Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1
Bienvenue à Konoha High School !
Depuis les événements dramatiques de 2011, beaucoup de choses ont changées... Une étrange bactérie du fond des océans vint semer la zizanie et les humains ne sont plus vraiment pareils... La ville de konoha, 25 ans plus tard, sous le signe du chaos et d'un régime totalitaire, venez vivre l'aventure !
Oserez-vous vivre dans un monde où la normalité n'existe plus ?



 

Partagez | 
 

 ~» Demitri N. Moratti [80%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ~» Demitri N. Moratti [80%]   Mer 6 Oct - 14:45

|~| Fiche de présentation |~|




##Informations du personnage##


  • Nom : Moratti
  • Prénom : Demitri Nathael
  • Surnoms : Demi, NAthan, le bleuet, l'italien
  • Sexe : JE VAIS VÉRIFIER O3O .....Mec xD
  • Orientation sexuelle : Bi'
  • Age/Date de naissance : 16 ans / 11/11/1994
  • Origines : Italien, habitant de Naples.
  • Niveau d’étude : 2em



##Physique##


  • Description physique & vestimentaire. : (4 lignes Mini)

    ~» Demitri ne ressemble à personne et ne ressemble à rien. Il n’a pas de style défini et personne n’a le sien. L’originalité est quelque chose qui lui tien à cœur est il adore être différent des autres. Noir, blond, jaune, mauve sont quelque unes des nombreuses couleurs qu’il porte ou qu’il a déjà eu dans ses cheveux. Normalement brun châtain allant dans le clair et le foncé, il a décidé, depuis un an, qu’il garderait sa couleur de cheveux naturel puisqu’il a déjà tout essayé. Ni long, ni court, ses cheveux sont dégradés et vont un peu partout, n’étant pas peigné tout cours le matin. Les plus longues mèches lui arrivent à la fin du cou et lui quelque unes lui tombent sur les yeux. Aimant ajouter quelques décorations, il porte parfois des barrettes qui retiennent ses mèches tombantes ou alors, il porte tout simplement un chapeau. Calotte, béret, casquette, bonnet, il met de tout puisque tout lui va bien. Étant une décoration d’une certaine façon et ne voulant pas changer de sujet, ce qui ressort le plus sur son visage, se sont ses yeux. Malgré qu’ils soient presque de la même couleur de ses cheveux, étant toute fois un peu plus foncé, ses yeux se démarque du lot parce qu’il s’exprime et affiche ses émotions surtout du regard. Affichant sa joie, démontrant son mépris ou inquiétant avec un regard malicieux et presque pédophile. Continuant sur le visage, vous remarquerez qu’il a un visage assez fin. Bien découpé, il se fait souvent dire qu’il ressemble à une fille et s’amuse souvent à berner les gens avec ça, finissant toujours par les mettre dans une situation embarrassante, surtout lorsqu’il enlève son t-shirt en pleine rue et qu’il se met à rire de la gueule de la personne qui le croyait du sexe opposé. Pour finir le visage, les détails normaux. Des lèvres conformes et affichant souvent un sourire malin, des oreilles pas décollées, un nez, des cils, des sourcils, des bout/SBAF/ et une peau quelque peu bronzé. Le corps maintenant. Mesurant 1m73 et pesant un maigre 56kg, on ne peut pas dire que Demitri soit gros. Il n’est pas anorexique pour autant non plus et il n’a clairement pas fini de grandir. Il a un corps bien proportionné et est même agréablement musclé du torse, des abdos et du bassin. Ni trop, ni pas assez, juste pour en faire baver. Il est aussi assez agile des mains, C’étant souvent blessé les mains, que ce soit en fractures, en coupures, en brûlures ou même en ampoules, il ne ressent plus de sensations dans les mains. En tout cas, plus la douleur. Il se surprend à ressentir encore la chaud et le froid, mais bon, ce n’est qu’un détail pour lui. S’il ne vous le dit pas, vous ne le sauvez sûrement jamais. Ensuite…deux bras, un nombril, un p/SBAF/, deux jambes, deux pieds…..Je crois que c’est tout….Aaaah oui ! Il a le nom Fred tatoué sur les phalanges proximales de la main droite. Pour les vêtements, il porte tout et n'importe quoi, mais il a une préférant pour les slim tombant jusqu'a fesse et les t-shirt à demi manche longues. De la couleur et les motifs sont obligatoire et il n'est pas rare de voir ses vêtements tachés de peinture.



##Psychologie##


  • Caractère : (6 lignes mini)

    ~» Demitri est comme tous les adolescents de son âge. Il est rebelle, il aime la bagarre, les revues playboy, l’alcool, le sexe…Mais il y a des côté de sa personnalité qui que d’autre. Premièrement, il est menteur et cela ne date pas d’hier. Depuis qu’il est jeune, il ment tout le temps, que ce soit à ses amis ou même à ses parents. C’est le moyen qu’il a trouvé pour éviter les problèmes et les disputes de la vie de tous les jours. Dans une discutions, il invente au fur et à mesure et ne donne jamais la même version pour chaque personne, sauf ceux qu’il connait depuis longtemps et ceux qui savent qu’il ment. Ensuite, en lien avec le mensonge, il est manipulateur. Mentant, il finit par berner les gens avec ses histoires et à leur faire croire mer et monde. Un peu plus et je dirais que c’est un gourou. .3. Malgré qu’il semble assez idiot avec ses conneries, il est pourtant très intelligent et arrive facilement à plier les gens à ses caprices et ses exigences. Oh ! Il est aussi très têtu. Il ne fait jamais ce qu’il ne veut pas faire et arrive toujours à avoir ce qu’il veut, étant une forte tête. Continuant sur ma lancé de défauts désagréables, Demitri est aussi très moqueur. Il adore se foutre de la gueule des gens et passe son temps à imaginez tel ou telle dans une situation embarrassante. Ne soyez pas surpris si je vous dis que les filles, il les imagine à poil xD C’est un mec après tout. x) Bon ! J’ai fini avec les mauvais côté \0> Enfin….je crois xD Avant d’aller dans le bien, une caractéristique qui est bien et mal. Demitri est casse-cou. Si vous saviez ce qu’il a déjà fait. Il n’a peur de rien [Sauf des chiens…xD] et risque souvent sa vie puisque, étant grapheur, il aime aller peindre dans des endroits dangereux, interdits ou même inaccessible. Exemple : Sur un pont, sous un train, sur un gratte-ciel…etc. En gros, il n’est pas rare de le voir suspendu dans le vide, retenu par un harnet ou simplement une ceinture et oui, il est déjà tombé, se cassant une jambe, un bras… mais il continue tout de même, grimpant de plus en plus haut. Et finalement, le bon côté qui dit tout, Demitri est égoïste. Quoi ? Ce n’est pas une qualité ? Mais oui, mais oui. Je vais vous expliquez. L’égoïsme veut dire « ne penser qu’a soi » mais peu aussi dire « tout est à moi » On peut aussi appeler ça : possessif, mais tout ça pour dire que si vous êtes un être cher pour Demitri, vous serez choyer. Il porte une grande importance aux personnes avec qui il crée des liens et prend soin de c’est personne, leur portant de petites attentions qui on pourtant leurs importances pour lui.

  • Tics, manies, etc... : Il a tendance à toujours se craquer les jointures et à se mordre les doigts, quelques fois au sang.
  • Passion & phobie ? : Sa passion s'est les graffitis, la mode & il est cynophobe, en gros, il a peur des chiens.
  • Tu aimes ? : Les pâtes - Le foot - L'art - L'Italie - Les autres cultures - Le danger - Les bons resto Italiens - Les pèches - Les prostituers - Les fouets /MUR/ [Note: Il aime le sadomaso au lit alors.....................='D]
  • Tu détestes alors ? : La douleur du coeur - Les souvenirs - Le chocolat - Le Thon - Les Bitch - Les chiens
  • Qualités : Gentleman - Énergique - Intelligent - Habile - Social - Indépendant
  • Défauts : Menteur - Têtu - Manipulateur - Moqueur - Égoiste - Casse-cou



##Biographie##


  • Famille : (2 lignes mini)



|~| In real life |~|


  • Prénom : Banane o3o
  • Age : 17
  • Serez vous actif ? : 7/10
  • Par qui ou comment avez vous connu le forum ? : Il y a des lunes o3o
  • Avez vous lu le règlement ? : Non ='D


Dernière édition par Demitri N. Moratti le Mer 6 Oct - 14:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ~» Demitri N. Moratti [80%]   Mer 6 Oct - 14:45


~» Étape 1 : L'enfance & la passion.

Demitri est né comme toutes les personnes de cette pauvre Terre. Le train de papa est entré dans la gare de maman et piaf paf wadidou akuna matata, un petit être fut créé. Toute fois, Demitri n’eut pas les parents que tous enfants rêvent d’avoir. Étant assez occupés dans leur travail, ce fut des parents à moitié présent qui vire Demitri agrandir au fil des temps, mais après un moment, ses parents constataient que le petit ne s’intéressait à rien, sauf dessiner. Ils l’inscrivirent à plusieurs activités [L’équitation, le foot, la natation…] mais rien ne le passionnait et il se laissait rapidement, mais tout changea le jour des 11 ans de Demitri, le 11 Novembre. Ses parents et lui se promenait dans les rues, faisant quelque achat ou essayant simplement de trouver des aubaines. Silencieux, Demitri les suivait sans vraiment leur porté attention et, ne faisant que suivre ses pieds, il finit par emprunter un chemin différent, entrant dans une ruelle sombre. Continuant jusqu’au bout, il se figea lorsqu’une armée de couleur qui perçaient les yeux. Sur le mur devant lui se tenait un grapheur qui était entrain de perdre un monde qui représentait le paradis. Sur le coup, Demitri fut assez intimidée par la beauté de l’œuvre, mais au fil des secondes, sa crainte se changea en admiration, en adoration et finit en passion. Dans ses souvenirs, ce fut le plus beau jour de sa vie si on oublie le fait que sa peur des chiens arriva ce jour là. Il n’avait pas remarqué que le grapheur avait un gros molosse à côté de lui et lorsqu’il approcha, le chien lui sauta dessus, lui mordant le visage et lui détruisant le dos. Il a encore quelque marque de morsure dans le dos, des cicatrices qui ne partiront jamais…


~» Étape 2 : L'épanouissement et l'avenir changent.

Une année s’écoula depuis que Demitri trouva sa passion et jour après jour, il s’était pratiqué, commençant sur des toiles pour ensuite peindre sur les murs de la ville de Naples, mais bon, ce n’est pas ce qu’il y a de plus important dans cette étape. En faite, voilà son début : Un bruit d’aboiement. Courant pour sa vie, Demitri essayait de se sauver du berger allemand de la vieille grincheuse, Mme Basinio qui n’avait pas apprécié que le grapheur vient tagger sur le mur de sa maison et avait finit par lâcher le chien. Zigzagant de ruelle en ruelle, Demitri commençait à angoisser, paniquer parce qu’il n’arrivait pas à semer le chien. Accélérant, il aperçu son billet de sorti, un grand arbre. Souplement, il sauta, agrippa une branche et monta à l’arbre, se mettant à l’abri des canines du chien enragé. Bon, il était dans l’arbre, mais il constata vite que le chien ne partirait pas, restant au pied de l’arbre. Jurant en le remarquant, il essaya de faire fuir le chien en lui criant après, mais cela ne fut que l’énerver encore plus. Désespéré, il s’installa confortablement sur sa branche et se résigna à attendre que le chien part.1…2…..3 heures passaient et…le chien n’était toujours pas parti. De plus en plus agacer, il maudit Dio [Dieu en italien pour les patates] de la faire souffrir ainsi. En plus…il avait faim…il voulait des pasta…….NOOOON !!! Dans un ultime acte de désespoir, il détacha sa ceinture et l’attacha à son cou. Oui, il était aussi désespéré que ça !!! Attachant l’autre bout à l’arbre, il s’apprêta à faire le grand saut lorsqu’il entendit une voix.

« Mon dieu !! Qu’est-ce que nous avons là…Un chien et un suicidaire … ? »

Écarquillant les yeux, Demitri tourna la tête vers l’inconnu qui venait de parler. Une chevelure brun foncé, un visage plus mature et un grand sourire moqueur… Il ne le connaissait pas, mais il l’énervait déjà.

« Je ne suis pas un suicidaire première et puis… c’est ce chien qui… »

« Aaah ? Tu as peur du chien ? Fallait le dire x) » dit l’inconnu avant de s’approcher du chien et de le faire reculer. « Voilà, tu peux descendre »

Levant un sourcil, surpris, il les fonça rapidement après, agacer. Descendant de l’arbre, il garda une certaine distance entre lui, le chien et l’inconnu avant de soupirer.

« …Hhn.. Merci >3> » dit Demitri avant de s’en aller rapidement, laissant « Superman » seul avec le chien.

Quelques jours s’écoulaient depuis sa rencontre avec le grand brun et il l’énervait encore, le faisait quelque fois chialer pour rien. Marchant pour aller à l’école, il passait le temps en kickant des roches lorsqu’une voix l’interpella.

« Hey ! Salut l’chaton »

Et merde ! Il rêvait ou quoi ? Se retournant rapidement, Demitri afficha une mine de tueur en série lorsqu’il aperçu le grand brun. Aah mais… il n’était pas seul… une jeune fille aux cheveux brun noir l’accompagnait. C’était peut-être sa petite amie… AAH !! Mais il s’en foutait royalement et brusquement, il se retourna et entra sur le terrain de l’école, passant des grilles de métal. Oh ! Attendez !!! Qu’est-ce que ce boulet faisait ici ??!... Écarquillant les yeux, il eut rapidement sa réponse.

« Chaton !! Tu ne dis pas bonjour ? Ce n’est pas bien, après tout, les jeunes se doivent d’avoir du respect pour leurs ainés, même si ceux-ci sont encore à l’école… Au faite, je m’appelle Fredero Del Luca, Freddy pour les intimes… et toi ? =D » demanda le grand brun…euuh Freddy.

Sur le coup, Demitri ne comprit pas pourquoi il lui avait répondu et il ne le sait pas encore…

« … Demitri Nathael Moratti…….. »

~» Étape 3 : L'harcellement et la première fois.
[WARNING: Yaoi non censuré ]

Un mois s’était écoulé depuis que Demitri avait eu le malheur d’apprendre que le grand…Freddy était à son école et, étrangement, celui-ci semblait être toujours où il était. Derrière lui, dans la classe à côté, au même coin perdu au coin de la cours, dans le même ranger de cassier, dans le même cours d’art… Hein ? Écarquillant les yeux, Demitri fut plus qu’étonné lorsqu’il apprit que, le chouchou du prof d’art, c’était lui. En plus…IL GRAFFAIT !!! et-et-et…TRÈS BIEN EN PLUS. Admiratif au début, il finit par éprouver de la jalousie envers Freddy et il lui fallait beaucoup de détermination pour aller lui demander des cours, voulant s’améliorer. Après cela, tous les jours après les cours, Freddy et lui allait peindre sous des ponts. S’améliorant de plus en plus, Demitri commençait calmement à apprécier Freddy, ne le portant pourtant pas encore dans son cœur, mais cela changea après le jour de la veille de Noel. Assit sur son lit son lit, fixant le sol, Demitri était un peu déprimer parce que ses parents ne célébrerons pas Noel avec lui, leur travail les ayant retenu en Russie. Pour la première fois de sa vie, Demitri était seul à Noel. Ses parents avaient toujours fait l’effort d’être avec lui pour les célébrations, étant presque une tradition familiale pour eux, un rendez vous qui n’arrive qu’une fois par année. Fixant les chiffes lumineux de son cadran, Demitri était dans la lune. Il était présentement 22h31 et dans moins de 2h, c’était Noel. Soupirant, agacé, il se laissa tomber sur son lit lorsque, soudain, il sentit une vibration au niveau de la cuisse. Sursauta faiblement, Demitri attrapa rapidement son portable qui était dans la poche de son slim et fixa l’afficheur en silence. « Monsieur l’Boulet » … Qu’est-ce qu’il lui voulait lui ? S’il l’appelait pour lui dire qu’il se saoulait et qu’il s’amusait à mort, Demitri se jura intérieurement qu’il le frapperait à mort au retour des vacances … Restant encore quelque seconde à regarder son afficheur, il finit par répondre.

« Si tu m’appel pour me dire que tu t’éclate comme une con, que tu es tellement saoul que tu as décidé de m’appeler pour me parler de ta nouvelle copine qui est en faite une branche d’arbre que tu aurais trouvé dehors par terre ou si tu veux simplement me déranger, dit le tout de suite et je raccroche… » Dit Demitri tout de suis après avoir porté le portable à son visage.

« Ohmais ?! Je ne peux plus t’appeler tout cours ou quoi ? » Lui répondit Freddy.

« Exactement…………Adieu » Lança Demitri, s’apprêtant à raccrocher.

« Oh Attend !! J’ai quelque chose à te demander !!!!! » Répondu rapidement Freddy.

«…………….Qu’est-ce que tu me veux ? » Demanda Demi, un peu curieux.

« Tu veux venir célébrer Noel chez moi ? » Lui proposa Freddy.

Sur le coup, Demitri ne su quoi dire. Il était drôlement surprit qu’il lui demande de venir chez lui…Jamais il n’y était allé et….d’un coup… Freddy lui proposait…..

« Euuuh….je sais pas…….. »

« Oh allez p’tit Chaton !! Viens =’D »

« …..Juste pour m’avoir appelé comme ça………..Non »

« Oui tu viens ! »

« Non »

« Ok. Je viens te kidnapper x) »

« Fais donc. Je raccroche et j’appelle la police »

« RAAAAH ! >[]< »

Après une demi-heure d’Oui/Non, Demitri finit par accepter et se mit en route, prenant soin de lui demander le chemin avant. Quelque minute se passa et le voilà devant la maison de Del Luca’s. En faite, il habitait dans le rue à côté de chez lui ce boulet, se qui fit grogner Demitri intérieurement. N’arrivant pas à ce résigné à sonner, il sursauta lorsque Freddy lui ouvrit la porte. Entrant en silence, Demitri détailla la maison et son attention se stoppa net sur l’arbre décoré de milles couleurs. Il était tout simplement magnifique et au pied, il n’y avait un paquet cadeau. Tien ? Il n’y en avait qu’un seul … Ils n’étaient pas quatre dans la famille de Freddy ? Pourquoi il n’y avait qu’un seul cadeau alors ? Se retournant vers Freddy, il le regarda avec une expression d’incompréhension.

« Tes parents ne sont pas là ? »

« Non, ils sont partit fêter avec de la famille de ma mère en France »

« Et ta sœur … ? Elle n’est pas là ?»

« Avec des amies »

« Aaaah…….ok »

« Bon, tu veux boire ? =’D » Demanda Freddy, un grand sourire aux lèvres, tenant une bouteille de vin rouge.

« Hein ? Mais t’es malade ?! On n’est même pas majeur !!! » Répliqua aussitôt Demitri.

…Et quelque heure passaient et trois bouteilles furent vidés. Riant comme des cons, ils se dirent tout et rien, dévoilant même leurs plus grands secrets jusqu'à ce que Freddy tende le paquet cadeau à Demi.

« Pour toi Petit Canard à crinière venant de l’Alaska et ayant été vendu sur un marché noir de prostituer ^///3///^ »

« Ah ? Alors c’était pour moi ? Merci Vieux panda finit qui se drogue au viagra et qui viens de la planète Tu-me-touche-je-te-fourre ;’D »

Déballant le paquet, il vit que c’était des bombes de peintures hautes qualités.

« Whouaaaah !!!! *[]* » S’écria Demi.

« Ce sont les meilleurs sur le marché et c’est la marque que j’utilise »

« TROP GÉNIAL !! Merci merci merci merAAAAAH !! Je n’ai pas de présent à te donner…… »

« Ooh mais on peut arranger ça… » Lui répondit Freddy, un sourire en coin.

« Hein ? » Répliqua Demi, ne comprenant rien.

« Laisse-toi faire… » Finit Freddy avant de s’avancer vers le visage de Demi pour y déposer ses lèvres.

Demitri se figea. Il était peut-être saoul, mais le baiser venait de lui remettre un peu les idées en place. Ne reculant pas, il se surprit à ne pas vouloir le repousser…se contenta de frémir faiblement et d’écarquiller les yeux lorsqu’il sentit quelque chose de liquide entrer dans sa bouche. Oui, il y avait la langue de Freddy, mais ce n’était pas ça…Ne pouvant rien faire d’autre, Demitri avala le liquide et aussitôt, il se sentit partir. Étourdit, il se laissa tombé dans le néant… Quelques minutes s’étaient passées depuis qu’il s’était évanoui. Il devait être 23h lorsqu’il se réveilla. Étourdit, il ne savait plus où il était. Il n’était plus dans le salon illuminé par l’arbre de Noel mais plutôt dans une pièce sombre simplement illuminé par les lueurs de lune qui traversait la fenêtre. Observant la pièce, Demitri essaya de se redresser, mais il remarqua aussitôt qu’il ne le pouvait pas. Un peu paniqué, il gigota et entendu des bruits de chaines. Il avait les mains liées devant lui et ses jambes était attaché chacune à l’opposer de l’autre, lui écarquillant les jambes et redressant son cul. Milles questions bombardaient l’esprit de Demi jusqu'à ce qu’il sursaute, entendant une voix derrière lui.

« T’es réveillé ? » demanda la voix qui d’ailleurs…. Était celle de Freddy.

« Non, je suis en plein cauchemar ! Qu’est-ce que tu m’as fait ?! » demanda Demitri, énervé.

« Je t’ai drogué, déshabillé et attaché =D » lui répondit directement Freddy, sans gène.

« Hein ?! Je suis à poil ?? »

« Bin oui, si je te le dis =D »

« Mais tu va me violer ou quoi ?! » demanda précipitamment Demitri.

Aucune réponse ne se fit entendre, ce qui inquiéta Demi. Ne pouvant voir ce que Freddy faisait, il sursauta lorsqu’il sentit quelque chose d’humide passer sur son anus. Lâchant un cri de surprise, il grogna de mécontentement.

« Ne me touche pas SALE PERVERS !! »

« Tais-toi ! » lui répondit rapidement Freddy. « Tu ne m’a rien amener alors, ce sera toi de cadeau » continua Freddy en enfonçant doucement son doigt.

Se crispant, Demitri lâcha un petit gémissement de douleur et serra les dents. Personne ne lui avait jamais fait ça et il n’arrivait pas à apprécier la sensation. Gigotant un peu, il continua de grogner.

« C-Connard… »

« Oh ! Tu es vierge ?! » demanda soudain Freddy.

Écarquillant les yeux, Demi jeta un rapide coup d’œil en arrière et croisa le regard curieux de Freddy qui afficha un sourire en voyant son expression.
[...]
Revenir en haut Aller en bas
 

~» Demitri N. Moratti [80%]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ouvre ton livre, ferme ton coeur[Demitri]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1 :: Corbeille V.3/V.4-