le regarda dans les yeux, d'un regard à la fois déterminé et rassurant qui aurait pu réconforter n'importe qui à ce moment là. Mais pour l'instant, ce regard là n'était destiné qu'à Toya.


"Je crois que j'ai trouvé la solution pour te sortir de là...", dit-elle au jeune homme en lui prenant la main à son tour et en la serrant légèrement. "Plutôt que de chercher à tout prix à couvrir tes dépenses qui sont relativement importantes, pourquoi ne pas chercher à réduire le plus possible celles-ci..?"

Hily adressa alors un sourire malicieux à son ami, qui en disait long. Elle venait, semblait-il, de trouver une idée géniale. La jeune fille eut un petit rire d'excitation, tellement elle était contente de pouvoir aider le jeune garçon aux cheveux dorés, puis elle reprit:

"Laisse-moi t'expliquer...D'après ce que tu viens de me dire, tes parents pourraient t'aider à payer qu'une partie de tes études, mais pas le supplément logement, nourriture etc? Donc ce qui crée un découvert important dans tes dépenses, ce sont ces deux choses là? Et bien dans ce cas, tu n'as qu'à enlever ces dépenses là!"

Voyant le regard intrigué et un peu inquiet à la fois que lui lançait Toya, qui s'apprêtait à lui demander comment vivre sans logement et nourriture et lui affirmer que c'était impossible de se débarasser de cette charge d'argent là, Hily lui posa son index sur ses lèvres prêtes à s'ouvrir qu'elle enleva ensuite juste après avoir recommencé à parler:

"Ne t'inquiètes pas, fais moi confiance et laisses moi finir, Toya.", lui dit-elle en lui posa une main sur son épaule."Il ne faut surtout pas que tu abandonnes tes études et que tu renonces à ton rêve, tu entends? Jamais! Il faut te battre pour le garder et le préserver, c'est ton avenir et ton bonheur qui est en jeu, tu sais? Aussi j'aimerais que tu acceptes ce que je vais te proposer. Tu comptes beaucoup pour moi, et tu m'as toujours aidée quand j'en avais besoin, mais moi, je n'ai jamais vraiment eu l'occasion de te rendre la pareille. Mais aujourd'hui si. C'est pour ça que je veux absolument que tu acceptes ma proposition..."

Alors l'étudiante le regarda droit dans les yeux, plongea son regard dans le sien d'un air grave mais peut-être aussi suppliant. Elle retira alors sa main de l'épaule du jeune homme et saisissa une nouvelle fois ses deux mains, plus grandes que les siennes, mais tout aussi douces. Puis elle lui parla alors posément, sans le lâcher du regard:

"Toya...Est-ce que tu voudrais bien venir vivre avec moi dans mon appartement..? Je t'en supplie accepte, je ne veux pas que tu restes dans une situation si pénible plus longtemps! Tu pourras rester tout le temps que tu le souhaitera!"

Puis elle détourna un instant ses yeux, et prononça faiblement, comme si quelque chose de douloureux lui pesait: "Et puis...au moins...je ne me sentirai plus seule, moi non plus..." Et le regarda de nouveau et lui demanda d'une voix chargée d'inquiètude:

"Alors..? Qu'est-ce que tu en penses..?"


Dernière édition par Hily Yûneko le Sam 6 Fév - 2:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles, Nyu! =3 [ Pv Toya Itachi ]   Mer 27 Jan - 23:19

Il vit Hily commencer à réfléchir en tortillant sa mèche de cheveux comme elle en avait l'habitude. Cela l'amusait beaucoup de la voir faire ça car il ne pouvait pas s'empêcher d'imaginer que c'était la manivelle qui permettait à Hily de faire marcher son cerveau. Bien sûr il ne lui avait jamais fait la remarque et essayait plus que tous de garder son air sérieux quand elle faisait ça pour ne pas la déconcentrer dans ses réflexions. Mais c'était plus fort que lui, à chaque fois cette image lui revenait en tête.
Au bout d'un moment d'intense réflexion Hily reprit la parole. D'un air sérieux elle exposa son plan. Toya allait protester quand elle lui dit qu'il devait supprimer son budget bouffe et logement. Il se voyait mal dormir sous les ponts et manger des cailloux. Mais il ne pû pas protester car Hily le coupa en posant son doigt sur ses lèvres, lui demandant d'accepter ce qu'elle allait lui demander.

"Toya...Est-ce que tu voudrais bien venir vivre avec moi dans mon appartement? Je t'en supplie accepte, je ne veux pas que tu restes dans une situation si pénible plus longtemps! Tu pourra rester tout le temps que tu le souhaitera!"

Toya fut tellement surpris par la demande d'Hily qu'il ne sut trop quoi répondre. Elle lui avoua en plus que comme ça elle se sentirait moins seule. Toya se leva du tabouret et attira Hily dans ses bras. Il la prit contre lui la serrant tendrement. Il ne savait pas quoi dire à la jeune fille pour lui exprimer sa gratitude, et c'était le seul moyen qu'il avait trouvé pour lui faire comprendre ses sentiments.

" Merci Hily " finit-il par murmurer à l'oreille de la jeune fille. " J'accepte avec joie ton offre."

Puis sans vraiment penser à ce qu'il faisait il embrassa Hily tendrement. Ses lèvres étaient douces et chaudes. Il se sentait comme apaisé. Il n'avait pas connu ça depuis une éternité. Mais la réalité se réimposa bien trop vite à lui. Il s'écarta soudain d'Hily réalisant ce qu'il venait de faire. Il venait d'embrasser la fille qui lui proposait de l'héberger.
Il inclina la tête en avant.

" Excuse-moi je ne sais pas ce qui m'a pris...c'était très maladroit de ma part! Je suis désolé."


Dernière édition par Toya Itachi le Sam 6 Fév - 2:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles, Nyu! =3 [ Pv Toya Itachi ]   Jeu 28 Jan - 0:28

La demande d'Hily surprit tellement Toya qu'il resta un petit moment abasourdi, sans savoir quoi lui dire. Alors le jeune homme se leva du tabouret sur lequel il s'était assis et prit l'étudiante dans ses bras et la serra tendrement contre lui, comme s'il n'avait trouvé que ce moyen sur le moment pour lui exprimer ce qu'il ressentait et pour la remercier. Hily comprit alors qu'elle était sa réponse, et la chaleur de Toya l'envahit quelques instants, comme pour l'apaiser complètement et chasser définitivement toutes ces angoisses qui l'avaient hantées jusqu'à présent. Jusqu'à ce moment. Magique. Puis soudain, comme pour la réveiller de ce songe merveilleux, le jeune homme lui murmura doucement, mais d'une voix chargée d'émotion et de gratitude:

"Merci Hily...J'accepte avec joie ton offre."

A ces mots Hily ferma de nouveaux ses yeux, qu'elle avait légèrement rouvert lorsque Toya lui avait répondu. Mais c'est à ce moment là qu'elle senti l'étreinte du jeune homme se desserrer légèrement, pour se resserrer ensuite, mais différemment d'avant. Et ce fut là qu'en une seconde elle senti le visage de Toya se rapprocher du sien et ses lèvres se coller contre les siennes. Elle fut tellement surprise qu'elle ouvrit les yeux d'un coup, et quand elle comprit ce qu'il se passait elle ne pu s'empêcher de rougir.

Mais étrangement, malgré qu'elle fut très surprise, elle ne se dégagea pas de l'étreinte du jeune homme et ne chercha pas à tourner la tête pour couper court à ce moment. Elle ne bougea pas. Elle n'arrivait pas à bouger, en vérité. Toya l'embrassait tendrement, et Hily ressentait un tourbillon d'émotions passer à travers ce si doux baiser. Elle rougissait un peu moins qu'il y a quelques secondes, mais sous l'emprise du jeune homme elle fini par fermer de nouveau les yeux peu à peu, comprenant que de toute manière elle n'arriverai pas à bouger.


Mais l'instant d'après, l'étudiant sembla réagir et se rendre compte de ce que ses émotions l'avaient amenées à faire. Il s'écarta alors rapidement de la jeune fille en rougissant légèrement et inclina la tête, en signe de regret et d'excuse.

" Excuse-moi je ne sais pas ce qui m'a pris! C'était très maladroit de ma part. Je suis désolé..."

Au moment ou le jeune homme prononça ces mots, Hily n'avait pas encore vraiment réalisé ce qu'il venait de se passer. Elle était toujours debout, devant le comptoir, un peu hébétée et le regardait le regard un peu vague sans trop savoir comment réagir, essayant de comprendre. Ce ne fut que lorsque Toya releva la tête, le regard fuiyant et terriblement désolé qu'elle réalisa. Alors son cerveau réagit extrèmement vite, ou plutôt ses réflexes qui lui firent dire un peu n'importe quoi dans le feu de l'action, sans qu'elle n'y ai vraiment réfléchit ou le veuille vraiment. Enfin, ça se tenait, c'était le principal. Et mieux encore, ça détournait et dédramatisait la situation. Un peu plus, et elle se mélangeait encore les pinceaux avec les langues qu'elle connaissait. Hily réagit alors immédiatement et, toujours un peu rouge, se frotta la tête et pris son air d'idiote puis se mit à parler vite et à rire un peu nerveusement:

"Non, non ne t'en fais pas, ce n'est rien je t'assure! Je comprend tout à fait! Après tout, ça m'est déjà arrivé à moi aussi d'embrasser quelqu'un quand j'étais hyper heureuse! Hahaha..! Surtout ne t'inquiètes pas pour ça! En tout cas, ça me fait plaisir de voir que je peux enfin te rendre service moi aussi! Au moins t'auras pas à dormir sous les ponts et manger des cailloux, hein? Haha..!"

Elle se retourna ensuite vers sa bière quasiment vide et la finit d'un trait, et la reposa sur le comptoir au moment où la clochette de la porte tinta de nouveau. C'était le patron du bar, qui revenait avec les bras chargés. Naturellement, Toya alla le débarasser et tout ranger à l'arrière. Puis il fit le tour des quelques tables sur lesquelles il ne restaient plus que des verres vides et l'argent des additions dans des coupelles. Il rangea et nettoya les tables, replaça quelques chaises puis reparti rapidement derrière le comptoir pour encaisser l'argent et faire la vaisselle. Hily le regarda faire un long moment, puis jeta un coup d'oeil à l'heure. Il était déjà 1 heure du matin passée, et bizarrement il ne restait plus que trois clients qui avaient fini leur verre et s'attardaient en discutant. Alors pendant que Toya lavait les verres, Hily lui tendit le sien, vide aussi et lui demanda:

"Il n'y a presque plus personne...Tu vas bientôt finir ton service non? Comme ça après on passe à ta chambre d'hôtel pour récupérer tes affaires et on rentre chez moi. T'inquiètes pas j'habite pas très loin...à quinze minutes à pattes à peu près..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles, Nyu! =3 [ Pv Toya Itachi ]   Ven 29 Jan - 14:55

Toya se calma quand il vit que Hily n'avait pas prit mal qu'il l'embrasse. Elle s'était mise à parler à toute vitesse, expliquant que ce n'était pas grave, que ça lui était aussi arrivé et plein d'autres choses que Toya n'avait pas vraiment comprit tant elle parlait vite. Il ne savait pas trop quoi mais il avait le sentiment que quelque chose l'avait pousser à le faire. C'est à ce moment là que le patron de Toya revint et l'appela pour qu'il vienne l'aider. Puis Toya fit la vaisselle et un tour de salle pour ramasser tout ce qui trainait. Il ne restait presque plus personne dans le bar et Toya avait bientôt fini son service. Hily lui proposa alors d'attendre la fin de son service puis d'aller récupérer les affaires de Toya à l'hôtel pour les ramener à l'appartement de Hily. Toya accepta l'idée avec joie. Il n'y avait qu'un ou deux cartons dans sa chambre et quelque fringues qu'il n'aurait qu'à mettre dans un sac. Bientôt les derniers clients partirent et Toya pu finir rapidement de nettoyer la salle, puis Hily et lui sortirent du bar, saluant le patron. Il se dirigèrent donc vers l'hôtel de Toya, pas très loin du bar. La nuit était douce et on pouvait voir la lune briller derrière les immeubles de la ville. Toya avait très envie de prendre Hily par la main, mais après le baiser qu'il lui avait donné...et puis que ressentait-il vraiment pour Hily ?


Dernière édition par Toya Itachi le Sam 6 Fév - 2:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles, Nyu! =3 [ Pv Toya Itachi ]   Ven 29 Jan - 22:51

Toya ayant fini son service au pub, les deux étudiants sortirent en saluant le patron de celui-ci pour se diriger vers l'hôtel où se trouvait la chambre du jeune homme. Juste après avoir franchi la porte, Hily regarda le ciel. Il était magnifique...Une brise légère se faisait sentir et les étoiles brillaient de mille feux. On aurait cru pouvoir les atteindre rien qu'en tendant les mains, tout comme la lune, pleine d'un blanc argenté lumineux, si lumineux qu'elle aurait pu guider les pas des deux adolescents à travers les ténèbres s'il n'y avait pas eu les lumières colorées de la ville.

La jeune fille resta quelques instants émerveillée de ce spectacle tandis qu'elle marchait. Puis soudain, en pensant à ces merveilleuses étoiles qui brillaient tel un cadeau du ciel, elle regarda Toya, qui marchait à ses côtés. Ces yeux aussi étaient brillants. Aussi brillants que l'or des étoiles suspendues à la voûte céleste de cette si belle nuit. C'est alors qu'elle se rendit compte de quelque chose. Les gens parlent souvent de bonne étoile, pour dire que quelque chose veille sur quelqu'un, ou que cette personne a de la chance. Mais en voyant ainsi l'éclat des yeux du jeune homme, elle réalisa que c'était sûrement lui, sa bonne étoile. Après tout, il lui avait apporté tant de bonheur et d'autres choses toutes aussi agréables. D'une certaine manière, il avait toujours veillé sur elle, comme elle prenait soin de lui. C'était certes un résonnement un peu enfantin, mais dont elle était persuadée: si Toya avait des yeux pareils aux étoiles, c'est sans doute parce qu'il en était une lui aussi...la sienne...

Alors, dans le silence de la petite ruelle rythmé par les pas des deux jeunes gens désormais seuls, Hily senti la joie envahir tout son être dans une grande vague d'émotion. Puis soudain, elle s'arrêta et attrappa de ses deux mains celle de Toya qui marchait à sa gauche, pour qu'il s'arrête aussi. Il la regarda surpris mais n'eut pas le temps d'en dire davantage car la jeune fille lui déposa un baiser sur la joue puis passa ses bras autour de son cou et l'enlaça. Elle resta quelques secondes comme ça sans bouger dans ses bras, ayant enfoui son visage dans le creux de son cou, et lui murmura ensuite à l'oreille:

"Arigato Toya...Merci d'être mon étoile...Merci d'être là pour moi..."

Puis elle resserra un peu son étreinte, comme pour profiter intensément du dernier instant de ce moment si apaisant, et tout en retirant ses bras le regarda en souriant, d'un regard chargé d'amour et de confiance, ainsi que de la même gratitude qu'elle avait pu voir dans les yeux de son ami tout à l'heure. Mais si l'on y regardait de plus près, à la lumière de la lune et de quelques enseignes lumineuses dans l'obscurité omniprésente, on pouvait remarquer les yeux remplis de larmes de la jeune fille. Des larmes, mais sûrement de bonheur...
C'est alors qu'elle prit la main de Toya et lui dit:

"Je suis tellement heureuse de t'avoir retrouvé...tu comptes énormément pour moi, tu sais..?"

Puis elle s'essuiya les yeux de l'autre main, et l'entraina dans la ruelle en ajoutant :

"Allez...! Allons-y!"


Dernière édition par Hily Yûneko le Sam 30 Jan - 13:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Retrouvailles, Nyu! =3 [ Pv Toya Itachi ]   Sam 30 Jan - 12:44

Alors qu'ils marchaient, Hily attrapa le bras de Toya le forçant à s'arrêter. Toya regarda étonné Hily qui l'embrassa sur la joue avant de se pendre à son coup, blottissant sa tête dans la nuque du jeune homme.

"Arigato Toya...Merci d'être mon étoile...Merci d'être là pour moi..." dit-elle blottie contre lui avant de resserrer l'étreinte comme si elle ne voulait plus jamais le lâcher. Toya se sentait terriblement bien quand Hily se blottissait contre lui comme ça. Il n'avait ressenti qu'une seule fois cette chaleur monter en lui, avec son ancienne petite amie...

Puis elle s'écarta doucement de lui en le regardant avec des yeux où les étoiles se reflétaient. Toya eu même l'impression d'apercevoir des étoiles dedans.

"Je suis tellement heureuse de t'avoir retrouvé...tu comptes énormément pour moi, tu sais..?" continua t-elle. "Allez...! Allons-y!". Mais Toya l'arrêta à son tour et l'attira de nouveau contre lui, la serrant contre son torse, passant sa main à l'arrière de la tête de la jeune fille dans ses longs cheveux.

" Je suis heureux moi aussi de te retrouver ma Hily. tu es comme une petite lumière dans ma vie depuis que je t'ai rencontré dans ces bois... Et sa fait longtemps que je ne me suis pas sentit aussi bien au près de quelqu'un."

Il prit Hily par la main et ils se remirent à marcher. L'hôtel n'était plus très loin. Ils traversèrent quelques rues désertes à cette heure tardive pour arriver devant le logement de Toya. Il poussa la porte d'entrée et pénétra dans un petit couloir très sombre, puis il fit grimper une série de marches à Hily avant de s'arrêter devant une porte. Puis il sortit avec sa main libre une clé de sa poche, la mit dans la serrure et tourna. Un vieux cliquetis se fit entendre et la porte s'ouvrit sans un bruit. Toya entra dans la pièce avec Hily puis alluma la chambre.

Celle-ci était petite avec un vieux papier peint à fleurs, décoloré et jaunit par le temps, qui se décollait par endroits surtout près de la seule petite fenêtre non-isolante. Un lit une place, une commode et une table de nuit étaient le seul mobilier présent dans la pièce. Trois cartons étaient entreposés dans un coin. Toya tira un sac de sous le lit et entreprit de fourrer dedans tout ce qui trainait, ses vêtements et deux ou trois livres. Il referma le sac, le mit sur son dos puis donna un des cartons à Hily et prit les deux autres. Il fini par prendre son épée qui était dans un coin de la pièce et la passa en bandoulière. D'un air satisfait, il dit:

" C'est bon on peut y aller! Je passerai rendre les clés demain. "



Dernière édition par Toya Itachi le Sam 6 Fév - 2:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: c   Jeu 4 Fév - 15:51

Alors qu'Hily s'apprêtait à entrainer Toya dans les rues de la ville plongée dans la nuit, le jeune homme l'arrêta à son tour pour l'attirer une nouvelle fois contre elle, sa main venant lui caresser les cheveux. La jeune fille fut surprise par son geste, mais ce n'était absolument pas désagréable. Elle aimait même beaucoup et se laissa faire. C'est alors qu'il lui déclara à son tour:

" Je suis heureux moi aussi de te retrouver ma Hily...Tu es comme une petite lumière dans ma vie depuis que je t'ai rencontrée dans ces bois... Et ça fait longtemps que je ne me suis pas senti aussi bien auprès de quelqu'un..."

Cette déclaration la bouleversa, mais la rendit aussi extrèmement heureuse. Alors comme ça elle aussi comptait à ce point pour lui, elle aussi était à ce point importante à ses yeux. Elle pensa alors que c'était vraiment une bonne chose qu'ils vivent désormais ensemble. Ainsi, il pourraient se soutenir l'un l'autre, et aucun d'eux ne se sentirait plus jamais seul à l'avenir.

Toya pris à son tour la main de Hily et ils reprirent leur route. Ils arrivèrent bientôt à l'hôtel où logeait l'étudiant. Le batîment était très sombre à l'intérieur, on n'y voyait presque rien, du fait de l'heure. Tout les occupants devaient dormir. Tout deux grimpèrent les marches d'un escalier pour finalement arriver devant la porte de la chambre du jeune homme. Dans un vieux cliquetis, la clé qu'avait introduite Toya dans la serrure ouvrit la petite et vieille porte puis celui-ci alluma la lumière.

Hily parcoura la petite pièce du regard un bref instant. Un vieux papier peint dépassé de mode depuis longtemps se décollait par endroits, surtout près de l'unique petite fenêtre qui n'avait pas l'air d'être en double vitrage. Seuls se trouvaient un petit lit une place, ainsi qu'une vieille commode et une table. Ce n'était pas vraiment insalubre, mais dans tout les cas certainement pas agréable à vivre, ce qui inquièta sérieusement Hily sur les conditions de vie de son ami, qui jusqu'à présent n'avait pû vivre qu'ici.

Celui-ci d'ailleurs sorti un sac à dos de sous son lit et y rangea tout ce qui trainait. Il donna un des trois cartons qui se trouvaient dans un coin de sa chambre à la jeune fille, puis passa son épée en bandoulière dans son dos et prit les deux cartons restants. Maintenant qu'il ne restait plus rien, il adressa un sourire satisfait à son amie et ajouta:

" C'est bon, on peut y aller! Je passerai rendre les clés demain. "

A ces mot Hily acquieça et le laissa sortir en premier, tout en récupérant les clés au passage, puis sorti à son tour et referma la porte derrière elle, remettant les clés dans sa poche. En descendant les marches, elle remarqua que Toya galèrait un peu avec ses deux cartons et son sac et lui demanda:

"Tu est sûr que ça va? Celui du dessus n'a pas l'air très lourd, je peux le prendre si tu veux, toi tu as déjà ton sac et ton épée en plus..."

Mais le jeune homme lui répondit que ça allait, alors elle n'insista pas. Puis ils repartirent en direction de la rue où habitait l'étudiante, non loin de là. Effectivement, après seulement cinq bonnes minutes de marche, il arrivaient à destination.






[Suite dans "Habitations", Sujet "Maison d'Hily (Okaeri, Toya!)" =) ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles, Nyu! =3 [ Pv Toya Itachi ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles, Nyu! =3 [ Pv Toya Itachi ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1 :: Corbeille V.3/V.4-