Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1
Bienvenue à Konoha High School !
Depuis les événements dramatiques de 2011, beaucoup de choses ont changées... Une étrange bactérie du fond des océans vint semer la zizanie et les humains ne sont plus vraiment pareils... La ville de konoha, 25 ans plus tard, sous le signe du chaos et d'un régime totalitaire, venez vivre l'aventure !
Oserez-vous vivre dans un monde où la normalité n'existe plus ?



 

Partagez | 
 

 Une douce rencontre apocalyptique [PV Junko Kimura & Hisagi Shinigiwa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une douce rencontre apocalyptique [PV Junko Kimura & Hisagi Shinigiwa]   Ven 30 Déc - 21:34

  • Le ciel était plutôt nuageux. La nuit s’était déjà installée depuis quelques heures. Il n’y avait presque plus personne à part quelques pseudo-voyous par-ci, par là qui s’adonnaient à quelques jeux stupides et bruyants. Assise et adossée contre un arbre, une jeune femme lisait un livre. Cependant, elle devait plisser les yeux pour réussir à déchiffrer ce qui était écrit avec les quelques rayons de la Lune qui passaient à travers les branchages. Aux quelques cris des jeunes hommes, elle augmenta le volume de son baladeur ne souhaitant être dérangée. Concentrée, son souffle s’adaptait à sa lecture. Lorsque le passage était à vous couper le souffle, sa respiration devenait saccadée. A croire qu’elle vivait réellement ce qu’elle voyait et cela ne la faisait que rayonner de joie. Sur la reliure, on pouvait lire Hunger Games de Suzanne Collins. Visiblement un livre avec pas mal de rebondissements. Et elle écoutait même la musique qui allait avec : La chevauchée des walkyries de Wagner. Cette jeune demoiselle possédait des goûts plutôt atypiques pour une personne de son âge.

    N’ayant pas moins de seize printemps, elle portait une sublime robe flottante, mais démodée. Cela devait faire deux siècles que l’on ne la portait plus. Son habit lui donnait certes de l’élégance, mais elle restait une personne assez inhabituelle. D’autant plus que ses cheveux avait une teinte curieusement verte, mais un somptueux vert foncé qui s’accorde très bien avec pupilles d’un beau vert bleuté. D’ailleurs, elle suscitait pas mal de surprise chez les passants qui la croisaient et le port de cette tenue lui avait valu pas mal de reproches venus de personnes haineuses qui n’hésitaient pas à critiquer tout ce qu’il voyait. Toutefois, elle leur avait bien vite fermé leur bec. Comment pouvaient-ils oser la dénigrer ainsi ? Ces parasites de bas étage. Elle n’avait même pas daigné les regarder. Elle était restée droite et fière devant eux, à fixer tout ce qu’elle pouvait, mais certainement pas eux. Notre protagoniste ne donnait son respect qu’à ceux qui le méritaient réellement... à ses yeux. Elle n’était pas des plus gentilles à l’égard des autres et elle en était consciente, mais tant pis.

    Kyouki voyait les choses selon sa philosophie et si cela ne plaisait pas aux autres, alors ils n’avaient qu’à s’en aller ou à se soumettre à ses idées. Pourtant, la jeune dame ne les exposait pas à n’importe qui. Par exemple, aux jeunes hommes qui venaient vers elle. Ils voulaient sûrement l’embêter. Sauf qu’avec leurs habits rustres, il était impossible qu’elle ne daignât leur adresser la parole. Elle se leva donc, époussetant précipitamment sa jolie toilette, avant de fermer son livre. Tenant fermement sa petite ombrelle noire, elle prit soin de vérifier que le marque-page y était bien puis le fourra dans une de ses poches. Après quoi, elle releva un peu son atours et s’éloigna bien vite. Pas question que ses singes en hardes s’approchent d’elle. Au grand jamais ! Heureusement pour elle, l’un d’eux était en bien piteux état et lorsqu’il s’écroula, tous les autres s’attroupèrent à ses côtés en se moquant de lui d’un rire gras.

    Finalement, Kyouki se retrouva dans un tout autre lieu du parc. Il sembla que personne n’ait voulu rejoindre cette parcelle du parc et tant mieux. Cela lui permettrait de poursuivre son occupation. Seulement, elle vérifia que son chignon soit bien en place et que sa tenue n’ait pas subi trop de dégâts. A son plus grand soulagement, sa robe rose était indemne. Il en était de même pour les petits talons écarlates qu’elle arborait. La jeune femme était sauvée. A présent, elle n’espérait qu’un calme paisible pour continuer son affaire. Oh ciel, le lui permettrait-on ? Notre protagoniste en doutait fort, mais elle s’y voyait contrainte par le hasard. Soupirant, elle s’assit dans une quelconque parcelle d’herbe où elle se replongea dans sa passionnante aventure. Néanmoins, le destin réservait encore quelques surprises à Mademoiselle Katsuo...
Revenir en haut Aller en bas
 

Une douce rencontre apocalyptique [PV Junko Kimura & Hisagi Shinigiwa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouveau gn post-apocalyptique!
» [BAL] Douce tromperie (PV Marie-Anne et Marine)
» Douce Missive... [Shaelyss]
» [validée]Aito Kimura , Futur Amiral
» Une douce nuit sous le Balcon [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1 :: Corbeille V.3/V.4 :: Event :: Konohapocaliptik' 5#-