Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1
Bienvenue à Konoha High School !
Depuis les événements dramatiques de 2011, beaucoup de choses ont changées... Une étrange bactérie du fond des océans vint semer la zizanie et les humains ne sont plus vraiment pareils... La ville de konoha, 25 ans plus tard, sous le signe du chaos et d'un régime totalitaire, venez vivre l'aventure !
Oserez-vous vivre dans un monde où la normalité n'existe plus ?



 

Partagez | 
 

 Tribulations d'un esprit bancal.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amaya & Haiko Uchiwa
@ Kaiki Niveau 2 - Belette et Cornichons.
@ Kaiki Niveau 2 - Belette et Cornichons.
avatar


Féminin Taureau Chien
Messages : 104
Age : 24

Fiche d'identité
Pouvoir:
RP en cours:

MessageSujet: Tribulations d'un esprit bancal.    Sam 3 Sep - 0:29

Découvrez la playlist Itachi avec Shirley Walker

Moeurs et peines d'un génie.


    The secret side of me, I never let you see, I keep it caged, but I can't control it. So stay away from me, the beast is ugly, I feel the rage, and I just can't hold it

    « Avec le temps, que suis-je devenu. Un monstre. Un ignoble et insipide monstre. J'erre comme une bête enragée, les yeux révulsés et le coeur serré de haine. Un animal, c'est tout ce que je suis à présent. »

    Itachi Uchiwa, 25 ans, directeur du SWAT, professeur de Littérature à plein temps.



    Introduction & Sommaire:

    Ce journal n'en sera point un. Du moins, pas complétement. Point de vue mélangés, histoire différentes, qui au final ne conte que la même. Le cheminement est long, dur à envisager. Tout peut basculer d'un moment à l'autre.


Croyez-vous vraiment ce que vous voyez ?

    Chapitre 1 : Le temps de l'innocence.
    Itachi Uchiwa;
    Shisui Uchiwa;
    Ayame Uchiwa;
    Fugaku & Mikoto Uchiwa;
    Kaori Uchiwa;
    Minato & Kushina Uzumaki;
    Oiyon Uchiwa & Sheena Hyûga Firerun;
    Sasuke & Sachiko Uchiwa;




    Chronologie RP :
    Entre chien et loup, avec Miu.
    Décidément, on ne peut jamais être tranquille à Konoha. Même pas à la fête foraine. Rencontre brève avec un jeune blond, oubli de peluche, et baiser volé.

    Incandescent ballet, avec Miu.

    ... Ce jeune homme le poursuit. Alors qu'il se recueil sur la tombe de feu ses parents son chemin croise encore celui du blond.

    All these things i hate revolve around me, avec Sachiko, Gockin et Ryû.

    Comme on se retrouve petite soeur. Qui aurait pus envisager que l'assassin du clan Uchiwa croiserait sa soeur cadette sur les quais du Shinkansen. Ils pleurent. Tous deux. Joie de se revoir. Soulagement de pouvoir avouer la moitié de la vérité. Avant que les jumeaux Firerun ne viennent briser leur retrouvailles.

    Tu vas crever ! avec Sasuke

    Retrouvé son frère est le plus souvent un moment joyeux. Sauf chez les Uchiwa visiblement. Il faut qu'il le haïsse, il faut qu'il le déteste, du plus profond de son être, de son âme. Et pour se faire, les coups sont souvent utiles.

    Retrouvailles et cachoteries, avec Sasori, Sasuke et Sachiko.

    Elle a tout découvert. Tous ses petits secrets, qu'ils avaient enterrés avec précaution. Entre le soulagement et la rage, il apparaît au grand jour face à l'hôpital, pour un règlement de compte avec Sachiko pendant que Sasori fait tout pour que Sasuke ne voit son grand frère.

    The only exception, avec Nanako.
    Il commence un nouveau job, celui de professeur de littérature à la FAC. Tout ça pour garder un oeil sur ses cadets. Que faut-il faire pour la famille... Mais sa journée est soudain chamboulée par une collision avec une jeune fille aux yeux bleus.. Il est amusant de voir ce que le destin nous réserve.

    Un air de famille, avec Miki.
    Retour à la fête foraine, quasiment un an après sa première rencontre avec le blond. Un éclair doré. La même couleur. Mais il ne s'agit pas d'un homme cette fois, mais bel et bien d'une jeune fille...

    Etonnante retrouvailles, avec Ringo.

    Rencontrer pour la première fois sa demie-soeur est toujours une chose des plus... Etrange.

    [Event'] Le fil du rasoir, avec Travis.
    Première secousse ; le pub.

    [Event'] Escape, avec Nanako.
    Il avait quitté le pub, trop inquiet pour être enfermé une seconde de plus. Courant à en prendre haleine, il se heurta -encore- à cette jeune femme aux yeux d'azur ; cette femme qui l'ensorcèle.



+5PRP


Dernière édition par Itachi Uchiwa le Mar 3 Jan - 22:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Amaya & Haiko Uchiwa
@ Kaiki Niveau 2 - Belette et Cornichons.
@ Kaiki Niveau 2 - Belette et Cornichons.
avatar


Féminin Taureau Chien
Messages : 104
Age : 24

Fiche d'identité
Pouvoir:
RP en cours:

MessageSujet: Re: Tribulations d'un esprit bancal.    Sam 3 Sep - 0:48



CHAPITRE 1 ; Le temps de l'Innocence.

9 Juin 1991.
    J’ai tellement de choses à raconter, tellement de souvenirs à conserver, tellement d’idées à exprimer. Peut-être l’a-t-elle sentie, lorsqu’elle m’a tendue avec son grand sourire ce carnet dans lequel j’écris maintenant. C’est étrange. Elle m’offre un objet utile pour une fois, loin de mes habituels cadeaux d’anniversaire. Aujourd’hui, j’ai cinq ans, aussi surprenant que cela puisse paraître. Mes parents me répètent sans cesse que je suis précoce pour mon âge, avec une folle maturité d’esprit. Personnellement, je n’en sais rien, la seule chose que je sais c’est qu’aucun enfant de mon âge ne me convient. Ils sont tous si… Inintéressants ? Et moi, je me sens anormal. J’ignore si c’est eux qui me mettent à l’écart, ou si c’est moi qui m’isole. Peu importe en réalité. J’ai toujours été seul, et cela n’est pas près de changer.
    Je suis l’enfant unique de ma famille, les Uchiwa, et je suis l’héritier de la branche principale de la famille. C’est une histoire compliquée cette famille, je peux vous l’assurez. Et entre les cousins, tantes, oncles, alliances, et j’en passe, je me perds facilement. Et même si je suis jeune, je sens déjà le poids de leurs attentes sur moi. C’est malsain tout de même, d’espérer trop d’un garçon d’à peine cinq ans. Je crois que mon âge, ils n’en n’ont que faire, et je crois aussi que mes parents ne m’aiment pas, tout ce qu’ils veulent, c’est gonfler leur orgueil et flatter leur égo. Les règles et le mode de vie sont durs ici bas, et le moindre faux pas est sévèrement puni. Ça me rappelle ce qu’il c’est passé l’année dernière. Je n’avais jamais vu père entré dans une colère si noire, et mère semblait toute aussi choquée que moi. La famille c’est déchirée, une première fois.


    Je rentrais de l’école, encore une journée à étudier, et à être pris à partit par mes professeurs, félicitant mes résultats au dessus des normes, transmettant leurs félicitations à mes parents, ils voulaient me faire plusieurs classes, et souhaitaient l’avis de mes géniteurs. Pour changer… Et comme d’habitude, personne ne me demanderait mon avis. A peine avais-je poussé la porte d’entrée, que je fixais les nombreuses silhouettes assemblées. Personne ne m’avait remarqué, et je me glissais parmi eux, ma curiosité piquée à vif. Mon père était face à face avec un autre Uchiwa, que je ne connaissais que de vue, Oiyon, voila comment il s’appelait. Le frère de ma mère, mon oncle donc… Du moins je crois. Et à ses côtés, une Hyûga… Nos deux clans ne devaient-ils ne pas se côtoyer ? Que faisait-elle ici alors… ? Je captais des brides de conversation ici et là, les informations se mélangeaient, finissant par créer une histoire tangible. Je posais un regard furtif sur ma mère, qui contenait avec peine ses larmes. Tout le monde se mura soudain dans le silence. Et mon regard se posa sur mon père, qui bouillonnait de rage, ses yeux rouges plissés.

    - Oiyon, tu me déçois. Comment peux-tu t’enticher d’une… D’une Hyûga ? Comment peux-tu souiller notre sang en te prenant d’affection pour une femme qui n’appartient pas à notre clan ?!

    La pureté du sang, encore et toujours cette même histoire. S’entendre sans cesse dire que le sang Uchiwa est spécial, qu’il ne doit pas être gâché, qu’il faut se marier avec ses cousines pour le garder… Cela devenait tellement lassant.

    - Ton sang si pur, je m’en contrefiche. Je l’aime Fugaku, tu peux comprend ça non ?

    Un sous-entendu ? Mes yeux allèrent sur mon père, alors que son poing s’abattait avec vitesse et force sur son semblable. Il était devenu fou ?

    - Vas-t-en. Toi et ta putain, partez d’ici. Et ne revenaient jamais.

    Je sortais alors de la pièce, me cachant dans l’entrée. C’est alors que le couple passa devant moi, et que la femme me fixait. Elle me murmura quelque chose, comme un conseil, une maxime. De quel droit se permettait-elle de m’adresser la parole ? Sur le coup, je n’avais pas compris ce qu’elle me disait, ni même pourquoi. Aujourd’hui, je le sais.

« Bas-toi pour les gens que tu aimes… »


Date inconnu, de 1991 à 1992.

+5
Revenir en haut Aller en bas
 

Tribulations d'un esprit bancal.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Monade : ou comment se torturer l'esprit avec Leibniz
» « Comment en suis - je arrivé là ? » ; Esprit de la Nuit & Petite Utopie
» « Timide ne veut pas dire simple d'esprit. »
» Esprit Servant de l'anneau
» Esprit Démoniaque || MANQUE LE KIT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1 :: Corbeille :: Corbeille :: Corbeille V.3/V.4-