Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1
Bienvenue à Konoha High School !
Depuis les événements dramatiques de 2011, beaucoup de choses ont changées... Une étrange bactérie du fond des océans vint semer la zizanie et les humains ne sont plus vraiment pareils... La ville de konoha, 25 ans plus tard, sous le signe du chaos et d'un régime totalitaire, venez vivre l'aventure !
Oserez-vous vivre dans un monde où la normalité n'existe plus ?



 

Partagez | 
 

 † Pêché céleste. [Akemi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: † Pêché céleste. [Akemi]   Sam 16 Jan - 20:14

~ Pêché Céleste.
Join Me In Death †



Une goutte, deux gouttes, trois gouttes sur mon front et voilà que j’ouvre les yeux. Comme une poupée endormie, voilà que je m’anime au douzième coup de Minuit. Que se passe-t-il ? Où suis-je encore ? Qu’à encore fait Ruby de mon pauvre corps ? Encore des questions, toujours des questions, encore et toujours plus de questions… Assez ! Je n’en peux plus, j’étouffe. Pourquoi ? Je me meurs sous ses beaux yeux… J’avais tellement peur d’être avec elle, et maintenant que je suis en train d’agoniser je voudrais qu’elle trépasse avec moi. Ainsi ensemble, dans une mort tout aussi froide et aussi belle que sa beauté nous pourrions peut être vivre une histoire d’amour plus que poussé… Peut être… Et si elle ne m’aimait pas ? Et si elle préférait vraiment ces hommes ? Après tout, elle laisse notre corps, notre si beau corps dans les mains de certains… Pour me dégouter, je supposé, mais si elle aimait cela ? Leurs actions, dégoutantes… Des baisers, des caresses qui n’auraient jamais dus être ! Je la voudrais seulement pour moi cette poupée aux yeux lapis-lazuli. Elle me rejoindra dans ma mort, je la tirerais de force de l’autre côté et nous serons ensemble heureuses. Sans eux, sans hommes, seulement nous deux, loin d’eux. Je la protègerais, elle m’aimera… Du moins, je l’espère.

Je me redresse doucement, le noir m’entour aucune lumière ne semble exister ici. Je suis peut être morte ? J’ai tâté ce qui m’entour, apparemment je suis dans un endroit humide, des gouttes continues à tomber à intervalle régulier, comme un robinet mal fermé. J’eu le reflexe de me retourner et là j’ai vue la plus belle des choses que l’on peut apercevoir dans un décor si sombre et froid, une lumière d’une blancheur extrême. Est-ce elle ? Cette pâleur, ce décor sombre, la lumière de mon existence inexistante… Ruby est-ce toi ? Ma vue était trouble, mais peu à peu je découvrir avec dégoût que ce n’était que la beauté céleste de la lune. Je n’étais alors pas morte, Ruby était encore en moi… Elle pouvait donc ne pas être seulement pour moi. Peut à peut tout fut plus clair, j’étais assise dans ma baignoire. Pourquoi ? Comment étais-je arrivée là ? Mes mains collées. Je sortis alors avec une lenteur extrême de cette chose et me dirigea vers l’interrupteur pour enfin voir entièrement ce lieu. Avais-je bien fait d’avoir allumer cette ampoule ? Tout cela était déjà bien étrange pour moi. J’avais déjà mal à la tête à cause de ces questions qui tournoyaient sans cesse dans ma pauvre tête de jeune femme. Une fois la lumière mise, je mis un certain temps à m’habituer à celle-ci et mes yeux furent stupéfiés de découvrir le reste des événements.

Du sang. Partout des tâches de sang. Des traces de pieds sur le sol jusqu’aux traces de mains sur les murs. Mon premier réflexe fut de porter à mes lèvres, mes mains. Mains ensanglantées elles aussi… Seigneur qu’avait-elle fait encore pendant mon « endormissement » ? En découvrant mes mains, je m’avançai jusqu’au lavabo pour les nettoyer. Mais apparemment quelque chose de mou était déjà à l’intérieur. Je redressai alors ma tête, fixant ainsi mes yeux dans mon miroir. Mon visage était lui aussi taché de sang, celui-ci n’était apparemment pas le miens. Triste destinée, je n’étais finalement plus étonnée de me retrouver dans une telle situation. La mort était le parfum délicat qui imprégnait mon corps, mes vêtements, mon logis. C’était un parfum léger et frai qui allait si bien avec l’allure macabre de Ruby lors de jour de pluie. Je saisis le cœur encore chaud et me dirigea vers mon petit congélateur pour le laisser glisser dans une petite boite parmi d’autres organes. Cela n’étaient pas destinés à être de nouveau utilisé, ils étaient pour la collection personnel de Ruby, je ne savais pas à quoi cela pouvait bien lui servir d’amasser ces restes. Je savais parfaitement que plus loin, dans la chambre froide de l’université, elle gardait là de macabres trésors pour son petit trafic de nuit. La vente d’organes. Depuis les vacances de fin d’année elle avait doucement commencé à entrer dans ce cercle vicieux. Je n’aimais pas ça, mais en même temps je ne pouvais lui dire d’arrêter, c’était grâce à ça que je pouvais me permettre d’être bien logé, de vivre convenablement et de faire des études.

Ne pouvant laisser l’appartement ainsi, je me dépêchai à nettoyer les lieux et à me nettoyer par la même occasion. Une fois que tout fut propre, je décidai de sortir un peu pour m’aérer l’esprit. Diable. C’était le Diable en personne qui semblait pousser ma Belle dans ces activités cadavériques et dégoutantes. Chaque soir, cette pauvre enfant, suppôt de Satan, se livrait avec mon corps et avec mon âme dans des pêchés de plus en plus puissant. Mon éducation, basée sur la religion chrétienne, était elle d’ailleurs celle-ci véritablement existante ? Si cela était le cas, mon Bon Seigneur pardonnez lui ses pêchés… Et veuillez pardonner en bon chrétien, celui qui ne tardera pas à naitre de mes mains. Elle et moi, finirons ensemble dans le sombre gouffre des damnés pour l’éternité. Mais qu’est ce que j’avançais encore ? Etais-je folle de souhaiter la mort d’autrui et la mienne ? Possible… J’étouffais tellement dans ce corps … Déambulant dans les sombres corridors de l’établissement Universitaire. Vêtue d’un kimono de soie rouge sur lequel on avait brodé un dragon de couleur or, mes pieds nus au contact même du sol froid de cette nuit hivernal. Allez savoir beaucoup, malgré ce froid, j’avais l’impression de bouillir entièrement. J’avais besoin de fraicheur, j’avais besoin de m’évader. Alors, en poussant une porte, je me retrouvai dans la salle d’astronomie.

J’entrais alors comme un courant d’air dans la salle, laissant la porte se refermer derrière moi. Las, je penchai ma tête vers les astres tout en laissant couler sur ma joue une larme. Il fallait que cela cesse. Mais comment ? Je ne pouvais pas, je n’avais pas le courage de me monter entièrement contre elle… Enfin je pouvais facilement le penser et y réfléchir, mais entre penser quelque chose puis le faire … Il y a un gouffre à sauter. Dans les deux cas, je courrais droit à ma perte. Dans un cas ma mort serait douce et je pourrais enfin me reposer dans ses bras, dans le cas contraire elle me tuerait sans aucune pitié si j’échouais. Les yeux rivés sur les étoiles, j’essayais de m’évader le plus possible de ce monde hideux dans lequel je n’arrivais à trouver ma place. Alors que je semblais m’apaiser et reprendre mes esprits, j’entendis la porte s’ouvrir de nouveau. Qui cela pouvait-il bien être à cette heure ci ? Je n’avais pas envie de quitter les astres des yeux, debout au milieu de la salle, je ne voulais pas bouger. Avec un peu de chance, cette personne partirait sans demander son reste. Du moins, je pouvais toujours espérer… Malheureusement, mon vœu ne fut exaucé ce soir là. Un soupir s’échappa alors de mes fines lèvres en entendant les pas de cet individu s’avancer vers moi. Etais-je véritablement condamnée à subir ainsi la présence indésirable de ces gens ? Apparemment … oui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: † Pêché céleste. [Akemi]   Lun 9 Aoû - 12:17

Akemi ne savait pas vraiment ce qu'elle était venue chercher aujourd'hui dans la salle d'astronomie, mais elle avait envie d'y aller. Ce n'était pourtant pas son genre de s'allonger sur l'herbe fraîche et de passer la nuit à contempler la voie lactée et son astre lumineux. Et encore moins de prendre un télescope pour observer avec attention les planètes et leurs satellites. Néanmoins, aujourd'hui, d'un pas leste, les yeux mi-clos à cause de la fatigue qui la tiraillait, elle se dirigeait vers cette salle. Seule, non accompagné, malgré les nombreux sifflements des quelques garçons qui trottinaient encore dans le bâtiment. Elle marchait avec apathie, essuyant de temps à autre, les gouttes de sueur qui perlaient de son front pour se frotter les yeux et bailler aux corneilles avec politesse. Elle se sentait triste aussi... Pourquoi? Elle ne le savait pas vraiment, mais c'était ce qu'elle ressentait. Elle n'avait même pas de réelle notion du temps. Elle savait juste que la nuit était proche et qu'elle ne pourrait pas rester très longtemps dans cet endroit. Le soleil était couchant et la jeune fille s'était levée depuis si peu de temps. Et pourtant, elle était déjà fatiguée... Peut-être qu'elle était malade? Elle s'en fichait. Elle avait juste décidé de se diriger vers la salle astronomique. Un peu perdue dans ses souvenirs. Cherchant à se comprendre et à comprendre ses sentiments étranges qui l'assaillaient.

Juchée sur ses hauts talons l'aiguillant à dix kilomètres à la ronde, elle poussa lentement la porte et la referma avec la même douceur, tenant à faire le moins de bruit pour cette heure assez tardive. Elle se retourna ensuite vers le centre de la pièce et aperçut une autre personne. D'une rare élégance, Akemi se sentit touchée par cette somptueuse personne, cependant une question vint lui tirailler l'esprit. Que faisait cette Lady dans la salle d'astronomie? Elle n'en savait rien et en fait, elle n'avait pas vraiment envie de le savoir. La jeune dame se tenait, droite comme un i, au milieu de la salle et paraissait observer le ciel. Notre jeune protagoniste décida de la laisser à ses occupations tandis qu'elle contournait cette dame pour se diriger vers le grand télescope de la salle. Pour une fois, elle n'avait envie d'aguicher personne, surtout qu'elle portait le ravissant uniforme de l'école à la jupe assez courte, - elle le reconnaissait elle-même cette fois-ci - alors elle s'accroupit précautionneusement pour orienter le télescope vers le bel ensemble éclatant, puis plaça, avec la même lenteur, l'oculaire au niveau de sa pupille droite. Elle se mit alors à scruter avec attention les étoiles, même si, les questions au sujet de l'autre personne se pressait sur ses lèvres. Néanmoins, elle n'avait aucune envie de la déranger. De plus, à la base, elle était venue pour voir les étoiles, pas pour papoter. Aussi belle que soit cette Lady, elle préféra se taire et ne s'occuper que de ses oignons. Toutefois, qui allait prendre la parole en premier? Akemi ou l'élégante demoiselle qui faisait acte de présence en plein centre de cette pièce?

[Post assez nul, mais je n'avais pas vraiment d'idée =$]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: † Pêché céleste. [Akemi]   Mar 14 Sep - 19:10

Ravalant silencieusement ma salive, je ne daignais pas poser mon regard triste et perdu sur cette jeune personne. Cette première larme que j’avais laissé couler était en train d’en attirer d’autre, toutes prêtent à se laisser tomber pour s’écraser lamentablement sur le sol froid de la salle d’astronomie. Je remarquais alors une chose dans ce ciel ci clair, en hivers il était beaucoup plus dégagé, beaucoup plus beau. Les étoiles semblaient ressortir beaucoup mieux, le ciel était effectivement idéal pour une contemplation. Mais à quoi j’étais en train de penser ? Voilà que j’observais ses astres alors qu’au début j’étais en train de pleurer ma misérable et pauvre vie dans ce monde. La tête nichée dans les étoiles, je ne savais plus trop quoi penser maintenant que cette jeune fille venait de perturber mon espace. D’après la Bible, s’était une belle et grosse étoile qui avait guidé les mages vers notre sauveur… Mais de quel sauveur parlait-elle ? J’ai cru une bonne partie de ma vie en ce sauveur, enfant d’une vierge… A bien y réfléchir, ce sauveur me faisait doucement sourire. Enfant d’une vierge, comment cela pouvait il être possible ? Pourquoi ne m’aidait il pas à arrêter Ruby, lui qui peut voir le nombre de ses enfants qu’elle tue chaque jour. Pourquoi ne faisait-il rien ? Pourquoi me laissait-il dans cette atroce souffrance ? L’avais-je mérité ? Pour quelle raison ? Tellement de questions et comme toujours, aucune réponse.

Ne plus croire en ça propre fois était comme renier sa religion, un péché de plus dans ma liste. C’était peut être pour cette raison qu’il ne m’aidait pas ce tout puisant. Tellement de crimes, tellement de corruptions, mon âme était peut être trop sale pour être racheter maintenant. Peut être que Ruby avait déjà fait un pacte avec le diable en lui donnant mon âme. Quand l’être humain est perdu, quand il est au bord du gouffre, celui-ci s’imagine plusieurs scénarios pour essayer de trouver une solution à ses problèmes et c’était exactement ce que j’étais en train de faire. J’essayais maintenant de regagner mon calme en prenant une profonde inspiration tout en séchant d’un revers de ma manche les quelques gouttes d’eau salée qui perlaient sur mes joues blanchâtres. La Lune d’ailleurs les rendait un peu plus claires, mais le décor entier était en accord avec ma peau, mes yeux et mes lèvres légèrement colorées d’un violet pâle à cause de la saison. En abaissant ma tête, je ressentie comment un petit élancement au niveau de la nuque. Depuis combien de temps j’avais le visage fixait vers les étoiles ? Assez du moins pour avoir à présent cette petite douleur. Une main sur cette nuque douloureuse, je me tournais vers cette jeune fille qui était entrée sans un bruit. Celle-ci était déjà postée devant le télescope à observer ces perles célestes. En avait elle vraiment besoin ce soir ci ? Après tout le ciel était d’une pureté parfaite et même avec les yeux humides je pouvais clairement les observer. Elle avait peut être envie de les voir d’un peu plus près…


- Alors, du mal à dormir ce soir ?

C’était d’une voix chevrotante que je lui adressais ces quelques mots. Je n’avais pas forcement envie de lui adresser la parole, mais parler me sortirais peut être un peu de mes lugubres pensées du moment. Je n’osais cependant pas m’approcher de trop près d’elle, je ne sais d’ailleurs pour quelle raison, je n’avais peut être plus la force d’avancer vers les autres. Puis en y réfléchissant bien, je n’avais jamais vraiment étais une personne très à l’aise avec les autres. L’inconnu, l’étranger me faisait peur et c’était une raison plus que suffisante pour moi de ne pas m’approcher de trop près. Pendant un certain silence, je me mis donc à observer cette jeune fille, peut être avait elle le même âge que moi, mais elle n’était pas plus âgée, j’en mettais ma main à couper dans le cas contraire. Je trouvais d’ailleurs sa tenue bien assez courte pour une jeune fille. Comment l’administration pouvait elle laisser ses élèves se promener dans leurs couloirs avec une telle tenue sur la peau ? Je trouvais ceci odieux et obscène. Certes, j’avais l’habitude avec Ruby, mais le fait de le voir sur d’autres jeunes filles me provoquaient toujours un effet de dégout total. Comment pouvait-on la prendre au sérieux dans un accoutrement pareil ? Par ces temps hivernaux, n’avait elle pas peur de tomber malade ? Un rhume pouvait arriver si vite et je ne parle même pas de la manière dont les autres élèves doivent là voir. N’avait-elle donc aucun respect pour son corps ? Je préférais garder toutes ses questions pour moi, peut être que plus tard, j’aurais envie de lui poser. Pour le moment, il n’aurait pas était correct de la bombarder de question et ni même de lui faire une quelconque morale. Après tout elle m’était encore inconnue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: † Pêché céleste. [Akemi]   Mer 10 Nov - 21:48

Toujours aussi bavarde qu'une huître, Akemi ne jeta que quelques regards furtifs vers la jeune dame avant de reporter toute son attention vers les étoiles. Malgré la légère fraîcheur de la pièce et les légers frissonnements de la jeune fille vu la chaleur de ses habits, la demoiselle restait silencieuse. Le regard fixé vers la voie lactée. Ne respirant presque pas, elle contemplait les constellations, restait plongée dans ces immenses ténèbres qui constituaient la nuit noire. Son observation aurait pu tout à fait rester silencieuse, mais la jeune lady qu'elle avait vu quelques minutes plus tôt décida de briser cet épais silence...

- Alors, du mal à dormir ce soir ?


La fille aux cheveux de feu se retourna précipitamment. Scrutant celle qui venait de parler, elle la dévisagea de bas en haut... Cette femme paraissait avoir une certaine aura étrange... Presque effrayante qui fit froid dans le dos à l'universitaire. Elle ne disait mot, la regardant simplement. Ses pupilles rousses plongées dans celles de la dame qui se tenait devant elle, elle se conclut finalement à prononcer:

- Je regardais simplement les étoiles... La nuit noire les embellit tant... Enfin, je ne vous dérangerais pas plus que ça... Je m'en vais...

Peu rassurée par l'aura qu'émettait la jeune dame, Akemi tourna finalement les talons. Résonnant dans toute la pièce, elle se dirigea jusqu'à la sortie avant d'observer une dernière fois la Lady, puis de pousser la porte pour s'engouffrer dans la noirceur de la réelle nuit... Se livrant à la fraîcheur des temps. Toujours frigorifiée à cause de ses vêtements peu recommandables par ce temps.... Cette rencontre n'avait été que brève et pourtant, elle avait suffit à impressionner notre protagoniste...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: † Pêché céleste. [Akemi]   

Revenir en haut Aller en bas
 

† Pêché céleste. [Akemi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Manoir Kuroichi] Ô lune, astre céleste, veille sur nous...[PV Murasaki Kuroichi & Rindo]
» Tortue céleste
» Atelier Céleste ♥ >C'est ouvert!< en coopération avec Nuage du Nénuphar
» Dragon céleste Abrakham Taullo
» Famille Céleste [Non-disponible]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1 :: Corbeille V.3/V.4-