Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1
Bienvenue à Konoha High School !
Depuis les événements dramatiques de 2011, beaucoup de choses ont changées... Une étrange bactérie du fond des océans vint semer la zizanie et les humains ne sont plus vraiment pareils... La ville de konoha, 25 ans plus tard, sous le signe du chaos et d'un régime totalitaire, venez vivre l'aventure !
Oserez-vous vivre dans un monde où la normalité n'existe plus ?



 

Partagez | 
 

 Des imbéciles ? Ca peuple la planète ! (PV Kokoro)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Des imbéciles ? Ca peuple la planète ! (PV Kokoro)   Dim 13 Déc - 13:16

POV Aaron :

Et nous voilà à l'heure de la pause déjeuné ! Tant mieux Aaron avait un petit creux depuis 1 heure déjà...!! Edward et lui était en froid depuis quelques jours déjà, et ne s'étaient toujours pas reparlé. Comme des minots en gros. Du coup, ils étaient aussi loin l'un de l'autre toute la journée, et même chez eux, au point que Lily avait du mal à les supporter !! Shininchi venait de temps à autre leur rendre visite et les aider pour la maison, mais la plus part du temps ils se retrouvaient seuls dans le vide de la maison. Le vide occasionné était vraiment étrange et laissé une tension palpable. Là n'était pas la question par ailleurs, Aaron était donc seul pour le déjeuné à la cantine du bahut. Ils avaient beaucoup de connaissances depuis leur arrivée, mais vraiment pas du tout d'amis.
Il se dirigea donc morose vers la cantine, et prit son plat au milieu des brouhaha en continu n'y faisant même plus du tout attention. Il aperçu son frère au loin, trainant avec quelques types qui ne lui semblaient pas très fréquentables, ils sortaient de la cantine. Aaron soupira, tant pis pour lui ce n'était plus ses affaires !! Même si ça lui pinçait le coeur de penser ça bien sûr...
Il prit donc place sur une table où personne n'était assis, vers le mur du fond. Là au moins Aaron pouvait ruminait comme il le voulait sans être dérranger par qui que ce soit. Il posa son plateau sur la table et sorti par la même occasion un cahier de maths pour réviser le petit contrôle qu'ils auraient en début d'heure ainsi que pour finir ses exercices dont il lui manquait une partie.
Mais soudainement, un cercle se forma autour de quelque chose dont il ne savait pas l'origine, avec un drôle de rafut et beaucoup de rires assez méchants... Etaient-ils encore en train de martyriser un élève qui n'avait rien demandé !? Aaron soupira, il détestait ce genre de personne et ce genre de comportement... Mais, était-ce vraiment ça ?


* Mais qu'est-ce qu'il se passe là-bas ? On dirait un attroupement de moutons... *



write by Edward


Dernière édition par Edward & Aaron le Ven 18 Déc - 0:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des imbéciles ? Ca peuple la planète ! (PV Kokoro)   Mar 15 Déc - 5:20

    La honte, la douleur, la haine, la tristesse... C'était tout ce qu'elle ressentait. La solitude, voila chose qui était devenu habitude chez elle. La souffrance des mots était souvent beaucoup plus douloureuse que celle d'un coup de poing au visage. Quoi que les deux ensemble pouvaient vous rendre toute sensation des plus difficile à ressentir. Aujourd'hui, c'était un jour de Décembre. Dehors, la neige tombait flocon par flocon, les décorations de Noël étaient sur toutes les maisons et chacun riait et souriait face à cette periode de festivité... Du moins... Presque tous. Il y en avait une... Une seule personne... Qui ne croyait plus en rien... Rien appart la douleur... L'amour, la joie de vivre, le plaisir, cela n'éxistait plus pour elle. Ce matin-là, Kokoro s'était levée à 6:30 du matin. Elle n'arrvait plus à dormir. Fermant son réveille matin avant qu'il ne sonne, elle se dirigea par la suite vers la salle de bain pour se préparer. En une heure à peine, la jeune étudiante fut déjà prête.
    Habillée d'une veste noire à capuche avec une jupe de la même couleur ainsi qu'une paire de collant foncé et des bottes en cuir ayant l'air d'inspirer le gothisme, elle sortit à l'exterieur avec son sac sur le dos.
    La matinée passa comme à son habitude. Seulement, diner était une toute autre chose. La belle entra dans la cafétéria, prit un cabaret et y mit ce dont elle voulait. Seulement, alors qu'elle se faufilait entre les tables pour trouver un endroit ou s'asseoir, quelqu'un mit son pied pour la faire trebucher et toute sa nourriture vola contre le mur. Une bande d'abrutis l'encerclerent pour se mettre a la pointer du doigt et à rire d'elle comme des gamins de 8 ans. Les yeux embués de larmes, Kokoro se releva et s'enfuit en courant, sanglotant toute les larmes de son corps. Plusieurs garcons et filles crièrent différentes insultes comme '' Ouais va pleurer dans les jupons de ta mère... En prison !! '' ou encore '' C'est ca, sale meurtrière ! Va te rendre a la police, cela sera mieux pour nous tous ''. Le coeur détruit, la jeune fille alla s'asseoir sous les escaliers en se recroquevillant sur elle même, sanglotant toute les larmes de son coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des imbéciles ? Ca peuple la planète ! (PV Kokoro)   Ven 18 Déc - 0:52

"Ces moutons" étaient tous agglutinés autour d'une fille...? Aaron était légèrement levé de sa chaise (comme beaucoup d'élèves) pour voir ce qu'il se passait par là. Car il n'avait absolument rien entendu du fracas qu'avait fait le plateau en percutant le sol, et son contenu s'était tout étalé. Et les autres ils rigolaient, rigolaient, rigolaient... Et Aaron se demandait ce qu'il pouvait y avoir de si esclaffant à ça, mais surtout ce qu'ils avaient dans l'crâne qui était sûrement rien du tout. Après tout cet acte pouvait arriver à tout le monde, et se moquer de quelqu'un juste pour ça était puéril à souhait. Comme un déclic se fit dans sa tête, après un an à vivre à la Japonaise, Aaron était vraiment déçu de la mentalité des lycéens, il l'avait surtout trop imaginé à la manga, malheureusement pour lui les manga n'était pas la réalité. Les Japonais, autant que les Ricains pouvaient être disgracieux entre eux. Il lâcha un soupir. La fille (cachée sous sa capuche) ne prit même pas la peine de ramasser le contenu du plateau et s'enfuit en courant, le plus vite qu'elle pouvait... Et les abrutis commencèrent à débaler leur sac sur les ragots à la con. Mais quelque chose le choqua, comme si il avait lui même prit un coup d'couteau dans la poitrine "C'est ca, sale meurtrière ! Va te rendre a la police, cela sera mieux pour nous tous" ... De colère, Aaron se leva et alla ramasser la nourriture pour la reposer sur le plateau afin de le ranger sur une table. Et cette bande de babouins dégénérés le commentaire en tant que bonne femme de ménage. Et ils continuerent sur le fait que c'était une meurtrière, par ces mots c'était comme si il s'en prenait directement à lui. Car les dernières rumeurs circulant sur les jumeaux étaient justement de cette envergure là. Meurtriers, ayant tués leur mère, leur tante et leur père... Comme si à 5 ans ils avaient pu tuer leur père !! Il fut alors prit d’un élan de rage. Comment ils osaient parler des autres comme ça ??! Aaron ramassa le contenu du plateau et posa se dernier sur une table, et prit le yaourt dans sa main se dirigeant vers la langue de fourbe. Une fois à sa hauteur, Aaron leva le poing au dessus de sa tête et serra la main, laissant couler tout le contenu du dessert sur la tête de l’abruti. Il mit bien une minute avant de capter ce qui c’tait passé et poussa un cri et un juron envers Aaron.

Non mais tu te crois où pour juger les autres comme ça, c*nnard !?

Aaron eu été fier de lui un instant car il avait réussit à parler Japonais correctement et même a lancer un juron !! Le mec voulu riposter mais sans vantise il n’avait carrément aucune chance contre un agent spécial. Et d’ailleurs, il évita facilement les coups de poings ce qui l’avait mit en rogne par orgueil. Aaron était quand même dégueulasse de passer ses nerfs sur ce pauvre type au Chapeau Yaourt, mais il l’avait très bien cherché !! Mais soudain Aaron se souvint qu’il avait une identité à cacher et qu’il ne pouvait pas se permettre de se la péter ‘genre j’suis trop fort’, il faut savoir souffrir… BAM ! Aaron n’avait pas bougé et le Chapeau-Yaourt lui colla un pain sur la joue droite qui lui fit perdre l’équilibre et il tomba fesses premières sur l’sol. Tout les mecs rigolèrent enfin car il avait eu la défaite, mais Aaron s’en contrefichait des plus royalement. Il s’releva en titubant, remit sa chemise d’uniforme en place, sous les rires de la bande de crétins finit. Et au moment où il avait finit son petit manège, son regard se posa soudainement sur le gars au Chapeau-Yaourt de façon assez méchante et noire ce qui le fit un peu flipper quand même. Puis sans même qu’il ait réagit l’autre, il lui administra une beigne monumentale qui le fit tomber couché au sol. Vu l’air pas content qu’affichait Aaron, tous voulurent déguerpir au plus vite…. ‘‘ Lui aussi c’est un assassin !! Cassez-vous !!’’ Ah ah, ces mecs faisaient bien rire Aaron. Il soupira, et prit la pomme de son plateau avant de sortir du réfectoire.
Aaron se demandait bien où avait pu aller la fille de tout à l’heure, songeant qu’il n’avait même pas vu son visage. Il se massa la joue endolorie l’air consterné, il allait avoir un bleu si ce n’était pas déjà fait. Puis passant devant un escalier, Aaron stoppa son pas et revint sur l’arrière…. Elle était là !! Il s’accroupissa à son niveau et lui sourit pour lui montrer qu’il ne lui voulait rien de mal.


Salut !! ^__^


Elle pleurait… Aaron n’aimait pas ça. Quelle bande de…. Non il ne trouva même pas d’mots assez forts tellement c’tait des crétins de faire pleurer une fille. Un détail frappa Aaron, elle ressemblait comme deux gouttes d’eau à la fille qu’il avait croisé sur le toit lors de sa dispute avec Edward… Mais elle avait les yeux verts.. !? Jumelles ?? Ou sûrement un tour de son immagination se disait-il alors.

Tu ne devrais pas … Shit ! How do you say… Ecouter, voilà !! Désolé. Tu ne devrais pas écouter ce qu’ils disent, ils font ça pour s’la péter c’est tout ! Je suis persuader que tu dois valoir beaucoup plus que ça !!

Encore une fois, le Japonais d’Aaron lui joua des tours… Et il galerait vraiment !! Puis il se souvint qu’il n’y a pas eu de présentation.

Je suis Aaron McDowell, et toi ?



write by Aaron.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des imbéciles ? Ca peuple la planète ! (PV Kokoro)   Ven 18 Déc - 4:10

    C'était toujours la même chose... Chaque jour c'était la même foutu chose. Les insultes, les coups bas, les jeux stupides... Sauf que là, c'était la goutte qui avait faite déborder le vase. Kokoro avait mal au coeur, elle avait envie de vomir... envie de mourrir. Le corps tremblant, elle emmena ses jambes à sa poitrine et les entoura de ses bras. Les larmes perlèrent ses joues blanches comme neige... Des larmes... À quoi cela servait-il de pleurer alors que personne n,avait même pas un peu pitié d'elle assez pour être gentil... Peut-être que finalement, elle n'était pas destinée à être aimée. D'abord sa mère qui était envoyée en prison, ensuite sa famille adoptive qui l'envoit a Konoha High et finalement, les eleves qui sont si mechants avec elle...

    Mais soudain, une intense douleur au niveau de sa jambe l'atteint. La belle étudiante grimaca et vint pour lever son pantalon au niveau de son tibia pour voir ce qui se tramait là quand soudain, elle vit un jeune passer à pas rapides à côté d'elle. Sur le coup, elle n'y porta pas attention. Mais soudain, celui-ci fit marche arrière et la fixa un instant. La jeune fille évita de le regarder et detourna donc les yeux ailleur. Jusqu'à ce que ce même jeune homme vienne s'accroupire devant elle. Kokoro s'attendit à ce qu'il vienne lui dire des bétises mais dès qu'elle vit son expression, elle sut qu'il ne lui ferait pas de mal. Il était tout simplement... magnifique ! Ses yeux verts, son sourire illuminé et ses traits plus Américain que Japonais. Quand il la salua, la jeune fille n'osa pas repondre.

    Enfin, elle l'entendit parler. Il avait un léger accent anglais malgré que son japonais soit presque impeccable. Quand il vint parler en anglais, Kokoro trouva cela des plus mignon qui soit. Néanmoins, elle cacha son visage, honteuse.


    - Tu ne connais pas mon histoire... Sinon tu ne serais pas là entrain de me dire ce genre de choses... Ou alors tu comprendrais pourquoi je pleures ainsi...

    Puis quand il lui demanda son nom, la jeune fille rougit. Elle était timide et inconfiante. Jamais un garçon, mignon qui plus es, ne lui avait parler aussi gentiment. Sentant le sang monter a ses joues, elle fixa le sol.

    - Je... Je me nommes... K-Kokoro... Kogane... Mon nom veux dire... hmm... ''Heart'' dans ta langue... je crois...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des imbéciles ? Ca peuple la planète ! (PV Kokoro)   Dim 20 Déc - 19:37

Elle semblait craintive, même envers Aaron. Ce qui était compréhensif après tout, elle ne connaissait Aaron ni d'Adan ni d'Eve. Mais il allait tout faire pour lui montrer patte blanche, qu'il ne lui voulait aucun mal. Elle le regarda quelques secondes, et Aaron vit des yeux verts brillants qu'il trouva très craquant, ce qui le fit un peu rougir. Puis elle cacha son visage entre ses jambes, dommage. Aaron chercha quelque chose de luisant au fond de son regard, mais il ne vit rien. Elle semblait désorienté, méfiante, et très grandement peinée. En fait c'était normal comme réaction, ça ne devait pas être la première fois que ces mecs ou ce genre de mec devaient la persécuter sans raison. Aaron ne supportait pas ça d'ailleurs, ce genre de personne se croyant tout permis. Et puis il compara sa situation à celle de Kokoro, elle aussi avait peut être connu un proche assassiné, et qu'on lui avait tout collé sur le dos. Mais après comme elle l'avait dit il ne connaissait rien à elle.

C'est vrai je ne connais pas ton histoire, mais je n'écoute jamais ces langues de fourbes qui déforment avec volonté les faits réels.

Il se rapprocha d'elle pour être sous les escaliers et ne plus gener le passage des gens voulant passer dans ce couloir. Puis il regarda les mains de Kokoro, elles étaient si blanches et si petites qu'il était sûre qu'elles auraient la froideur d e la neige en les touchants. Comparées aux siennes, elles paraissaient vraiment fragiles et petite. Les siennes étaient légèrement bronzées malgré qu'on soit en hiver et qu'il n'y a pas d'soleil. Il prit une de ses mains (à Kokoro) et posa le dos de la main contre la paumme de la sienne de main, et glissant un doigt le long de la paumme de Kokoro.

Tu ne vas me dire que de telles mains sont des meurtrièrent ? Je te croirais pas. Et peut importe le passé non ? L'important c'est le être à l'intérieur de nous.

Quelque faute de language, mais il était sur la bonne voie !

Oh, ton nom veut dire Coeur ? C'est vraiment très jolie !!

Il était aussi content car il avait apprit un nouveau mot dans son répertoire, et elle possédait un nom vraiment très beau. Il lui souria de nouveau, tentant de lui faire oublier les larmes. Il n'était pas du tout doué avec les filles, et encore moins avec celles qui pleurait même si il arrivait à consoler sa soeur. Lorsqu'il se rendit compte qu'il tenait toujours la main de Kokoro, il retira la sienne, toute chose. Et s'excusa en rougissant légèrement, il ne voulait pas du tout la mettre mal à l'aise. Puis Aaron prit place à côté d'elle sous l'escalier, regardant ceux ci sous toutes leurs coutures, c'était la première fois qu'il venait là, il découvrait. Après un petit moment de silence, Aaron ne pus s'empêcher de parler. Il aimait pas ça les blancs dans les conversations, ça le mettait mal à l'aise.

Tu es donc Kokoro Kogane, content de te connaître ! Et ça fais longtemps que tu es ici ??

Il voulait à tout prix changer de sujet pour lui faire penser à autre chose, et si elle avait envie de lui dire pourquoi elle pleurait, elle pouvait le faire, mais jamais oh non jamais il ne demanderait ou n'insisterai pour savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des imbéciles ? Ca peuple la planète ! (PV Kokoro)   Mer 30 Déc - 1:08

    Kokoro ne comprenait pas vraiment pourquoi ce jeune homme venait la voir. Pourquoi serait-on... gentil avec la fille d'une ''meurtrière'' ? D'ailleur, meutrière n'était pas le bon pour selon la jeune fille. Sa mère n'était une tueuse. Elle s'était bravement défendue et l'étudiante le savait. Mais les médias avaient salis la vérité, la transformant en un pur mensonge qui avait détruit la vie de Kokoro à tout jamais. Du moins, c'était ce qu'elle croyait. À la réponse de Aaron, la jeune fille à la chevelure rosée et aux yeux d'un vert émeraude sembla quelque peu soulagée mais en même très surprise. Quelqu'un la... croyait ?! Elle n'aurait jamais pensé qu'un jour quelqu'un serait de son côté. Cependant, elle ne réagit pas... du moins... physiquement ! Son regard resta vide, sans émotions et son corps resta immobile.

    - Tu es... pourtant le seul à... à vouloir croire en ce que je dis....

    Puis il sembla s'approcher d'elle. La jeune fille sembla avoir eut un mouvement de recule mais essaya de le dissimuler. Cela fut quand il lui prit la main qu'elle sembla se figer. Son teint blanc comme neige prit une couleur un peu plus rosé, montrant qu'elle était très timide. Des mains de meurtrières... C'était ce que les gens croyaient... mais lui, non.... Ce qui la soulaga. La belle ferma les yeux et soupira.

    - Ce n'est pas moi qui a tué quelqu'un...

    Kokoro écouta chaques paroles du jeune homme avec attention. Pour une fois que quelqu'un lui parlait, elle n'allait pas faire la sourde oreille. Gardant les yeux fermés, elle sembla être si sereine mais pourtant si... fragile...

    - Je suis ici depuis... ma naissance... Je suis née dans cette ville...

    Puis cela fut de nouveau le silence. Kokoro leva les yeux au ciel et se mordit la lèvre inferieur. Elle voulait voir comment il agirait si elle lui racontait son histoire... Allait-il bien le prendre ? Ou allait-il partir ? Seul un essais lui dirait. Doucement, la jeune fille rebaissa la tête et fixa le sol.

    - Les gens ont changés la vrai version des fais sur ce qui s'est passé dans ma famille... Elle fit un pause puis reprit. Avant ma naissance, ma mère et mon père étaient deux junky alcooliques et timbrés qui n'étaient pas du tout un exemple à suivre. Mais dès que ma mère est tombée enceinte de moi, elle s'est reprise en main et est devenue une femme de respect... Tout le contraire de mon père. Lui était resté alcoolique et ne s'occupait jamais de moi. Il battait souvent ma mère et moi lorsque nous désobéissions à ses caprices...

    Elle s'arrêta un instant.

    - Mais un soir... ma mère en a eut assez... J'avait environ 11 ans.. j'entendais ma mère crier et mon père lui hurler des injure.. Puis ma mère à courrut dans les escaliers et est monté à la chambre, suivit de mon père.. C'est là que tout s'est produit.

    Elle prit une pause et serra vivement le poing.

    - Elle a prit un flingue et... elle l'a... tué... Quand je suis allé voir, j'ai vut mon sol... Et je n'ais eut aucune tristesse... J'étais... heureuse ! Heureuse que ce connard ait enfin finit de nous faire souffrir... Mais.. Lors du procès, le juge n'a pas voulut nous croire et ma mère fut traitée comme une tueuse et fut envoyée dans une prison au Connecticut.. Deplus, les médias ont totalement changés la réalité. Ils ont dit qu'elle était une alcoolique alors que son père n'avait rien fait... En gros, c'était elle la méchante de l'histoire... Mais pourtant, personne ne sait la vérité et quand j'essaye de la montrer aux gens, personne ne veux y croire,..

    Puis elle se tut, après cette longue déclaration. SOn regard toujours aussi vide, elle n'exprimait plus aucune émotion, aucun sentiments...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des imbéciles ? Ca peuple la planète ! (PV Kokoro)   Mar 12 Jan - 2:47


Tu es... pourtant le seul à... à vouloir croire en ce que je dis....


Ron lui souria à cette remarque là. Il pensait que les gens pouvaient être bien stupide d’agir de la sorte. Jamais ils ne cherchaient à voir dans les gens et rester sur les apparences physiques extérieures. Puis sans rien dire il écouta son histoire puisqu’elle voulut bien lui la narrer. Déjà elle était ici depuis sa naissance, à Konoha ! C’tait donc une Japonaise pure souche. Son passé n’avait pas l’air très joyeux, quoique n’était pas du tout joyeux même. Ce qui lui fit penser que même si au final il vivait un calvaire ces derniers temps, il n’était pas le plus malheureux. Il avait encore sa sœur et son jumeau et son enfance était plutôt calme et douce. Tandis que Kokoro vivait dans la torture chaque jour. C’est dans ces moments là que l’on ouvre les yeux et que l’egocentrisme disparait. Déjà quà la base il n’était pas du tout porté sur sa petite personne mais plutôt habitué à s’occuper de la maladie de son frère et de sa petite sœur. Pour lui c’était toujours les autres avant.
Il voyait que la jeune fille avait du mal à extirper tout ce qu’elle avait en soi et il prit le temps de l’écouter, de la laisser parler, pour finir.
D’après ce qu’il avait entendu et surtout et avant tout compris, c’était que la mère n’était pas une réelle meurtrière, ni même Kokoro d’ailleurs. Il avait eu raison ! Et quelque chose lui disait au fond de lui qu’il pouvait avoir confiance en la personne qu’était Kokoro. Et vu ce qu’elle en disait, le père l’avait bien mérité !! Quoi !? mais à quoi pensait-il ! Non, personne ne mérite la mort non-naturelle selon lui… Pourrir en prison sans être relaché aurait été mieux. La souffrance psychologique est plus grande que la mort ou la souffrance physique. D’ailleurs ces derniers temps il en venait à se demander pourquoi il était devenu agent alors qu’il avait la hantise de tuer des gens … A trois reprises il avait dû le faire par ailleurs lors d’une mission. A cette pensée il regardai ses mains le regard un peu amorphe, propre et lavée mais il avait l’impression qu’elles étaient quand même souillées…
Puis il se reconcentra sur Kokoro de nouveau. Elle fit une pause et serra vivement les poings avant de les relacher et de n’afficher qu’un regard vide sans âme. Il n’aimait pas cette expression ! Elle qui avait un petit éclat il y a peu de temps dans les yeux l’avait perdu … mais pas à jamais ! Il pouvait tenter de lui redonner gout à la vie ! Lui aussi était seul de toute manière, ils pouvaient s’entre aider ! et puis pour Aaron aider quelqu’un appaisait déjà beaucoup sa souffrance !!
Lorsqu’elle termina son discour, d’un air paternaliste, il ne put s’empecher de la loger au creu de ses bras.


Je crois Kogane. Tes yeux ne mentent pas ! Les autres sont juste aveugles et ne comprennent rien. Ils n’en vallent meme pas la peine je dis !

S'il l'avait nommée Konage c'était du aux coutume Japonaise qui disait qu'au lycée les élèves s'appeller par leur nom jusqu'à ce qu'ils soient vraiment très proches pour s'appeller par leur prénom. Bizarre comme coutume pour un Américain. Il se recula pour lui laisser un peu d’air et ne pas l’encombrer. Après tout il ne se connaissait ni d’adam ni d’eve avant ce jour là. Quoiqu’il l’avait déjà croisait il lui semblait ! Le jour où ils s’étaient disputés sur le toit, il l’avait vu monter vers le toit à ce moment là… Ou peut être pas ? Son regard et sa posture était differentes de cette fille là. Avait-elle une jumelle !? Non impensable, juste un tour de son immagination sûrement.

Puis je pense aussi que t’as mère n’a usé que de la légitime défense envers lui. Ce n’était pas réellement père que d’agir comme ça avec sa fille.

Puis il fit mine de réfléchir.

Ca ne te dérange pas si nous devenions amis ? Je pense que tu as beaucoup à donner, mais personne à qui l’offrir.

Il se releva en s’étirant, sa grande taille était un inconvéniant sous ses petits escaliers. Et puis pour lui changer les idées, il fallait qu’elle sorte de cet endroit confiné. Il lui tendit donc la main en lui souriant pour l’aider à se relever. Espérant bien qu’elle accepte sa demande d’ami. Pour le moment ni l'un et ni l'autre n'avait manger, Aaron allait tenter de la faire revenir à l'intérieur. Il fallait qu'elle montre aux autres, et à ce Chapeau-Yaourt qu'ils n'avaient pas tout les droits sur elle !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des imbéciles ? Ca peuple la planète ! (PV Kokoro)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Des imbéciles ? Ca peuple la planète ! (PV Kokoro)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 03. Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis (terminé)
» Une ******* dans le potage [Quête pour imbéciles, Lou et moi]
» Louve B. Kaffman -- Méfie-toi toujours des imbéciles, ils sont plus dangereux que les loups.
» Assouvir le monde. Quoique non, y a trop d'imbéciles - Feat Night Fury.
» A SUPPRIMER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1 :: Corbeille V.3/V.4-