Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1
Bienvenue à Konoha High School !
Depuis les événements dramatiques de 2011, beaucoup de choses ont changées... Une étrange bactérie du fond des océans vint semer la zizanie et les humains ne sont plus vraiment pareils... La ville de konoha, 25 ans plus tard, sous le signe du chaos et d'un régime totalitaire, venez vivre l'aventure !
Oserez-vous vivre dans un monde où la normalité n'existe plus ?



 

Partagez | 
 

 Rencontre entre chocolat noire et bonbon rose! [ PV Haruna ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Rencontre entre chocolat noire et bonbon rose! [ PV Haruna ]   Dim 27 Mar - 16:30

Ca y est. C’était passé. Ringo avait enfin terminé le collège, vous savez l’endroit où les jeunes sont immatures et au sommet de leurs stupidités, sans parler des professeurs qui parle comme s’il y avait des enfants de 3 ans devant eux. Rin ne comprenait pas comment des gens trouvait cette période amusante. D’ailleurs même le mot « amusant » avait petit à petit disparut de son vocabulaire.
Maintenant elle avait fait le plus simple, mais le plus fondamentale de son « plan ». En effet, elle avait entendu qu’au lycée Konoha Gakuen, se trouvaient les jumeaux Uchiwa. Elle avait tout perdu, et maintenant son but était de les retrouver. Peut-être tout simplement pour trouver quelques choses à faire de sa vie ? Ou tout simplement pour leurs montrés qu’à cause d’eux, à cause du massacre qui s’était produit il y a des années maintenant, il venait de détruire une vie. Enfin.. C’est quelques choses dans ce genre qu’elle avait leurs dirent.

Il restait quelques jours avant le rentré scolaire. Et elle n’avait rien. Pour une fois, elle devait aller au centre commercial, et acheté des fournitures. Elle n’avait pas envie de beaucoup de choses, elle prendrait juste des cahiers et un agenda. Ses vieux stylos marchaient toujours, et sa petite trousse usée pouvait encore servir.

Ringo se leva donc de bonnes heures pour éviter l’heure de pointe dans le centre commerciale. Elle prit une douche en vitesse, et s’habilla assez chaudement : avec sa jupe, elle mit des collants noirs, puis une veste assez chaude, ainsi que des petites bottes marron. Pour elle, les températures n’étaient pas encore assez chaudes pour être en short et t-shirt.

La jeune fille aux yeux rouges, se dirigea donc vers le centre commercial à l’ouverture. Elle alla dans une grande surface, parce que là-bas elle savait qu’il y avait tout ce qu’elle désiré.
Une trentaine de minutes plus tard, elle avait trouvé ses cahiers, et son agenda. Elle n’avait pas cherché à être compliqué, ils étaient tous simples, et au prix le plus bas.
Elle acheta cela, puis se dirigea vers la sortie, quand, d’un coup elle aperçut un magasin de friandises. Elle s’arrêta et contempla la vitrine sucrée. Rin regarda de gauche à droite, puis rentra à l’intérieur.
Elle pouvait sentir de goûts des bonbons envahir ses narines.

Même si elle était assez froide, et distante, Ringo avait un petit pêché mignon, les sucreries. Cela lui rappelé bons souvenirs d’enfances. Elle décida de faire vite, au cas où un de ses anciens camarades passerait par-là.
C’était un peu de la paranoïa pour rien, mais bon. Elle voulait pas trop montrer ce côté encore enfant.
Elle prit un sachet, et choisie des bonbons. Puis, elle tendit la main vers une des pelles en plastiques, quand une main étrangère surgit et cogna la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre entre chocolat noire et bonbon rose! [ PV Haruna ]   Dim 27 Mar - 23:03

Une matinée printanière comme une autre, à une exception près pour moi et bien d'autres. J'ouvris un œil, réveillée par le soleil, et commençai à remuer parmi mes couvertures désordonnées afin de m'extraire de mon lit. Je m'assis en tailleur sur ce dernier et me frottai les yeux, la mine réjouie : j'étais en vacances ! Cette période d'environ deux mois que nous attendions tous, et ce dès la rentrée. Pour ma part, vacances rimaient avec beau temps, et qui dit beau temps dit bonne humeur, ce qui me donnait plein d'idées pour créer mon programme de vacances. Je passais le second mois à Kôbe, avec mes parents et tous mes amis que je me réjouissais de revoir. D'ici là, je ne manquais pas d'imagination pour faire passer plus vite ce premier mois de vacances. Il me fallait absolument être occupée du réveil au coucher, sans aucune place pour l'ennui. Ce matin, j'avais prévu une séance shopping (me connaissant, elle serait très certainement entrecoupée d'instants grignotage ...) puis après le déjeuner, j'avais choisi de m'entraîner au roller artistique. Cela faisait longtemps que je n'avais pas pratiqué, et puis par ce beau temps, patiner sur une piste à l'air libre me paraissait impossible à refuser. Toute guillerette au vu de la bonne journée qui s'annonçait, j'allumai ma chaîne hi-fi (enfin, pas trop fort, mes murs n'étant très épais, mes voisins risqueraient de râler à nouveau ...) et prit mon petit-déjeuner, en le faisant bien durer pour le plaisir de ne pas avoir à me presser. Après un brin de toilette, j'enfilai la dernière tenue que j'avais créée, l'agrémentai d'un béret et d'un collier, puis attrapai mon sac et fonçai dehors respirer l'air matinal, qui sentait bon la rosée et le pollen. Le printemps, quoi.
Je pris vite la direction du centre commercial, véritable paradis pour les fondues de shopping dans mon genre. Essayez de me comprendre ! Comment résister avec toutes ces vitrines qui exhibaient des articles superbes ? Je ne regardais pratiquement jamais le prix. Ma mère faisant carrière dans la médecine, domaine bien payé, l'argent de poche que je recevais de sa part chaque mois était une jolie somme, ce qui me permettait aisément d'assouvir ma passion de shoppeuse professionnelle. Plusieurs s'écoulèrent durant lesquelles je déambulais de boutiques en boutiques, sucette à la bouche, sortant à chaque fois avec un sac rempli de vêtements, de tissus, d'accessoires ou bien encore de chaussures. Malgré la sucrerie que j'avais en bouche, je ne résistai pas à l'appel d'une vitrine de confiserie lorsque je passais devant. Pâtisseries ou bonbons, peu importait la taille, le goût ou bien la couleur, c'était quelque chose dont je ne cessai de me gaver. Impossible de ne pas me trouver la bouche pleine. Sauf en cours, règlement oblige, malheureusement. Je poussai la porte de la boutique, qui comportait quelques clients, et laissai le parfum doux et sucré des friandises m'envahir les narines. Aaaah, une vraie drogue ! Salivant d'avance, je m'emparai bien vite d'un sac et passai de boîte en boîte, ajoutant à chaque fois une généreuse pelletée de sucreries dans mon sachet. Je repérai la boîte qui contenait des pralines, et, des étoiles pleins les yeux, tandis la main vers la pelle sans réaliser que quelqu'un d'autre se tenait devant. Nos mains s'entrechoquèrent, et je sursautai quant à ce contact inattendu. Je réalisai alors que quelqu'un d'autre avait tendu la main pour saisir la pelle plastique au même moment que moi, tellement absorbée par les douceurs qui m'entouraient que je ne l'avait pas remarquée. Je baissai les yeux, et mon regard tomba sur une jeune demoiselle, cheveux de jais et pupilles écarlates. Au vu de sa taille et son visage, elle semblai être au lycée. Je me fiais rarement à ce genre de déduction, je n'étais pas douée pour donner des âges ... Après ces quelques petites secondes passées à l'observer, j'esquissai un petit mouvement du poignet et mon clavier tomba au creux de ma main. J'écrivis dessus en quelques secondes, puis tendis l'écran vers la jeune demoiselles afin qu'elle puisse lire :

Désolée, petite miss ~ Je ne t'ai pas fait mal ?
Spoiler:
 


Dernière édition par Haruna Shimizu le Dim 19 Juin - 14:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre entre chocolat noire et bonbon rose! [ PV Haruna ]   Lun 28 Mar - 20:32

La jeune fille aux cheveux noires regarda à qui appartenait cette autre main. La peau blanche, peut-être autant que ses cheveux ; d’ailleurs quelle étrange couleur ! M’enfin, c’était pas elle qui allait dire quelques choses sur le physiques, vu ses yeux rouges inhabituelles. La jeune fille était à peine plus grande que lui, et avait de beaux yeux vert.
Ringo regarda l’inconnue de haut en bas. Non pas parce qu’elle se sentait supérieur à elle, non surtout pas, mais plus pour mieux voir son interlocutrice. Elle vu que la jeune fille aux cheveux blanc avait beaucoup/énormément de sac. Pff…, pensa-t-elle, autant d’argent pour rien…
Il eu un petit silence entre les deux jeunes filles, puis, l’étrange fille pris son clavier et y écris quelques choses avant de le montrer à Ringo. En silence en lut le message écrit. Dans son écriture on sentait une personne assez vivante, et certainement optimiste. Mais.. Mais « Petite Miss » ? … C’était censé être un compliment ?
Rin’ n’avait pourtant rien d’une « petite miss ». Déjà elle se sentait pas petite, mais en plus miss.. Miss c’était ce genre de fille a passé au moins 5h par jour pour se faire belle, avoir des cheveux soyeux, des ongles magnifiques, et des vêtements de luxes ? Sans parler du sourire « commerciale » qu’elle afficher… Bref.. Rien qui lui ressemblait.
Mais, elle n’allait pas s’énervait pour autant. Effectivement, elle avait compris depuis, que la colère était un sentiment idiot.
Puis, elle regarda un instant la jeune fille. Aah.. Mais.. Elle s’était faite remarqué par quelqu’un dans un magasin de confiserie ? Non ! .. Enfin.. Plutôt oui, ici car , c’était une parfaite inconnue, et donc elle s’en fichait un peu. Même beaucoup.
Rin regarda le clavier de la fille, et montra la pelle libre, pour montré que la jeune fille pouvait se servir avant elle. Ce n’était pas parce qu’elle était assez froide qu’elle n’était pas polie.


« Tu sais pas parler ? »

La jeune Hirokoi l’avait dit de sa voix habituellement neutre, et sans intonation. Mais bon, c’était déjà bien qu’elle lance une conversation. Peut-être parce qu’elle se sentait un peu coupable dans ce magasin de friandise ?
Raaah ! ! Elle le savait ! Elle ne devait pas se laisser tenter par ce pêché !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre entre chocolat noire et bonbon rose! [ PV Haruna ]   Lun 28 Mar - 23:19

Lorsque celle que j'avais malencontreusement cognée posa les yeux sur mon écran pour lire, je détectai une légère lueur de surprise dans son regard. Chose extrêmement facile à déceler pour moi, étant donné que depuis l'enfance je suis restée murée dans le silence, j'ai appris à lire le regard des gens, ainsi que les expressions de leur visage afin de mieux les comprendre. Il est totalement impossible de me cacher quelque chose grâce à cette aptitude, d'ailleurs. A moins que la personne ne soit un menteur professionnel, il est très facile de voir les signes du mensonge sur quelqu'un : regard fuyant, pouls accéléré, attention reportée sur une mèche de cheveux ou d'un objet ... Les signes varient d'une personne à l'autre mais restent fondamentalement les mêmes. Pour en revenir à la demoiselle en face de moi, elle hocha négativement à la tête en réponse à ma question et désigna du doigt la pelle plastique à l'origine de notre rencontre. Je la remerciai d'un signe de tête joyeux avant de saisir l'objet et de le plonger dans les sucreries, versant dans mon sachet une généreuse dose de friandises avant de tendre la petite pelle de plastique à la demoiselle brune. A ce même moment sa voix s'éleva, laissant tomber ces mots :

« Tu sais pas parler ? »

Ainsi donc voilà à quoi ressemblait sa voix. Oui, je suis bizarre, mais par absence de voix chez moi, j'adore analyser celle des autres. Celle de la demoiselle était douce et plutôt mélodieuse, contrastant avec son visage froid. Il n'y avait aucun dégoût dans sa question qui en était vraiment une, pas comme ces remarques sarcastiques que j'ai dû encaisser dans mon ancien lycée où beaucoup me dénigraient à cause de mon aphasie. Je lui souris aimablement, puis sortis à nouveau mon clavier lorsqu'elle eut pris l'objet en plastique. Je pianotai sur l'écran tactile et en quelques secondes, un texte avait pris place sur la tablette, que je tendis à la jeune fille :

J'aimerais, mais je ne peux pas : je suis muette de naissance.

J'ajoutai précipitamment quelques phrases, histoire de dissiper le légendaire malaise que suscitait cette annonce lors de la plupart de mes contacts avec ceux qui me posaient cette question fatidique.

Enfin, parles-moi comme à n'importe qui, je suis habituée, tu sais ! ...

Tandis que je laissai la jeune fille parler, une idée germa dans mon esprit pour les instants à venir. Après, tout dépendait de l'humeur et de l'emploi du temps de la demoiselle ... Moi qui adorait avoir de la compagnie peut-être y avait-il moyen de tourner cette rencontre en début d'amitié ? Ce n'était que du conditionnel, mais j'espérais qu'elle accepterais ce que je comptais lui proposer dans les minutes à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre entre chocolat noire et bonbon rose! [ PV Haruna ]   Mar 29 Mar - 12:30

La jeune fille au clavier se servit des bonbons avec la petite pelle que Ringo lui avait laissé.
Rin la regarda faire sans dire un mot. Ses gestes étaient souples, et on pouvait presque même voir une certaine habitude dans la gestuelle.
Quand ce fut au tours de l’Hirokoi, elle pencha légèrement la tête pour la remercié, coutume au Japon et se servit à son tour. Elle en mit une ou deux pelletés dans son sachet peu rempli.
A vrai dire, la jeune fille à côté d’elle avait environ le double dans son sac en papier recyclé.
Quand elle finit, elle regarda l’écran que sa voisine lui montra. Ah. Ben ça…
A vrai dire elle s’en doutait un peu qu’elle soit muette, enfin, elle pensait plus qu’elle ne pouvait pas parler pendant un moment, et donc qu’elle devait se servir d’un écran…
Au fond d’elle, Rin se sentit un peu désolé pour cette fille, c’est vrai, elle n’avait pas demander d’être muette, et dans la vrai vie cela devait être plutôt difficile.
Elle se compara à la fille sans voix. Elle, pouvait parler, mais elle ne le faisait pratiquement jamais depuis un moment. C’était un peu … Égoïste ? Avoir quelque chose de précieux et de ne pas s’en servir ? … Pour certaines personnes se raisonnement pourrait être stupide, mais pour elle c’était clair.
Puis, la fille aux cheveux blancs, lui demanda de s’adresser à elle, comme à n’importe qui. C’était normal, certes, mais Rin allait lui parler différemment. Mais du sens, qu’elle allait plus lui parler. Elle ne savait pas pourquoi, mais pour une fois, elle avait en face d’elle quelqu’un qui avait l’air de l’énerver.

« Tu aimes les bonbons ? »

Elle ne trouva que ça à dire. C’était une phrase, que beaucoup de vieux monsieur pédophiles utilisés, et avec une voix perverse, cela pourrait paraître bizarre… Mais heureusement elle n’était pas comme cela.
Malgré ça, elle lui adressa un petit sourire.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre entre chocolat noire et bonbon rose! [ PV Haruna ]   Mar 29 Mar - 22:40

Lorsque la jeune fille brune en eut terminé avec ses friandises, elle jeta un coup d'œil à l'écran de mon clavier tactile mais ne donna aucune réponse. Elle paraissait du genre peu loquace, attitude qui n'était sans me rappeler celle d'un certain garçon, dont le prénom commençait par S et se finissait asuke. Celui avec qui j'avais fait un peu plus ample connaissance l'an dernier me rappelait cette jeune demoiselle : cheveux de jais, pupilles écarlates, peau pâle, attitude froide. On m'aurait qu'il auraient un lien de parenté que cela ne m'aurait que vaguement surprise ! Stoppant mes divagations d'un petit mouvement de tête, je reportai mon attention sur la jeune demoiselle, qui me posa ensuite une question :

« Tu aimes les bonbons ? »

Ah, une question maladroite, so kawaii ! Oui, je me tais. Le genre de personnes qui sortent la première chose qui leur vient à l'esprit pour ne pas se sentir mal à l'aise, je trouve ça chou ! Faut pas me demander pourquoi, en revanche. Peut-être parce que cela me rappelait Hikaru, qui était expert dans tout ce qui touchait à la timidité ou la maladresse. Rien que de penser à lui, mon pouls s'affola : dire que dans moins d'un mois, j'allais enfin revoir celui que je considérais comme mon petit frère ! Quelques pensées machiavéliques me traversèrent l'esprit quant aux persécutions que je n'avais pas encore testées sur lui. Il a la phobie des chats, et je ne peux pas m'empêcher de l'embêter en lui mettant le chat d'Emiko sous le nez. J'adore l'entendre pleurnicher ! Malgré toutes les taquineries dont je fais preuve envers lui, il reste toujours collé à moi, malgré qu'il soit mon cadet de seulement deux ans. A chaque fois que je le regarde, je vois vraiment un enfant en lui, pas un jeune homme de 15 ans ! ... C'est bien moi, ça. Je ne peux m'empêcher de penser à tout autre chose à partir d'un minuscule détail. Voilà un des inconvénients que présente le fait d'avoir une imagination surdéveloppée : on ne peux pas se concentrer, il faut sans cesse penser à quelque chose. Le détail le plus infime et le plus anodin peux parfois donner naissance à une idée pour créer tout et n'importe quoi. Oui, conclus-je doctement pour moi-même, c'est bien ça le pire. Ces multiples réflexions n'avaient en réalité pris que quelques fractions de secondes, au bout desquelles je me saisis de ma tablette tactile et y écrivit ma réponse, rendant son sourire à la jeune fille :

Mieux que ça, j'y suis accro ! ♥

Pendant qu'elle lisait, mon regard glissait sur elle, sur ses petits sacs, sur son sachet de friandises et enfin sur sa silhouette fine. Bon, allez j'osais mettre à exécution l'idée qui me trottait dans la tête, bien que j'avais toutes les chances d'essuyer un refus. En effet, qui suivrait une inconnue ? Je tentais quand même mon coup, remplaçant mon texte par un autre, la mine toujours aussi décontractée.

Dis-moi miss, tu as quelque chose de prévu pour aujourd'hui ou tu peux te permettre un écart ?

Je lui adressai un sourire malicieux, et ajoutai, les yeux pétillants :

Peu importe ta réponse, permets-moi de me présenter : Haruna Shimizu, enchantée ~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre entre chocolat noire et bonbon rose! [ PV Haruna ]   Mer 30 Mar - 15:51

Dés que Ringo avait posé cette simple question, elle crut voir des étoiles qui commençaient à briller dans les yeux verts de la jeune fille. Waouh… Elle, elle aimait les bonbons. Et ce qu’elle écrit sur son clavier tactile le confirma : elle en était donc accro ? .. Comme une sorte de drogue ? Enfin.. Ce n’était pas une si mauvaise drogue que ça, mais il fallait en prendre avec modération. La jeune fille en face d’elle aimé tellement ça qu’elle avait même mis un petit cœur a la fin de sa phrase.
C’était.. Original.
Rien que la jeune Hirokoi ferait. Elle aimait la simplicité. Elle vivait dans un monde en noir et blanc, et ne supportais pas les touches de couleurs vivent qui gâchés ce paysage. D’ailleurs c’est à cause de ceci, qu’elle s’était «énervé » contre un homme aux oreilles de chat.
Haruna Shimizu. C’était le nom de la jeune fille aux longs cheveux blancs. Et elle voulait.. Hein ? Quoi ? Avait-elle bien compris ? .. Elle voulait passer plus de temps avec Ringo ? Mais.. Pourquoi ? Rin n’avait rien de spéciale, une jeune fille sans vraiment de qualité, banale, bref ennuyeux quoi.
La jeune fille aux yeux rouges sang, pencha un peu la tête sur le côté, comme à son habitude quand elle était en incompréhension. Après quelques secondes, elle reprit son visage habituellement inexpressif.


« Hirokoi Ringo. »

Il fallait bien qu’elle dise son nom, non ? C’était la moindre des choses. Puis son nom, n’était pas connu, et était assez simple.
Elle serra un moment son sac de bonbons, puis se rappela qu’il fallait payer. De plus la veille femme qui tenait ce magasin les regardaient de travers. Rin regarda un moment la veille, son sac, Haruna, la veille, son sac et Haruna. Puis elle lui adressa un minimum sourire, avant de la quitter et d’aller payer. En sortant du magasin, elle regarda Haruna avec ses yeux cerise. Et oui, elle accepta mais à sa façon.
De toute façon, même si elle n’aimait pas les gens, habituellement, elle pouvait faire son « geste de l’année ».

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre entre chocolat noire et bonbon rose! [ PV Haruna ]   Dim 3 Avr - 22:39

Après que la jeune demoiselle ait lu ma réponse, non sans arquer un sourcil surpris, je remplaçai mon texte par une question visant à me renseigner si passer un peu plus de temps ensemble ne la dérangeais pas. J'aimais tellement avoir de la compagnie ! Je me présentai aussitôt après. Quelques courtes secondes s'écoulèrent, durant lesquelles la jeune fille conserva son visage inexpressif (enfin pour moi qui savait le décoder, pas tant que ça) puis se nomma, laissant tomber son nom et son prénom de la même voix douce qu'auparavant.

« Hirokoi Ringo. »

Ringo, Ringo ... Pomme ? Comme les pommes du jardin d'Eden ? Ce prénom me plut. Je le trouvais original, loin des traditionnels Hinata, Kyôko ou Misaki. Puis fallait avouer que le mien aussi était banal, quoique j'en aimais la sonorité. Coupant court à mes réflexions, je vis Ringo s'approcher de la caisse. Je levai les yeux vers la vieille qui tenait la boutique, cette dernière nous fixait d'un air austère. Bon autant sortir, visiblement ma nouvelle rencontre avait pensé la même chose. Quelques instants plus tard, nous nous retrouvâmes à l'extérieur de la petite boutique, au bord d'une des nombreuses galeries formant le centre commercial. Ringo tourna vers moi ses pupilles écarlates et m'adressa un hochement de tête approbateur. Indécise pendant une ou deux secondes, je réalisai qu'elle acceptait mon offre de rester ensemble. Je lui souris, puis me saisis de mon clavier tactile et y inscrit quelques mots :

Je suis contente que tu acceptes. Et puis, je n'ai pas pu te le dire tout à l'heure, mais tu portes un joli prénom ! ... Dis-moi, je peux t'appeler Rinne ? ♥

Bon, pas sûr qu'elle serait d'accord. Mais je n'ai pas pu m'en empêcher, j'ai tout de suite pensé au diminutif de son prénom, Rin, puis ensuite à un idéogramme qui possédait presque la même sonorité, mais pas la même signification : Rinne, qui veut dire grelot ou clochette. J'ajoutai bien vite à la suite de mon texte :

Est-ce que tu aimes le sport ?

Ça avait tout l'air d'une question banale, mais en réalité je me renseignait sur l'avis de Ringo quant au sport, étant donné que ma première idée avait été de l'emmener avec moi au gymnase, où j'avais décidé de m'exercer un peu au roller artistique pour aujourd'hui. Ce n'était pas une activité très populaire, aussi trouverais-je certainement le gymnase vide pour cet après-midi, en plus des vacances qui rendaient déjà le complexe sportif considérablement tranquille. Si elle répondait négativement, je trouverais sans problème une autre idée, après tout, tout le monde n'est peut-être pas tenté d'enfiler un justaucorps pour effectuer des chorégraphies sur des patins à roulette ! ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre entre chocolat noire et bonbon rose! [ PV Haruna ]   Dim 24 Avr - 23:44

Spoiler:
 

Ringo n’attendit que quelques secondes devant le magasin. Et pendant ce laps de temps, elle regarda attentivement toute les personnes qui étaient dans son champ de vision. Les gens marchaient devant elle, sans faire attention, comme si elle était invisible qu’elle n’existait pas. Même pas un regard, rien, mais cela la soulagé. Elle préférait que ce genre de comportement, que ceux qui parle de ses yeux de couleur inhabituelle.
Elle n’eut même pas le temps de soupirer, quand une présence apparut à côté d’elle. La jeune fille aux cheveux blanc était là, toute souriante. C’était impressionnant, l’aura optimiste de cette fille était gigantesque. A peine on l’apercevait qu’on savait déjà qu’elle était comme cela. Et à peine sortit, Rin la voyait déjà entrains d’écrire sur sa tablette. C’était n’empêche triste. Cette fille voulait tant, contrairement à elle, tant partager, tant discuter.
Et la tablette se retourna, affichant sur l’écran un texte qui étonna Ringo. Haruna aimait son prénom ? Pourtant, cela ne voulait que « pomme », c’était banal, ce n’était même pas jolie entendre, c’était brut, sec. Il n’y avait aucune finesse dans ce nom, c’était juste le symbole du pêché.
Mais ce qui étonna le plus Rin’ c’était la proposition de la jeune fille. Elle voulait lui donner un surnom ? A elle ? … A part ses parents personnes ne lui trouvaient des petits surnoms. La jeune fille aux cheveux ébène, haussa les épaules, et hocha la tête pour répondre positivement à ça. Si cela lui faisait plaisir, après tout.
Et la jeune fille rajouter une autre petite question, qui fit un bond dans le cœur de Ringo.
Le sport. : nom masculin. Signifiant une activité physique pratiquée individuellement ou collectivement avec un but de loisir, de compétition ou d'hygiène de vie. Synonyme : entraînement ; venant de l’Anglais: sport. C’était la définition de son dictionnaire, mais pour elle cela se résumerait plutôt à : horreur, transpiration, courbature, humiliation. Oui, car enfaîte elle détestait ça.
Elle n’éprouvait pas le besoin d’en faire, elle était mince, et n’avait pas besoin de ressemblait à un mouton transpirant comme un cochon. Puis elle était vraiment nulle en sport. Et chaque année, les gens de sa classe l’avaient bien compris, jamais il la choisissait, car elle était sur le terrain planté là, comme un épouvantail attendant que les oiseaux se posent sur elle.
Ce que la jeune fille aimait c’était le calme, loin de la foule criant pour encourager son équipe, loin des hurlements de ses coéquipiers, loin de tout raffut, elle préférait largement lire dans un coin, ou même gribouillait dans son cahier casque sur les oreilles, regardant au loin ses personnes gaspillaient de l’énergie pour rien.
La dernière Uchiwa regarda la jeune fille avec ses yeux rouges, peut-être qu’elle ferait une pointe de refus. Elle n’allait que quelques mots, qui allait traduire ce qu’elle ressentait.


« La tranquillité. J’aime ça. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre entre chocolat noire et bonbon rose! [ PV Haruna ]   Mar 26 Avr - 19:55

Spoiler:
 
Un petit sourire de dessina sur mes lèvres lorsque je vis Ringo accepter d'un hochement de tête que je la surnomme Rinne. Allez savoir pourquoi (et étant donné que je n'ai pas de réponse moi-même, ça va être dur), mais j'aime me montrer affectueuse avec tout le monde, en particulier avec des personnes comme Ringo qui n'étaient que des inconnus il y a dix minutes. Peut-être parce que j'aime observer la réaction des gens, ou bien c'est juste dans ma nature ... Mystère et boules de glace de gomme. Et puis Rinne c'est chou comme surnom ! Enfin, pour moi, pas sûr que l'intéressée partage mon avis. Personnellement, quand j'entends ce mot, je pense tout de suite aux petits grelots accrochés aux colliers des personnages-neko de certains mangas ... Oui je sais, je vais les chercher loin mes idées par moments. En parlant de ça, pour revenir au moment présent, je venais de questionner ma nouvelle rencontre quant à ses goûts concernant les activités sportives. Quelques secondes s'écoulèrent durant lesquelles Ringo paraissait réfléchir, impassible. Puis elle laissa tomber quelques mots d'un ton détaché :

« La tranquillité. J’aime ça. »

... Ah ? Quelque peu déstabilisée par sa réponse peu commune, je conservais mon expression joviale tout en n'en pensant pas moins. Allons, pensais-je après quelques instants, elle n'a pas encore refusé, elle paraît juste tenter de dire qu'elle n'aime pas la foule ... Non ? Je demeurais perplexe, je dois l'avouer. Mais avec moi, ce sentiment ne reste jamais bien longtemps, je trouve tout le temps quelque chose pour rattraper la situation. Tandis que je réfléchissais à toute vitesse, j'entendis une voix m'interpeller. C'était plutôt indistinct, mais je l'avais perçue parmi le brouhaha des conversations des passants. Je fouillais la galerie des yeux pour débusquer celui (ou celle ?) qui avait crié mon nom, quand je vis s'approcher un jeune garçon. Je plissais les yeux dans un effort de mémoire quand son souvenir remonta à la surface en une fraction de seconde : ah mais oui, c'était ce gars au prénom compliqué qui se trouvait dans la même classe que moi au lycée ! Celui qui m'appréciait bien malgré mon aphasie, et c'était réciproque. Le genre de garçon ultra-timide qui a peur des autres mais qui était venu spontanément vers moi par curiosité, et qui me sautait dessus à chaque pause pour discuter, voyant peut-être un espoir d'amitié. Espoir aussi réciproque d'ailleurs. Bien sympa de garçon. (Note de l'auteure : ledit garçon ne fait référence à personne du forum, j'invente juste quelqu'un xD). Il débarqua donc devant mon nez comme un diable dans sa boîte, et me salua, puis lorgna vers mon sac de bonbons bien rempli et me jeta un regard suppliant :

« S'il te plaît, Shimizu-san ! Les réglisses sont mes préférés ! »

Les ... réglisses ? Mais je n'aime pas ça ! Qu'est-ce que des réglisses foutraient dans mon sac ?! Prise de doute, j'y jetai un œil avant de repérer avec étonnement une poignée de petits carrés noirs parmi l'amas de sucreries colorées. Foutus mélanges, je n'avais encore pas fait attention ! J'attrapai mon écran et y tapai quelques mots à la vitesse de l'éclair avant de retourner l'objet dans sa direction, accompagnant mes mots d'un petit rire :

Quel sens de l'observation, espèce d'affamé ! Tu n'as plus de fric pour te nourrir ou quoi ? Je savais bien que les logements étudiants c'était pas la joie, mais quand même ! M'enfin de toute façon, je n'aime pas ça et je ne sais pas ce qu'ils fichent dans mon sac, alors prend-les. Et c'est bien parce que c'est toi !

Joignant le geste à la parole (pardon, aux mots), je repêchais vivement les réglisses fautifs de mon sac et les lui collai dans la main. Il me remercia vivement mais ne s'attarda pas pour papoter, venant d'apercevoir Ringo qu'il couvrit d'un regard surpris avant de s'éloigner. Je fis semblant de soupirer, mi-amusée mi-agacée, en guise d'excuses envers Ringo, vers laquelle je tendis mon écran après y avoir écrit quelques phrases :

Excuse-moi pour l'interruption. Pour en revenir à ce que nous disions, je ne te propose pas un stade plein à craquer d'une foule en délire, loin de là. M'est avis que le complexe sportif sera totalement désert ... M'enfin, si tu n'aimes pas le sport, faisons autre chose. Pour ne pas risquer de proposer quelque chose qui te déplairait, dis-moi, qu'est-ce que tu aimes faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre entre chocolat noire et bonbon rose! [ PV Haruna ]   Dim 8 Mai - 18:59

Spoiler:
 



Après ces simples mots, Ringo se demanda si elle avait était clair. C’est vrai, pour les mordus du sport, la tranquillité c’est sûrement, marcher toute une journée dans une montagne rocailleuse ? Ou faire du vélo en plein désert ? … Effectivement, elle n’avait pas était clair, et elle ne répondait pas vraiment à la question posée par la jeune fille aux cheveux blancs. D’ailleurs le silence qui s’installa, lui laisser penser qu’il lui faisait faire une phrase de plus de cinq mots. Elle réfléchit un peu aux moyens qu’elle avait pour, sans vraiment la vexée lui faire comprendre que son seul sport c’était à la limite prendre un crayon et dessiner.
Mais le silence fut de courte duré car un garçon apparut et semblait connaître Haruna. Rin’ les fixa un moment. C’est étrange, toute cette joie à rencontré une simple connaissance. A croire que le bonheur c’est d’être entouré…Pourtant elle était bien toute seule, c’est vrai. Personne pour lui dire quoi faire, personne pour l’énervé…. Elle s’était largement habituer à cette vie en solitaire, et en les regardants papoter, et elle se faire prendre des bonbons, elle se demanda vraiment à quoi servait d’avoir des « amis ».

Une fois le garçon partit, Haruna se tourna vers elle puis écrit à vive allure quelques phrases, après avoir soupiré. Ringo n’était pas forte pour décrire les visages, alors elle pensa que ce garçon l’avait énervé, et qu’elle soupirait de soulagement car elle était heureuse qu’il parte en lui prenant des bonbons.
Quand elle finit de lire l’écran elle resta un moment sans rien dire, bon, c’était le moment, de dire vraiment ce qu’elle voulait. Puis, pendant que Haruna discuté elle avait pensé à un endroit où elle devait y aller.
Elle leva ses yeux rouges sang pour les plonger dans les yeux verts pomme de la jeune fille. Cette fille, c’était son opposé. Elle était belle, pure, et fragile, comme du cristal. Alors qu’elle était comparée à de la glace. La glace c’est dure et c’est froid. Puis quand on patine dessus et qu’on tombe ca fait vraiment mal. Rien de bien flatteur, même si elle acceptait l’idée d’être un peu froide. Mais c’était simplement son caractère et c’est tout.


« Je ne souhaite pas me fatiguer. En revanche, je dois acheter du matériel à Art-En-Ciel.. »

Si elle devait passer dans ce magasin c’était tout simplement car elle s’était inscrite un peu de force dans certain club. Même si elle évitait à tout prix d’avoir une conversation avec quelqu’un, elle avait choisit trois clubs, où discuté n’était même pas la peine : le club photo, de littérature, et celui de peinture. Même si elle n’était pas douée pour peindre, ou même dessiner, cela permettre d’un peu se calmer certain temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre entre chocolat noire et bonbon rose! [ PV Haruna ]   Dim 19 Juin - 14:31

Spoiler:
 
Lorsque je vis Ringo retirer les yeux de mon écran, signe qu'elle avait terminé de lire, je rangeai mon clavier dans ma manche, attendant patiemment la réponse de la demoiselle tout en la couvrant d'un sourire. Il est vrai que depuis les derniers instants, je m'étais vite aperçue qu'avec Ringo, réponse rimait avec courte et brève. Mais peu importe, ce manque de loquacité ne me donnait que davantage envie de la coller. Pour le moment, je la voyais pensive, attitude qu'elle avait conservé depuis le départ du garçon venu me saluer - et aussi me débarrasser de mes réglisses, mais ça ce n'était pas un problème étant donné que j'ai ces sucreries-là en horreur. Tout en demeurant silencieuse, Ringo leva la tête et plongea ses yeux dans les miens. Son regard rouge sang était curieusement inexpressif, un problème pour moi qui me basait sur les expressions faciales ou le regard pour discerner l'état d'esprit de mon interlocuteur. Pour résumer, il m'était impossible de savoir à quoi elle pouvait bien penser, ce qui m'arrivait rarement, ajouté à cela son regard pénétrant, j'allais bientôt finir par me sentir mal à l'aise. Je n'en eu toutefois pas le temps, car Ringo formula sa réponse, de sa petite voix froide :

« Je ne souhaite pas me fatiguer. En revanche, je dois acheter du matériel à Art-En-Ciel ... »

En entendant cela, un sourire s'étira sur mes lèvres, et j'en oubliai tout mes projets sportifs des dernières minutes. Art-En-Ciel, la boutique d'arts, mon refuge ! Je m'y rendais aussi souvent que possible, tout d'abord par nécessité, et également par simple envie, tant je me sentais bien au milieu des rayonnages pleins de matériel de création en tout genre. Toiles, tubes de peinture, carnets à croquis, crayons, tissus, patrons, et même appareils photo, instruments de musique, partitions, c'est pour moi le paradis incarné. Aussi me saisis-je prestement de ma tablette tactile et y tapai quelques mots avec vitesse :

Oh, Art-En-Ciel ! C'est ma boutique favorite ! Et je dois justement racheter du tissu pour mes prochains modèles ! Allons-y !

Sans lui laisser le temps de respirer, je passai mon bras droit sous son coude gauche et commençai à avancer, bras-dessus bras-dessous avec Ringo qui se tenait à ma droite. J'ignorais si elle allait se laisser faire ou protester, mais quelle importance, je n'étais pas prête de la lâcher ! Déjà que je m'étais rapidement entichée de cette demoiselle que je ne connaissais pas quelques instants auparavant, j'avais trouvé en elle une personne avec qui partager ma passion artistique ! Dorénavant, Ringo pouvait en être sûre, je n'allais pas la lâcher de sitôt. Il était un peu tôt pour se prononcer, mais je parviendrais peut-être à m'en faire une amie, qui sait ? Les apparences, comme chacun sait, sont trompeuses, elle est peut-être tout à fait adorable une fois sa façade froide et distante brisée. J'ai bien dit peut-être. Je m'emballe, comme toujours. Savoir que nous avions une passion commune m'avais remplie d'euphorie. Sans quitter mon sourire, je calmai ma frénésie intérieure en piochant quelques friandises dans mon paquet fraîchement acheté. En peu de temps, nous arrivâmes devant la fameuse boutique de matériel artistique. Je retirai mon bras de celui de Ringo et m'emparai de mon clavier tactile, le sourire aux lèvres :

Nous y voilà ! ♥ Dis-moi, qu'est-ce tu viens acheter ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre entre chocolat noire et bonbon rose! [ PV Haruna ]   Mer 22 Juin - 17:38

Spoiler:
 


Lorsqu'elle avait proposé cette boutique, elle ne savait pas trop si cela allait convenir à la jeune fille ne face d'elle. C'est vrai, même elle y allait plus pour avoir quelques affaires pour son premier cours de peinture. Quand elle y pensait, jamais, même petite, elle n'avait touché à un seul pinceau, parfois à des crayons, des feutres, mais c'est tout.
Étrangement, un énorme sourire se désigna sur son visage, elle était contente de sa proposition ? Visiblement. Elle s’empressa pour écrire sur sa tablette, que c'était même sa boutique préférée. Avec un peu de chance, peut-être qu'elle sera peut-être dans le même club qu'elle. Attend avec de la chance ? Mhm..oui. Ce sentiment de connaître, même juste un peu, une autre personne, et simplement lui parler, cela faisait un certain temps qu'elle ne l'avait pas ressentit. Mais, est-ce vraiment ce sentiment ?
Mais Ru n'eut pas le temps de réfléchir d'avantage, que la jeune fille aux yeux vert, prit son bras et l'emmena directement à la boutique. Pour une certaine raison elle se laissa faire, d'un côté elle ignorait complètement où se trouvait cette boutique, alors ce n'était pas plus mal. Elles arrivèrent rapidement à la boutique. Elle ressortit sa tablette et écrivit de nouveau dessus. Ce qu'elle devait acheter ? Elle se stoppa tout en regarda la question. Honnêtement elle n'en avait pas la moindre idée, du papier et un crayon peut-être ? Ou un livre pour débutant ? Peut-être en tournant en rond dedans elle trouverait bien. Ou, vu que la jeune fille Haruna, devait bien s'y connaître elle devait peut-être lui exposer ce qu'elle voulait faire ? ..Oui... Mais simplement.


"C'est pour mon premier jour au club de peinture du lycée..."

C'était simple ça non ? Puis la jeune fille aux cheveux blancs semblait plus intelligente que les autres, et plus compréhensif. Oui, elle était différente, et c'est pour cela qu'elle l'aimait bien, même si elle ne savait pas si c'était la même chose pour l'autre. C'est vrai, Ringo avait une apparence qui faisait assez peur, ces yeux rouge sang, et ce regard vide, puis elle ne parlait jamais, ou quasiment pas. Ou encore ces hobbies inexistants. Elle vivait comme un robot un peu enfaîte. Elle avait des heures précises pour manger, dormir, aller au lycée, et entre, elle se baladait, ou faisait ses devoirs, bref, une jeune fille sans la moindre importance.
Puis elle regarda la jeune fille, et se demanda si elle était au lycée ou non, puis elle pencha légèrement sa tête sur le côté.


" Je suis au lycée Konoha Gakuen, et toi ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre entre chocolat noire et bonbon rose! [ PV Haruna ]   Jeu 14 Juil - 15:19

Ma question parut provoquer un moment d'hésitation chez Ringo et je la vis hocher légèrement la tête sur le côté, visiblement en proie à une intense réflexion. Puis elle me donna sa réponse de sa petite voix aigüe, mais pourtant froide et plate :

« C'est pour mon premier jour au club de peinture du lycée ... »

Avant même que je n'assemble tous les mots de sa phrase pour en saisir le sens, seule la fin de sa réponse sonna dans ma tête comme un écho. Le club de peinture du lycée ! Voilà un club qui m'avait toujours vue à sa tête, même à Konoha Gakuen lorsque j'y suis arrivée en milieu d'année. Tant de souvenirs s'y rattachaient ! C'était tout d'abord l'occasion de m'adonner à ma passion, puis ensuite celle de la faire partager aux autres et d'apprendre à ceux qui se trouvaient sous ma responsabilité durant ces deux heures obligatoires par semaine bien souvent trop courtes. Dans mon lycée à Kôbe, avant mon déménagement, les expositions et animations que j'avais organisées en qualité de présidente du club se comptaient sur bien plus que les doigts des deux mains !
Consciente que j'étais plongée dans mes rêveries, je m'en extirpai, en espérant ne pas avoir laissé traîner un silence trop persistant, absorbée par mes souvenirs. Au moment où j'inclinai le coude pour faire glisser mon clavier tactile dans ma paume, Ringo prit de nouveau la parole, fait qui me confirma que j'avais malheureusement dû faire traîner un silence probablement embarrassant pour elle.

« Je suis au lycée Konoha Gakuen, et toi ? »

J'écarquillai les yeux de surprise en entendant cela. Même si je n'y avais passé que moins d'un an, Konoha Gakuen avait été mon lycée durant ce temps et je m'y étais attachée, tout comme je m'étais attaché aux gens qui m'avaient prise de sympathie, tout comme je m'étais attachée aux membres du club de peinture, qui avaient l'air de m'apprécier, moi et la place de vice-présidente que j'occupais.
Un sourire étira donc mes lèvres lorsque je compris qu'elle devait se trouver au centre commercial dans l'optique de faire ses courses de rentrée, et que vu son hésitation quant aux clubs, elle devrait certainement se trouver en première année. Je m'empressai d'écrire sur ma tablette tactile :

Ah, moi j'étudie à Konoha Daigaku, et j'ai été un an à Konoha Gakuen après avoir déménagé ! Tu verras, ce lycée est génial ! En plus j'ai été à la tête des clubs de peinture durant toutes mes années lycées, les arts c'est ma passion ! Laisse-moi faire pour ce qui est du matériel dont tu auras besoin, je m'occupe de tout !

Sur ces mots, j'entraînai Ringo à ma suite lorsque je m'engouffrai à l'intérieur de la boutique. La jeune femme qui se tenait derrière le comptoir de l'entrée de salua de la main et je lui répondis d'un sourire avant de m'engager au milieu des rayonnages de la boutique. Du regard, je repérai une étagère sur laquelle s'étalaient des paniers destinés à accueillir les emplettes des clients, j'en attrapai un et tournai dans une allée consacrée au matériel de peinture. Avant de remplir mon panier de ce qui serait nécessaire à Ringo, je sortis mon écran tactile :

Pour le club de peinture, tu auras d'abord besoin de quelques toiles. Il y en a au lycée, mais mieux vaut avoir les siennes pour s'exercer chez soi, ce genre de choses. Il y en a de différents formats, à toi de voir celui avec lequel tu te sens le plus à l'aise ; tout comme la matière, lin ou coton, à toi de te rendre compte sur laquelle tu préfères étaler tes couleurs. En parlant de couleurs, il te faut les teintes qu'on appelle "principales", et une palette - bois ou plastique, comme tu veux - pour faire tes mélanges. Après, acrylique, gouache, à l'huile, voire aquarelle ou que sais-je encore, même topo : à toi de te faire ta propre idée. Ensuite, pour les pinceaux, il existe de nombreux assortiments qui proposent toutes les formes, matières et épaisseurs dont tu auras besoin. Voici le principal matériel qui te sera nécessaire. Et comme tu débutes et qu'il faut que tu te fasses tes goûts et tes idées sur les différents matériaux, tu dois avoir un peu de tout en petite quantité et c'est moi qui régale ♥

Faisant la sourde oreilles à ses protestations, si protestations il y avait, je déambulais dans les rayons avec toute la connaissance de l'habituée et remplissais mon panier de matériel soigneusement choisi ; s'y entassèrent bientôt toiles, pinceaux et tubes de peinture de tous poils.

Une bonne chose de faite ♥ J'ai quelques recharges à faire niveau tissu et notre séance de shopping artistique sera bouclée ! Je n'en ai pas pour longtemps, ne t'en fais pas !

Sur ces mots, je pris la direction des rayonnages proposant le nécessaire aux adeptes de couture, et ajoutai à mon panier quelques paquets de tissu ainsi que des bobines de fil et de ruban. Ringo à mes côtés, je me dirigeai vers les caisses tout en chantonnant et payai l'ensemble de mes achats. Nous sortîmes de la boutique, et je fis quelques pas sur le côté pour m'appuyer contre la vitrine. Je raffermis ma prise sur les poignées du sac volumineux qui contenait l'ensemble de mes achats et plongeai l'autre main dans ma poche pour attraper un bonbon acidulé que je tendis à Ringo, avant de me saisir de mon clavier tactile :

Ça te dit qu'on aille chez moi ? Comme ça je pourrais mettre tes affaires dans un sac pour que tu les remmènes chez toi, et puis si tu le veux tu pourras rester un peu, ça ne me dérange pas. J'aimerais bien voir comment tu peins ! Bon, par contre, c'est tout petit chez moi, et il y a des toiles qui traînent partout, et des patrons dans tous les coins, des vêtements inachevés ... Je m'en excuse d'avance !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre entre chocolat noire et bonbon rose! [ PV Haruna ]   Mar 30 Aoû - 0:14

La jeune Hirokoi eut un blanc de plusieurs minutes. Elle eut comme une absence quand la jeune fille aux yeux verts, Haruna, la traîna dans la boutique, lui parla de tout ces outils d'art, etc.
Elle se retrouva d'un coup devant la boutique d'art aux côtés de la jeune fille. Même si elle cherchait à comprendre ce qui venait de se passer, elle se perdait au bout d'un moment. Waouuh.. Quelle fille étrange enfaîte c'était celle-là ! Rin' la pensait timide, calme, mais visiblement elle avait un côté un peu hystérique dés qu'on parlait d'art.

La jeune fille fixa de ses yeux rouges sang, l'écran. C'était une invitation ? Ca ressemblait donc à ça ? Ca avait l'air assez simple à formuler... Mhm.. Il y avait encore, sûrement beaucoup de chose à apprendre de la vie en société, enfin le stricte nécessaire.

Apprendre avec quelqu'un, à part avec un professeur. Cela n'arrivait que dans certains mangas, et dans les films. Jamais, elle ne pensait qu'une personne n'eut pas du mal à s'adapter à son caractère un peu spécial. Bon d'accord, très spécial.
Alors c'était ça, d'avoir des « amis » ? Des gens avec qui on pouvait passer un moment sans trouver que c'est désagréable ? Ah.. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas ressentit un peu de tendresse dans son cœur gelé. Vraiment.. Elle ne sait pas si cela allait la changeait ou non, mais... C'était la première fois depuis l’assassinat de son père et l'overdose de sa mère qu'elle connut quelqu'un la regardé comme une personne normal, non comme une fille qui n'avait pas eut de chance, ou encore une fille sans cœur. Cela faisait du bien, c'était reposant.

«Merci... Cela ne peut être que positif.. »


Ringo avait penchait la tête en avant pour cacher derrière ses longs cheveux de jais, un petit sourire ainsi que des joues légèrement teintés. Elle avait peut-être trouvait une personne qui allait tout faire changer dans sa vie.
Pour la remercier, elle lui porta un de ses plus grands sac, et la suivit jusqu'à son « chez elle ». Cela ne pouvait de toute façon, pas être pire, que le mini-appartement hideux en plein enfer..



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre entre chocolat noire et bonbon rose! [ PV Haruna ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre entre chocolat noire et bonbon rose! [ PV Haruna ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Cours Été 2015 Histoire] La Tour Dragospire [Terminé]
» Whaou ! Un bonbon rose de l'espace ! [Ft. Jim Hawkins]
» Elaine de Latour; La Rose de Nuit {Humaine} [Walidatouillée]
» Le Monstre Rose Mangeur de Rêve...
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1 :: Corbeille :: Corbeille :: Corbeille V.3/V.4-