Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1
Bienvenue à Konoha High School !
Depuis les événements dramatiques de 2011, beaucoup de choses ont changées... Une étrange bactérie du fond des océans vint semer la zizanie et les humains ne sont plus vraiment pareils... La ville de konoha, 25 ans plus tard, sous le signe du chaos et d'un régime totalitaire, venez vivre l'aventure !
Oserez-vous vivre dans un monde où la normalité n'existe plus ?



 

Partagez | 
 

 La magie des pierres, voici une jeune fille sincère [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mariko Nozomi
Kaiki niveau 2

avatar


Féminin Messages : 7

Fiche d'identité
Pouvoir: Pouvoir des pierres
RP en cours:

MessageSujet: La magie des pierres, voici une jeune fille sincère [fini]   Sam 25 Aoû - 16:09

○ AVATAR : Sailor Mercure (Ami Mizuno) dans Sailor moon

○ NOM : Nozomi

○ PRENOMS : Mariko

○ SURNOMS : A vous de lui en donner

○ ÂGE : 16 ans

○ DATE DE NAISSANCE : 12 Décembre

○ LIEU DE NAISSANCE : Etats-Unis

○ ORIGINES : Japonaise et américaine

○ CLASSE : 1ère année à Kôkô

○ ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle

○ METIER (ACTUEL ou ENVISAGÉ) : Ne sait pas encore


Pouvoir

Type : Je pense que c'est autre
Pouvoir : Utilise la magie des pierres
Comment je me débrouille avec : Elle sait le contrôler, mais quand elle a une émotion trop forte, elle l'utilise sans le vouloir.
Mes inconvénients : Il faut qu'elle ai les pierres pour pouvoir l'utiliser, et que celles ci se trouvent dans son pendentif. Elle ne connait pas l'effet de toutes les pierres.


Physique

Mariko est une jeune fille qui n'est pas spécialement grande, mais qui n'est pas petite non plus. Elle mesure 1m55. Elle a aussi une chance, c'est que l'uniforme du lycée lui va bien. Elle ne s'en est jamais plainte, même quand il faisait froid. En fait, le froid ne la gêne pas, pas plus que le chaud. Du coup, elle n'a pas de soucis pour s'habiller comme elle veut, même s'il est parfois étrange de la voir avec une jupe en hiver, quand elle n'est pas à l'école. Ses couleurs préférées restent le bleu et le rose, même si elle a une légère préférence pour la première couleur. Elle apprécie s'habiller de manière à être jolie, mais pas « canon » comme pourraient dire les hommes. Elle n'aime pas qu'on la regarde de trop et reste donc dans la simplicité pour sa tenue. Cela dit, comme expliqué au dessus, elle peut porter des jupes en hiver, ce qui attire tout de même le regard de surprise. Hormis cela, elle porte un collier un peu particulier, après tout son pouvoir ne peut être utilisé qu'avec celui ci. C'est plutôt un pendentif sphérique vide où elle peut glisser une petite pierre. Cette pierre lui confère un pouvoir spécifique selon la pierre mais qui ne dure qu'une seule fois. La pierre disparaît après utilisation.
Si on vient à sa chevelure, elle est assez courte, n'aimant pas brosser de longs cheveux comme dans son enfance, parce que sa mère appréciait les cheveux longs. Elle aime être rapide et efficace. Aussi, elle ne les coiffe qu'en cinq minutes maximum. Ceux ci ont une couleur bleue. Bien sur que non, ce n'est pas sa couleur naturelle, elle a les cheveux brun d'ordinaire, mais elle a préféré faire une coloration, même si cela attire les regards qu'elle n'aime pas. Cela date d'un pari, qui vous sera narré dans la partie histoire. Du coup, au lieu de ses yeux noirs, elle porte des lentilles colorées bleues elles aussi, du coup, si on ne se fie qu'à cela, on pourrait penser qu'elle est étrangère, surtout qu'elle a un accent du à son séjour aux États Unis avec sa mère pour le boulot de celle ci. Si on continue à observer son visage, ses yeux n'ont aucune particularité Japonaise, par sa mère qui est Américaine, mais qui vit au Japon depuis bien des années. Elle a un nez particulièrement fin, qui se voit peu sur son visage, ou plutôt, qui s'harmonise bien avec son visage. Elle a l'odorat assez développé, il faut dire qu'avec ses parents qui travaillent tous deux dans des entreprises de parfumerie, elle a appris à éduquer son nez. Puis sa bouche, fine et petite, aux lèvres dont personne n'a gouté, reste elle aussi en harmonie avec son visage. Elle est jolie, mais sans plus.
Jeune fille assez mince, elle n'a que peu de formes. Elle ne s'en plaint pas, au moins elle n'est pas un « objet à exposer », comme elle dit des filles qui sont avec des garçons qui ne s'intéressent qu'à leur physique. Elle sait aussi que si on s'intéresse à elle, c'est avant tout pour son caractère. Cependant, elle a quand même des bras longs et fins, avec des doigts de pianistes, comme dit son père. Ces doigts sont souvent ornés de verni pâle pour donner un effet « propre » à ceux ci. Elle porte aussi une bague qui lui a été donnée par une personne qui lui est chère, mais dont elle ne parle jamais. Cette bague est en argent avec un tout petit saphir, elle est très fine et donc, on ne la remarque pas de suite. Elle la porte à la main droite, sur le quatrième doigt, l'annulaire. Cela fait croire à certains qu'elle est fiancée, mais loin de là.
Autre chose qu'elle apprécie, ce son ses longues jambes, enfin, longues par rapport à sa taille. Elles ne sont pourtant pas très musclées, et pour cause, la jeune demoiselle n'a jamais eu le droit de faire du sport à cause d'une prétendue maladie que lui ont trouvé les médecins, mais dont elle doute fortement, se sentant parfaitement bien. Aussi, elle ne s'est jamais inscrite dans un club sportif, et est dispensée des cours de sports. La raison qu'on lui a donné est que son cœur ne tiendrait pas. Et malgré tout, il lui arrive d'aller avec un ballon de basket, qu'elle a emprunté à son jeune frère avant de partir, au terrain de basket pour tirer quelques paniers, mais elle ne cours pas, comme on lui a dit de faire.


Caractère

Mariko est avant tout une jeune fille sérieuse et obéissante, même s'il lui arrive parfois de tenir tête quand elle n'est pas d'accord sur ce qu'on lui dit de faire. Sinon, elle reste dans la catégorie de celles qui travaillent beaucoup grâce à ses notes. Oui, elle a un bon niveau, mais c'est naturel chez elle, elle a la chance d'avoir une mémoire excessivement importante. Cela lui a parfois joué des tours dans son enfance, mais jamais rien de bien méchant. Quand on ne la connait pas, on peut penser qu'elle est une fille banale, avec juste les cours et quelques amis pour contenter sa vie, mais loin de là.
Cette jeune fille est très attentionnée, c'est normal quand on est l'ainée d'une fratrie de cinq. Cependant, pour entrer au lycée de Konoha, elle a quitté sa famille pour aller en internat. Mais cela ne l'empêche pas de toujours prendre soin de ceux qui sont autour d'elle. Elle appelle sa famille une fois par semaine, ça lui suffit. Après tout, c'était le début du départ. Elle n'était pas accrochée à sa famille, même si elle l'adore. Elle sait que toujours, quelque soit la personne saine de corps et d'esprit, les jeunes finissent par quitter la maison pour se débrouiller seuls. Elle faisait partie de ces personnes.
Un peu timide face aux autres, elle ira rarement vers les autres pour discuter, mais si quelqu'un vient lui parler, elle répondra volontiers, même si elle a tendance à rougir au début, de timidité. Elle sait parler correctement, malgré son accent, mais elle ne sait pas vraiment comment faire pour vaincre cette timidité, elle a essayé le théâtre, mais elle ne s'est jamais débarrassée de ce trait de caractère. Mais elle ne s'en formalise pas, cela viendra avec le temps.
Elle croit en l'avenir. Pour elle, même si le destin est tout tracé, on peut faire quelques écarts. Le hasard n'existe pas, et toute rencontre est programmée par le destin. Si vous lui demandez à quoi ressemble le destin, elle répondra tout simplement la même phrase : « Le destin, c'est ce qui nous guide. Mais le plus important reste ce que l'on décide avec cette aide. » Oui, elle sait que même si on lui donne des capacités intellectuelles, elle pourra tout de même partir dans l'humanitaire, par exemple. Elle n'a pas encore choisit ce qu'elle voulait faire plus tard, ce n'est pas encore prévu, et puis, son rêve est ailleurs.
Mais malgré ses apparences de fille banale, elle peut se montrer sous un autre jour, surtout avec ses amis. Elle adore discuter jeux vidéos, mangas et fantastique. Pour elle, ce pouvoir qu'elle a, c'est ce qui pouvait lui arriver de mieux, ça la rendait différente. Mais parfois, quand elle était chez elle, elle se sentait seule. En effet, elle est la seule à avoir eu ce pouvoir, les autres membres de sa famille n'ont pas contracté le virus qui l'a fait muter. Elle se souvient toujours de ses larmes quand ses frères et sœurs la traitaient de monstre quand ils étaient en colère. Elle savait que ce n'était pas voulut, mais elle en gardait des souffrances.
Quand on la connait bien, on peut voir une fille extravertie, qui aime faire la fête, et surtout être entourée d'amis. Quand elle était aux États Unis, elle avait souffert de sa différences, mais au Japon, elle savait qu'elle n'était pas la seule à être ainsi. Du coup, elle s'est un peu ouverte aux autres, puis elle en est devenue vraiment une fille souriante qui sait relativiser les choses.

Mais comme toutes personnes, Mariko possède des défauts. Elle essaie de les cacher, mais ils sont bien là. Elle est lunatique, pouvant changer de caractère très rapidement, ce qui la rend parfois difficile à gérer. Cela dit, quand on la connait bien, il est facile de la calmer si elle s'énerve, ou qu'elle devienne triste d'un coup. Elle sait que c'est son plus gros défaut, mais elle ne peut pas contrôler cela, alors, elle essaie de le cacher aux yeux des autres, même si c'est rare qu'elle y arrive.
Autre défaut, c'est qu'elle a tendance à refuser de l'aide des autres. Elle a toujours tout fait toute seule, et n'aime pas redevoir quelque chose à quelqu'un. Aussi, elle refuse toute aide, mais accepte d'aider les autres quand ils en on besoin.

Ses passions ne ressemblent pas à son caractère. En effet, elle adore les jeux vidéos de sport ou de combat, et puis, elle aime aussi faire du bricolage. Tous les meubles de sa chambre, chez elle, ont été montés par son père et elle même. Elle prend goût à tout cela. Mais ce qu'elle aime le plus, c'est quand elle ne respecte pas les interdictions des médecins et qu'elle va faire un peu de sport, certes, pas très difficile, mais elle en fait quand même, surtout le basket. Elle regarde aussi le football et le tennis à la télé.

Par contre, ce qu'elle déteste, c'est tous ceux qui jugent les personnes sans les connaître. C'est une chose qui la rend irritable.

Ah oui ! J'oubliais, elle est rarement en colère, mais quand elle l'est, elle perd le contrôle de ce qu'elle fait et peut agresser verbalement, et parfois mais plus rare, physiquement avec son pouvoir, si elle a une pierre sur elle. Elle se moque des conséquences, elle assume ce qu'elle est.

Sa plus grande peur reste, et restera toujours celle du feu. Elle a connu un incendie, même si celui ci n'était pas chez elle, mais chez une amie. Par chance, tout le monde s'en est sorti indemne, mais elle reste toujours terrifiée par ce souvenir, celui de ces flammes qui brulent l'extérieur. Elle a aussi peur pour sa famille, même si celle ci est bien loin d'elle vu qu'ils sont restés aux États Unis, mais elle espère que jamais un membre de sa famille n'ai son virus.


Histoire

Tout a commencé un soir du mois de Juillet, quand un homme présente à Kenpachi Nozomi une jeune stagiaire du nom de Elena Smith, une jeune Américaine qui venait d'arriver au Japon. Kenpachi était l'ainé de sa famille, et la doyenne, sa grand mère, avait décidé qu'il devait choisir une femme rapidement, sinon elle choisirait à sa place. C'était chose courante dans cette famille, mais le jeune homme n'envisageait pas le mariage avant de rencontrer cette Américaine. Même s'il n'y croyait pas, il eut le coup de foudre pour elle. Il avait alors 20 ans (il était surdoué et avait décroché très tôt son diplôme). Il décida ensuite de la suivre à l'étranger pour se marier avec elle. Il y a 16 ans, alors qu'il avait 35 ans, dix ans après la catastrophe au Japon, il eut sa première fille, qui n'était autre que Mariko. Celle ci resta pendant un moment chez ses parents, apprenant à la fois l'Anglais et le Japonais. Puis, ils eurent deux jumeaux trois ans après, le père avait 38 ans, et la mère 37. Puis virent trois filles deux ans après, alors que les parents avaient 40 et 39 ans. Et Mariko en avait 5.

Mariko naquit un mois de Décembre, le 12 pour être précis, sous le signe du Sagittaire. Elle était l'enfant tant attendu depuis toutes ces années. Elle fut couverte de cadeaux de la part des deux familles, des choses utiles en tant que Bébé, et des choses utiles pour plus tard. Ses premiers mois, elle semblait si faible que les médecins la gardèrent à l'hôpital et décelèrent un soucis au niveau du cœur. Il lui fut interdit de faire du sport. Elle pu sortir de l'hôpital le jour de ses 6 mois, avec des prescriptions pour les parents. Cependant, ne pouvant pas l'élever correctement, les parents furent contraints de l'envoyer chez sa grand mère le temps qu'ils puissent diminuer leur temps au travail, au moins pour l'un des deux. Elle arriva donc au Japon, avec ses parents qui la déposèrent juste chez la mère de Kenpachi avant de reprendre l'avion. Mariko avait 7 mois.

Quelques mois après, Mariko commençait à dire quelques mots et surtout, elle pouvait marcher à deux pieds et non à quatre pattes. Du coup, elle suivait sa grand mère partout. Celle ci lui offrit un cadeau qui allait changer la vie de l'enfant. Elle venait tout juste d'avoir un an quand sa grand mère lui offrit un pendentif avec à l'intérieur une pierre, du Quartz rose. Cela pouvait sembler anodin, mais le jour où l'enfant vit une rose se faner alors qu'elle allait la voir tous les jours, elle pleura, et la pierre à son cou se mit à briller, avec sa grand mère à côté d'elle. Une fois que la lumière eut disparu, la fleur était de nouveau fraiche et belle et la pierre avait disparu. Bien entendu, les autres Kaiki en eurent vent et vinrent dans la maison pour faire le recensement. Ils mirent sur la nuque un code barre à l'enfant. On lui interdit d'utiliser à nouveau ce pouvoir. La grand mère n'en dit rien à la famille, et à ses deux ans, la jeune enfant retourna chez ses parents, qui avaient deux autres bébés.

Ceux ci étaient deux beaux garçonnets, jumeaux. Ils se ressemblaient comme deux goutte d'eau, portant les noms de Peter et Caleb. Mariko était fière de ses deux frères et elle passait du temps avec eux. Les parents ne savaient toujours pas comment le code barre était arrivé sur la nuque de leur fille, et n'avaient aucune connaissance de ses pouvoirs. Mais trouvant que le pendentif de l'enfant était vide, ils décidèrent de lui offrir une améthyste. Cette pierre aux couleurs violacées était le dernier cadeau qu'il fallait lui faire. Elle eut ensuite trois petites sœurs, des triplettes, répondants aux noms de Hana, Hikari et Hinata.

Puis, quand elle arriva en première année de primaire, un garçon décida d'embêter Mariko, qui répondit en criant. Sa pierre brilla et elle envoya le garçon plus loin, dans une onde de choc. Personne n'avait manqué la scène, pas même ses parents qui venaient la chercher avec ses frères et sœurs. La réaction des élèves de son âge furent de la fuir en la traitant de monstre et de sorcière. Ses parents la renvoyèrent chez sa grand mère qui accepta de l'élever.

Mariko voyait de temps à autre ses frères et sœurs, quand elle allait les voir avec sa grand mère. Elle savait que ses frères et sœurs ne la voyaient pas comme un monstre, contrairement à tous les autres jeunes qui avaient vu cette attaque. Mais elle avait fini par oublier ses soucis.

Ses années de primaire se passèrent difficilement. Certains lui demandaient ce qu'était ce code barre dans le cou. Elle ne répondait jamais, ne voulant pas être de nouveau rejetée. Elle du cacher à tous son secret jusqu'en troisième année de primaire. En effet, une enfant arriva dans la classe et, contrairement à Mariko à cette époque, elle avait les cheveux courts, aussi son code barre était visible. A la fin du cours, tout le monde était allé voir la nouvelle, surtout par curiosité de cette barre. Elle ne répondit pas et ils finirent par partir. Mariko s'approcha d'elle alors qu'elles n'étaient plus que deux en classe. Elle la salua mais n'eut pas de réponse. Aussi, elle se retourna et montra son code barre à la nouvelle. Celle ci n'eut pas la réaction voulue. Elle s'écria « Toi aussi, tu es un monstre ? » Par chance, personne d'autre n'avait entendu cela et Mariko se tourna pour rectifier ces paroles. « Non, nous avons juste un don qu'on a pas le droit d'utiliser. Sinon, on est comme les autres ! » Cette réaction fit rire amèrement l'autre fille. Apparemment, elles n'avaient pas la même vision des choses. Tant pis, si elle ne voulait pas se socialiser, cela ne serait pas Mariko qui la forcerait.
Cependant, les jours suivants, elle s'installa à côté d'elle pour manger. Elles n'échangeaient pas un mot, restant là, silencieuses. Il arrivait à Mariko de manger avec d'autres personnes, mais la fille étrange la suivait, et du coup, tout le monde se sentait gêné. Mariko finit par aller voir seule l'autre fille. Celle ci resta silencieuse quand elle lui demanda pourquoi elle la suivait. Après un moment, elle finit par répondre. « J'essaie de faire comme toi. » Comme elle ? D'être avec des humains normaux ? Elles se parlèrent un bon moment, et finirent par rire ensemble.

Elles restèrent ensemble pendant les années de primaire, et virent que le nombre d'enfants à avoir des codes barres dans le cou était de plus en plus nombreux. Du coup, ils avaient formé un groupe d'enfants qui restaient entre eux aux récréations.
Cependant, un soir, alors qu'elle raccompagnait une amie, elle vit l'incendie de l'appartement de son amie. Même si tout le monde en était sorti indemne, c'est une chose qui l'a choqué, pensant que cela pouvait arriver partout. Étrangement, son amie fut moins choquée qu'elle, et elle essayait de la rassurer. Mais depuis, elle a une peur phobique du feu.

Un jour, alors que Mariko avait apporté un cadeau pour sa grand mère, pour son anniversaire, elle reçu une bague en argent trop grande pour elle. Sa grand mère lui expliqua l'origine de la bague, qu'elle n'était pas d'elle mais de son grand père qui était décédé durant la catastrophe de 2011. Il avait voulu la donner à la première petite fille qu'il aurait, et il l'avait lui même eu de sa mère pour la grand mère de l'enfant. Cette bague lui revenait de droit. Mariko l'attacha autours du cou avec une chaine le temps d'avoir les doigts assez grands pour la porter.

Mais tout n'est pas rose dans la vie.

Alors que Mariko se préparait pour aller à l'école, mettant son uniforme, elle entendit un bruit sourd dans la cuisine. Elle se précipita et vit sa grand mère sur le sol. Elle accourut, mais ne pouvait rien faire, elle était inconsciente. Aussi, elle alla voir les voisins qui appelèrent directement une ambulance pour amener la personne âgée à l'hôpital. Ils prirent Mariko chez eux le temps que la grand mère puisse être guérie. Mais la mort avait décidé de l'emmener sur son sinistre chemin vers un monde plus beau pour elle. Mariko ne s'en remit pas, et elle resta plusieurs jours en pleurs. Par chance, les voisins pouvaient l'héberger. Le temps qu'elle finisse sa primaire, elle resta chez eux. Puis, pour le collège, elle partit en internat.

Au collège, on ne voyait plus la jeune fille souriante, mais une enfant triste et sans ambition. Les professeurs avaient beau essayer de la motiver, elle finissait toujours par lâcher prise. Sa grande mémoire fut sa sauveuse, elle pu accéder aux niveaux supérieurs, mais elle n'avait pas d'amis, et se sentait complètement désarçonnée. Pourtant, ses notes étaient plus que correctes.

Un jour, une autre fille vint la voir, et s'adressa doucement à elle. Elle lui dit qu'elle avait apprit pour sa grand mère, mais qu'elle ne devait pas rester dans le chagrin. Elle finit par remonter le moral à la jeune Mariko, qui venait de se faire une nouvelle amie. Le collège se passa sans difficulté grâce à ceux qui la soutenaient, et elle pu envoyer son dossier au lycée Kôkô dans la ville de Konoha. Elle avait entendu dire qu'elle était très réputée, et elle eut la chance d'être acceptée.

Elle allait donc continuer sa vie dans cette ville, dans un internat.


Famille

La famille de Mariko est composée, avec elle, de 8 personnes. Elle a tout d'abord son père, Kenpachi Nozomi. C'est un homme assez strict sur l'éducation de ses enfants mais il reste une personne avec un bon fond. Il y a ensuite sa mère, Elena Smith, devenue Elena Nozomi suite au mariage avec Kenpachi. Elle est douce, mais souvent absente pour son travail. Il y a ensuite ses deux frères cadet, jumeaux. L'un se nomme Caleb et l'autre Peter. Ce sont des garçons un peu turbulents, mais très gentils. Puis viennent les triplettes Hana, Hikari et Hinata. Ce sont des filles très différentes : Hana est très chahuteuse, et elle se fait remarquer par tout le monde tendis que Hinata est très calme, et plus mature que ses deux sœurs. Hikari est un peu entre les deux. Mariko est très fière de sa famille, qu'elle adore. Ils sont tous unis quand le besoin s'en fait ressentir.


In Real Life

○ Prénom / Pseudo : Clemmak
○ Âge : 21 ans
○ Présence : Que le week end malheureusement.
○ Ancien Pseudo : /
○ Code : Kawotte's Validation !
○ Autre : Rien à rajouter ^^
Revenir en haut Aller en bas
Kawazu & Kazuma
@ Kaiki niveau 2 -
Membre des Sleeping Forest

@ Kaiki niveau 2  - Membre des Sleeping Forest
avatar


Masculin Messages : 144

Fiche d'identité
Pouvoir: Feu / Vent
RP en cours:

MessageSujet: Re: La magie des pierres, voici une jeune fille sincère [fini]   Dim 26 Aoû - 21:46

Bienvenue parmi nous! :3 Tout est bon dans ta fiche, cependant, vu l'étendu de ton pouvoir (genre l'onde de choc très jeune! xD) je pense qu'il te serait préférable d'avoir un bracelet de restriction de pouvoirs (comme les psychiques, contrôle et manipulation de l'esprit, etc). Tu n'es pas obligé de le rajouter dans l'histoire mais n’oublie pas de rester soft niveau pouvoirs! ^^

Le bracelet te transmettra un choc electrique si le don est utilisé sur autrui Wink Pouvoir original sinon!

Tu es validé !
Revenir en haut Aller en bas
Arata Aya Kitsako
@ Kaiki niveau 2 - Membre du comité des élèves@ Kaiki niveau 2 - Membre du comité des élèves
avatar


Féminin Scorpion Coq
Messages : 825
Age : 23
Métier désiré : Rien pour le moment
Humeur : Cela dépendra de la météo !

Fiche d'identité
Pouvoir: Télékinésie / Aucun
RP en cours:
MessageSujet: Re: La magie des pierres, voici une jeune fille sincère [fini]   Dim 26 Aoû - 23:02

Bienvenue à toi jeune amie terrienne o/
Revenir en haut Aller en bas
http://yoshiphotograph.tumblr.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La magie des pierres, voici une jeune fille sincère [fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La magie des pierres, voici une jeune fille sincère [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arneval Malicia, jeune fille pas si pur [terminée]
» Jeune fille aux cheveux de feu, brûle le mal de tes paroles. [Yaelle]
» Un casier, une jeune fille dans ses pensées... et PAFF ... || Justin Alambra [Terminé]
» Arrivée de la jeune fille triste [ LIBRE !!!!!]
» Il était une fois, une jeune fille nommée Katharina....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1 :: Corbeille V.3/V.4 :: Anciennes présentations validées-