Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1
Bienvenue à Konoha High School !
Depuis les événements dramatiques de 2011, beaucoup de choses ont changées... Une étrange bactérie du fond des océans vint semer la zizanie et les humains ne sont plus vraiment pareils... La ville de konoha, 25 ans plus tard, sous le signe du chaos et d'un régime totalitaire, venez vivre l'aventure !
Oserez-vous vivre dans un monde où la normalité n'existe plus ?



 

Partagez | 
 

 Visite quotidienne d'un amnésique [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Visite quotidienne d'un amnésique [Libre]   Dim 15 Jan - 16:33

Tora avançait doucement mais, sûrement vers l'hôpital, il n'avait aucune envie d'y aller mais, il n'avait pas vraiment le choix. C'était cela où Kyo l'y emmenait de force et il n'avait vraiment pas besoin de cela en ce moment. Il étouffa un bâillement et continua de marcher dans la rue, les mains dans les poches et les écouteurs aux oreilles. La musique était un des rares tranquillisants qu'il pouvait emmener un peu partout.

Il avait eu énormément de mal à se lever ce matin. Depuis hier, il devait couver quelque chose, car sa tête lui faisait mal tout comme sa gorge mais, il n'en avait rien dit, ils se seraient encore inutilement inquiéter pour lui et ils le faisaient déjà assez tous les jours comme cela. D'ailleurs, il n'avait pas eu un super réveil, il était tombé du lit en se réveillant en sursaut et son cousin, venu le réveiller pour qu'il se prépare à sa visite hebdomadaire, à l'hôpital ne s'était pas gêné pour se moquer de lui ouvertement. Il était donc allé dans la salle de bain de mauvaise humeur et avait en plus réussit à se prendre le poignet de porte dans le bras, il en gardait un joli bleu d'ailleurs. Après une bonne douche et une fois habillé, il était allé manger avec sa tante et son cousin dans le petit salon de leur habitation. Si en semaine, sa tante voulait bien qu'il aille dans les habitations de l'université, le week-end et les vacances, il avait ordre de rentrer à la maison. Enfin bref, ils avaient plus ou moins parlé de choses et d'autres en mangeant avant que Tora ne se lève, car il n'avait plus faim. Il était alors parti se préparer et avait pris son MP4 avant de fixer les écouteurs à ses oreilles et saluer rapidement tout le monde en partant. Il eut un sourire en entendant son cousin le traiter de " BAKA SARU " car il avait encore mis un bordel pas possible dans la chambre de ce dernier pour récupérer son bien.

Une fois devant l'hôpital, il leva la tête pour essayer d'en apercevoir le nom puis abandonna avant d'en avoir le tournis. Il rangea son MP4 dans une des poches de son Sweet-shirt et entra dans le bâtiment. Il se dirigea directement à l'accueil et demanda si le docteur Manami était déjà arrivé. Il dût ensuite dire qu'il avait rendez-vous avec ce dernier et aussi décliner son identité comme à chaque fois depuis qu'il était revenu au Japon. Il soupira puis alla s'asseoir dans la salle d'attente. Apparemment son médecin traitant aurait du retard, il était pris par diverses autres courses mais, il essayait de faire au mieux pour se dépêcher de pouvoir venir à son rendez-vous. Agacé, Tora n'avait répondu qu'un " Bon, alors je vais l'attendre dans la salle d'attente " et était repartit les mains dans les poches avec un faible sourire pour la secrétaire qui, elle n'y pouvait absolument rien. Il s'assit ou plutôt se laissa tomber sur un des sièges et se mit à fixer le plafond de la salle en remettant ses écouteurs mais à un faible volume pour ne déranger personne mais, surtout pour être sûr que si on venait à s'adresser à lui, il pourrait répondre facilement.


Dernière édition par Tora Renge le Mer 18 Jan - 14:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite quotidienne d'un amnésique [Libre]   Mer 18 Jan - 13:57

L'hôpital, l'endroit que je déteste le plus, trop de mauvais souvenirs. Lorsque que j'avais 10 ans, j'ai était hospitalisé, ce n'était pas très grave mais j'y suis resté 1 bonne semaine, la raison était que je m’étais fait tabasser à cause de ma différence mais comme j’étais un peu rebelle, je me suis pas laissé faire donc au final on c'est retrouver à l'hôpital tout les deux moi et Takeru celui qui m'a "tabasser". Mais mon pire souvenir de l'hôpital n'est pas celui-ci, le pire c'était lorsque j'avais 15 ans. Je me laisser "aller", je travaillai moyennement à l'école mais j'arriver à avoir la moyenne, ce qui avais surtout changé c'était que j'étais dans un gang, ça m'arriver de louper des cours mais ça m'affecter pas. Ce gang me permettais d'évacuer ma haine envers ma mère, je devenais de plus en plus agressif même envers ceux qui m'était cher, mais le pire c'était que je me contrôlé pas et surtout que je ne voulais pas. Les règles étaient simples: On te donne un ordre, tu obéis. Et si tu veux gagner en hierrarchie, t'es obliger de te battre contre tes "senpaï" jusqu'à ce que tu arrive en dessous du "sama". Pour moi c'est ce qui m'est arrivé j'ai battu tout mes senpaï, ma haine prenait le dessus certains avais des blessures superficiels et d'autres les blessures était plus grave. Bien évidemment on avait un "entrainement" mais cela dépendait de l'humeur du chef, si il était de bonne humeur l'entrainement durait 1h30 et si c'était le contraire l'entrainement durai 3h, le double car il disait que l'on devait être les meilleurs. Mais au cours de cette même année, ma petite sœur venait au monde, donc j'ai décidé de quitter le gang, puis cela ne faisait que d'arranger le chef car je faisais que de le rattrapé aussi bien au niveau autorité que au niveau de "combat". Lorsque l'on souhaite se retiré d'un gang, tout le monde sait que ce n’est pas facile, on s'en sort pas sans une égratignure, donc mon chef n'a pas hésité une seule seconde à me tabasser mais même si j’étais un peu plus faible que lui, j'ai quand même réussi à le blesser une ou deux fois. Vu qu'il n'arrivait pas à se débarrasser de moi comme il le voulait, il a sortit l'arme blanche, une dague, je faisais tout pour l'évité mais une deuxième personne rentra dans le "jeu" et j'avais du mal à me concentré sur les deux puis à un moment j'ai plus fais attention à la dague et je me la suis pris dans le dos, suite à ça ils sont partis. J’étais au sol et je perdais énormément de sang, j'avais du mal à bouger mon bras droit à cause de l'ouverture que j'avais sur le côté droit du dos, mais j'ai quand même réussit à appeler mon père. Pendant que je l'attendais, je me sentais de plus en plus "partir", lorsque mon père est arrivé j’étais à moitié inconscient la seule chose dont je me souviens c'était cette phrase:

"-Sora, ouvre les yeux, ne pars pas. Les secours sont là, tiens bon. Sora!!!"

Voilà toute l'histoire, mon pire souvenir de l'hôpital, en tout je suis resté 1 mois. Mais bon, tout ça c'est du passé, mais depuis se temps là je suis obligé d'y revenir tout les mois pour ma cicatrice. Donc aujourd'hui je dois y retourner, je rentrai dans le hall et je me présente à l'accueil, comme d'habitude mon médecin n'était pas encore là. Donc je me suis dirigé vers la salle d'attente, puis je me suis assis comme à mon habitude près de la fenêtre, comme ça je pouvais regarder ce qu'il se passer dehors. Mais lorsque j'ai tourné ma tête, j'ai reconnu un garçon qui m'était familier, j'ai réfléchi un bonne minute avant de le reconnaitre c'était Tora. Ont s'étaient rencontré lorsque j'avais emmené ma soeur au dojo de mon père, ma soeur le collé sans raison quelconque, d'ailleurs notre amitié à commencer par des excuses, oui à cause de ma sœur car elle n'avait aucune raison de le collé comme ça. Puis ont a parlé, enfin je répondais plus à ses questions qu'autre chose, puis je ne sais pas pourquoi, il a voulu me suivre jusqu'au dojo de kendo. Mais j'appréciai bien ça compagnie donc je n'y voilai aucuns problème. Puis pendant que l'ont étaient au dojo, pour évité qu'il ne s'ennui j'ai essayai de lui apprendre le Kendo, d'ailleurs il se débrouillait plutôt bien, donc ont est devenu amis comme ça. Mais je me demande bien ce qui peut l'amené dans un hôpital. Je me souviens pas l'avoir vu malade ou si cela ce trouve c'est comme pour moi il vient pour une cicatrice.


"-Tora? Qu'est ce que tu fais là?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite quotidienne d'un amnésique [Libre]   Mer 18 Jan - 14:49

Tora s'était perdu dans ses pensées comme à chaque fois qu'il devait venir ici. Il ferma les yeux en laissant la musique envahir son esprit pour l'empêcher de penser à quoi que ce soit. Il s'étira ensuite et étouffa un nouveau bâillement avant de se remettre à fixer le plafond. Son médecin mettait vraiment beaucoup de temps à venir et cela l'agaçait de plus en plus. Il finit par sortir son portable et se mit à jouer dessus, n'ayant personne avec qui textoter ou plutôt n'ayant aucune envie de textoter avec quelqu'un. Il en avait assez des " pourquoi " auquel il ne pouvait pas répondre dès qu'on lui demandait quelque chose d'antérieur à son accident à la montagne et il préférait taire qu'il devait encore voir un médecin pour d'anciennes blessures liées à cela et aussi à cause de son amnésie.

À l'entente de son prénom, Tora leva la tête. Il regarda longuement Sora avant de le reconnaître et lui fit un léger hochement de tête pour montrer qu'il avait entendu même s'il avait la flemme de répondre pour le moment. Pourquoi avait-il fallut que ce dernier vienne en même temps que lui à l'hôpital ? Et puis que faisait-il là ? Est-ce une de ses visites de routines d'où il lui avait une fois parlé ? Pourquoi fallait-il que cela tombe aujourd'hui ? Lui qui s'était toujours acharné à cacher les siens, il retrouvait maintenant à devoir donner une explication qu'il n'avait pas du tout envie de fournir. Il soupira à nouveau et enlever encore une fois ses écouteurs avant d'éteindre son MP4 et de le ranger une fois de plus dans son Sweet-Shirt. Il posa ses coudes sur ses jambes en réfléchissant. Pourquoi était-il ici ? Pour plusieurs raisons. Déjà voir si ses jambes et son bassin c'était totalement bien remit de sa chute ainsi que son épaule droit. Par après c'était aussi pour voir s'il y avait des améliorations ou pas sur sa mémoire et pour finir sûrement pour parler de ce qu'il se passait en général dans sa vie depuis son retour au Japon comme à chaque fois.


- Visite de routine. Rien de bien intéressant. Et toi, qu'est-ce que tu fais ici ? Tu ne devais pas garder ta soeur ?

Réponse vague et changement de sujet. Au moins, il esquivait la question qu'il lui avait été posé comme il le pouvait et puis, il n'était pas du tout obligatoire qu'il lui réponde sincèrement. S'il n'avait pas envie de lui dire c'était son droit. Il se recala un peu mieux sur la chaise inconfortable et se remit à fixer le plafond. Pourquoi la vie semblait-elle si monotone ? Certes, il s'amusait assez avec Sora, s'était marrant de le voir rougit et réagir au quart de tour dès qu'il s'amusait à devenir trop entreprenant pour ce dernier et la petite soeur de Sora était adorable mais, quand même, parfois, il trouvait la vie bien ennuyante depuis son retour ici. Il sourit en se souvenant de la première fois qu'il avait vu Ushio, la petite soeur de Sora. Cette dernière s'était perdue et s'était mise à pleurer, car elle ne reconnaissait plus rien et ne retrouvait pas son grand-frère. Tora qui était venu avec son cousin l'avait alors longuement regardé, avant de venir près d'elle. Il lui avait doucement ébouriffé les cheveux avant de lui sourire doucement. Ils se trouvaient dans un grand magasin après tout s'était normal de s'y perdre. Il discuta un long moment avec elle avant de lui prendre la main et de l'emmener à l'accueil pour qu'il passe une annonce comme quoi la petite Ushio Nakamura attendait sa famille à l'accueil. Une fois, la petite avec la personne qui semblait être son père, Tora se recula et commença à partir avant de se faire héler par la jeune fille. Il se retourna pour voir ce qu'elle lui voulait et lui sourit en guise de réponse quand elle lui fit promettre de passer au dojo de son père pour qu'elle puisse bien le remercier de l'avoir aidé.

Il sourit un peu plus en se souvenant que le lendemain, sous l'influence de son cousin, il était alors allé à ce fameux dojo. Ushio l'avait à peine vu qu'elle lui avait sauté dans les bras et ne l'avait plus lâché ensuite. Tora en avait ri, lui qui n'avait pas l'habitude de ce genre de comportement à son égard, il en était quand même heureux. Il avait ensuite longuement discuté avec Sora, qui n'avait cessé de s'excuser de l'attitude de sa petite soeur même si cela faisait grandement sourire Tora. Lui ne s'était excusé que modérément, ne voyant pas du tout le mal qu'il faisait ou qu'il y avait dans les gestes de la petite, qu'il trouvait amusante et adorable. Puis plus le temps passait plus, ils s'étaient revus et appris à s'apprécier. Sora lui apprenait ou plutôt lui réapprenait le Kendo alors que lui en échange s'amusait à ramener des petits goûters par moment ou simple un livre d'images pour la plus petite et d'autres ouvrages plus complexe pour les plus grands. Oui, s'était de très bons souvenirs qu'il n'avait pas vraiment envie d'oublier. Il revient cependant au moment présent et continua de regarder Sora.


- Je ne savais pas que tu devais venir aujourd'hui, tu aurais pu me le dire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite quotidienne d'un amnésique [Libre]   Sam 21 Jan - 12:37

Je le regardai attentivement, il avait l'air plutôt calme, il avait les yeux fermé et il écoutait de la musique alors je suppose qu'il essaye de ne pas penser à ce qu'il fait ici. Au moment où je l'ai appeler, il leva doucement la tête pour me regarder et il retira ses écouteur par la suite et éteint son MP4 puis le ranger dans son Sweet-Shirt. Enfin il a réfléchit un petit moment avant de me répondre.

- "Visite de routine. Rien de bien intéressant. Et toi, qu'est-ce que tu fais ici ? Tu ne devais pas garder ta soeur ?"

Une visite de routine..... donc cela ne devait pas être bien grave alors, mais j'en doute un peu quand même, une fois il m'avait parlé qu'il n'avais presque plus de souvenir de son enfance, si ça se trouve il est venu pour ça, enfin j'ai pas à lui demander plus de détaille. Moi, ce que je fait ici? C'est plutôt simple, je viens ici tout les mois pour cette blessure, enfin cicatrice, même si je souffre à chaque fois, je suis obligé de venir. Le pire dans tout ça c'est que mon médecin n'y va pas de main morte, il te passe le produit désinfectant en appuyant sur la cicatrice avec le coton, donc ça se remet à saigner et vu que c'est ouvert, le produit me pique et me brûle donc c'est pas vraiment une partie de plaisir, après recoudre et mettre des compresses par dessus c'est encore pire, mais bon c'est comme ça. Ma sœur, c'est vrai que je dois la garder aujourd'hui mais mon père a pris sa matinée exprès pour que je vienne ici, mais cette après-midi je vais devoir rester avec elle. J'ignore d'ailleurs ce que je vais bien pouvoir faire avec Ushio, je vais quand même pas rester enfermé à la maison, il y a bien le parc.... oui mais après? Bon je sais, je l'emmènerai au parc et ensuite je l'emmènerai voir Junko, je sais qu'elle l'adore. Ushio la prend toujours pour sa grande sœur, puis d'ailleurs cela n'a pas l'air de déranger Junko alors cela devrait allé.

-" Moi? Rien de très intéressant, une simple cica...., blessure à soigné. Ushio? Pour l'instant elle est avec mon père, mais oui cette après midi je dois la garder."

J'ai eu très chaud, j'ai presque fallu lui dire que je venais pour ma cicatrice, puis je n'ai pas à lui raconter ça, après il va me demander comment c'est arrivé et j'ai pas trop envie de parlé de mon passé. Le pire c'est qu'après ça, Mira et les autres me lâchaient plus, même mon père, à chaque fois que je partais ou que je sortais quelque part, il fallait que quelqu'un m'accompagne et je détestai ça. On te prend presque pour un gosse, alors très peu pour moi. Enfin.... quand j'y pense, le jour où j'avais essayé d'apprendre à Tora le Kendo, il se débrouillait plutôt bien, je me demande même si il en pratiquer lorsqu'il était plus jeune. Mais bon pour l'instant, je dirai qu'il de niveau assez moyen, mais vu que je ne le vois plus autant qu'avant je ne pourrai pas dire si il a augmentait de niveau ou pas.

-" Je suis désolé, mais je ne pensai pas te croisé ici. Puis en ce moment je te vois de moins en moins."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Visite quotidienne d'un amnésique [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Visite quotidienne d'un amnésique [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1 :: Corbeille V.3/V.4-