Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1
Bienvenue à Konoha High School !
Depuis les événements dramatiques de 2011, beaucoup de choses ont changées... Une étrange bactérie du fond des océans vint semer la zizanie et les humains ne sont plus vraiment pareils... La ville de konoha, 25 ans plus tard, sous le signe du chaos et d'un régime totalitaire, venez vivre l'aventure !
Oserez-vous vivre dans un monde où la normalité n'existe plus ?



 

Partagez | 
 

 Corde à sauter et barre de fer [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mariko Ishikawa
Secrétaire au lycée - Strip Teaseuse

avatar


Féminin Messages : 13

Fiche d'identité
Pouvoir: Aucun
RP en cours:

MessageSujet: Corde à sauter et barre de fer [Libre]   Mer 6 Juin - 16:33

La journée avait paru une éternité pour la jeune secrétaire. Dans cinq minutes, elle pourrait partir, elle était en train de ranger ses papiers administratifs dans un classeur et avait encore le dossier d'un élève incomplet à côté de son clavier. Elle devait à chaque fois le traquer pour qu'il lui donne une photocopie de sa carte d'identité. Kayleen jeta un oeil au cadran qui était accrochée au mur, elle soupira et dit:

« Bon sang, je viens de regarder, il y a cinq minutes et... Ca a avancé de seulement une minute! »


Elle redressa ses fausses lunettes sur son nez avant de reprendre le dossier du fameux élève, qu'elle examinait pour la dixième fois, elle le posa sur une pile de « dossiers à compléter ». La rousse se laissa aller dans son fauteuil et s'étira en baillant. Elle commença à ranger ses affaires dans son sac, éteignit son ordinateur en vérifiant qu'elle n'avait rien oublié. Elle se leva doucement, mit son sac sur son épaule et sortit dans un bruit de claquements de talons en prenant bien soin d'éteindre la lumière et fermer la porte de son bureau à clef. Kayleen se dirigea chez elle tout en détachant son chignon, faisant danser ses cheveux roux au vent.

♦ ♥ ♣ ♠


Il était 21h, lorsque nous retrouvions la jeune femme en train de marcher, le long d'une rue bondée de monde. Le bas de sa robe se balançait paresseusement au rythme de ses pas. Kayleen se dirigeait vers son deuxième lieu de travail mais qu'en était il de celui-ci? On savait que la jeune femme avait un travail posé en étant en secrétariat alors peut être que le second était du même genre, non? Caissière de nuit? Non, la robe n'était pas de mise pour ce genre de travail. Eh bien, vous avez la réponse face à vous, la jeune femme s'engouffra dans un bâtiment ayant des néons violets sur la devanture, annonçant le nom suivant: «  Black Roses », une boîte connu pour ses Strip-Teaseuses plus alléchantes les unes que les autres. Bah oui, Kayleen faisait partie de ces fameuses filles, vous n' y auriez pas pensé hein? Comme quoi l'habille ne fait pas le moine.
La jeune femme se dirigea vers les vestiaires posant ses affaires dans un casier. Elle se cogna la tête contre la porte de son casier lorsqu'une de ses collègues lui sauta sur le dos en riant.

« Ma secrétaire sexy! Alors ton travail, aujourd'hui? »


Kayleen se mit à rire puis garda un large sourire sur ses lèvres en essayant de faire descendre la jeune femme de son dos.

« Pas grands choses de passionnant, tu sais, la routine. »


La rousse s'étira puis commença à se changer face à sa collègue, s'en fichant totalement du regard des autres sur son corps. Elle enfila un haut et un bas de bikini à paillettes puis un uniforme d'écolière et alla s'asseoir en compagnie des autres filles qui parlaient avec agitation tout en se faisant des couettes. Décidément, elle était dans son élément, l'ambiance était festive mais pour la jeune femme c'était du repos que de faire ça. Déjà plus petite, elle s'amusait à danser autour d'une barre, sa mère trouvait cela amusant mais quand elle a appris que Kayleen envisageait sérieusement de faire un jour ce travail, elle avait lâché un petit hurlement de désapprobation.
M'enfin la rouquine ne s'en souciait guère à présent, la pommade était passé et à l'instant même, elle se préparait à entrer sur scène, lorsque « l'animateur » dirait son surnom au micro. Et elle n'attendit pas trop de temps pour que cela se fasse. Elle attrapa une corde à sauter.

« Et voici, Kay'! »


Elle entra sur scène accompagné d'une musique, elle se mit à danser sensuellement avec la corde à sauter qu'elle frottait un peu partout sur son corps. Elle observait les spectateurs, beaucoup d'hommes, certains avaient croisés les jambes et avaient le regard pétillants, d'autre bavaient littéralement. Elle posa sur un homme qui tenait plus d'un ornithorynque troglodyte que de l'humain. Elle continua son show se déshabillant lentement sous les yeux de ces hommes en rut. Ce n'était pas très dur d'appâter ce genre de personnes, il suffisait juste d'avoir une grosse poitrine et des mouvements langoureux pour que ceux-ci soient captivés et vous jettent quelques billets. Elle descendit de la scène après avoir fait un tour autour de sa barre de fer, elle se dirigea à pas de félin vers un jeune homme qui n'était pas mal du tout, elle commença à danser autour de lui tout en ôtant la ficelle de son haut de bikini. Elle le fixait dans les yeux avec un sourire charmeur qui ne l'avait pas quitté.
Revenir en haut Aller en bas
Aleksander Nails
Kaiki niveau 3 - Section Arts

avatar


Masculin Scorpion Cochon
Messages : 12
Age : 21
Métier désiré : Infographiste
Humeur : Toujours bonne

Fiche d'identité
Pouvoir: Aucun
RP en cours:

MessageSujet: Re: Corde à sauter et barre de fer [Libre]   Sam 16 Juin - 0:49

Le crépuscule tombait sur Konoha et les étudiants commençaient peu à peu à sortir de leur cachette pour aller s'amuser en ville, dans quelque pub ou café du coin. Alors que les couloirs de l'univerité, de ses dortoirs et des appartements étudiants se vidaient, Aleksander terminait son appel, le regard las, voguant au delà du carreau de sa fenêtre, jonglant sur les différents visages qu'il parvenait à fixer dans la rue puis qui se fondaient dans la masse chacun leur tour. Sa voix était claire mais teintée d'une légère tristesse, aucune expression ne se faisait remarquer sur son visage, uniquement les paroles franchissaient ses lèvres pour se perdre dans le microphone de son téléphone portable.

" - Papa ?

- Qu'y a-t-il Aleks ?

- Vous me manquez, toi et maman ... Heureusement que Deejey est là sinon rien n'irait plus.

- Tu n'as toujours pas trouvé de camarades pour t'aider à t'intégrer ? Ecoutes, cherche des roux, ça pourrait peut-être te paraître idiot mais ... J'avais une sorte de clan de roux à mon époque, tu pourrais peut-être retrouver leurs enfants et te faire des amis, tu ne penses pas ?

- Des roux ? Au japon ce n'est pas difficile à trouver, il sont tous bruns ou noirs ici ...

- J'aurais pu te demander de trouver l'enfant de Mariko Ishikawa aussi tu sais ? Une petite brune que j'avais rencontré en ville à ton âge.

- Ouais alors déjà une brune au japon ... Mais en plus avec un nom japonais tu ne me facilites pas la tâche du tout !

- Excuse moi ! Je ne contrôle pas l'identité des gens tu sais ! Allé, je dois te laisser au cas où la ligne serait sur écoute. Prends note de ces quelques noms : Kureha Shinogi, Elio Shunsuke, Mariko Ishikawa ! A la prochaine mon grand !"

A peine avait-il eu le temps de saisir un calepin que la tonalité du téléphone était apparue. Il avait déjà raccroché. Les noms étaient griffonés sur sa feuille d'une écriture que seul lui était capable de lire tant elle était "brouillon". Il la plia soigneusement et la calla dans la poche de son phat. Il se redressais alors de son bureau et s'étira. Au même moment, une tête grise passait l'encadrement de la porte et portait un regard interrogatif à Aleksander. Alors que la bête imposante s'approchait en plaquant les oreilles en arrière, le jeune homme avançait la main en le saluant d'un sourire. Comme il avait grandi en deux ans ... Son regard d'ambre se plantait dans les yeux bleu du jeune homme avant que sa lourde tête ne vienne heurter la hanche de son propiétaire en quémandant des caresses. La main du jeune homme vint flatter le poitrail de l'animal avant de lui intimer l'ordre de s'écarter, ce qui fut rapidement éxécuté par le chien. Aleksander se redressa et attrapa une chemise blanche, retira son débardeur avant de le substituer par ce nouveau vêtement.

"- Non mon gros ! Tu reste ici ce soir, en rentrant je te ferai faire un tour au parc."

Il prit un peu d'argent, son portefeuille et poussa la porte de sa chambre d'étudiant. Il se dirigerai certainement au hasard dans les rues alors que la nuit tombait peu à peu, tout du moins, le ciel prenait des teintes rosâtres qui montraient clairement la fin de la journée.

~*~

La foule le guidait au dehors, traçant son chemin à l'aveuglette. Alors que tout le monde le dévisageait à cause de son cache-oeil. Les mains dans les poches il regardait lui aussi tous les yeux qui le fixait jusqu'à ce que son regard se pose sur une chevelure rousse. A l'instant même, il réprima un sursaut de surprise. Dans sa tête il se disait que ce serait certainement un faux espoir. La jeune femme en question, car oui c'était une jeune femme à la chevelure flamboyante et aux yeux d'émeraude. Le garçon était sous le charme et il entreprit de la suivre, après tout son père lui avait bien dit de suivre les roux. Il suivait alors la jeune femme jusqu'à une boîte de nuit du coin. Il se mordait la lèvre et souffla profondément par le nez : allait il passer avec son phat ... En tout cas la chemise rattrapait la chose, mais le phat ... Il hausa les épaules et s'installait sagement dans la file d'attente. Quelques bousculades plus tard il était devant le vigile, à première vue pas plus agé que lui.

" - Carte d'identité."

Il la lui présenta sans broncher. Il était majeur et vacciné, il n'allait quand même pas lui empêcher l'accés.

" - Rien à déclarer dans votre pantalon ?

- Non, je peux vider les poches si vous voulez.

- Ca va, je te fais confiance, t'as l'air d'un bon jumper.

- Ha ? Merci beaucoup, vous passez du hardtyle dans ce bâtiment ?

- Parfois, avec un peu de chance dans la soirée, tu pourras nous faire une petite démonstration ?

- Hm, très bien, j'espère aussi."

La conversation s'était achevée avec une dernière bousculade qui avait expulsé le brun cuivré de la foule directement vers la porte batante qui marquait l'entrée du domaine. Il s'engouffra à l'intérieur, dans la pénombre puisque la seule lumière qui éclairait l'endroit n'était autre que la faible luisance des néons. Il se frayait un chemin en tentant désespérément de retrouver sa rouquine disparue soudainement il y avait de ça une vingtaine de minutes. Soudain, un spot se tourna vers l'entrée des danseurs.

" - Et voici Kay' !"

Le jeune homme poussa un long soupir, cherchant toujours la jeune femme du regard. Soudain, une magnifique femme entrait dans la salle, rousse, un regard digne des plus belles pierres précieuses. Il en prnait un véritable coup là. Qu'elle était belle. Il la regardait danser, tappant du pied au sol au rythme de la musique rythmée qui résonnait dans la boîte. Elle se trémoussait non loin de lui autour d'un jeune homme et le rouquin senti la jalousie lui monter au coeur. Il était envouté par la jeune femme, enfin, il était plutôt excité de savoir de qui elle était la fille. Il se demandait s'il allait oser repousser le mec en question pour s'approprier la donzelle. Non, il allait attendre patiemment la jeune femme en l'inscitant à approcher avec un regard interrogateur. Il n'avait plus qu'à attendre qu'elle vienne à lui.

Deux minutes, trois minutes ... Dix minutes et toujours rien. Elle avait les seins à l'air, le jeune homme se mordait les lèvres et se leva de son tabouret pour l'approcher, repoussant le mec en douceur tout en gardant un regard mauvais, l'air de dire "C'est à mon tour maintenant.". Il glissa doucement contre elle, attendant de voir sa réaction avant d'embrayer la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Mariko Ishikawa
Secrétaire au lycée - Strip Teaseuse

avatar


Féminin Messages : 13

Fiche d'identité
Pouvoir: Aucun
RP en cours:

MessageSujet: Re: Corde à sauter et barre de fer [Libre]   Sam 16 Juin - 11:56

Des rayons de lumières de couleurs fusaient dans tous les sens dans la salle mais seul le spot restait dirigé sur Kayleen. La jeune femme avait l'habitude d'être le centre de l'attention quand elle se retrouvait seule sur scène mais parfois elle devait se méfier de certains hommes quand elle descendait de l'estrade pour aller se trémousser face à eux. Eh oui, ceux qui étaient un peu trop excités, manquaient parfois de lui sauter dessus et d'autres encore avaient les mains beaucoup trop baladeuse comme l'homme autour duquel elle dansait à l'instant.
Elle lui attrapa les mains et les reposa sur les jambes du propriétaire. Elle se pencha vers l'oreille de l'homme et murmura un :

« On touche seulement avec les yeux »

Elle se redressa en lui faisant un clin d'œil, avant de repartir vers un autre homme l'ayant choisi au hasard, continuant sa danse sensuelle autour de celui-ci, tirant de temps à autres sur les ficelles de son bas de bikini tout en balayant la salle du regard pour voir quel homme, elle allait choisir pour continuer son show. Elle posa ses yeux sur un homme debout contre le bar qui était captivé par ses ondulations et un autre assit avec un cache œil lui couvrant une partie du visage. Elle les choisis dans l'ordre dans lequel elle les avait vu.
La chaleur de la salle était vraiment étouffante, la boîte était bondée de monde au point que toutes les tables étaient prises, chose plutôt rare. A moins que la chaleur ne vienne du fait qu'en réalité Kayleen n'arrêtait pas de bouger mais pourquoi se dire ceci? Parce que tout simplement, la salle était climatisée! Bah oui. Elle avait toujours sa corde à sauté qui pendait mollement sur ses épaules cachant en partit sa poitrine.
Elle était toujours concentrée dans sa tâche de s'amuser autour du client quand un jeune homme plus fin, plus grand poussa doucement le mec en question, elle haussa un sourcil puis les épaules en continuant de danser autour du nouvel arrivant, sauf qu'elle voulait quelques explications et elle n'allait pas se gêner pour lui poser des questions.
Ce qu'elle ne tarda pas à faire en s'approchant de l'oreille du brun au cache œil:

« Tu sais que t'aurais pu attendre encore un peu, je serais venu danser autour de toi dans tout les cas. »

Elle sourit amusée puis se redressa à nouveau tournant autour du jeune homme puis la musique ralentie annonçant bientôt la fin du spectacle, elle fila sur scène en se baissant pour saluer la foule qui se mit à applaudir et siffler. Un sourire satisfait s'accrocha à ses lèvres, elle se dirigea rapidement vers les vestiaires et se changea remettant sa robe près du corps en lâchant ses cheveux roux ondulés. La rousse s'étira et regarda ses collègues se préparer pour la deuxième animation de la soirée.

« Les filles, vous allez faire un ravage! Rrrrrou! »

Quelques unes des filles se mirent à rire et la rousse ne tarda pas à suivre. Elle sortit ensuite des vestiaires pour retourner dans la salle et aller au bar pour commander un verre.

« Jimmy, je peux avoir un truc de frais s'il te plaît? »
« Pas d'alcool ce soir? Oh! Tu me choques! »

La jeune femme sourit à l'homme d'une trentaine d'années qui essayait toujours de la faire boire après le travail.

« Si je bois, je vais pas pouvoir rentrer chez moi à moins que j'y rampe! »
« T'as gagné la bataille mais pas la guerre, ma petite Kayleen »

Kayleen explosa de rire après avoir haussé un sourcil l'air de dire: « Mais qu'est ce qu'il sort encore comme connerie? ». Jimmy fini par lui servir un coca cola, elle le remercia et se tourna vers les gens, elle croisa le regard du jeune homme au cache œil autour duquel elle avait dansé plus tôt, elle lui sourit avant de prendre une gorgée de sa boisson.
Revenir en haut Aller en bas
Aleksander Nails
Kaiki niveau 3 - Section Arts

avatar


Masculin Scorpion Cochon
Messages : 12
Age : 21
Métier désiré : Infographiste
Humeur : Toujours bonne

Fiche d'identité
Pouvoir: Aucun
RP en cours:

MessageSujet: Re: Corde à sauter et barre de fer [Libre]   Sam 16 Juin - 13:15

Vu comme elle avait dégagé l’autre il n’y avait de cela que quelques instants, Aleksander prit soin de ne faire qu’onduler en face d’elle, ne se collant à elle qu’exceptionnellement mais pas dans le but de s’exciter ou autre, plutôt dans le but de retenir ses traits fins et bien dessinés. Il cherchait ses mots, ces derniers s’entrechoquaient dans son esprit. Comment pouvait il bien lancer la conversation ? «  Salut, t’es la fille de qui toi ? ». Non, ca n’allait pas du tout. Il faudrait qu’il se renseigne un peu sur elle sans pour autant avoir l’air d’un psychopathe intéressé par son corps, il devait se démarquer des autres crevards qui passaient leur temps dans cette Boîte de nuit à mater toutes les midinettes qui se présentaient. Alors que sa phrase était maintenant bien construite, la jeune femme s’en alla a reculons vers l’estrade par laquelle elle était arrivée un bon quart d’heure plus tôt. Il fallait dire qu’elle avait fait une belle démonstration de danse après tout. Aleks’ tira une moue qui aurait très bien pu faire peur à n’importe qui, si la salle était mieux éclairée ((Un peu comme mon avatar XD )) à la place de ceci, il guettait la porte du local des employé, elle n’allait certainement pas tarder à ressortir. Il détestait cette impression de stalker les gens mais à la fois c’était tellement plaisant de partir à une sorte de chasse à l’homme ….

Quelques instants plus tard, alors qu’il était perdu dans ses pensées, il se fit bousculer par un mec à moitié bourré et qui commençait d’ailleurs à perdre le contrôle de ses jambes. Cette collision le fit revenir à lui et il rechigna en se décalant, inutile d’attirer tous les regards sur soi. Il se retournait pour voir que la porte du local était toujours fermée, aucune trace de la jeune femme quand soudain il entendit un des pervers du coin dire

«  - Regardez ! Kay, la danseuse à sauter est au bar ! »

Levant les yeux au ciel à ce jeu de mot immonde, bas et rabaissant, le jeune homme au pantalon avec motifs réfléchissant se rapprochait alors du bar. Un peu gêné par son comportement de toute à l’heure

«  - Désolé pour toute à l’heure, j’étais ailleurs, je suis nouveau dans le coin et …. Enfin … » Il marqua un temps d’arrêt, sa phrase était toute prête dans sa tête il n’y avait de cela que quelques minutes, pourquoi ne parvenait-il pas à la ressortir ! Ce n’allait être que des mots, il n’allait faire de mal à personne ! Il se sentait ridicule. «  Je … Pardonnez moi, je n’ai pas vraiment d’excuse ».

Super ! Maintenant il passé pour aussi pervers que les autres, il glissa sa main dans sa nuque, regardant la jeune femme d’un air embarrassé, se mordillant la lèvre. Derrière les danseuses continuaient d’attirer le public, au moins il était tranquille avec la dénommée Kay’. Il regarda le barman et lui demanda un whisky-coca, avançant un peu d’argent sur le comptoir histoire de régler immédiatement. Il se sentait toujours aussi ridicule, à côté de la jeune femme, le regard fixe, la bouche tordue, quelques mèches lui tombant sur le front, barrant son cache-œil qui lui-même barrait son visage. Derrière, la musique changeait, on était presque sur du Hardstyle au rythme suffisamment soutenu pour permettre une démonstration de Jump mais il y avait encore trop de monde, tout du moins, il n’aurait pas suffisamment de place pour sauter sans mettre de coup de pied à tout le monde, même si certains le méritait, elle réprima une grimace en voyant un type tenter de tirer une des collègues de Kay’ sur lui. Il secoua la tête de gauche à droite en soupirant et tenta d’embrayer une nouvelle discussion, qu’il espérait plus fructueuse et moins courte que la précédente qui n’avait été constituée que d’une ou deux répliques.

«  - Ca arrive souvent les types comme lui, là-bas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Mariko Ishikawa
Secrétaire au lycée - Strip Teaseuse

avatar


Féminin Messages : 13

Fiche d'identité
Pouvoir: Aucun
RP en cours:

MessageSujet: Re: Corde à sauter et barre de fer [Libre]   Sam 16 Juin - 13:49

Notre rousse était toujours installée sur son tabouret qui avait la capacité de tourner, elle buvait tout en jouant un peu avec le verre et en faisant aller son siège de droite à gauche inconsciemment, elle réfléchissait au jour où sa mère avait appris qu'elle avait été embauché dans une boîte de strip tease. La pauvre Mariko avait hurlé mais aussi, elle avait compris que c'était l'une des passion de sa fille et avait donc décidée de l'encourager du mieux qu'elle pouvait. Kayleen devait énormément à sa mère, elle lui avait apporté amour, soutient moral et financier par moment. Un sourire doux s'afficha sur son visage tout en faisant tourner le contenu de son verre.
La jeune femme releva la tête en entendant un des hommes hurler qu'elle était au bar en la désignant comme si c'était une prostituée. Elle secoua la tête en levant les yeux au ciel, c'était pitoyable. Elle se contenta de rire et de regarder Jimmy qui avait lancé un regard noir à l'homme en question. Bah oui, pour lui Kayleen était un peu comme sa petite sœur, donc il ne fallait pas y toucher.

« Relax Jim', je trouve ça tellement ridicule que ça me fait rire. »
« Tu ne devrais pas en rire, un jour, il va t'arriver quelque choses, à force de prendre certains trucs à la légère. »


Elle sourit en haussant les épaules l'air de dire qu'elle verrait bien, mais en attendant, elle préférait prendre la vie comme elle venait et en souriant en prime. Elle était retournée à sa contemplation du verre et sursauta en entendant une voix, elle leva la tête vers l'inconnu qui venait s'excuser en bredouillant. Elle pencha sa tête un peu sur le côté.

« Oh! Pas la peine de t'excuser, c'est habituel ici. »


Elle le vit commander un verre puis fronça un sourcil. Elle soupira puis regarda Jimmy.

« Mets le verre du jeune homme sur mon compte. »
« Ok, ma belle. »
« Merci. »


Elle sourit puis redonna l'argent qu'avait glisser le brun sur le comptoir et se décida à expliquer son geste.

« C'est parce que tu t'es excusé et que c'est rare de nos temps. »


La musique derrière bougeait assez et les filles sur la scène se déchainaient en retirant leurs vêtements peu à peu, elle tourna son regard vers le jeune homme qui venait de parler des types pervers et brusques. Elle hocha la tête.

« Malheureusement, oui. Ce genre de personne ne savent pas faire la différence entre prostituée et strip teaseuse, mais bon, on fait avec. Le patron est sympa mais si on a le malheur de castrer l'un des mecs présent. Baaah bye bye, même si t'es un bon agent de la boîte. »


Elle avait parlé avec les mains et pour le « bye bye », elle avait fait un signe d'aurevoir. Elle inspira et but à nouveau une gorgée avant de sortir ses feuilles, ses filtres et son tabac afin de rouler sa cigarette. Elle pencha sa tête de droite à gauche puis reposa son regard sur le brun.

« Je viens d'y penser, je suis malpolie, je me présente Kayleen Ishikawa! »


Bah oui, la moindre des choses étaient de se présenter dans les règles de l'art, elle lui tendit la main en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Aleksander Nails
Kaiki niveau 3 - Section Arts

avatar


Masculin Scorpion Cochon
Messages : 12
Age : 21
Métier désiré : Infographiste
Humeur : Toujours bonne

Fiche d'identité
Pouvoir: Aucun
RP en cours:

MessageSujet: Re: Corde à sauter et barre de fer [Libre]   Sam 16 Juin - 16:06

Inutile de préciser quelle était la surprise du jeune homme lorsque la demoiselle annonça qu’elle prenait le verre du garçon sur son compte. Il la regarda d’un air étonné et repris l’argent sans rien dire, inutile d’insister, de toute façon, il finirait bien par lui rendre la pareille un jour, enfin, il espérait. Il continuait à regarder le filles danser, se reposant toujours la même question : Comment savoir si ses parents ou bien quelqu’un de sa famille était capable de lui apporter des réponses sur son père … Peut-être même compléter son carnet de photographies qu’il avait de lui, il était bien vide d’ailleurs, il ne l’avait qu’avec sa mère le jour de sa naissance, ce devait être la photo la plus précieuse à ses yeux. Il aurait aimé retrouver des photographies de son père jeune, avoir des témoignages, connaître ses habitudes … Bref, tout ce qui lui était impossible de demander par téléphone par soucis de sécurité identitaire. Qui sait s’il avait encore des problèmes avec les nombreuses mafias à la fois Européennes et Japonaises … Cette simple pensée lui déchirait le cœur.

Son regard si figea à nouveau, fixant un point vide à l’horizon. Les néons se réfléchissaient sur les bandes de son pantalon et le rythme de la musique se faisait plus insistant et entrainant, lui donnant l’envie de se mettre à danser. D’autant plus que le lieu commençait à se vider. Il regarda sa montre d’un air curieux et haussa les sourcils en se rendant compte que minuit était déjà passé. Il se redressa su tabouret sur lequel il s’était installé et sourit à la jeune femme, il s’apprêter à s’excuser auprès d’elle afin d’aller danser un peu mais fut retenu par quelque chose à laquelle il ne s’attendait pas : Ishikawa !? Le nom de famille raisonnait dans sa tête.

«  - I …. Ishikawa ? Mon nom est Aleksander, Aleksander Nails … Merci pour le verre au fait ! Je te revaudrais ça ! « 

Il la fixait, éberlué, comme s’il avait vu un spectre. Oui c’était un peu ça d’ailleurs, mais ce spectre n’était pas des plus horribles, loin de là. Il cherchait une nouvelle fois ses mots, décidément, il n’était pas à l’aise dans sa nouvelle vie, la seule chose qui le réconfortait c’était que pour le moment tout lui tombait dans les bras. Au moins il n’avait pas trop à chercher … Il tentait désespérément de montrer à la jeune femme qu’il n’avait rien à faire de son nom mais dans sa tête, c’était le contraire : La fille de cette certaine Mariko ? Il frémit puis plongeait son regard dans le sien. Un sujet, un sujet, vite !

«  - Tu connais le jumpstyle ? « 

Au même moment il vit le vigile de toute à l’heure, qui était posté à l’entrée lui sourire. Peut-être qu’il allait s’arranger pour que du Hardstyle passe chez le Dj ? Il le vit disparaitre derrière un rideau puis reparaitre quelques instants plus tard sur l’espèce de petite plateforme surélevée sur laquelle était disposée la platine du DJ. Il parla un moment avec lui et soudain la musique s’arrêta. La voix du DJ retenti au micro

« -  Au jeune homme à côté de notre chère Kay’, avec son magnifique phat pant ! Fais nous donc une petite démonstration de danse ! Ca nous intéresse ! »

Il se mordait la lèvre en gardant un sourire idiot accroché au visage. Bon, bah il ne pensait pas faire sa démonstration aussi rapidement et devant toute la foule qui s’était tournée vers lui et lui laissait de la place au milieu de la piste. Il soupira et se recula de la jeune femme pour se concentrer sur la musique qui commençait. Stamp On The Ground, il la connaissait bien, ça tombait à pic ! Il savait quand le rythme était là, quand il devrait s’arrêter ou faire des pauses, quand passer des basis aux tricks ! Tout était parfait !
Revenir en haut Aller en bas
Mariko Ishikawa
Secrétaire au lycée - Strip Teaseuse

avatar


Féminin Messages : 13

Fiche d'identité
Pouvoir: Aucun
RP en cours:

MessageSujet: Re: Corde à sauter et barre de fer [Libre]   Jeu 21 Juin - 14:57

Kayleen vivait toujours les mêmes soirées, faisait toujours les mêmes gestes mais elle ne s' en lassait pas du tout. Généralement, quand elle finissait son show, dont les déguisements pouvaient varier à volonté, elle allait s'installer au bar pour papoter avec Jimmy, le barman. Et actuellement, elle était assise à ce fameux bar avec un jeune homme charmant aux cheveux bruns et un cache œil. Les deux jeunes gens parlaient, la rousse avait offert un verre au garçon puisqu'il avait eu la décence de s'excuser, ce que beaucoup d'autres n'auraient pas fait et pour cela elle lui en était reconnaissante.
Elle s'était présentée et elle fut étonnée de sa réaction, il la regardait comme un zombie qui venait de sortir de sa tombe, elle haussa un sourcil.

« Bah oui... Ishikawa, qu...quelque chose ne va pas ou? »

Peut être que sa mère avait fait du grabuge dans cette ville étant plus jeune, pour que certains connaissent ce nom de famille. Peut être même que Mariko avait aussi fait partie d'un club de strip tease? Très peu probable vu ce qu'elle lui avait raconté. Elle soupira intérieurement, cela ne servait à rien de se poser autant de question, si ça se trouve sa mère n'était en rien dans tout ça et peut être même qu'elle avait aidé une des connaissances du jeune homme en face d'elle, qui venait de terminer sa présentation.
Kayleen marqua un temps d 'arrêt. Nails? Ce nom lui disait quelque chose, elle avait souvent entendu sa mère dire une phrase du genre qu'elle était entrain de murmurer sans être sûre du prénom de la personne en question:

«  Ce bon vieux... Je sais que le prénom commençait par un B mais de là à me souvenir exactement, peut être Bertrand, Baptiste... Bref dans tout les cas, le nom de famille j'en suis sûre, c'est Nails... »

Quand elle remarqua, qu'elle avait encore parlé toute seule à voix basse, elle soupira longuement haïssant le jour où elle s'était mise à fumer de la drogue. Elle regarda Aleksander dans les yeux à son tour puis lui sourit un peu gênée. Oui, oui, une strip teaseuse peut être gênée!

« Le jumpstyle? J'en ai entendu vaguement parlé mais je n'ai jamais vu de démonstration. »

Elle sortit son pot de Tabac, ses filtres et ses feuilles avant d'entreprendre de mettre du tabac dans la feuille et le filtre. Elle termina sa roulée en tassant un peu le tabac et de l'allumer pour aspirer la fumée en fermant les yeux avec un air soulagée. Elle fit sortir la fumée par ses narines avant de tourner la tête vers la scène en souriant amusée à la vue du vigile qui dédicaçait le morceau de musique à Aleksander. La rouquine lui tapota un peu le dos.

« Amuses toi bien! »

Elle lui tira un peu la langue et le regarda en se tournant dos au comptoir, les coudes sur la table. La main gauche tenant la cigarette et la droite reposée sur son ventre. La musique était entraînante et dynamique, elle suivait le rythme avec son pied.
Pendant ce temps, la jeune femme s'attirait quelques regards de la part de certains bonshommes, l'un d'eux fit une approche, se mettant face à elle. Kayleen soupira.

« Sans être impoli, je doute que votre père ait été vitrier, du coup, vous me gâchez un peu la vue. »
« C'est méchant, je suis pas si moche que ça pour te gâcher la vue, si? »

La rousse jeta un regard vers Jimmy qui était occupé à servir pas mal de clients assoiffés. Elle continuait à fumer tranquillement bien que la peur l'ait un peu prise au ventre face à cet homme quelque peu collant.

« Hum... Est ce que vous pourriez reculer s'il vous plait? »

Sa voix s'était faite sèche mais l'homme n'avait décidément pas envie de reculer, au contraire il se rapprocha un peu plus, plaçant sa mainn aux creux des reins de la jeune femme qui inspire et expira bruyamment, avant de lui coller la braise de la cigarette sur le bras. L'homme recula d'un coup, son regard se faisant noir. Kayleen ravala donc son sourire triomphant.
Revenir en haut Aller en bas
Aleksander Nails
Kaiki niveau 3 - Section Arts

avatar


Masculin Scorpion Cochon
Messages : 12
Age : 21
Métier désiré : Infographiste
Humeur : Toujours bonne

Fiche d'identité
Pouvoir: Aucun
RP en cours:

MessageSujet: Re: Corde à sauter et barre de fer [Libre]   Dim 1 Juil - 14:38

Emporté par la foule, le jeune homme n,’avait d’autre choix que de s’avancer vers la piste en soupirant, essayant de se concentrer. Le trac, ça il l’avait toujours, toujours cette peur de louper le rythme, d’aller trop vite ou trop lentement ou bien de mal se réceptionner après un saut. Il jetait un coup d’œil à Kayleen qui était restée au bar et qui causait avec le barman. Il releva la tête vers le Dj qui lui fit un sourire, l’air de dire « Accroche toi, ça va commencer ».

L’intro de la musique commençait, des notes légères qui lançaient déjà le ton de la musique, rythmée et qui provoquait à tout le monde l’envie de danser, même si ce n’était qu’un léger déhanchement. Alors que la voix commençait à se caler sur les paroles, le danseur fit alors ses pas au ralenti, balancé de jambe en avant, changement de jambe, balancé de jambe en arrière, saut et réception et ce deux fois d’affilé en alternant l’appui sur sa jambe gauche et sa jambe droite.

Stamp on the ground, jump jump jumpo jump !
Moving all around ! Tatala do !
Stamp on the ground ! Jump, jump, jump, jump
Moving all around, jumping all around ! Drop the beat ! 


Le signal était lancé, le jeune homme fit de saut sur lui-même au rythme des pulsations de la musique avant d’enchaîner ses pas. Droite, droite, gauche, gauche, réception à droite. Il répétait l’opération une fois, tirant la langue, concentré, faisant des mouvements énergiques de balancier avec ses bras, d’une part pour ne pas perdre l’équilibre et d’une autre, pour ne pas avoir l’air idiot en gardant les bras le long du corps, le but n’étant pas de ressembler à un danseur de Polka. Il jeta un coup d’œil au bar et vit Kay se faire accoster, il poussa un soupir énergique et fit volte face à la cabine du Dj en un ultime saut. La partie de jump était passée et maintenant, il allait devoir improviser. Il se dirigea vers le bar alors que les spectateurs qui lui barraient la route s’écartaient, et vint s’intercaler entre Kay et son assaillant. Il lui attrapa le poignet et la tira doucement vers la piste.

-Excusez moi, mais je vous l’emprunte, ça ne dérange pas ?

Le type se tenait le poignet en grommelant, peut-être aussi en raison que sa proie prenait la fuite avec un autre type.

We’re sending out an invitation
To everyone, in every nation !
But don’t sleep get on the run !
Stop thinkin’ and have some fun !


Une fois arrivé là où il dansait quelques instants plutôt, en compagnie de Kayleen et du type qui les avait suivi, il se remit à faire un ralenti d’autres pas qu’il n’avait pas encore dévoilés au publics dans la première partie. Il croisa le regard du type et fronça les sourcils. Il se rapprocha de lui et le provoqua en sautant juste devant lui, comme pour l’intimider. Il profita de son ralenti pour se concentrer sur l’individu et lui demander de disposer en parlant d’une voix à peine audible. Le type s’exécuta. Quelle chance d’avoir un don à pouvoir utiliser pour calmer les ardeurs des autres ! Il se retourna vers Kayleen et envoya de nouveau ses pas à une vitesse plus importante mais avec une précision toujours aussi impressionnante. Deux fois en avant, en arrière, jambe gauche en avant, jambe droite en appui, rotation, jambe gauche posée au sol, crochet en posant sa cheville droite dans le creux de son genoux, un nouveau saut en décochant un ciseau puis, de nouveau la simple base. Il sourit d’une manière gênée à Kayleen, distrait par le fait que sa mère connaissait son père. Il n’avait pas eu le temps de lui dire que le nom de ce dernier n’était pas « Bernard », mais « Badou ». Il rit discrètement en imaginant son père avec un tel nom. Il se rapprocha d’elle alors que la musique disparaissait en fondu et lui accorda un sourire.

- Son nom c’est Badou, pas Bernard, ça devait être un bon ami à Mariko je pense … Je ne sais pas grand-chose de lui.

Revenir en haut Aller en bas
Mariko Ishikawa
Secrétaire au lycée - Strip Teaseuse

avatar


Féminin Messages : 13

Fiche d'identité
Pouvoir: Aucun
RP en cours:

MessageSujet: Re: Corde à sauter et barre de fer [Libre]   Lun 2 Juil - 15:41

L'homme qui était venu l'aborder était toujours là, face à elle, en train de la fixer. Un sourire malsain s'affichait sur le visage de l'intrus et Kayleen se sentait bien petite face à ça. Pourtant, elle avait l'habitude de ses personnes éméchées qui avaient des vues sur elle et savait les gérer sans problème sauf qu'aujourd'hui, elle ne comprenait pas pourquoi mais elle n'y arrivait pas, peut être la fatigue de sa journée de travail cumulé avec le show qu'elle avait donné n'arrangeait pas les choses. Elle retint un soupir de justesse. Elle était tellement concentrée dans les moindres faits et gestes de l'inconnu qu'elle sursauta quand quelqu'un l'attrapa par le poignet lui faisant lâcher sa cigarette sous la surprise, elle se sentit attirée vers l'avant et se retrouva proche d'Aleksander qui disait « l'emprunter », elle haussa un sourcil puis soupira de soulagement une fois éloignée de la personne qu'elle avait brûlé. Elle sourit à Aleksander.

« Merci. »


Le jeune homme reprit ses pas de danse. Pas de danse qui l'intriguait, elle l'observait tout en dansant un peu mais sans plus, Kayleen suivit le brun du regard lorsqu'il vint sauter face à l'homme qui l'avait embêté un peu plus tôt comme s'il le provoquait. Elle était restée sur la piste de danse tout en observant les deux garçons s'affronter du regard puis celui proche du bar s'en alla, elle fronça un sourcil. Comment avait-il fait? L'homme avait semblé résigné à rester pour la soirée afin de se trouver une proie et Nails arrivait et réussissait à le faire partir sans problème. Elle en était admirative.
Elle lui sourit quand il revint, scrutant chacun de ses gestes pour la danse, elle tenta de faire un peu pareil mais s'arrêta rapidement. Cela paraissait simple quand on voyait une personne habituée à en faire justement en faire mais en réalité ce n'était pas simple du tout, c'en était même fatiguant et ça fatiguait rapidement les muscles. La musique s'arrêtait en même temps que le jeune homme qui se suspendait dans ses mouvements. Elle fronça doucement un sourcil quand celui-ci se mit à rire.

« Qu'y a t-il? »
Son nom c’est Badou, pas Bernard, ça devait être un bon ami à Mariko je pense … Je ne sais pas grand-chose de lui.


Et là, quelque chose se produisit dans l'esprit de Kayleen. Quelque chose qui ne lui était pas arrivé depuis longtemps: une remontée de souvenirs qui déferlaient. Elle se souvenait de cet homme roux qui passait parfois pour parler avec sa mère pendant des heures, cet ami de famille qui n'avait plus donnée de nouvelles du jour au lendemain sans prévenir qui que ce soit et sa mère étant très proche s'inquiétait pour l'individu en question. Kayleen regarda Aleksander dans les yeux, un long moment en quête de réponses à ses propres interrogations.

« Je... Tu... »


Elle prit une grande inspiration avant de continuer à parler normalement.

« Ca te tente qu'on aille fumer dehors? Comme ça, on pourra discuter calmement, je crois que j'ai des photos de ton père avec ma mère dans mon sac, je t'expliquerais. »

Elle ne lui laissa pas le temps de répondre et alla chercher son sac dans les vestiaires et rejoignit Aleksander avant de l'attraper par la main et de le trainer dehors. Une fois à l'air libre, elle se sortit une cigarette et en profita pour chercher les fameuses photos. Elle en trouva une où l'on voyait une femme asiatique de petite taille qui faisait une grimace et à côté d'un homme aux long cheveux roux qui faisait aussi une grimace. Les deux avaient l'air de deux abrutis mais on sentait qu'ils s'amusaient bien.

« Je ne sais pas pourquoi je la garde, mais en la voyant, ça me donne une image moins stricte de ma mère. »


Malgré ce que Kayleen avait expliqué un peu avant sur sa mère, Mariko était quand même quelqu'un de posé mais parfois énormément stricte et elle ne savait pas ce qui avait provoqué ce changement chez sa mère. La jeune femme alluma sa cigarette après avoir tendu la photo à Aleksander.

« Ton père venait souvent chez nous quand j'étais plus petite quand tu m'as dit son prénom, j'ai tous les souvenirs qui le concernait qui sont remontés à la surface. Il passait parfois de longues heures à la maison à parler avec ma mère, je pense qu'il se confiait mais parfois ils s'amusaient comme des petits fous, c'était souvent deux enfants, bien qu'adultes, qui se retrouvaient. »

Elle sourit amusée et un peu nostalgique puis regarda le jeune homme avant de chercher une autre photo, elle n' était pas sûre d'en avoir mais on ne sait jamais.

« J'en ai d'autres chez moi, si tu veux. »


La jeune femme ne pouvait pas lui refuser plus d'information sur son père, elle savait ce que c'était de vouloir connaître ses origines mais elle tenterait de lui en donner un maximum avec ses simples souvenirs et au pire, elle appellerait sa mère pour lui demander comment était Badou et si elle avait d'autres photos de lui afin que son fils en ait assez pour être satisfait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Corde à sauter et barre de fer [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Corde à sauter et barre de fer [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le parc et ses tâches de rousseur (Faith)
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1 :: Corbeille V.3/V.4 :: Sujets divers-