Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1
Bienvenue à Konoha High School !
Depuis les événements dramatiques de 2011, beaucoup de choses ont changées... Une étrange bactérie du fond des océans vint semer la zizanie et les humains ne sont plus vraiment pareils... La ville de konoha, 25 ans plus tard, sous le signe du chaos et d'un régime totalitaire, venez vivre l'aventure !
Oserez-vous vivre dans un monde où la normalité n'existe plus ?



 

Partagez | 
 

 Visite inattendue aux alentours du matin [PV Lyndsay]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Visite inattendue aux alentours du matin [PV Lyndsay]   Jeu 10 Nov - 22:45

*Doum ting, ting, tililing doum ting*

Quelques petits accords de harpe japonaise pour réveiller Namie en douceur ce matin là. Elle glissa sa main sur son réveil, l'éteignit, et entrouvrit délicatement les yeux à cette heure qu'elle avait décidé la veille, c'est-à-dire 9h15.

On était samedi. La semaine avait été un peu longue, elle avait fini tard, plusieurs tâches administratives à régler, des élèves à aider après les cours... Elle aurait aimé dormir plus, se roulant presque déjà de nouveau dans ses chaudes et douillettes couvertures, mais elle s'était programmé sa journée de la sorte parce que c'est ce qu'elle voulait. Elle se releva alors, assise sur son futon accolé au mur, les rayons du soleil arrivant dans son dos en de fins traits de lumière. Elle se gratta la tête, puis se releva tout à fait. Elle replia bien ses couvertures et les aplanit avant d'enfiler ses petites mules couleur chocolat, et d'ouvrir ses volets. Elle aimait bien la vue qu'elle dégageait ainsi chaque matin.
De son premier étage, elle voyait la rue de l'immeuble où elle logeait s'étendre au loin, à sa droite. Elle aimait bien voir les maisons proches et loin se réveiller au fur et à mesure, parfois plus tôt qu'elle, parfois plus tard. Il y avait aussi ses jours de congés où elle pouvait parfois avoir la chance d'observer les petits écoliers marcher vers leur école, le sac sur le dos, le chapeau sur la tête et sautiller de temps en temps. Cela lui donnait toujours le sourire. L'hiver approchait, Namie avait hâte de voir les maisons se décorer pour Noël, et voir toutes les lumières allumées lorsque le nuit tombe tôt. Elle se détacha de sa vue et accrocha ses fins rideaux sur les côtés de la fenêtre.
Elle passa rapidement à la douche pendant qu'elle fit chauffer sa bouilloire. Une fois lavée, elle se sécha et se peigna les cheveux pour enfin les coiffer en un petit chignon bas. Elle s'habilla aussi en tenue de jour, bien qu'elle pensait rester chez elle toute la journée. Des collants noirs, une jupe brune, une petite chemisette blanche et enfin sa longue veste noire si agréable en toutes saisons. Elle retourna dans sa cuisine, se prit quelques petits beurres, versa l'eau de sa bouilloire dans sa tasse, dans laquelle Namie avait auparavant versé quelques feuilles de thé. Elle se prit les biscuits et la tasse, alla les poser sur sa table basse-kotetsu, et elle s'assit devant son petit-déjeuner après s'être rabattu sa jupe. Et là, installée, dégustant son thé et ses biscuits dans le calme et le matin doux de ce samedi, elle soupira. D'un soupir de paix. Elle aimait cette tranquillité de l'immeuble et du quartier, et elle aimait ces matins où elle se levait plus tard que 6h30 et profitait de son petit déjeuner en bonne et due forme. Elle observa son salon. Modeste, décoré de ci, de là de décorations typiques japonaises avec un petit bonzai sur la commode là-bas, et quelques estampes sur les murs. Une télé, son canapé, son kotetsu à la couverture bleu clair passé, et sa moquette grise. Tout son appartement se tenait de la sorte, mais il ne paraissait ni vide, ni froid. Les armoires de livres et d'albums photos de ses voyages, bien que rangées (ou non) dans des étagères, remplissaient le logis, et le rendait confortable, avec cette émanation qu'il avait de rêve et de destination. Namie exposait aussi des photos de sa famille. Elle en avait seulement une de ses parents, située dans sa chambre, contre plusieurs de ses frères, sœurs, nièces et neveux dans toutes les salles. Des images toujours pleines de sourires, souvent prises lors des journées où tout le monde se retrouvait, créant des journées pleines de mouvement, de bruits et de rires. Le reflet de ces bons moments aussi réchauffait l'appartement de Namie.

Elle en était à sa dernière gorgée de thé quand on sonna à sa porte. Namie n'attendait personne en particulier. Elle se leva, dit j'arrive!, et se dirigea vers la porte. Après s'être lissé rapidement sa veste et sa jupe, elle ouvrit.


Dernière édition par Namie Fukuda le Ven 13 Jan - 18:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite inattendue aux alentours du matin [PV Lyndsay]   Dim 8 Jan - 19:21

Le soleil tardait un peu plus à se lever chaque matin et prolongeait davantage la nuit, annonçant l'arrivée de l'hiver. Loin de se sentir découragée, Lyndsay sortait toujours du lit dès potron-minet, même si cela signifiait maintenant être debout une bonne heure avant les premières lueurs du jour.
La jeune femme s'étira comme un félin et alluma toutes les lumières pour se maintenir éveillée avant de se diriger vers la cuisine, où l'attendait la boîte de brownies qui lui servit de petit-déjeuner. Vêtue aujourd'hui de façon un peu moins fantasque qu'à l'ordinaire, Lyndsay releva ses lunettes rouges pour s'en faire un serre-tête et put ainsi se pencher sur le clavier de son piano sans qu'aucune mèche de cheveux importune ne vienne la déranger. Après une heure productive où l'inspiration fut au rendez-vous et lui permit d'arranger un morceau qu'elle avait composé il y a peu, celle-ci vint à manquer et Leaf retira ses lunettes - qui lui servaient davantage d'accessoire qu'autre chose - avec un soupir. Préférant sortir afin de se changer les idées, elle se leva et éteignit toutes les lumières avant de se diriger vers le porte-manteau. Frileuse, elle enfila dans la pénombre un manteau fourré ainsi que des cache-oreilles et une écharpe assortis, puis attrapa son sac et sortit en manquant de verrouiller derrière elle. En riant de son étourderie, Lyndsay dévala les escaliers et déboucha dans le hall, où elle tint la porte à une demoiselle visiblement chargée avant de s'engouffrer dehors. La fraîcheur matinale fit frissonner l'américaine, sensible aux basses températures, mais ne put l'empêcher de grimper dans le métro en direction du centre commercial.
Durant l'heure et demie qui suivit, Leaf parcourut les rayons de différentes enseignes de prêt-à-porter, en ressortant toutefois avec moins de sacs qu'elle ne l'aurait souhaité. En effet, ayant récemment quitté la demeure familiale pour s'installer dans son propre petit nid, elle avait assez de mal à prendre l'habitude de prêter attention aux économies qu'il lui restait une fois loyer et factures payés.
Debout sur un escalator descendant, Lyndsay jeta un œil à sa montre, qui indiquait neuf heures passées. Elle n'eut pas le temps de s’interroger quant à la prochaine et dernière boutique dont elle franchirait le seuil qu'une vitrine, au rez-de-chaussée, attira son attention. Cette dernière mettait en valeur les nouveautés d'un commerce de décoration intérieure qui avaient pour thème les États-Unis. Lyndsay sourit au souvenir de sa terre natale en apercevant divers objets aux couleurs du Stars & Stripes ou autres photographies encadrées de lieux emblématiques américains. Dès qu'elle eut mis le pied à terre, la jeune femme s'engouffra dans la boutique pour en ressortir une quinzaine de minutes plus tard, un sac volumineux en main. Celui-ci contenait un quatuor de coussins imprimés du drapeau américain qui égayeraient son canapé, un cadre de grandes dimensions renfermant une photographie du Golden Gate Bridge de nuit, ainsi que deux autres cadeaux qu'elle réservait à son voisin de palier et ... quelqu'un d'autre.
Lyndsay avait d'ailleurs dans l'idée de rendre une petite visite surprise à cette personne, aussi grimpa-t-elle aussitôt dans le métro pour en descendre deux arrêts plus tard, toute guillerette. Après quelques minutes de marche, la jeune femme avisa l'immeuble devant lequel elle s'était arrêtée et pénétra rapidement dans le hall à la suite d'une vieille dame, ce qui lui permit de ne pas utiliser l'interphone. Lyndsay frotta ses joues rougies par le froid et entama l'ascension de l’escalier qui la mena jusqu’au premier étage de l’immeuble. Elle y repéra une porte qui semblait l'attendre, précédée d'un petit paillasson imprimé de quelques bienvenue en différentes langues. Le sourire aux lèvres, la jeune femme sonna et attendit. Après quelques instants, la porte fut déverrouillée et s'ouvrit sur Namie Fukuda, la tante-confidente-meilleure amie de Lyndsay ; la pauvre n'eut pas le temps de dire ouf qu'un ouragan vert l'étreignit affectueusement.

- Nami-chan !

Quand elle eut terminé d'étouffer sa tante, Leaf pénétra dans l'appartement en prenant soin de refermer derrière elle. Ses sacs furent posés près de la porte, sauf un : celui que Lyndsay colla dans les mains de Namie avec un sourire qui lui faisait trois fois le tour du visage.

- Cadeau !

Laissant sa tante ouvrir le sac pour y découvrir une lampe à l’abat-jour imprimé d'une photo noir et blanc de la célèbre 5ème Avenue, Lyndsay retira ses chaussures qu'elle posa à côté de ses sacs et ôta veste, gants et cache-oreilles pour prendre place sous la couverture du kotetsu qui trônait au milieu de la pièce.

- Ah, j'ai l'impression que ça fait une éternité que l'on a pas pu passer un moment ensemble ! J'ai beaucoup de mal à te croiser au lycée ... Tu sais, tu devrais passer les pauses avec nous en salle des profs plutôt que de rester dans la bibliothèque !

Pour n'importe quelle personne extérieure, Lyndsay pourrait être qualifiée d'impolie et grossière. Pourtant elle ne se considérait pas du tout comme telle car pour elle, montrer que l'on se sent à l'aise et nullement comme un invité chez une personne que l'on apprécie plus que tout est tout à fait normal. Mais comme peu de gens adhèrent à cette philosophie, la jeune professeure ne procède ainsi qu'avec peu de personnes.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite inattendue aux alentours du matin [PV Lyndsay]   Mar 24 Jan - 0:17

En ouvrant la porte, ce sont de grands yeux que Namie ouvrit en concert. Ce n'était pas seulement un vent froid externe qui se lançait sur son visage à cet instant, c'était aussi une tempête verte qui balayait tout sur son passage dans un grand cri de joie qui était sa propre dénomination. Une des brises les plus rafraîchissantes que Namie connaissait !

- Lyndsay !

Namie avait un grand sourire aux lèvres et referma ses bras autour de ce changement climatique, en le serrant très fort à son tour. Elle n'aurait pu rêver mieux. Namie adorait revoir les membres de sa famille et Lyndsay avait un enthousiasme très contagieux. De plus, Namie adorait ces visites surprises. C'était un peu leur jeu à ces deux là.
Elle laissa sa nièce se mettre à l'aise pendant qu'elle déballait son cadeau. Un abat-jour qui ne pouvait venir que des magasins que fréquentait Lyndsay. Sans plus attendre, Namie se dirigea vers la lampe de chevet près de la télévision et échangea sans plus tarder le vieil abat-jour de couleur uni contre le nouveau aux motifs plus raffinés. Cela allait parfaitement. Namie tapa des mains en souriant et remercia Lyndsay. En retour elle lui donna son vieil abat-jour, dieu sait quel tourment artistique Lyndsay lui infligerait plus tard. Elle partit ensuite préparer le thé tout en faisant la conversation à Lyndsay.

- C'est sûr, je pourrais venir dans la salle des professeurs, mais tu me connais, je n'ose pas venir comme ça sans raison dans une salle. Puis imagine, dit-elle en penchant sa tête vers le salon pour voir Lyndsay, si jamais un élève profite d'un temps mort pour venir et que je ne sois pas là pour l'aider s'il en a besoin ? Tu veux mettre ma carrière en périple ? Tu souhaites déjà ruiner ma réputation dans cet établissement ? Lyndsay, quelle vile personne tu fais, on devrait te vilipender !

Puis elle rigola. C'était rare qu'elle joue un rôle comme ça, et qu'elle lance de telles phrases. Mais cela allait tellement de soi avec sa nièce. Avec sa plante verte de nièce.
Elle apporta ensuite le thé et les tasses dans un plateau sur la table du salon et s'agenouilla à terre pendant qu'elle faisait le service. Rien n'était assortie, et chaque objet était un cadeau d'un membre de sa famille. La théière venait de ses défunts parents, le plateau de sa grand-mère (il gardait les traces de tous les ronds de thés que formaient parfois les mugs ou tasses). La tasse qui était destinée à Lyly était un cadeau artisanal d'un autre cousin, et la propre tasse de Namie était un cadeau de Lyly, avec le dessin de lapins de Beatrix Potter qui prennent le thé.
Après avoir soufflé sur son thé, elle questionna sa nièce en souriant de tous ses cils.

- Et toi Lyly, pourquoi ne passes-tu pas plus souvent à la bibliothèque ?


Dernière édition par Namie Fukuda le Mar 7 Fév - 0:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite inattendue aux alentours du matin [PV Lyndsay]   Mar 7 Fév - 0:00

Lyndsay reçut le vieil abat-jour de sa tante avec un énorme sourire, et le fourra dans son sac sans attendre : à n'en pas douter, il trouverait chez elle une seconde vie des plus étonnantes ! La jeune femme posa ensuite ses mains sur ses genoux, sous la couverture du kotetsu, pour les garder au chaud en attendant que le thé soit prêt - mêlés à la voix de Namie, des cliquetis de porcelaine en provenance de la cuisine indiquaient que cela n'allait pas tarder.

- Vili-quoi ? répéta Lyndsay en ouvrant des yeux ronds.

Voilà une scène qui était récurrente entre la tante et la nièce : la première usait fréquemment de mots littéraires dont le sens échappait à la seconde. Celle-ci ne tarda d'ailleurs pas à répondre, faisant mine de s’offusquer sans pouvoir s'empêcher de sourire :

- Eh, n'utilise pas des mots que je ne saurais même pas écrire ! Je te rappelle que je ne connais pas encore toutes les subtilités de votre langue compliquée ! Ah là là, fit-elle presque théâtralement, n'a-t-on pas idée d'avoir une demi-douzaine de synonymes pour un même mot et différents degrés de politesse ! Je ne m'embêtais pas avec ça moi, en Californie !

Achevant sa tirade, Lyndsay ne put s'empêcher de pouffer de rire au souvenir de ses premières années au Japon, les plus difficiles. Il était indispensable qu'elle sache parler correctement japonais et Namie était toute désignée pour lui servir de professeur personnel. Combien de fous-rires n'avaient-elles pas piqués lorsque Lyndsay prononçait des phrases inintelligibles faussées par des mots inexistants et son accent américain trop prononcé !
Rendue euphorique par l'évocation de tous ces souvenirs, Leaf regarda sa tante approcher avec le thé et la remercia lorsqu'elle lui donna sa tasse, y plongeant le nez sans attendre pour se délecter de la sensation incomparable de la vapeur parfumée embrassant son visage.

- Et toi Lyly, pourquoi ne passes-tu pas plus souvent à la bibliothèque ? lui demanda Namie.
- Tu sais, répondit Lyndsay après avoir déglutit, je n'ai jamais été très littéraire. Et puis je crois que je suis trop bruyante pour des endroits aussi calmes ! Mais bon, j'essaierais d'y faire quelques apparitions pour te saluer !

Un doux silence s'installa, le temps que chacune puisse siroter son thé à son aise. Finalement, ce fut Lyndsay qui le brisa :

- Dis-moi, tu vas où cette année ? questionna-t-elle avec les yeux pétillants d'une enfant curieuse. Pour le Nouvel An, je veux dire.

Cette précision était inutile, puisque Namie avait forcément deviné de quoi parlait sa nièce. Il s'agissait d'une de ses petites traditions : aussi longtemps que Lyndsay connaissait Namie, elle l'avait toujours vue partir après Noël pendant trois jours dans un pays qui n'était jamais le même chaque année pour y acheter des cadeaux qu'elle offrait à sa famille en rentrant. Leaf appréciait beaucoup cette habitude et attendait toujours avec impatience le retour de sa tante, telle une gamine qui guette le Père Noël par la fenêtre. C'était leur manière de célébrer la nouvelle année, à elles deux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Visite inattendue aux alentours du matin [PV Lyndsay]   Dim 26 Fév - 19:59

- Oh tu sais, ce serait parfait au contraire si tu venais faire du bruit à la bibliothèque. Tu sais aussi que j'essaye justement de faire partir cette vision archaïque et vieillotte de la bibliothèque silencieuse. De nos jours, on papote sans arrêt, à voix haute ou sur son portable. Suffit de pas en faire trop. La bibliothèque est un lieu comme un autre pour se réunir et apprendre ou se divertir. Enfin, je vais arrêter mon discours là, sinon je vais te ressortir tous mes cours sur les bibliothèques. En tout cas, tu seras toujours la bienvenue. Et je crois que les élèves t'apprécient, alors ils seront contents de t'y voir aussi.

Namie sirota son thé avant de reprendre.

- Et puis, il faut bien que mon rayon "apprendre le japonais" serve bien à quelqu'un, hihi ! Je te taquine.

Dit-elle avec un sourire et en reposant sa tasse. D'aussi loin qu'elle se souvenait elle portait Lyndsay dans son cœur. Certes, elle n'avait que 3 ans de plus que sa nièce, mais elle se sentait vraiment plus comme une tante que comme une sœur pour elle.
Namie se rappelait du jour où elle put enfin la rencontrer. Leur famille commune l'avait prévenu de son histoire et de la raison pour laquelle sa propre sœur et ses deux enfants, Lyly et Yûki venaient vivre au Japon. Namie avait eu le souffle coupé d'apprendre que sa sœur s'était fait battre par son mari, mais maintenant tout était réglé, et surtout, elle pouvait enfin la revoir et rencontrer une nièce et un neveu en plus. Namie avait toujours eu la fibre familiale très grande (on pourrait aussi nommer cette fibre "baby-sitting" dans un sens), et avait voulu les voir au plus tôt, et tout de suite en les voyant elle les avait aimé. Elle était en dernière année du collège pendant qu'eux y entraient, mais pas dans la même école, ni dans la même ville. Et heureusement que Namie maîtrisait déjà fort bien la langue anglo-saxone, ce fut aussi un des aspects qui fit que le contact fut plus aisé avec cette tante là que les autres oncles et tantes sûrement. Et c'est par ces neveux là et leur mère, la soeur de Namie, qu'elle entendit parler en premier de la Californie vu par l'intérieur. Ce fut d'ailleurs son premier voyage à l'étranger.
Et voilà que maintenant, sa nièce devenue grande lui demandait vers quel pays elle voyagerait cette fois.

-Je pensais aller en Croatie, mais c'est trop tôt dans l'année pour y aller, il vaut mieux attendre le printemps. Hum, mais dois-je vraiment te dire où je vais... Je vais plutôt te donner une énigme !

Il faut l'avouer, Namie venait de lire plusieurs romans de Sherlock Holmes, d'Arsène et autres Rocambole ces derniers jours. C'était ses lectures du moment. Elle posa sa tasse et prit l'air de réfléchir tout en se tapotant le nez de son index.

-Hmmm. Il faut traverser une ligne pour atteindre ce pays. Il y fait très chaud, et même très humide. C'est une grande terre dont une majorité est recouverte d'une majestueuse forêt. Et la fête est de mise là-bas ! Bon j'ai donné une devinette facile là, mais je 'arrive pas à être douée instantanément pour ce genre de choses.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Visite inattendue aux alentours du matin [PV Lyndsay]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Visite inattendue aux alentours du matin [PV Lyndsay]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une visite inattendue (PV Roro et Lala)
» Une visite inattendue [PV Kira]
» Une visite inattendue. (Zoé)
» Une visite inattendue [PV Garkach et Khaad ]
» Visite inattendue [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1 :: Corbeille V.3/V.4-