Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1
Bienvenue à Konoha High School !
Depuis les événements dramatiques de 2011, beaucoup de choses ont changées... Une étrange bactérie du fond des océans vint semer la zizanie et les humains ne sont plus vraiment pareils... La ville de konoha, 25 ans plus tard, sous le signe du chaos et d'un régime totalitaire, venez vivre l'aventure !
Oserez-vous vivre dans un monde où la normalité n'existe plus ?



 

Partagez | 
 

 D'un coup, la porte se referma .... [PV Adrian ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sora Nohana
@ Kaiki niveau 2 -
Membre des Sleeping Forest

@ Kaiki niveau 2  - Membre des Sleeping Forest
avatar


Féminin Cancer Coq
Messages : 146
Age : 24
Humeur : Joueur ♥~

Fiche d'identité
Pouvoir:
RP en cours:

MessageSujet: D'un coup, la porte se referma .... [PV Adrian ♥]   Dim 6 Nov - 21:09

La pluie tombait déjà sur le campus de l'université, lorsque le réveil retentit dans le petit studio de la jeune fille. C'est avec une lenteur incroyable, qu'elle se leva, qu'elle commença à se préparer. Tout en buvant son thé au citron et à la pèche, elle écoutait les informations à la radio, elle commençait à préparer son sac de cour. Le premier partiel allait bientôt tombé, et elle n'avait pas l'impression d'être prête du tout, bien qu'elle connaisse ses cours et qu'elle avait de l’expérience dans cet art, elle n'était jamais sur d'elle.
Avec un imperméable blanc, elle mit un petit pull bleu, un jean noir et des bottes en plastiques assorties à son manteau. Elle mit son sac sur son dos, prit son petit cachet pleine de vitamine du matin, et sortit de chez elle, sous un parapluie.
Yoru n'aimait pas en général la pluie, mais celle-ci était fine, et le ciel n'était pas vraiment sombre. Elle se dirigea tranquillement vers l'université, des écouteurs dans les oreilles écoutant un vieux morceau français, qui lui rappelait ses quelques années passés dans ce pays.

Le reste de la journée passait très vite. Enfermé dans cette salle de classe qui pouvait contenir une cinquantaine d'élève, elle s'était mise dans les premiers rangs, et ne faisait que prendre des notes le plus clairement possible. La matinée s'était déroulé normalement, et comme d'habitude, à midi elle resta dans la salle à surligner et recopier ses notes sur des petites fiches.
A faisait déjà plusieurs semaine déjà qu'elle n'avait pas faim le midi, et grâce à quelques coups de pouces par des laboratoires, elle pouvait facilement se concentré essentiellement sur ses révisions. C'était sa dernière année, et si elle n'était pas major, ses parents allaient sûrement beaucoup lui en vouloir, sans compter des comparaisons incessantes qu'ils allaient faire avec ses aînés.
Le reste de la journée passa très vite. Son dernier cour était sur l'histoire du théâtre, et son évolution. A vrai dire, il pourrait être beaucoup plus intéressant si, son professeur avait une certaine manie d'endormir les élèves, ou les effets de ses complément alimentaire diminués ? Ou bien, son cerveau demandait peut-être toutes ses heures en sommeil en moins ? En tout cas, elle se sentit étrangement fatigué, comme si quelqu'un lui avait donné un grand coup sur la tête pour qu'elle soit assommé d'un coup. Ses paupières devenaient de plus en plus lourde, et l'envie de fermer les yeux étaient de plus en plus dure, heureusement la sonnerie sonna d'un coup, ce qui la fit sursauter.
La jeune femme rangea précipitamment ses affaires, et sortit de la classe à grande enjambés. Apparemment les effets sur son organismes s'attunés avec le temps, elle devait en prendre de plus en plus. Elle descendit l'escalier et traversa le hall, et voulu prendre son parapluie pour se protéger de la pluie qui continuer à tomber, seulement elle n'avait rien dans ses mains. Elle soupira un long moment puis elle fit marche arrière, et remonta avec difficulté les escaliers. Comment avait-elle put oublier son parapluie ? Vivement que les premiers partiels soient passés pour pouvoir se reposer au moins une journée.
Yoru arriva dans la salle ; qui fut par son plus grand soulagement encore grande ouverte  et la lumière encore grande allumée ; elle se dirigea à sa place, et se pencha pour prendre son parapluie qui était allongé par terre. Mais au moment même, où elle se releva, une rafale de vent souffla et claqua si violemment la porte qu'elle sursauta. Quand elle fit demi-tour elle se rendit compte qu'il y avait une deuxième personne dans la pièce.

« ..Euuh... »



Dernière édition par Yoru Tsukiyo le Mer 9 Nov - 17:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D'un coup, la porte se referma .... [PV Adrian ♥]   Mer 9 Nov - 1:01

Et oui, ce post va encore parler d'Espagne! Pourquoi ? Parce que je suis la conscience d'Adrian. Oui, il parle de lui à la troisième personne. Bref, de la flotte! Encore et toujours de la pluie. Cela devenait presque monotone. Ah Espagne, ô pays merveilleux, tu ne peux pas savoir comme tu manques à Adrian. Ton climat méditerranéen, ta chaleur naturelle. Là ? Il avait froid. Et depuis le matin, l'espagnol avait gardé sa veste noire. Il ne l'avait pas quitté une seule fois. La capuche était sa meilleure amie, étant donné que parapluie était resté chez lui... C'est malin. il avait rejoint l'université en courant, histoire de ne pas être trempé à son arrivé. Et la journée passa... On n'aurait pas dit. Il comptait les heures de cours? Rien d'intéressant... Il servit d'oiseau voyageur, à faire les photocopies, récupérer les papiers d'absences, on demanda même de son aide à la Vie Scolaire de l'Université. Les cours ? Rien du tout. Il n'avait que trois classes aujourd'hui... Bon... On enlève les trois heures de cours avec Mlle XXX qui était absente... Puis les deux heures avec Mr YYY qui ne cessait de lui donner les pires petits boulots, trop ingrats pour sa grâcieuse personne. Quand à la troisième... Elle adorait notre petit Adrian. Mais elle l'occupait plus en racontant sa vie, ses voyages en Espagne, les villes visitées... Puis enfin, le moment tant attendu arriva : la fin de journée... Un sourire franc finit par apparaître sur le visage d'Adri'. Disant au revoir à cette bonne vieille prof', il fila à l'anglaise, bien avant les élèves, pour éviter que quelques habituelles groupies ne viennent parler avec lui. Disons qu'aujourd'hui... Il n'avait pas envie de parler. De mauvaise humeur ? Oui. Enfin, non! Quoi que... Un peu ! Pas au point de grogner après tout le monde. Il voulait juste ne pas rallonger cette journée. Il n'attendait que le soir.

Stop. Ses pas s'arretèrent. Il avait quelque chose à faire ce soir, mais quoi... Oui, la soirée musique! Il avait promis à son meilleur ami de jouer de la guitare. Et le professeur de l'histoire du théâtre lui prêtait la sienne. Direction le premier étage! Il lui avait laissée dans sa salle. Il monta les escaliers quatre à quatre et chercha la salle... Dur, d'habitude, il était à l'opposé du couloir et n'était jamais venu jusqu'ici. Heureusement pour lui, ce fut la seule salle ouverte et éclairée. Tiens, il n'aurait pas à perdre son temps si précieux ici. Il se dépêcha d'y rentrer, apercevant un parapluie sur un banc. Bah, il le rapportera plus tard. Il traversa la salle et monta d'une jambée la petite estrade tout au fond de la classe. Après une rapide inspection, ses yeux azur trouvèrent une vieille malle. Il s'en approcha et trouva la guitare couchée juste à côté. Adrian se pencha et récupéra la guitare, dos aux bureaux des élèves, vides. Il n'entendit même pas cette élève rentrer. Il inspectait la guitare avec un fin sourire, quand la porte claqua d'un coup, le surprenant. La guitare lui échappa des mains pour tomber sur l'estrade, dans un petit "bong" accompagné de quelques "notes" de musique. Il se retourna à moitié et sursauta encore une fois -à peine, cette fois- en croisant le regard d'une jeune demoiselle. Après avoir compris la situation, il eut un léger rire. Un petit signe de salut, puis il récupéra la guitare qu'il n'avait heureusement, pas abîmé. D'un petit saut, il sauta de l'estrade faisant quelques pas vers la demoiselle.

"Qu'est-ce que tù fais là? Les cours n'ont pas fini?" demanda-t-il, surpris, avant de voir le parapluie dont elle venait de s'emparer. "Ah, c'est le tien." BAOUM. Un éclair flasha la salle un millième de secondes. Hoho... Après la pluie, qui a dit que c'était le beau temps qui venait ? Il observa dehors, avant de rajouter "On ferait mieux d'y aller vite..." Tout en disant cela, il fit quelques pas en direction de la porte. Arrivé en face, il posa sa main sur la porte et ... Rien. Surpris, l'espagnol posa la guitare contre le mur et recommença, portant même sa deuxième main sur la porte, mais rien. Clignant des yeux, il se mordit la lèvre, se retournant, observant l'inconnue. Comment allait-elle réagir..? Être enfermé, tard le soir, dans une salle, avec un orage dehors, avec un parfait inconnu... Pour une fille, il y avait de quoi avoir peur. Enfin, il pensait, ne connaissait que très peu les femmes. Même sa soeur jumelle était un pur garçon manqué, donc une telle situation ne lui aurait sûrement pas fait peur. Il mit quelques secondes avant "d'expliquer" la situation, avec une voix un peu... Destabilisée.

"Euh... Je crois qu'on a un petit problème.."
Revenir en haut Aller en bas
Sora Nohana
@ Kaiki niveau 2 -
Membre des Sleeping Forest

@ Kaiki niveau 2  - Membre des Sleeping Forest
avatar


Féminin Cancer Coq
Messages : 146
Age : 24
Humeur : Joueur ♥~

Fiche d'identité
Pouvoir:
RP en cours:

MessageSujet: Re: D'un coup, la porte se referma .... [PV Adrian ♥]   Mer 9 Nov - 21:54

A peine la jeune fille s'était retournée qu'elle remarqua la présence d'un garçon. Elle resta silencieuse, essayant de deviner qui il était. C'était la première fois qu'elle le voyait, il n'était pas dans ses cours d'Art. Mais, lui disait quelqu'un.. Une personne qui lui était chère, non une personne qui l'avait été. Et sans s'en rendre compte, elle chuchota doucement ce prénom qu'elle avait tant aimé.

« ..Nick.. »

Ça avait été son plus grand amour, et sa plus grande peine. Mais c'était impossible que cela soit lui ; n'empêche cette ressemblance frappante la tracassait.
Yoru continuait à regarder le jeune homme sans vraiment faire attention aux quelques éclairs qui s'amusaient à apparaître dehors. Certaine personne ont peur des éclairs, mais elle ne comprend pas vraiment pourquoi. La chance pour qu'on soit foudroyer est mince, et lorsque cela nous arrive, on serait déjà devant St-Pierre.
Si on oubliait le vent, la pluie, le tonnerre, ainsi que le bruit des néons allumés, il y avait un silence de courte durée, et heureusement car c'était très désagréable de rester sans bouger et sans rien dire en face de quelqu'un. Le jeune homme lui posait une question qui faisait revenir la Tsukiyo à la réalité. Visiblement, il devait être quelqu'un de l'établissement vu les questions qu'il posait. La jeune fille n'avait même pas eu le temps d'ouvrir la bouche, même pour prendre une inspiration, qu'il se répondit.
Elle s'avançait doucement vers la porte pour y sortir. Elle apercevait juste les essais du jeune homme pour l'ouvrir, il y alla avec une main, puis les deux. Mais la porte restait fermé.
Yoru le regardait se retourner, et lui annoncer d'un voix mal assuré qu'il y avait un problème. Elle pencha légèrement la tête comme à sa grande habitude, qui lui donnait un air d'une fille qui n'avait pas compris. Puis elle se décalait sur sa gauche, et vit la porte toujours fermée. Oui, effectivement on pouvait dire qu'il y avait un soucis.

« ..Euuh.. Elle ne s'ouvre plus? »


Bien sûr qu'elle connaissait la réponse à cette question, mais c'était des mots qui étaient sortit un peu tout seuls de sa bouche. Mais c'était plus comme pour espérer que ce n'était pas vrai. Il faut qu'aussi, si le garçon lui répondait en rigolant et en ouvrant la porte «  Mais non ! Je plaisantais ! », elle aurait sûrement couru pour s'enfermer à double tours chez elle, tout en gravant de sa mémoire le visage d'un garçon à l'humour très spécial, ou plutôt d'un garçon à éviter.
Avec certaine déception, rien ne se passa. Donc, ils étaient vraiment enfermés ? Mais pour combien de temps ? On était vendredi ! Les cours reprenaient que lundi, donc elle devait rester dans cette pièce seule avec un inconnu pendant plus de deux jours entiers ?
Son esprit qui était jusqu'alors calme, commençait à s'affoler. Et si c'était un pervers ? Et si il lui arrivait quelque chose ? Par exemple que le bâtiment prend feu à cause d'un court circuit et qu'ils ne peuvent pas s'en sortir indemne ? Ou encore qu'un arbre leur tombe dessus ?
Elle posait ses affaires sur la première table qui venait, puis commençait à fouiller dans son sac. Mais où peut-il bien être ? Il devait sûrement traîner quelques part dans son sac. Un sourire s'affichait sur son visage pendant qu'elle sortait son téléphone portable- c'était un vieux modèle à clapet, on pouvait voir des décorations qu'elle avait faite quand elle était plus jeune- mais son sourire fut de courte durée. Tout d'abord elle remarquait qu'elle avait 64 messages reçus ( rien d'étonnant, elle ne s'en servait plus ces temps-ci) et il ne lui restait plus de batterie. Et même si elle en avait eu, elle n'aurait pas pu téléphoner à qui que se soit : le mauvais temps qui s'était maintenant installé, devait créer des interférence, car elle n'avait plus de réseau. Elle restait un moment sur son écran, comme si elle avait mal lu, mais après un certain effort, elle se rendait compte qu'aujourd'hui n'était pas son jour. Comment une personne pouvait-elle se retrouver dans une situation pareille ? Puis ses yeux se posèrent sur le jeune homme, lui aussi devait être un peu perdu, et paniqué. Elle lui sourit gentille ment, puis ajouta un peu son téléphone.

«  ..Je crois qu'on en a même un gros problème.. Il n'y a plus de réseau.. »

C'était la première qu'elle faisait vraiment attention à lui. Vraiment, il lui ressemblait, mais c'était des choses qui arrivait.
La jeune fille rangeait son téléphone dans son sac, puis elle regardait un peu partout dans la pièce. Qu'est-ce qu'elle pouvait bien faire ? Révisait ? Oui.. Ça serait bien.. Mais.. Pour une fois elle n'en avait pas du tout envie. Non, non. Elle avait juste envie.. d'attendre, de toute façon c'est tout ce qu'elle pouvait faire.

«  .. Mhm...Je crois qu'on va en avoir pour un moment.. Donc.. Tsukiyo Yoru enchanté.. »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D'un coup, la porte se referma .... [PV Adrian ♥]   Jeu 10 Nov - 23:43

Il n'y avait rien à faire. Il avait beau tirer, pousser, soulever la poignet, la baisser, lentement, rapidement, rien-à-faire. La journée continue... L'espagnol soupira, ne répondant pas à la "question" de la jeune fille. Pas que ça le dérangeait mais... C'était voyant et puis, il était trop concentré sur cette fichue porte. Il se frotta l'arrière de la tête, avec d'enlever son sac de l'épaule et de sortir le trousseau de clef du lycée. Il s'agenouillit devant la porte et essaya toutes les clefs. Et au bout de plusieurs essayées, il finit par la trouver. Ah ? Un peu de chance peut-être ? Il la tourna dans un sens... Clic clac... Non, là, il venait de mettre le verrous. Il la tourna dans l'autre sens... Clic clac... Petit espoir! Qui s'envola vite. Ce n'était pas un problème avec la clef. Lors de son claquement, quelque chose a dû se déplacer ou autre chose. Il retira la clef et la rerangea dans le sac.

"Mierda..." chuchota-t-il doucement. Quelle vulgarité, on n'était pas habitué à un tel langage de sa part. Bon, disons que la vie avec son cousin plus sa journée plus que pourrie avaient de quoi changer caractériellement le stagiaire. Il tourna la tête vers l'inconnue, qu'il avait totalement oublié pendant ces dernières minutes, elle observait son téléphone. Sur le coup, ne la voyant pas bouger, il crut qu'elle lisait un message. Il s'empara donc lui même de son téléphone et juste à ce moment, le regard de la miss se porta sur lui, disant quelque chose... Bon sang, elle parlait vite. Impossible de la comprendre correctement. Il reporta son regard sur le téléphone... Puis tilta. Elle parlait du réseau. Du moins, c'est ce qu'il comprit, il n'avait lui même plus de réseau. Un soupir s'échappa de ses lèvres. Peu souriant aujourd'hui. D'un même geste, ils rangèrent leurs téléphones. Pendant qu'elle épiait chaque recoin de la pièce, Adrian l'observa. Il l'avait déjà vu quelque part, enfin, son visage lui disait quelque chose. Mais avant de se faire repérer, il changea vite de cible, se relevant. Avant qu'il n'ait pu dire quoi que ce soit, elle se remit à parler. Il tenta d'écouter attentivement mais rien. Il reconnut seulement le enchanté. Il pensa même que le "Tsukiyo Yoru" étaient des mots japonais. Fronçant les sourcis, se grattant timidement le cou, il tenta de soutenir le regard de la demoiselle. Il fixa sur le côté un moment, remuant ses lèvres, comme s'il parlait muet, préparant ses mots. Puis il se lança :

"Excuse-moi mais... tù peux parler plùs doucement s'il té plait..? Je sùis español y j'ai du mal quand on parle vite."L'accent espagnol présent comme d'habitude, il se débrouillait de mieux en mieux pour parler le japonais. En attendant qu'elle réponde -ou décrypte, parce que...- il se permit de mieux scrutter son visage, discrètement, encore une fois. Elle était mignonne. Il ne l'avait jamais vu ici, elle ne devait sûrement pas faire espagnol. Peut-être n'était-elle pas élève ici ? Il y avait peu de différence d'âge souvent entre les élèves et quelques nouveaux dans l'administration. Eux deux, par exemple, ne devaient pas avoir une grande différence d'âge. En attendant la réponse, il s'empara de la guitare et la posa sur une des tables de la deuxième rangée, s'asseyant à côté de l'instrument. Prêt d'une des fenêtre, Adrian fixa dehors, la pluie martelait les carreaux, fouettant de toute part l'arbre dont les branches tapaient de temps à autre les carreaux avec le vent. Il ne put s'empêcher de prêter attention aux fleurs aux pétoles rose pâle. Mais hop, regard de nouveau sur la demoiselle, histoire qu'elle ne parle pas dans le vent. Tilt! Cerisier! Fleurs de Cerisiers, Sakura. Cette fille lui rappellait une jeune demoiselle présente sur l'une des photos chez Nick, mais cette Sakura semblait plus... Femme qu'elle. C'était une actrice s'il se souvenait bien. Il s'arrêta de penser à cette fille, qui avait le même air que la miss, d'ailleurs, ce fut elle qui le sortit de ses pensées en lui répondant.


(Tu tiens pas à ta vie toi... je t'avais dit de pas faire plus de lignes que moi... T_T *déprime de son post merdique.*)
Revenir en haut Aller en bas
Sora Nohana
@ Kaiki niveau 2 -
Membre des Sleeping Forest

@ Kaiki niveau 2  - Membre des Sleeping Forest
avatar


Féminin Cancer Coq
Messages : 146
Age : 24
Humeur : Joueur ♥~

Fiche d'identité
Pouvoir:
RP en cours:

MessageSujet: Re: D'un coup, la porte se referma .... [PV Adrian ♥]   Sam 12 Nov - 23:21

La jeune fille lui souriait gentillement, tout en attendant une réponse, ou même un signe. Quelque chose qui ferait qu'ils pouvaient commencer à dialoguer tranquillement. Seulement, la seule expression qu'elle aperçue sur le visage du jeune homme c'était, une sorte d'incompréhension, ou de dégoût. Elle le fixa un moment, se figeant presque sur place, avait-elle dit quelque chose de déplaçait ? Ou encore quelques choses qui pouvaient entraîné une certaine réticence ? Ou sinon, il devait y avoir de sales rumeurs sur elle, et à son nom, il en était dégoûté. Mais, Yoru ne voyait pas tellement qui voulaient ternir à son image, surtout quand elle en avait plus.
Après plusieurs de secondes à jouer à la statue, le visage de la jeune femme montra un petit soulagement. Ah. C'était parce qu'il n'était pas japonais qu'il avait dut mal. Elle ne s'était pas rendit compte de son accent précédemment, mais après avoir écouter attentivement sa phrase, elle comprit mieux. Les accents, qu'est-ce que ça pouvait être mignon ! Elle-même en avait un, mais moins beau que l'espagnol en face d'elle. L’Espagne, le soleil, ses plages, sa musique, un pays où elle aimerait bien allé une fois, et qui la faisait rêver, comme un grand nombre d'autres pays. Certes, elle avait déjà beaucoup voyagé, mais elle n'avait jamais eut vraiment le temps de visité les lieux, on va dire que son emplois du temps d'avant l'empêcher énormément de faire ce qu'elle voulait faire tranquillement.
La jeune étudiante se dit que parmi les trois langues qu'elle savait bien, elle devait se retrouver avec quelqu'un, dont la dialogue aller être un peu difficile. Lors d'un de ses voyages, elle avait apprit un ou deux mots, des phrases bateaux, mais rien pour tenir une vrai conversation, de plus elle pensait que la question, qu'elle pourrait avoir un chocolat chaud ne lui serrait pas du tout utile ici. Mais cela ne le gênait pas du tout, de plus peut-être que le temps de se faire comprendre, le temps allait passer plus vite, et donc elle n'allait pas se rendre compte que son ventre n'allait pas manger pendant deux jours, et sa vessie n'allait pas aller de soulager également.
Yoru hocha de la tête au jeune homme pour faire comprendre qu'elle avait comprit, puis elle posa une de ses mains sur son torse et lui sourit gentillement.

«  Je-suis-Yoru..Et-toi ? »

Elle pensa à bien articuler et à parler plutôt doucement, comme il lui avait demandé. Sa main partait alors de son propre torse pour se dirigeait vers le jeune homme. Elle ne le prenait pas pour un idiot, mais elle savait très bien combien il était difficile d'être dans un pays et en connaître que les mots de base. Ça lui était lorsqu'elle était petite, et qu'elle était partit quelques années vivre dans le sud de la France. Mais, partir dans un pays, c'était le meilleure moyen d'en apprendre la culture, et la langue. Bien sûr au début on est un peu perdu, complètement à côté de tout, lorsque les gens vous parlent vous restez devant eux, espérant qu'un message apparaît traduisant ce que l'autre vient de dire, mais non. Pourtant, peu à peu, on maîtrise mieux la langue sans s'en rendre vraiment compte.
Yoru continuait à fixer le jeune homme avec un sourire, puis elle se dit qu'il devait être un assistant en langue, ou quelques choses dans le genre, parce qu'il paraissait du même âge qu'elle, et en plus il n'avait un visage pas déplaisant. Non pas qu'elle cherche quelqu'un en se moment ( même si cela ne lui ferait pas de mal), mais elle n'en veux pas spécialement pour le moment. De toute façon, elle n'a jamais était très doué en ce qui concerné sa vie sentimental, donc on ne va pas s’étaler là dessus.
Puis ses yeux quittèrent un moment le visage du jeune homme, et se posèrent un instant sur l'instrument ( la guitare hein XD) du jeune homme. Elle s'approcha de la table où elle était posé, et tourna de nouveau la tête vers le jeune homme, elle fit un mouvement de air guitare. Elle rougit légèrement de ce mouvement tellement professionnel, et qui n'était pas du tout ridicule, avant de s'adressait de nouveau au jeune homme.

« Tu-sais-y-jouer ? »



( Oh.. C'est vrai ? J'ai fais plus de lignes ? Olalala... je ne l'ai pas du tout fais exprès! xD ..Bon.. Tiens.. Voilà un post assez pauvre pour me faire pardonner ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D'un coup, la porte se referma .... [PV Adrian ♥]   Dim 13 Nov - 2:18

Youpi. A chaque fois, c'est pareil. Il faut qu'on le prenne pour un demeuré. Il y a quand même une différence entre étranger et demeuré. Il comprenait parfaitement le japonais. Enfin, il avait énormement de vocabulaire, enfin, assez pour comprendre et ne pas parler comme un enfant de dix ans. Bref. Il ne put s'empêcher de soupirer, tentant de ne pas paraître trop grossier ou froid par son attitude du jour. Il se reprit, s'éclaircissant la gorge, essayant de passer son soupir comme... Comme autre chose qu'un soupir, tiens! C'était parti pour le langage du muet "oui j'ai compris - moi m'appeler machin - toi quoi être nom à toi"... Oui, bon, c'est à peine abusé. Mais bon, en entendant sa.. présentation et son ton, dignes pour être adressés à des QI plus qu'inférieurs, il tenta de rester le plus calme et adorable possible. C'était dur pour lui de s'imaginer en train de s'énerver auprès d'une jeune âme, qui en plus, voulait faire bien. On reprends son zen et son sourire niais-mais-si-seks-habituel, pour ensuite répondre à la miss. C'est fou comme il avait un parfait contrôle de lui-même. Le voilà qu'il rigolait doucement, les yeux fermés, faisant non de la tête.

"Quand à moi, c'est-Adri-an-San-chez." dit-il, amusé, s'amusant à "imiter" la manière utilisée. S'arretant de rire, il posa son regard azur dans le sien, penchant la tête sur le côté avec son célèèèbre sourire irrésistible, qui a fait fondre plus d'une Amande *ok, je sors! xD* "Je sùis enchantè. Je sùis stagiaire ici." finit-il par rajouter, histoire qu'elle ne s'emmêle pas trop les pinceaux. Puis, ils se fixèrent chacun de leurs côtés, produisant un mcrio blanc. Les doigts d'Adrian, pendant ce temps, caressait les cordes, exerçant quelques pressions sur celles-ci, histoire d'accompagner ce silence quelque peu désagréable. Son visage finit par pivoter vers l'instrument (huhu 8D) grattant quelques passages simple, juste des petits enchainements pour s'entrainer, les choses le plus basiques quoi. Il faisait à peine vibrer les cordes, histoire que les notes ne parviennent pas jusqu'aux oreilles de la dénommée Yoru. Il ne voulait pas déranger la miss qui avait l'air de réfléchir sur il ne savait quoi. Les pas de cette dernière suffirent à lui faire relever la tête. Elle se rapprocha de lui, avant d'imiter assez bien un guitariste pendant sa chanson. Il ne put s'empêcher d'échapper un rictus amusé. Que dire de plus, quand elle recommença à parler assez bizarrement, lui demandant s'il avait des compétences à la guitare. Hey! Adrian est l'espagnol type! Brun magnifique aux yeux bley, bronzé, un accent typique sexy et sa facilité divine à jouer de l'instrument à cordes. Il s'empara de la guitare doucement, faisant attention à ne pas toucher Yoru avec l'instrument. Il monta une de ses jambes, s'en servant pour tenir la guitare à sa hauteur.

"Bien sûr. Tù sais, il faut jùste parler ùn peù plùs doùcement, pas comme ça." Il pencha la tête vers l'instrument, plaçant ses doigts, après quelques secondes de réflexion. Adrian replaça une mèche de cheveux derrière son oreille, s'amusant à gratter quelques notes. "Et toi, tù sais y jouer aussi? J'en fais depuis toùt petit.." rajouta-t-il de sa voix habituellement calme et un brin timide. Il avait beau être grand, plutôt épais et un visage adulte, le garçon avait toute la timidité de l'enfant qui découvrait le monde. (Toute la pureté même! Hm..) Ses doigts, pendant ce temps, jouait un morceau franco-espagnol, chanté par une française et l'espagnol Enrique Iglesias , le regard d'Adrian pivotant de temps à autre vers le bas, en cas d'un doute, jouant au minimum histoire que la mélodie ne masque pas leur discution. Et le voilà que sa bonne humeur habituelle était de retour, il ne lui fallait rien pour ça, mise à part un peu de repos, un endroit calme. Le voilà qu'il ne pensait même plus à son meilleur ami qui devait sûrement l'attendre. Enfin, si, il y pensa quelques secondes, mais ne trouvant aucune solution -en même temps, il ne cherchait plus vraiment- il finit par hausser les épaules, s'arrêtant de jouer, posant l'instrument à plat sur ses genoux, libre à Yoru de s'en emparer si elle le désirait.


(A moitié pardonnée sale amande perimée ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Sora Nohana
@ Kaiki niveau 2 -
Membre des Sleeping Forest

@ Kaiki niveau 2  - Membre des Sleeping Forest
avatar


Féminin Cancer Coq
Messages : 146
Age : 24
Humeur : Joueur ♥~

Fiche d'identité
Pouvoir:
RP en cours:

MessageSujet: Re: D'un coup, la porte se referma .... [PV Adrian ♥]   Dim 13 Nov - 22:44

Ah, la boulette. Ou plutôt ah, encore une autre maladresse. Car il fallait le dire tout de suite, Yoru était très maladroite : faire tomber des choses, même sur les autres, ou encore trébucher sur un caillou lorsqu'elle marchait tranquillement ; c'était des événements plutôt courant dans sa vie. D'ailleurs elle ne compte même plus le nombre de personne qu'elle a accidentellement bousculé, ou encore les poteaux ou objets qui se trouvaient là. Mais tout ceci, n'était quasiment rien contrairement à toutes les choses dites « sans faire exprès ». Une fois elle avait dit accidentellement qu'il y avait une fête surprise pour l'anniversaire d'un de ses amis.
Bref, pour tout vous dire, la jeune femme avait prit l'habitude de se faire n'importe, et rien ne pouvait arranger cela. Elle ne s'en rendit pas compte que ses joues étaient devenue légèrement plus colorés que d'habitudes. Elle se sentait une nouvelle fois bête.

«  Pardon... »


C'était la seule chose à dire. C'était une sorte d'insulte elle lui avait faite. Mais d'un côté elle pensait qu'il ne maîtriser pas du tout la langue, rien de mal. Enfin, le tout c'est que le jeune homme, Adrian, l'avait bien prit. C'était bien quand les gens n'étaient pas très sérieux. D'ailleurs, elle pensa aux nombres de jours où elle n'avait pas pensé à s'amuser, au lieux de travailler sans relâche sur ses études.
Elle entendait maintenant la melodie que le surveillant jouant, il était vraiment doué. Elle écoutait sagement sans rien dire. Cette musique ne lui disait absolument rien, mais elle la trouvait belle quand même. Honnêtement, ca se voyait qu'il savait en jouer depuis longtemps, elle avait l'impression en le regardant qu'il jouait comme si quelqu'un faisait du velo, naturellement.
Puis, il eut ce geste. Il lui tendit l'instrument pour qu'elle y joue également ( xD). La musique. C'était un domaine où elle était très douée pendant un certain temps, mais ca remonter maintenant à trop longtemps. Et ce n'était pas pour rien qu'elle avait changé complétement de vie, ainsi que de nom. Elle le savait très bien.
Pendant un instant elle hesitait un long moment à prendre la guitarre et à y jouer un petit morceau. Et Yoru se dit, que c'était du passé, et personne ne pouvait la reconnaître aujourd'hui. Mais surtout, ce n'était pas parce quelle allait jouer un petit morceau de musique que d'un coup tout les gens se ruaient sur elle dés qu'elle ouvrait la porte de chez elle.
Elle lui sourit, et prit la guitarre. Elle s'assit sur l'une des tables- normalement c'était interdit mais on s'en fiche- et posa la guitarre sur ses genoux. Elle ne mit pas longtemps à choisir sa chanson. Elle joua les premières notes de Miss You Love de Maria Mena.
Elle joua tranquillement, puis trop habitué à la jouer tranquillement, elle commença à chanter doucement les premières paroles.

«I've run out of complicated theories... So now I'm taking back my words,... And I'm preparing for the breakdown... »

La jeune Tsukiyo ne se rendit pas compte aux débuts, puis à la fin du deuxième couplets, c'était comme si quelqu'un lui avait crié dans l'oreille qu'elle chantait comme avant. Puis elle s'arrêta net, reposant la guitare à côté d'elle, les joues en feu.

«  ..Euuh.. Je ne sais pas ce qui m'a pris... Pardon.. »

La jeune fille se leva puis se dirigea vers les fenêtres, où l'on pouvait voir la pluie battante, et les éclairs, sans oublier les arbres de l'Université qui se plié en deux face à la violence du vent. Elle s'était plus excusé pour elle-même, elle avait décidé d'oublier tout ça, la musique, la chanson et tout le reste.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D'un coup, la porte se referma .... [PV Adrian ♥]   Mer 23 Nov - 16:14

Bien qu'il tendait la guitare, Yoru mit du temps à réagir. Adrian se demanda si elle savait jouer d'abord. Elle semblait douter, un air peut-être peu sûre, comme effrayée par l'objet. Au moment ou il pensa à lui demander si elle savait en jouer, elle finit par s'en emparer, accompagnant son geste d'un sourire. Elle commença à y jouer et l'espagnol s'aperçut qu'elle avait un très bon niveau. Les notes étaient douces tout comme la mélodie qui était lente, mais pas désagréable à entendre. Cependant, il ne la reconnut pas. Pas même lorsque la voix de Yoru commença à chanter les paroles. Adrian fut bien surpris. Il ne s'attendait pas à une voix aussi belle. Enfin, il ne s'attendait pas à un massacre, mais il ne pensait pas que la voix cette jeune fille pouvait être aussi sublime. Elle avait un timbre de voix digne d'une chanteuse. Elle avait sûrement dû prendre des coups pour sortir une voix aussi douce que mélodieuse. Les paupières d'Adrian finirent par se fermer, écoutant silencieusement la chanson de Yoru. Ce n'est que quelques minutes plus tard qu'elle s'arrêta net. Action réaction : Adrian ouvrit les yeux et la fixa du regard, posant sur elle un regard interrogateur. Elle semblait émue, dans le sens... Ce qu'elle venait de faire, semblait être une erreur qu'elle regrettait. Elle s'excusa, pour s'éloigner. Adrian la suivit du regard tout le long. Les yeux de Yoru étaient plantés par delà la fenêtre. Elle semblait hypnotisée par la vue de dehors, voir perdue. L'espagnol ne bougea pas, essayant de comprendre ce qu'il venait de se passer. L'instant dura plusieurs secondes, puis enfin, Adrian se leva d'un bond se la table et se rendit auprès de la fenêtre. Il s'adossa une de ses épaules contre le mur, observant Yoru avec de grands yeux curieux.

- Et bien ? Qu'est-ce qui ne va pas ? Il y a un problème..? demanda-t-il, se frottant la nuque, ne comprenant absolument rien à la situation. Eclair. Quelques secondes. Bam. Tonnerre. Un cliquetis... Un deuxième... Bug de la lumière. Second bug : Plus rien. La lumière s'éteignit, laissant les deux jeunes gens dans le noir, éclairés quelques secondes plus tard par un nouvel éclair. Adrian soupira, sortit son téléphone et pianota dessus, avant de faire apparaitre une lumière blanche de son écran. Il le posa sur la table à côté d'eux, histoire d'avoir une "lampe" qui les éclairait au mieux. L'état de Yoru lui foutait limite le cafard. Il fixa la jeune fille avant de dévier son regard vers la fenêtre, embuée. Avec un léger sourire il ne put s'empêcher d'écrire sur la vitre "Don't forget to smile ! =)". En anglais, au moins, quoi qu'il arrive, ils se comprendraient tous les deux. Elle n'aurait sûrement pas compris l'espagnol et ne sachant pas écrire le japonais... Il haussa les épaules, se moquant de lui même. A travers la vitre, il arrivait à voir quelques rares élèves, qui courraient , se protégeant du mieux qu'il le pouvait avec leurs vestes ou leurs sacs. Il pensa bien à ouvrir la fenêtre et crier... Mais crier quoi ? Il n'était pas sûr de se faire entendre avec le vacarme de l'orage. Et s'il osait ouvrir la fenêtre, il serait tous les deux trempés. Déjà qu'il ne faisait pas spécialement chaud... A cette pensée, il referma sa veste, enfonçant son cou et le début de sa tete dans ses épaules, baillant doucement, parcouru d'un soudain frisson.

[C'est nul et court, excuse, n'hésite pas à mettre du piquant ou autre, car sinon j'pense pas y arriver le prochain coup... ^^' si tu veux ou se propose des scénarios sur msn! xD]
Revenir en haut Aller en bas
Sora Nohana
@ Kaiki niveau 2 -
Membre des Sleeping Forest

@ Kaiki niveau 2  - Membre des Sleeping Forest
avatar


Féminin Cancer Coq
Messages : 146
Age : 24
Humeur : Joueur ♥~

Fiche d'identité
Pouvoir:
RP en cours:

MessageSujet: Re: D'un coup, la porte se referma .... [PV Adrian ♥]   Mer 23 Nov - 21:26

Visiblement, le garçon ne comprenait pas bien sa réaction, et à vrai dire, elle non plus. Pourquoi avait-elle prit cette guitare, et qu'elle s'était juré de ne plus en jouer ? C'était si stupide. Mais elle fut tenté comme Ève par cette pomme qui semblait si juteuse. Mais d'un autre côté, cela lui avait fait un bien fou de décompresser un moment, de penser à autre chose qu'à ses études, qu'à sa réussite. Se souvenir de bons moments, où on se sentait aimé, ou on avait l'impression d'être important pour les autres, de leurs apporter quelques choses, c'était son chapitre préféré de son passé. C'était vrai. Maintenant qu'etait-elle pour les autres ? A part, une fille ordinaire, non, une pauvre fille qui, pour fuir les autres, ne lève pas la tête pour voir dans quelle situation elle est. Elle était aujourd'hui qu'une fille qui essayait de ne plus penser. Ce n'était pas triste, juste pitoyable. Et quand Adrian écrit sur la vitrine grâce à la buée, elle ne put s'empêcher de sourire, tout en ayant les larmes aux yeux. Pourquoi n'était-elle donc plus heureuse ? Qu'est-ce qui lui manquée, pour de nouveau avoir cette joie de vivre si naturelle chez elle ?
Mais que faisait-elle ? Pourquoi avait-elle les yeux si humidifiés ? Ce n'était pas Sakura, ce n'était pas elle. Pourtant c'était bien le choix qu'elle avait fait n'est-ce pas ? De refaire une autre vie ? Et si c'était cela qui la rendait si maussade ?
La jeune fille passa ses mains sur son visages pour enlever ses larmes, puis sourit au garçon. Elle voulait le remercier de lui avoir fait comprendre quelques choses  d'important pour elle. Seulement, au moment où elle se tourna vers lui.. Rien. Plus rien. Elle ne voyait rien du tout. Où était passé la lumière ?
Non, non, non. Ça ne pouvait pas être pire. Les éclairs c'était bon, l'orage c'était bon, les insectes c'était bon, mais le noir.. C'était pas bon du tout !
Mais heureusement qu'une lumière jaillit l'obscurité. D'abord, elle fut éblouit, mais ensuite, elle vu très bien que c'était le portable du jeune homme. Et comme une sorte d'impulsion de celui de tout à l'heure, elle saisit la première main qui venait par là, et la serra de toute ses forces. Yoru ferma ses yeux faussement bleus, et essaya de reprendre une respiration plus calme.
La seule main disponible, était celle de l'espagnol, qui ne devait rien comprendre du tout. Mais cette pensée ne traversa l'esprit de la jeune que plusieurs secondes après.

«  Pardon.. Je... J'aime pas le noir... »


C'était quelque chose qu'elle n'aimait pas dire. Avoir peur du noir, c'était pour les petits enfants , ceux qui dorment avec une veilleuse... Comme elle. Mais même si elle se disait que c'était une salle de classe normale, son imagination ne pouvait que lui montrer des films effrayants. Et juste le fait, de ne pas voir, de ne pas savoir si il y avait quelque chose devant elle ou non, c'était angoissant.
Cela devait faire plus de deux heures qu'elle n'avait pas prit son complément alimentaire pour être en forme, les symptômes du manque commençait à se faire ressentir. Des tremblotes, de la sueur froide, et une tête qui tournait comme une toupie.
La main de la jeune fille se desserra, et elle restait collé à l'autre main sans aucune pression. Elle était à sec. Sans, elle était si faible. Au fond d'elle, elle se dit qu’heureusement la lumière s'était coupé, même un zombi en voyant sa tête aurait prit sans aucun doute la fuite.

« ..Je.. Tu..Apporter... Mon sac.. s'il te plaît... ? »

Yoru avait les gouttes de sueurs qui lui tombaient sur les yeux, rendant la vue encore plus mauvaise qu'elle ne l'était déjà. Elle monta son bras, et dirigea son doigt vers un endroit, à quelques mètres de son sac. Elle avait vraiment un problème.



[Mais non il est super ♥ regarde le mien D: que du .. Blablabla.. On s'en fout xD ♥]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D'un coup, la porte se referma .... [PV Adrian ♥]   Sam 26 Nov - 0:05

[Wtf ?! c'trop chouuu! xD ça m'a donné troooop envie de répondre, même si en voyant que t'avais repondu, j'ai eu envie de te tuer.. XD]

Bingo, le petit message lui avait fait plaisir. Elle lui rendit son sourire suite à son inscription et à ce moment, il vit ses yeux embués de larmes. Il fronça les sourcils, ne comprenant pas. Ce n'éait quand même pas lui qui l'avait faite pleurer ?! Et pourquoi pleurait-elle comme ça, sans raison..? Il décida de se lui poser aucune question, histoire de ne pas remuer le couteau dans un plaie, ou pour ne pas paraitre indiscret. Quelques secondes après la soudaine coupure, il sentit comme une tension dans la pièce. Aussitot, il sentit une pression sur sa main, qu'il le fit à peine sursauter, ne s'y attendant pas. Il sentit la brusque différence de temperature entre leurs deux mains. Malgré la pression, Adrian n'eut pas vraiment mal, même s'il eut l'impression qu'elle y mettait toute sa force. Avec une soeur comme Sakurako, impossible d'être insensible, avec toutes les tortures qu'elle lui faisait. Ca partait des mordillements -oui, sa jumelle est une cannibale!- jusqu'au serrage de main violent par peur des monstres ou autre sujets de terreur. Un sourire sage s'afficha sur son visage, tandis que de son pouce, il caressa le dessus de la main de l'étudiante pour la rassurer, pendant que celle-ci s'excuser, avouant sa peur. Il pencha doucement la tête sur le côté, attendrit par le caractère si soudainement fragile et enfantin. Il voulut rassurer la jeune fille, cependant... Il ne trouvait pas les mots. C'était dur envers une inconnue. Surtout aussi.. "Lunatique" qu'elle en fait. Un coup elle semblait si heureuse, pour ensuite pleurer. Dur de comprendre les filles. Tout ce qu'il faisait, c'était toucher sa main et la serrer doucement. Deja, il montrait qu'il était là, c'était le minimum. Déjà doucement éclairé par la faible lueur de son portable, il voyait de temps à autre nettement le visage de Yoru, ainsi que tout son corps. Elle semblait.. Bizarre désormais, dans un sale état. C'était bizarre comme à chacune de ses réactions, il voyait un de ses frères ou soeur en elle. A croire qu'il avait déjà tout vécut et que tous les symptomes existants étaient connus de l'espagnol. La main féminine calma sa poigne, sans pour autant lâcher sa prise, c'est comme ci peu à peu, ses forces l'abandonnaient. Bientôt, ce fut à l'espagnol de retenir la main de la demoiselle. Sa voix se fit entendre de nouveau, lui demandant difficilement de lui ramener son sac. Elle le lui montra, il fixa l'objet puis observa Yoru. Il l'attira doucement vers le bureau juste à côté d'eux pour lui lâcher la main.

"Assis-toi là. Je te laisse le portable, tu n'as pas à avoir peur, d'accord ?"

Il la quitta et posa sa main sur l'un des bureaux, avançant à taton dans le noir. Il finit par toucher quelque chose... Loupé: La guitare. Un peu après, ce fut la housse de guitare. Ah, enfin. Il trouva le sac de Yoru, s'en empara et fit chemin arrière. L'espagnol se retrouva aux côtés de la jeune fille. Il posa le sac juste à côté d'elle, pour qu'elle fasse ce dont elle avait besoin de faire. Il passa sa main sur son épaule, histoire de la rassurer.

"Tu as besoin de quelque chose d'autre..?"


Dernière édition par Nick & Adrian le Sam 24 Déc - 0:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sora Nohana
@ Kaiki niveau 2 -
Membre des Sleeping Forest

@ Kaiki niveau 2  - Membre des Sleeping Forest
avatar


Féminin Cancer Coq
Messages : 146
Age : 24
Humeur : Joueur ♥~

Fiche d'identité
Pouvoir:
RP en cours:

MessageSujet: Re: D'un coup, la porte se referma .... [PV Adrian ♥]   Lun 28 Nov - 18:22

Pendant que le jeune espagnol était partit à la recherche de son sac, Yoru en profita pour s’asseoir sur le sol, qui était aussi glacé qu'elle. Tout ses membres semblaient être malade,et faible. Pourquoi ses forces l’abandonné ainsi ? Même si elle ne mangeait quasiment plus rien, ses complément alimentaire devrait l'aidé à ne pas tomber malade, surtout à l'approche des partiels. Ah ! Ceux-là aussi elle venait de les oublier ! Il fallait qu'elle redouble d'effort pour faire le meilleure score possible.
Tout le temps. Tout le temps, elle devait prouver à sa famille qu'elle était comme eux, si doués dans les études, excellent en tout ce qui touchaient. Apparemment ce gène familiale l'avait complètement loupé : même si elle n'était pas une idiote, elle n'arrivait jamais à bien faire ce qu'elle faisait, enfin à bien faire je dis à le faire parfaitement.
La jeune fille leva doucement sa tête, et croisa ses bras sur son torse pour garder le maximum de chaleur près d'elle. Elle vu le portable près d'elle, qui éclairé doucement les objets qui l’entouraient. C'était rare de trouver quelqu'un qui se ne moque pas d'elle, c'est vrai, il aurait pu lui faire peur une bonne centaine de fois. Au même moment, il revint avec son sac, dés qu'elle mit les mains dessus, elle se dit que si Dieu exister, alors il devrait encore en avoir.


« .Merci.. »


La jeune Tsukiyo commença par chercher à l'aveuglette dans son sac, elle devait essayée de deviner ce qui se trouver juste en le touchant. Mais elle n'avait pas le temps à chercher comme cela ! Elle le retourna et vida tout son contenu sur le sol. Certes, ce n'était pas la meilleure idée, mais elle n'avait eue que celle-là.
Une fois sur le sol, elle pouvait prendre l'objet dans la main, et le mettre plus loin. Stylo, Clefs, paquet de gâteau, trousse, bouteille d'eau, brosse, miroir, mouchoir... Elle garda la bouteille d'eau près d'elle, puis se débarrassa des autres objets. Allez, allez. Plus les secondèrent passèrent, plus ses mains s'agitaient sur le sol, jusqu'à ce qu'enfin, elle tombe sur une plaquette de médicament. Elle la regarda de plus près, et...Rien. Elle n'en avait plus. Comment avait-elle put être aussi bête ?
La jeune fille soupira longtemps, et remarqua à près la main chaude du garçon sur son épaule. Elle s'arrêta un moment. Etait-il naturellement gentil, ou.. essayerait-il d'en profiter vu son état et la situation ? …
Mhm.. Non. Il avait parut sincère lorsqu'il lui avait écrit le mot sur la fenêtre. Elle appuya sa tête contre l'épaule du jeune homme. Autant profiter d'une bouilloire !

« ..Je...Tu es gentil.. Merci.. »


Elle voulait au début lui dire qu'elle en avait plus, mais après il aurait sûrement demandé de quoi, et là elle aurait dut lui dire sa petite addiction pour les médicaments, et ça, à part elle, personne ne le savait. Elle prenait bien soin d'aller à une pharmacie pour un médicament, et un autre dans une autre pharmacie, elle avait tout un placard de cuisine remplis de boîte fermé à clef..On sait jamais.
Vraiment elle ne savait plus quoi faire.
D'abord elle changea de position, pour détendre ses jambes, puis elle rentra ses bras dans son manteau. C'était pas du tout sexy, mais le temps se rafraîchissait... déjà qu'ils n'avaient plus de courant, espérons qu'ils aient encore du chauffage.

« Je pourrais... avoir une conversation ?.. »

Le temps allait être long, en parlant, il passerait peut-être plus vite. Bon, c'était sûr qu'avec sa voix qui avait diminué de volume, il n'allait pas tout le temps la comprendre, mais bon.. Le temps continuera sa course.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D'un coup, la porte se referma .... [PV Adrian ♥]   Sam 24 Déc - 1:39

Inquiet, voilà dans l'état dans lequel il était. Quand il revint vers la jeune fille, elle était assise par terre, un carrelage surement gelé, par le temps qu'il faisait. Il s'agenouillit à ses côtés, l'observant. Repliée sur elle même, s'entourant de ses bras pour essayer de se réchauffer, tremblante de tout son corps. Adrian était à peu près dans le même état, sauf que lui, devait avoir une ou deux épaisseurs de vêtements en plus. Une écharpe rouge autour du cou, une paire de gants accrochée à son pantalon, il était bien préparé à l'hiver. Il fallait dire que l'hiver n'était pas aussi rude en Espagne, il pouvait pleuvoir, venter, faire un soleil radieux, mais la neige restait quand même très rare. Et la température n'atteignait pas la même temperature que le Japon. Sa mère l'avait bien préparé. Merci maman poule. Il tremblait légèrement, mais c'était bien invisible. Le seul signe de froid était le bout de ses doigts qui restaient eternellement gelés. Ah non, il y avait aussi ses deux joues. Son visage pâle prenait souvent une couleur rosée au niveau des joues. Gêne, froid. A cet instant là, Adrian avait tout d'un visage de poupée en porcelaine. Tout aussi fragile. Par la suite, un remerciement. Yoru se mit à chercher dans son sac, du mieux qu'elle put, avec le peu de lumière disponible. Heureusement pour eux, les éclairs s'espaçaient. Enfin, "heureusement"... Ils avaient moins de "flashs", pouvant être utiles pour les aider à voir quelque chose. Bon, qui dit de moins en moins d'éclairs, dit de moins en moins de tonnerre. Logique non ? Donc, l'orage commençait à s'éloigner. Re-logique! La situation commençait à se calmer.. Tant mieux, peut-être que ça calmerait Yoru, qui rentrait dans un état pas possible. Bientôt, à cours de patience, la demoiselle retourna complètement son sac, étalant tout le contenu sur le sol. Les yeux d'Adrian parcoururent le sol, observant les objets. Bon, déjà, c'était ça, elle avait de quoi "survivre": à manger, à boire. Un bruit attira l'attention d'Adrian, comme uen sorte de papier d'aluminium mélangé à un bruit de plastique.

* Des médicaments ? Elle n'a pas l'air malade.. *

Yoru finit par récupérer l'attention de l'espagnol en lui reparlant, tout en exerçant une pression sur son épaule. Il cligna des yeux, sortant de ses pensées, tournant la tête. Il la regarda avec un léger sourire. Il haussa une épaule (petite pensée à notre blaireau !! XD), afin de ne pas déranger la miss. Il ne savait pas quoi dire ni quoi faire. Ses doigts "s'amusaient" à ouvrir et fermer à moitié la coque de son telephone, afin de ne pas enlever la "lampe de torche". Il était nerveux. Un, par rapport à la situation, deux, du contact avec une fille. Il était d'une extrême timidité et pas du tout habitué au contact physique avec une quelquonc inconnue. Ca y est, maintenant, ce n'était pas qu'à cause du froid qu'il avait les pomettes aussi rouge qu'une tomate trop mûre. Il ferma les yeux et bascula sa tete en arrière, contre le mur, rentrant ses mains dans ses manches. Adrian commençait doucement à s'endormir, sans vraiment s'en apercevoir. Et encore une fois, ce fut elle qui le sortit de cet état, en gesticulant puis en parlant. Il revint sur terre et hocha la tête. Une conversation ? Et bien... Il leva ses yeux en l'air, cherchant, la bouche de travers, se frottant l'arrière de la tête. Il cherchait et ne trouvait rien, son regard plongé sur la miss, qui ressemblait à une boule. Avec un sourire, l'européen finit par trouver une sujet de conversation. Pendant ce temps, une faibleu lueur d'espoir apparut dans le regard azur. Deux barres de réseau ? Un bug ? Ou ça commençait à revenir ? Pas question de donner de faux espoirs à l'élève. Elle semblait deja assez chamboulée comme ça.

- Autant apprendre à faire connaissance... En quelle année es-tu ?

[Dé-so-lée pour tout le temps que j'ai mis! >< et désolée mais pas trop top.. xx' essaye de trouver un sujet de convers' ou je ne sais quoi ? xD]
Revenir en haut Aller en bas
Sora Nohana
@ Kaiki niveau 2 -
Membre des Sleeping Forest

@ Kaiki niveau 2  - Membre des Sleeping Forest
avatar


Féminin Cancer Coq
Messages : 146
Age : 24
Humeur : Joueur ♥~

Fiche d'identité
Pouvoir:
RP en cours:

MessageSujet: Re: D'un coup, la porte se referma .... [PV Adrian ♥]   Lun 2 Jan - 19:50

La jeune femme ne dut pas attendre très longtemps pour que le jeune stagiaire commence à lui poser une question. Mais elle ressentait dans sa voix, une certaine fatigue, il avait dut avoir une grosse journée aujourd'hui, et elle, comme une égoïste elle lui demandée de faire une conversation.
Vraiment, où était passé cette gentille jeune femme, toute mignonne, qui était toujours aux petits soins avec les autres ? Pourquoi était devenue si.. distante ?
Certes, à cause de ses études, elle ne pouvait plus trop communiquer avec ses amis, ni faire des sorties, ou encore aller aux anniversaires, oui, sans aucun doute c'était à cause de ses études. Mais bon, il ne lui restait plus qu'un an et elle pourrait...Travailler. Non, qu'allait-elle chercher là ? Ce n'était pas à cause de ses études qu'elle était devenue étrange, différente, mais c'était tout simplement elle, oui c'était de sa faute. Elle ne pouvait que s'en prendre à elle-même. Si elle n'était pas si préoccupé par ses études, si elle ne s'en rendait pas malade, jamais elle ne serait comme.. là. Une pauvre fille complètement à côté de tout.
La jeune femme sourit dans l'obscurité, pour répondre à la question du jeune homme. En pensant à d'autres choses, elle avait dut le faire patienter au moins quelques minutes.

«  Euuh.. Je suis en 3éme année.. Et tu es donc stagiaire ici ? ..Dans quel but .. ? »

Dans le but de finir sûrement ses études, quelle question idiote elle lui avait posé. Mais bon, à vrai dire, elle ne savait pas trop quoi dire non plus. Parler du temps ? Sans façon, déjà qu'il était très mauvais, et qu'à cause de cet orage ils étaient coincés ici. Il fallait juste parler de tout et de rien, juste faire passer le temps. Puis s'ils avaient dormir, ils dormiraient.
Puis, il y eut un bruit qui surgit de nul part. C'était quoi ? Un rat ? Un souris ? Non, c'était plus gros, nettement plus gros.. Une chose était sûr, c'est que cela marché d'un pas lourd et se dirigeait vers eux.
Yoru jeta un coup d’œil vers Adrian, puis vers la direction du bruit.
Bon, il ne fallait pas paniquer, il était impossible que des cambrioleurs viennent de cet université ! .. Quoique.. Avec tous ce matériel, ils pourraient faire un peu fortune. Malgré elle, son pouls accéléra, elle sortit ses mains de ses manches, au cas où, pour prendre une chaise et leurs balancer dessus sans doute. Et la porte s'ouvrit en grand. La lumière d'une lampe de torche l'aveugla, mais elle avait pu distinguer une silhouette assez volumineuse. Ah, ce n'était que Jean-Pierre, le concierge un peu pervers de Konoha. Mais étrangement, pour une fois, elle était assez contente de le voir. Ils étaient sauvés !

Une heure environs plus tard, Yoru était de retour chez elle.
Comment était elle arrivé là ? Adrian, l'avait gentillement ramené devant chez elle, aussi vu comment elle avait du mal à marcher, c'était très vitale pour elle. Ils avaient dût expliquer au concierge pourquoi deux jeunes personnes étaient enfermés dans une salle de cours pour tout un week-end. Bien sûr, ce vieux Jean-Pierre avait dût se faire des idées plutôt tordus.
Honnêtement, elle aurait bien voulus, le faire rentrer chez elle, mais elle se dit que le jeune homme avait la même envie qu'elle : dormir dans son lit.
Mais avant de se coucher dans son petit lit, elle ouvrit son armoire, et jeta à la poubelle tout ces médicaments, il fallait qu'elle s'arrête.

[color=red]Autorisation de mon partenaire pour cette fin :)RP terminé ! ]

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: D'un coup, la porte se referma .... [PV Adrian ♥]   

Revenir en haut Aller en bas
 

D'un coup, la porte se referma .... [PV Adrian ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un coup de porte mal placé (Hadès)
» Le coup marketing de Leslie Voltaire ; un coq comme symbole électoral
» Coup raté, coup réussi, — “coup d’Etat” sans Etat
» Porte étendard orque
» Aucun prisonnier n'a pu s'échapper, d'après le porte-parole de la PNH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1 :: Corbeille V.3/V.4-