Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1
Bienvenue à Konoha High School !
Depuis les événements dramatiques de 2011, beaucoup de choses ont changées... Une étrange bactérie du fond des océans vint semer la zizanie et les humains ne sont plus vraiment pareils... La ville de konoha, 25 ans plus tard, sous le signe du chaos et d'un régime totalitaire, venez vivre l'aventure !
Oserez-vous vivre dans un monde où la normalité n'existe plus ?



 

Partagez | 
 

 εїз | Pensées & croquis.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: εїз | Pensées & croquis.   Mer 28 Sep - 20:33


    • Récapitulatif des RPs •



    Un chaud matin d'été comme un autre. Haruna s'éveilla, pleine d'euphorie, et décida de passer sa matinée à peindre sur la plage pour profiter du décor et de la température excellente. Son chevalet et ses couleurs en main, elle emporta finalement une toile inachevée et se rendit à la plage où elle installa son matériel sur un belvédère qui offrait une vue imprenable de tout le rivage. Alors qu'elle était occupée à ajouter quelques retouches à son tableau, Haruna entendit un compliment venant d'une voix masculine dans son dos. Elle se retourna vivement, ne l'ayant pas entendu approcher, et fit face à un garçon de son âge pourvu d'une tignasse blonde en bataille. La jeune fille le remercia sincèrement, puis, soudainement peu désireuse de le voir partir, l'interrogea malicieusement quant à savoir si elle pouvait lui demander quelque chose. Elle avait dans l'idée de proposer au blond d'être son modèle, mais serait-il d'accord ? (RP abandonné)



    Désolé pour le retard ... ▬ ft. Kakashi Hatake, Naruto Uzumaki, Sasuke & Sachiko Uchiwa.

    Le professeur de maths, absent depuis quelques semaines, a enfin été remplacé ! L'évènement pourrait être qualifié de commun si ledit nouveau prof ne s'était avéré être un adepte des retards doublé d'un as des excuses bidons. Et en plus de cela, ce premier cours en sa compagnie s'est vite transformé en un contrôle surprise pour évaluer le niveau des élèves ... Mais là où ça devient aussi intéressant qu'inquiétant, c'est que le contrôle en question prend la forme d'un examen par équipe dont l'échec ou la réussite influera sur la moyenne en mathématiques de chacun ! La classe se divise rapidement en groupes de trois ou quatre, et Haruna finit par se joindre à l'équipe Naruto-Sasuke-Sachiko, invitée par cette dernière qui avait remarqué à juste titre qu'aucun autre membre de la classe n'aurait l'intention de lui proposer de l'inclure dans leur groupe. Les règles - plutôt strictes - furent dictées et, bien vite, Sasuke établit une petite stratégie qui leur permettrait certainement d'obtenir un score acceptable à cet examen surprise. Mais cela les aiderait-il à atteindre le but fixé par Kakashi-senseï, les clochettes argentées ? (RP abandonné)



    Foutu vent. ▬ ft. Sasuke Uchiwa.

    Lors d'une pause déjeuner dans les jardins du lycée en seule compagnie de son bentô et du vent hivernal, Haruna remarqua la présence de Sasuke, avec qui elle avait fait équipe peu de temps auparavant en compagnie de Naruto et Sachiko durant un cours de mathématiques bien mouvementé. Haruna profita du fait que l'Uchiwa ne l'ait pas vue pour sortir son carnet à croquis et dessiner le jeune homme à son insu. Ironie du sort, une bourrasque de vent emporta le dessin tout juste terminé pour l'envoyer se poser derrière le banc de celui qui lui avait servi de sujet. Inquiète que Sasuke le prenne mal s'il venait à s'en apercevoir, Haruna s'improvisa ninja durant deux minutes ... Le temps de ramper jusque derrière le banc du jeune homme et de voir celui-ci se retourner pour quelque obscure raison alors qu'elle allait saisir sa feuille. Contre toute attente, l'Uchiwa prit bien la chose : il la félicita pour son croquis et accepta même de finir la pause avec la demoiselle lorsqu'elle le lui proposa. Mal à l'aise face au handicap de Haruna, Sasuke tenta d'abord de communiquer comme elle, en écrivant sur son portable ce qu'il souhaitait lui dire. Puis la jeune fille parvint à le rassurer quelque peu en lui affirmant qu'il pouvait se comporter avec elle comme avec n'importe qui d'autre sans s'en sentir gêné. Suite à cela, les deux jeunes gens conversèrent puis se dirigèrent vers l'intérieur des bâtiments, la sonnerie n'allant pas tarder à se faire entendre. Sasuke assura à Haruna qu'ils se reverraient certainement, peut-être en compagnie de sa sœur ou de Naruto, puis l'un et l'autre se séparèrent afin de se rendre en cours. Haruna aura au moins appris deux choses durant cette pause déjeuner pas comme les autres : en dépit de ce qu'elle pensait, elle s'était enfin liée à quelques personnes à Konoha, et elle ne prêtera plus jamais oreille aux rumeurs. Sasuke Uchiwa, méprisant ? Certainement un commérage inventé par des filles qu'il avait rejetées afin de lui pourrir sa réputation, non ?




    Ah, enfin les vacances ! Débordante de joie à la perspective des journées palpitantes qu'il lui serait possible de s'organiser, Haruna marqua ce premier jour sans cours d'une séance de shopping matinale. Séance qui ne pourrait naturellement pas mieux commencer qu'accompagnée d'un paquet de bonbons. Haruna se rendit donc à la confiserie du centre commercial, où sa main cogna celle de quelqu'un d'autre lorsqu'elle voulut saisir l'une des pelles en plastique pour remplir son sachet de sucreries. La propriétaire de la main s'avéra être une jeune demoiselle aux cheveux de jais et aux prunelles écarlates, à l'attitude froide ainsi qu'à la voix peu expressive. D'abord légèrement perplexe face à l'aphasie de Haruna, la jeune fille qui se présenta sous le nom de Ringo tenta d'engager maladroitement la conversation, ce qui ravit la muette qui trouvait la demoiselle de plus en plus mignonne. Peu désireuses de supporter davantage le regard austère de la vieille vendeuse, les deux jeunes filles sortirent de la confiserie, et Haruna proposa à sa nouvelle rencontre de passer un peu de temps ensemble - miss Shimizu étant naturellement enthousiaste toujours ravie d'élargir son cercle d'amis, rappelons-le. Affublant derechef Ringo d'un surnom affectueux - Rinne (clochette) -, Haruna tenta de trouver une activité qui plairait à la demoiselle. Elle proposa quelque chose de sportif, ce que Rinne déclina en précisant froidement qu'elle préférait le calme et devait de toute manière faire un tour du côté d'un magasin de matériel d'arts, Art-en-Ciel. Pleine d'euphorie à l'idée de faire un saut dans sa boutique préférée, Haruna s'y rendit joyeusement bras-dessus bras-dessous en compagnie de Ringo, qui demeura impassible. Cette dernière précisa alors qu'elle faisait partie du club de peinture du lycée Konoha Gakuen. Ce qui plut encore plus à Haruna qui, malgré son bref passage dans l'établissement, en avait gardé un bon souvenir. Elle décida alors de prendre Ringo sous son "aile artistique" et lui paya tout son matériel de base avant de lui proposer de se rendre dans son petit studio, impatiente de voir quel talent d'artiste renfermait cette petite bouille de tsundere qui, d'ailleurs, accepta la proposition. Une amitié naissante entre une demoiselle insaisissable ainsi que renfermée sur elle-même et une jeune fille pleine d'euphorie mais incapable d'émettre le moindre son ?




    RP en cours.




    Une assiette, ça fait mal. Foutrement mal. ▬ ft. Matteo Fletcher.

    C'est la fin des vacances, et Haruna revient dans son petit studio de Konoha après avoir passé du temps chez ses parents, à Kôbe. S'étant levée très tard, elle a sauté le petit-déjeuner et commence la préparation de son repas, qu'elle mit sur le feu avant de partir chatter dans la pièce d'à côté. Environ une demi-heure plus tard, une forte odeur de brûlé lui rappela son oubli. Elle se précipita dans la cuisine, éteignit le feu et ouvrit la fenêtre pour évacuer la fumée. Pour accélérer l'opération, elle s'empara d'une assiette et l'agita façon éventail, technique qui fonctionna plutôt bien jusqu'à ce qu'elle lui échappe des mains, passe par la fenêtre à la manière d'un frisbee pour s'écraser sur le front d'un jeune garçon, l'assommant proprement. Haruna se rua dehors afin de voir comment il allait, puis, réprimant un fou rire nerveux face au gag qu'elle venait de commettre malgré elle, l'emmena comme elle put chez elle pour attendre qu'il se réveille. Quand ce fut le cas, le garçon détailla la muette du regard, puis lui demanda si c'était elle, sa « meurtrière » (je cite), qui l'avait emmené jusqu’ici. Haruna, amusée, se prit au jeu et commença à inventer une histoire abracadabrante dans le but de faire croire à sa pauvre victime qu'elle avait vu juste. Mais comment celle-ci prendrait-elle la plaisanterie ? (RP abandonné)



    C'est vraiment trop grand ici. ▬ ft. Hisagi Shinigawa.

    Participant au jour de pré-rentrée universitaire, Haruna se rendit donc à Konoha Daigaku comme ce qui semblait être une journée de cours normale, afin de visiter l'établissement, repérer les salles, connaître sa classe et surtout prendre ses marques. Ce qui commençait mal vu qu'à peine arrivée, elle était incapable de repérer la salle où aurait lieu son premier cours, le surlendemain. La jeune fille demanda de l'aide à un jeune homme qui se présenta sous le nom de Hisagi Shinigawa. Aimable et poli, celui-ci lui indiqua la direction à prendre sur un plan de l'université. les deux jeunes gens échangèrent leurs noms, leurs sections respectives, leurs projets d'avenir, puis finirent par se séparèrent, chacun se rendant à l'étage correspondant à sa section d'étude : psychologie pour lui, arts pour elle. À l'heure du déjeuner, Haruna retrouva Hisagi parmi la foule du self et lui demanda s'il acceptait qu'ils prennent leur repas ensemble. Ce dernier lui proposa plutôt d'aller manger en ville, cette journée n'étant que celle de pré-rentrée, autrement dit facultative. Haruna accepta l'invitation et Hisagi la conduisit au Konoha Ryoutei, restaurant luxueux.



    Un dîner presque parfait. [Suite] ▬ ft. Hisagi Shinigawa.

    Tout en profitant du repas délicieux, les deux jeunes gens se questionnèrent et firent davantage connaissance, Hisagi prenant l'étrange habitude de parler à Haruna par le biais de son clavier tactile, et non oralement comme celle-ci lui avait conseillé de le faire. Lorsqu'ils eurent terminé, Hisagi paya aimablement puis s'absenta quelques minutes, ce qui attisa la curiosité de Haruna. Celle-ci ouvrit d’ailleurs des yeux ronds de stupéfaction lorsqu'elle vit le jeune homme revenir au volant d'une voiture rutilante ! Sur l'invitation de son conducteur, elle y prit place, et Hisagi démarra à toute vitesse. Frôlant les 300 km/h, les deux nouveaux amis finirent donc par arriver à Kyôto, dont les légendaires cerisiers étaient en pleine floraison. Haruna se promena aux côtés de Hisagi, puis, au moment de partir, lui offrit un tayaki fourré au chocolat pour le remercier de cette magnifique après-midi passée en sa compagnie. À présent, il lui restait à se creuser les méninges pour trouver une façon originale de lui rendre la pareille !



    Premiers pas à l'université. ▬ ft. Sasuke & Sachiko Uchiwa.

    La journée blanche suivant celle de pré-rentrée étant achevée, arrive enfin le jour de la rentrée "officielle" à l’université pour Haruna. Celle-ci parvint d'ailleurs à discerner, parmi la foule, le dos des jumeaux Uchiwa qu'elle avait fréquenté à plusieurs reprises lors de son arrivée à Konoha Gakuen. Bien contente de trouver des connaissances en terrain inconnu, Haruna se joignit à eux après s'être enquise de leur accord. Les trois jeunes gens errèrent alors sans but dans les couloirs, quelque peu perdus au cœur de ce gigantesque établissement. Sasuke donna d'ailleurs à Haruna un plan de l'université, ayant pensé - à juste titre - qu'une distraite de la trempe de la muette serait capable de se perdre à tout bout de champ durant au moins les trois premiers mois. Ils commencèrent à discuter, échangeant le déroulement de leurs vacances respectives. Si celles de Haruna sont bien communes, elle manqua de s'étouffer avec une sucrerie en apprenant que durant l'été, Sachiko avait abandonné le mademoiselle afin d'opter pour le madame. Chamboulée par cette nouvelle, Haruna garda le silence - enfin, façon de parler - durant quelques minutes, avant de chasser son mouvement de stupéfaction et laisser place à sa jovialité habituelle, questionnant les jumeaux quant à savoir s'ils se rendraient à la fête donnée le soir même en boîte de nuit pour fêter le passage en cursus universitaire de tous les ex-lycéens. Accepteraient-ils ? (RP abandonné)





    RPs classés par ordre chronologique, et non par ordre d'écriture.
    Liens des RPs en cliquant sur leur titre.


+5PRP
Revenir en haut Aller en bas
 

εїз | Pensées & croquis.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» croquis....
» Seul et sage pensée!
» Pensée solitaire sur le toit... [Libre]
» Petite pensée pour le Japon
» Tome 9 - Ce que vous en avez pensé ! ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1 :: Corbeille :: Corbeille :: Corbeille V.3/V.4-