Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1
Bienvenue à Konoha High School !
Depuis les événements dramatiques de 2011, beaucoup de choses ont changées... Une étrange bactérie du fond des océans vint semer la zizanie et les humains ne sont plus vraiment pareils... La ville de konoha, 25 ans plus tard, sous le signe du chaos et d'un régime totalitaire, venez vivre l'aventure !
Oserez-vous vivre dans un monde où la normalité n'existe plus ?



 

Partagez | 
 

 ✦ Quand le vent tiède rapporte le doux parfum du lac ~ [PV Yun Wang]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ✦ Quand le vent tiède rapporte le doux parfum du lac ~ [PV Yun Wang]   Dim 3 Oct - 20:02


L'automne approchait, mais malgré le fait que le soleil brillait un peu moins, la température n'en restait pas moins douce. Junko sortait de son cours de musique, lequel avait marqué la fin de sa journée au lycée. Plutôt que de rentrer directement au pensionnat, elle préféra répéter son morceau de violon près du lac. Elle aimait l'atmosphère qui s'en dégageait, plus particulièrement en cette période de fin d'été ; l'ambiance était douce et calme, impression sûrement donnée par l'eau claire du lac qui ondoyait silencieusement, le vent tiède qui caressait sa peau et jouait avec ses cheveux ou bien tout simplement par le calme qu'inspirait le doux froissement des feuilles, bercées par le vent. Il n'y avait presque aucun bruit, Junko pouvait entendre ses pas et les battements de son cœur. Elle s'arrêta devant le lac, ferma les yeux et, humant l'odeur des nombreuses plantes qui entouraient l'étendue d'eau, s'assit près du bord. Les rouvrant, elle posa ses affaires près d'elle et commença à enlever ses chaussures et ses chaussettes afin de soulager ses pieds. Elle fourra l'ensemble dans un repli de son sac et trempa ses pieds avec plaisir dans l'eau tiède. Junko battait des pieds dans l'eau, ce qui provoquait quelques floc floc qui s'ajoutaient au chant des oiseaux. Après quelques instants passés ainsi, elle sortit de son étui son précieux violon, cadeau de sa tante. Elle caressa du bout des doigts le bois finement sculpté avant de saisir son archet et d'intercaler l'instrument entre son menton et son épaule droite. Elle ferma les yeux et entama son morceau, un air doux et triste, qui se jouait habituellement avec un accompagnement au piano, mais la mélodie simplement joué au violon avait un certain charme []. Junko joua ainsi pendant une durée qui lui était inconnue, emportée par son morceau, quand soudain elle entendit des pas qui se rapprochaient. Elle arrêta brusquement de jouer et se retourna. Elle vit approcher une jeune fille, un peu plus âgée qu'elle à première vue, avec de longs cheveux bruns qui ondoyaient autour d'elle au rythme de ses pas. Sans pouvoir expliquer pourquoi, Junko se mit à rougir. Elle se traita d'idiote de ne pas avoir entendu plus tôt quelqu'un approcher. Très vite, elle posa son violon dans son étui et se tourna vers la nouvelle venue avec un sourire gêné.

« Euh... Bonjour. »

Elle se remit à rougir en songeant qu'elle devait avoir l'air stupide, les pieds dans l'eau et les joues en feu, mais comme bien souvent, ce n'étaient que des préoccupations qui l'atteignaient elle et non les personnes en face d'elle. Pour chasser sa gêne, Junko continua à parler à cette demoiselle dont elle ne connaissait pas le nom.

« Comment t'appelles-tu, Hn ? Je ne crois pas t'avoir vue au lycée ... »

Tout en parlant, elle entreprit de sortir ses pieds de l'eau ; une fois chose faite, elle plaça ses genoux contre sa poitrine et posa son menton dessus, puis elle détailla du regard la personne qu'elle avait en face d'elle, pour enfin poser ses yeux bleu-gris sur ceux de la jeune fille, d'un marron qui tirait vers le noir.

[HS : Un, oui ce titre est bizarre voire pourri mais je n'avais pas d'idées °w°, et deux, je sais bien que tu es à l'université, mais Junko est un peu naïve et étourdie x).]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ✦ Quand le vent tiède rapporte le doux parfum du lac ~ [PV Yun Wang]   Sam 9 Oct - 14:46

*Allez sonne que j'aie plus à supporter cet enfoiré de première...*

Yun était sagement assise en cours de chinois, attendant avec impatience que la sonnerie annonce la fin de la journée. Ne pouvant pas supporter son professeur, il était normal qu'elle aie juste envie de fuir et rentrer se vautrer dans le canapé pour s'empiffrer de chocolat. Envie de femme enceinte, mais surtout de future non-fumeuse. Autant dire qu'il y avait du boulot car pour l'instant si les hormones la rendaient insupportable, le manque de nicotine y jouait aussi pour beaucoup. On dit que les gens qui essaie d'arrêter de fumer ont tendance à se rabattre sur la nourriture, dans le cas de la jeune pékinoise il n'y avait rien de plus vrai. Mais dans sa philosophie sa grossesse justifiait à elle seule sa nouvelle addiction à la bouffe. La notion de progression chez elle n'existait pas vraiment...

Le bon Dieu exauça enfin ses prières: le bruit tintant de la sonnerie retentit enfin. Il ne fallut pas plus d'une petite minute à Yun pour remballer ses affaires et quitter la salle avec euphorie. Sauf que son élan de joie ne tarda pas à retomber lorsqu'elle arriva au portail: il y avait tout un tas de fumeurs attroupés devant. La tentation était énorme mais non il fallait qu'elle résiste! C'est donc en pressant le pas que la demoiselle s'éloigna, frustrée au plus haut point. Un détour par le lac qui était en général calme lui éviterait de nouvelles mauvaises rencontres
et lui permettrait aussi de déstresser un peu. Mais comme d'habitude le manque de nicotine la faisait déprimer.

Alors qu'elle longeait la rive du lac en direction de sa demeure, un air de violon ne tarda pas à lui parvenir. Il était teinté de mélancolie et cela n'arrangea pas le moral de la demoiselle. Mais cette mélodie était très belle. Intriguée, au fur et à mesure de ses pas, Yun sentait qu'elle se rapprochait de la source de cette douce musique. Une lycéenne à en voir son uniforme était assise au bord et jouait du violon. Lorsque cette dernière vit Yun continuer de s'approcher elle s'arrêta et la salua, visiblement gênée.

-Bonjour.
-Comment t'appelles-tu, Hn ? Je ne crois pas t'avoir vue au lycée ...
-Normal je suis à l'université. Sinon je porterais le même uniforme que toi.

Yun sourit à la jeune fille et lui demanda si elle pouvait s'asseoir à côté d'elle, avant de reprendre.

-Je m'appelle Yun, et toi?



[désolée si j'ai mis du temps... --"]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ✦ Quand le vent tiède rapporte le doux parfum du lac ~ [PV Yun Wang]   Jeu 14 Oct - 20:20


« Normal je suis à l'université. Sinon je porterais le même uniforme que toi. »
« Ah pardon je n'ai pas fait attention ... » s'excusa-t-elle timidement.

Quelle gourde, songea-t-elle. Même pas capable de regarder autre chose que le visage de la personne en face de moi. Elle fixa Yun qui lui souriait chaleureusement et sans qu'elle ne sache pourquoi, elle se mit à rougir encore plus. Repoussant une mèche de ses cheveux blonds derrière son oreille, elle hocha positivement la tête à la jeune brune qui lui demandait si elle pouvait s'asseoir près d'elle.


« Je m'appelle Yun, et toi ? »
« Junko. Mais tu peux m'appeler Jun si tu veux. » répondit-elle avec un petit sourire timide.

Elle dévisagea une fois de plus la demoiselle assise à côté d'elle. Elle savait que ce pouvait être gênant, mais ne pouvait pas s'en empêcher, elle était fascinée par les traits fins de son visage et ses yeux de jais. Au bouts de quelques secondes elle cessa son observation en se grondant intérieurement. C'était stupide de fixer les gens comme ça et ça les mettait sûrement mal à l'aise. Elle se força à garder les yeux baissés afin de cesser son manège. N'y tenant plus, elle releva très vite les yeux et continua discrètement. Elle finit par remarquer le teint pâlot et les yeux cernés de son interlocutrice, et se demanda si elle ferait mieux de le lui dire avant de s'éclipser poliment ou non.

~
Non, elle n'a sûrement pas besoin de moi pour lui dire qu'elle à l'air très fatiguée... Même si ça m'inquiète quand même un petit peu. ~


Dernière édition par Junko Kimura le Mar 28 Déc - 20:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ✦ Quand le vent tiède rapporte le doux parfum du lac ~ [PV Yun Wang]   Lun 1 Nov - 12:43

-Ah pardon je n'ai pas fait attention ...
-C'est pas grave.

La jeune lycéenne regardait toujours Yun avec attention , et cette dernière avait gardé son sourire chaleureux bien qu'elle commence à se sentir mal à l'aise. Elle n'aimait pas trop être le centre d'attention des gens, a l'exception près de son petit ami mais bon ça c'était autre chose. Elle demanda à la jeune fille à ses pieds si elle pouvait s'asseoir à côté d'elle. Cette dernière accepta, les joues encore plus rouge tandis qu'elle replaçait une mèche blonde derrière son oreille. C'était trop mignon. Yun s'installa à côté de la demoiselle qui se présenta sous le nom de Junko.

-Enchantée.

Yun détourna son regard sur le lac, se disant que ça faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas retrouvé un peu de sérénité. Pas depuis le retour de l'île déserte en fait. Ca remonte à loin oui... Avec la reprise des cours, ses insomnies qui s'intensifiaient et le stresse dû à la découverte qu'elle était enceinte, il est clair qu'elle avait de quoi être épuisée autant physiquement que moralement. Surtout que par dessus cela s'ajoutait la frustration du manque de nicotine car elle devait arrêter de fumer et qu'elle ne pouvait rien prendre qui puisse substituer au tabac. Encore un pari loin d'être gagné donc, enfin pour l'instant.

Un peu perdue dans ses pensées, l'étudiante ne remarqua pas que Junko à côté d'elle la regardait toujours avec le même intérêt. C'est donc sans prêter attention à ce détail qu'elle lui demanda depuis combien de temps elle jouait du violon, car la mélodie qu'elle avait entendu plus tôt en arrivant était vraiment magnifique. En achevant ses paroles, Yun tourna la tête vers son interlocutrice et croisa son regard presque ébahit. Un peu surprise, Yun sentit ses joues rosir mais esquissa tout de même un petit sourire gêné. En fait elle se demandait bien pourquoi la demoiselle à ses côtés la regardait avec autant d'insistance. C'est pourtant pas avec sa tête de zombi au bord de la crise de nerfs qu'elle allait attiré l'attention. Si, pour faire peur à la limite. Si ça continuait comme ça elle n'aurait même pas besoin de déguisement ni de maquillage pour Halloween.


[Vraiment désolée pour le temps et le post plus que merdique...]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ✦ Quand le vent tiède rapporte le doux parfum du lac ~ [PV Yun Wang]   Lun 8 Nov - 23:44

[HS : Désolée pour le temps mis à répondre ... Peu de temps après ton post j'ai commencé à rédiger le mien, j'avais fait un truc plutôt bon (et long) et j'ai appuyé sans faire exprès sur une touche qui m'a enlevé mon curseur. J'ai pas fais gaffe, j'ai appuyé sur effacer, et paf ! page précédente et tout le texte perdu -.-' Donc j'ai essayé de tout refaire mais ça risque d'être moins bien ^^]

« Ah pardon je n'ai pas fait attention ... »
«
C'est pas grave »

Junko afficha une petite mine réjouie pour la remercier de l'excuser de son étourderie. Peu de temps après, la nouvelle venue s'assit près de Junko - qui avait les joues toujours aussi rouges d'ailleurs - et les présentations commencèrent. Intérieurement amusée par le fait que Yun et Jun avaient la même consonance, Junko répondit un "De même" poli à la jeune femme. Le silence retomba, l'une étant plongée dans ces pensées, l'autre s'adonnant à une observation plus fascinée que discrète de la première. Après quelques instants passés comme cela, Junko cessa son observation et reporta elle aussi son regard sur la surface du lac, d'où se formaient de petites rides poussées par le vent. Elle laissa ses pensées vagabonder, lesquelles survolèrent d'abord rapidement quelques moments de sa journée, puis allèrent vers sa ville natale, où reposaient ses parents. Avec un soupir intérieur, Junko pensa au problème qui l'occupait actuellement et qui revenait à chaque fois qu'elle songeait à ses parents : l'argent nécessaire pour effectuer le voyage jusqu'à Kyôto afin de se recueillir sur leurs tombes. Hors de question de quémander quoi que ce soit à sa tante. Bah, fit-elle en secouant légèrement la tête pour repousser une mèche que le vent avait placée devant son œil, les moyens de gagner de l'argent ne manquaient pas, elle trouverait bien quelque chose. A peine avait-elle terminé que Yun lui demanda depuis combien de temps elle jouait de violon, et ajouta qu'elle avait beaucoup aimé la mélodie que la jeune fille jouait avant son arrivée. Étonnée et un peu heureuse, Junko se tourna vers Yun qui, gênée, eut le rose aux joues.

« Je joue depuis mes 13 ans, ma tante m'a forcée à jouer, mais j'avoue qu'aujourd'hui je ne le regrette pas !.. » fit-elle avec un petit rire. « Et toi, tu joues d'un instrument ? » demanda-t-elle avec intérêt.


Dernière édition par Junko Kimura le Mar 28 Déc - 20:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ✦ Quand le vent tiède rapporte le doux parfum du lac ~ [PV Yun Wang]   Sam 4 Déc - 21:32

Lorsque Yun questionna Junko à propos de ses années de pratiques et ajouta qu'elle avait aimé la mélodie que cette dernière avait interprétée, la jeune lycéenne rougit légèrement ce qui était vraiment mignon.

-Je joue depuis mes 13 ans, ma tante m'a forcée à jouer, mais j'avoue qu'aujourd'hui je ne le regrette pas !..
-Ca fait donc... 4-5 ans? Tu te débrouilles vraiment bien je trouve.

Yun adressa un sourire sincère à la demoiselle face à elle, qui repris avec un certain intérêt:

-Et toi, tu joues d'un instrument ?
-Oui, de la guitare principalement. Un peu de piano par-ci par-là quand j'en ai l'occasion. Mais ce que je préfère surtout c'est le chant.

Bien qu'elle n'aie pas souvent l'occasion de le laisser percevoir, Yun était une adepte de la musique. Quasiment aussi accro qu'à la nicotine. Elle avait grandi baladée entre les concertos de Mozart, les plus grands titres de Ray Charles ou les standards de la musique chinoise. Des univers très différents mais dont la demoiselle n’était pas vraiment fan, a part peut-être le jazz. Elle préférait la fraicheur de la pop et les sonorités bien marquées du rock et toutes ses déclinaisons. Autant dire que les mélodies anglaises et japonaises surent la satisfaire.

Un peu plus loin, un groupe de jeunes hommes en smoking rentrant visiblement du travail parlaient assez fort. Il était question d'un enterrement de vie de garçon et de ce qu'ils avaient prévu pour la soirée. L'un d'eux shoota dans une canette vide mais ne fit pas attention où il l'envoya, si bien qu'elle rebondi sur la tête de Yun qui ne s'était pas retournée avant de tomber un peu plus loin. La demoiselle frotta le haut du crâne, tout en lançant un regard noir à l'auteur de ce geste. Celui-ci accouru, complètement confus, profanant milles excuses. Yun afficha un sourire et répondit que ce n'était rien mais ça ne suffit pas à rassurer le jeune bureaucrate.

-Nous allons dans un club où des groupes amateurs se produisent, pourquoi ne pas venir avec nous?

Yun se tourna vers Junko, ne sachant pas vraiment quoi répondre.

-Qu'est ce que tu en penses?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ✦ Quand le vent tiède rapporte le doux parfum du lac ~ [PV Yun Wang]   Lun 20 Déc - 0:10

« Ça fait donc... 4-5 ans? Tu te débrouilles vraiment bien je trouve. »

Junko répondit à ce compliment en chuchotant un petit merci joyeux, tandis que Yun reprenait :

«
Oui, de la guitare principalement. Un peu de piano par-ci par-là quand j'en ai l'occasion. Mais ce que je préfère surtout c'est le chant. »

Junko sourit intérieurement en réalisant qu'elle et Yun avaient la passion du chant en commun. Junko aussi adorait chanter, autant que jouer de la musique. Mais toute timide qu'elle était, elle préférait le côté "anonyme" de la musique plutôt que de se tenir sur une scène pour chanter. Elle préférait également les instruments ... "doux". Pas de guitare électrique pour elle, la légèreté du violon, de la flûte (qu'elle a toujours dans son sac d'ailleurs) et du piano lui allaient parfaitement.
Junko allait répondre quand des éclats de voix masculines qui se rapprochaient attirèrent son attention. Elle glissa discrètement les yeux vers eux : ils s'agissait d'une bande de jeunes hommes en smoking, et au fur à et mesure qu'ils avançaient, Junko capta leur discussion, qui portait sur un enterrement de vie de garçon. Elle eut une pensée furtive pour le mariage, qui la faisait rêver tout autant que les autres jeunes femmes. Tandis qu'elle y songeait, l'un deux shoota dans une cannette vide, et cette dernière atterrit sur la tête de Yun. L'objet finit sa course un peu plus loin et s'écrasa au sol avec un bruit métallique, pendant que Yun frottait le haut de crâne tout fusillant du regard le jeune homme responsable de ceci. Avant de Junko n'ait pu ouvrir la bouche pour demander à Yun si ça allait, celui qui avait malencontreusement envoyé la cannette sur Yun fonça sur cette dernière et se confondit en excuses. La jeune femme sourit en lui assurant que ce n'était rien, mais le jeune homme paraissait vraiment confus et tenait visiblement à s'excuser de manière plus concrète, car il leur proposa précipitamment :

«
Nous allons dans un club où des groupes amateurs se produisent, pourquoi ne pas venir avec nous ? »

Yun, indécise, se tourna vers Junko et lui demanda ce qu'elle en pensait. Cette dernière réfléchit rapidement : son agenda était plutôt léger en ce moment, et cela faisait un moment qu'elle n'était pas sortie s'amuser un peu. Elle acquiesça :

«
Je n'ai rien de prévu, cela ne me dérange pas de venir. »


Dernière édition par Junko Kimura le Mar 28 Déc - 20:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ✦ Quand le vent tiède rapporte le doux parfum du lac ~ [PV Yun Wang]   Mar 28 Déc - 20:08

Les deux jeunes femmes apprenaient à se connaitre et se découvraient des passions communes. Notamment celle de la musique. Toutes deux pratiquaient au moins un instrument, mais leurs goûts n'étaient cependant pas les même, leur personnalité jouant sur ce critère très subjectif. Junko allait répondre aux dernières paroles de Yun à propos des instruments qu'elle pratiquait et de sa préférence pour le chant, mais un groupe de jeunes hommes bruyants l'empêcha de prononcer le moindre mot. L'objet de leur conversation ne fut pas bien difficile à saisir tant ils en parlaient avec enthousiasme: un enterrement de vie de garçon. Cool pour eux, tout le monde ne voulait pas forcément le savoir. Yun se retourna après Junko, mais pile au moment où le groupe masculin entrait dans son champ de vision elle reçut un objet sur la tête. Métallique à en juger le bruit qu'il fit en rebondissant sur son crâne puis sur le sol un peu plus loin. Elle détourna son regard sur ce dernier qui n'était autre qu'une canette vide. Elle se retourna, l'un des jeunes hommes étant encore en position de "shoot'". Par réflexe, elle lui lança un regard noir, mais la douleur ne tarda pas à lui rappeler qu'elle n'était pas insensible. Elle se retourna et frotta doucement sa tête en grimaçant.

-*Aïeuh... Il m'a pas loupé cet enfoiré...*

Visiblement conscient de son erreur, le jeune homme qui lui avait balancer la canette accourut et proposa à Yun et Junko de venir avec eux dans un club de musique. Sur le coup, Yun ne sut pas quoi répondre et se tourna vers Junko.

-Je n'ai rien de prévu, cela ne me dérange pas de venir.

Yun réfléchit un instant, elle aussi était libre.

-Je viens aussi.

Le petit groupe partit donc en direction du club en question, et c'est sur le chemin que la jeune chinoise commença à se dire qu'elle n'aurait peut-être pas dû accepter l'invitation. Avec le boulot qu'elle avait il n'était peut-être pas temps de rentrer tard, surtout si son petit ami l'attendait pendant des heures... Ca sentait la crise de jalousie. Tant pis, au moins elle sortirait un peu de la routine, d'autant plus que ces jeune hommes étaient sympathiques. Après un quart d'heure dans la ville, ils arrivèrent au lieu dit. Des sonorités pop sur fond de folk parvenaient au petit groupe. Une ambiance cool que Yun connaissait bien flottait dans l'air et qui lui plut directement. Dommage qu'elle ne puisse pas en profiter avec un peu d'alcool. Alors qu'ils passaient l'entrée, l'odeur de cigarette venant des quelques personne fumant un peu plus loin eut bien vite fait de la ramener à une certaine morosité. Ca aussi ça lui manquait terriblement. Ils s'installèrent à une table pas très loin de la scène, sur un groupe composé essentiellement d'étudiante à première vue. Une musique fraîche, des plus agréables à entendre.





[désolée pour le temps, pas beaucoup d'inspiration ><"]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ✦ Quand le vent tiède rapporte le doux parfum du lac ~ [PV Yun Wang]   Mer 29 Déc - 17:21

Pas de problème, je suis dans le même cas ^^'

Après que l'une et l'autre aient confirmé leur présence à la bande de garçons, ils se mirent en route vers ledit club. Un silence gêné régna pendant le trajet, qui dura environ un quart d'heure. Ce silence permit à Junko de se plonger dans ses pensées sans risquer de pas entendre si on lui parlait. C'était un curieux hasard de se retrouver à cheminer vers un club de musique amateur alors qu'avant l'arrivée de ces garçons, Yun et elle en parlaient justement musique ! Elle se souvenait qu'un jour son frère l'avait emmenée dans un club de ce genre. Le groupe qui allait se produire attendait le pianiste qui n'arrivait pas, et avait demandé à la foule si quelqu'un était capable de suivre la partition qui n'attendait plus qu'un joueur. Son frère, derrière elle, avait adressé au chanteur un signe discret qui la désignait, et ce dernier c'était avancé vers elle en renouvelant sa demande. Elle s'était demandé pourquoi il était venu vers elle et pas vers un autre, mais elle avait vite compris quand un coup d'œil derrière elle lui révéla son frère qui sifflotait d'un air innocent. Bref, le résultat était que, tétanisée à l'idée de jouer devant autant de monde, elle avait décliné la proposition. Elle frissonna à l'idée qu'une telle situation de reproduise. Certes, la musique moderne ne nécessitait plus vraiment de piano, de flûte ou de violon, mais si un groupe dans un cas similaire faisait appel aux musiciens du public, serait-elle capable de surmonter sa foutue timidité ? Ça, elle l'ignorait. Quelques notes rythmées et lointaines lui parvinrent, la tirant de sa torpeur. Ils approchaient du club, à chaque pas la musique se faisait plus forte. Lorsqu'ils y pénétrèrent, l'ambiance était à son comble : une musique rythmée résonnait, le volume à fond, quelques projecteurs accrochés au plafond assuraient le spectacle des yeux. Alors qu'elle avançait, l'odeur du tabac traversa ses narines, et elle retroussa le nez : elle détestait cette odeur. Son frère fumait, mais uniquement dans sa chambre, donc même avec un membre de sa famille accro à la nicotine, elle n'était pas habituée à l'odeur âcre des cigarettes. Un peu plus loin, elle aperçut une bande de garçons qui vidaient des verres d'alcool. Elle détourna le regard et suivit le petit groupe qui finit par s'installer à une table occupée par un groupe de jeunes femmes. Junko les salua timidement avant de s'asseoir près de Yun. L'atmosphère semblait différente par rapport au club où elle était allée avec son frère quelques années plus tôt, un petit quelque chose d'indescriptible ... Peut-être la musique. Junko tourna la tête vers le groupe qui se produisait, et lorgna vers le chanteur, dont la voix se répandait, amplifiée, dans tout le club. Après l'avoir écouté pendant quelques instants, elle se tourna vers sa nouvelle rencontre et lui demanda :

«
Tu veux danser ou tu préfères qu'on reste là ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ✦ Quand le vent tiède rapporte le doux parfum du lac ~ [PV Yun Wang]   Sam 8 Jan - 18:42

A présent assises dans le club, Junko, Yun et la bande du futur marié se livraient à une brève écoute du groupe sur scène, tout en glissant quelques commentaires. Ils semblaient tous s'y connaitre pas mal dans le domaine de la scène et du monde musical d'un point de vue plus général. Cela promettait des conversations sûrement très intéressantes. Au bout d'un petit moment, Junko proposa à la jeune chinoise de rejoindre le groupe de danseurs devant la scène. Cette dernière accepta volontiers, et les deux jeunes femmes se dirigèrent donc vers l'avant de la scène. Le chanteur avait un certain charisme qui semblait beaucoup plaire au public présent à en voir le visage satisfait voir ravi des gens, tout comme le style très agréable du groupe. Un petit quelque chose emprunté à un style américain, un peu rock tout en restant assez frais et doux. Ils devaient avoir leur petite notoriété locale car dans un coin de la salle plutôt grande, un groupe d'ami chantonnaient les chansons interprétées, tandis que des jeunes filles s’extasiaient sur la prestation du groupe et se chamaillaient quand à savoir quel membre était le plus beau. Conversation typique.

Entraînée par le rythme de la musique, Yun laissait les mélodies guider son corps et ses mouvements. Sa façon de se mouvoir montrait bien qu'elle était une habituée des pistes de dance, quelles qu'elles soient. Simple fêtes, boites de nuits ou encore clubs comme celui-ci, tout était prétexte à se défouler un peu en dansant. De temps en temps elle jetait quelque regards accompagnés de sourire à Junko. Quelques inconnus en profitèrent pour se rapprocher et partager ce moment. Yun ne les repoussa pas du moment qu'ils ne devenaient pas trop pot de colle. Quelques chansons s’enchaînèrent ainsi puis le groupe quitta la scène sous les applaudissements et acclamations du public. Yun fit un signe à Junko et revint vers la table où les jeunes hommes semblaient déjà avoir bien bu. La demoiselle demanda à Junko ce qu'elle voulait boire et commanda les boissons.

-Ca te plait ce genre d'endroit? Ajouta-t-elle à la jeune lycéenne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ✦ Quand le vent tiède rapporte le doux parfum du lac ~ [PV Yun Wang]   Jeu 13 Jan - 21:27

Après que Yun ait acquiescé, elle et Junko se dirigèrent vers l'avant de la scène. La lycéenne se livra à une brève et discrète observation des personnes rassemblées aux alentours du groupe qui se produisait actuellement : une bande d'amis fredonnait la mélodie, quelques filles, quasiment accoudées à la scène, dévoraient des yeux les membres du groupe, et beaucoup dansaient, adroitement ou non, chacun oubliant ses complexes, ses problèmes, sa journée. La jeune femme était fascinée par l'expression d'adoration, d'admiration sur le visage des personnes présentes. C'est ce qu'elle aimait dans la musique : cette sensation de bonheur provoquée par une mélodie entraînante ou une voix mélodieuse. Et cette sensation de satisfaction encore plus intense lorsque l'on voit que l'on a réussi à toucher les gens en tant que chanteur ou musicien. Le sourire aux lèvres, elle se mêla aux danseurs sans toutefois trop s'éloigner de Yun. A défaut d'être extrêmement douée, elle était souple et improvisait ses mouvements au rythme de la musique. Répondant aux sourires que lui adressait parfois sa nouvelle rencontre, elle dansa jusqu'à ce que les chansons interprétées par le groupe s'achève. A ce moment-là, sur un signe de Yun, elle regagna la table où la bande de garçons ne semblait pas avoir attendu pour boire. Elle s'assit près de Yun, et cette dernière lui demanda ce qu'elle désirait boire.

«
Peu importe, mais rien de trop alcoolisé, s'il te plaît ... »

Elle ne tenait pas très bien l'alcool, alors en consommer n'était pas devenu une habitude et elle se contentait généralement de peu. Sur cette réponse, Yun commanda des boissons puis questionna Junko.

«
Ça te plait ce genre d'endroit ? »

«
Pour tout dire, j'ai un peu de mal à me sentir à l'aise au début, mais oui j'aime ce type d'endroit où on peut rendre les gens heureux avec la musique. sourit-elle, plus à l'aise qu'un peu plus tôt. Et toi ?»

Depuis qu'elle s'était rassise, Junko avait l'impression désagréable qu'on l'observait. Elle parcourut brièvement la salle du regard pour débusquer la source de cette sensation, mais avec les jeux de lumières et les danseurs qui obstruaient son champ de vision, elle ne vit pas grand-chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ✦ Quand le vent tiède rapporte le doux parfum du lac ~ [PV Yun Wang]   Dim 23 Jan - 19:14

Les deux jeunes femmes étaient à présent assises à la table où les bureaucrates étaient restées le temps qu'elles se livrent à un petit moment de danse. Elles attendaient que les boissons que Yun avait commandées soient servies, et en profitèrent pour discuter un peu. Yun introduit la conversation, demandant à son interlocutrice si elle aimait l'endroit dans lequel elle se trouvaient. Cette dernière répondit positivement, tout en nuançant par le fait qu'au début elle ne se sentait pas très à l'aise, puis retourna la question.

-J'adore, pour la même raison que toi. C'est un moyen comme un autre de se détacher un peu du quotidien.

Les jeunes hommes les accompagnant en profitèrent pour prendre part à la discussion et exposer leurs points de vue assez différents suivant la personne. C'était assez intéressant, et au fur et à mesure le temps semblait se confondre aux mélodies retentissant dans le club. Junko semblait distraite, regardant tout autour d'elle comme si elle cherchait quelque chose. La visibilité n'était pas très bonne car seul les lumières de la scène éclairaient le club, et il y avait pas mal de monde entre le public qui écoutait et les danseurs, ce qui créait une densité de population plutôt déroutante. Yun sirotait son diabolo menthe (que l'on aurait pu prendre pour du get 27 mélangé à de la limonade) tout en écoutant les jeunes hommes qui parlaient à présent des maisons de disque. Elle détourna le regard un instant vers un coin de la scène entre deux paroles, et remarqua un homme dont les yeux étaientrivés sur la table où le groupe se trouvait. Il avait un sourire très étrange...

*Louche comme type...*

Elle ne s'y attarda pas, se disant qu'ils regardait surement plus loin. Mais avec autant d'insistance... Trop bizarre pour ne pas cacher quelque chose. Une nouvelle fois elle reposa les yeux sur le coin de la scène obscur, mais l'homme en question ne s'y trouvait plus. Encore plus étrange... Interpelée, la jeune chinoise releva les yeux sur les jeunes hommes qui attendaient visiblement une réponse de sa part. Elle s'excusa et tenta tant bien que mal de réparer les pots cassés. Elle vit alors passer le type louche juste derrière le groupe.

*Il me nargue c'est pas possible*

Elle profita d'un blanc pour donner un petit coup de coude à Junko pour attirer son attention, sans quitter des yeux le type.

-Tu le connais ce mec? Depuis tout à l'heure j'ai l'impression qu'il nous épie. Il a pas l'air net.

Peut-etre qu'elle se faisait des idées, comme c'était sa spécialité, mais ça la tracassait pas mal.



(désolée pour le temps :/)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ✦ Quand le vent tiède rapporte le doux parfum du lac ~ [PV Yun Wang]   Lun 24 Jan - 21:10

Pas de problème (:

«
J'adore, pour la même raison que toi. C'est un moyen comme un autre de se détacher un peu du quotidien. »

Heureuse d'être comprise, Junko lui adressa un sourire. Puis quelques jeunes hommes se mêlèrent à la conversation, ajoutant leur point de vue, dans un ensemble joyeux et plutôt bruyant. Amusée, la jeune blonde nota que depuis leur entrée au club, la bande de garçons qui les y avaient invitées n'avaient plus rien des sages bureaucrates quittant leur travail : beaucoup avaient enlevé leur vestes pour les déposer sur le dossier de leur chaise, d'autres avaient desserré ou carrément retiré leur cravate, certains avaient déboutonné le haut de leur chemise pour être plus à l'aise. Les boissons arrivèrent, et entre deux gorgées, Yun et Junko prenaient part à la discussion, le tout bercé par les mélodies diverses provenant de la scène, pas très éloignée. Au fil du temps, une sensation désagréable finit par déranger la lycéenne, qui après quelques petites minutes mit un nom dessus : le sentiment d'être observée. Avec insistance. Afin de trouver la personne responsable de cette impression, Junko fit plusieurs un demi-tour sur elle-même pour observer la salle, mais le manque de visibilité l'empêcha de débusquer celui (ou celle ?) qui observait sans relâche leur table d'un regard appuyé. L'un des hommes remarqua son manège et Junko prétexta avoir aperçu un danseur familier avant de s'excuser. Mais elle n'étais pas tranquille, et la sensation persistait, ce qui finit par provoquer son inquiétude. Pendant un blanc dans la conversation (en réalité, la bande masculine commandait à nouveau des boissons), Yun donna un petit coup de coude à Junko, et lui chuchota après qu'elle se fut penchée vers elle :

«
Tu le connais ce mec? Depuis tout à l'heure j'ai l'impression qu'il nous épie. Il a pas l'air net. »

D'abord surprise, la jeune femme jeta un discret coup d'œil en direction de l'homme que lui désignait la chinoise.

«
Non, je ne crois pas le connaître. Mais moi aussi, j'ai la sensation d'être observée depuis un moment. Qu'est-ce qu'on fait ? ajouta-t-elle après quelques instants. Sa tête ne m'inspire pas et il pourrait peut-être nous attendre à la sortie pour je ne sais quelle raison. »

Son scénario était peut-être un petit peu exagéré, mais maintenant qu'elle savait qui avait provoqué chez elle cette désagréable impression, elle ne pouvait s'empêcher de lui jeter quelques regards furtifs. Et à chaque fois qu'elle le voyait, son regard insistant et ce sourire mauvais ne lui disaient rien qui vaille. Pari stupide, moyen pour attirer l'attention ou mauvaise action en route ? En tout cas, rester à la table lui paraissait une bonne idée pour l'instant, elle et Yun bénéficieraient de la protection du groupe d'hommes en cas de pépin. Mais comme il était parti, l'inconnu ne paraissait pas prêt de les lâcher. Ses yeux donnaient l'impression qu'une lueur de folie les habitaient à force d'être fixés en direction de leur table, ce qui fit frissonner la jeune blonde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ✦ Quand le vent tiède rapporte le doux parfum du lac ~ [PV Yun Wang]   Ven 28 Jan - 21:55

Si jusque là tout se passait bien dans le club entre Yun, Junko et le groupe de jeunes hommes qui les accompagnaient, un regard persistant venant d'un type extrêmement louche eut vite fait de perturber les deux étudiantes.

-Non, je ne crois pas le connaître. Mais moi aussi, j'ai la sensation d'êtreobservée depuis un moment. Qu'est-ce qu'on fait ? Sa tête ne m'inspire pas et il pourrait peut-être nous attendre à la sortie pour je ne sais quelle raison.
-Quoi qu'il en soit, si tu veux aller aux toilettes dis le moi je t'accompagnerai et dans tous les cas on reste avec les mecs, ils ont l'air de bien tenir l'alcool, ça pourra toujours nous aider.

Dans ce genre d'endroit il était rare d'avoir des problèmes, même si le plus souvent c'était plus lié à l'alcool qu'autre chose, mieux valait être prudent. De toute façon Junko n'avait pas l'air de fumer donc les poses clopes seraient sûrement omises pour ce soir, à moins que les jeunes bureaucrates en fassent mais il était certain qu'au moins un d'entre eux resterait en compagnie des deux jeunes femmes. Politesses et galanterie oblige, au pire Yun jouerait de sa condition de femme enceinte pour insister à ce que cette condition soit respectée en mettant simplement en avant le fait qu'elle ne pouvait pas trop s'exposer aux fumeurs. Yun observa le public un peu plus en détail et se pencha de nouveau vers Junko.
-T'inquiète pas, à ce niveau là on a de la ressource, on est entourées d'hommes qui seraient sans doute prêts à tout pour des filles en détresse, surtout suivant ce qu'ils se sont déjà mis dans le nez.

Elle adressa un clin d'oeil à la lycéenne, l'incitant à profiter encore un peu de la soirée. L'alcool certes ça pousse aux abus mais aussi aux conflits pour trois fois rien, et c'est bien ça qui est beau là dedans. Les jeunes hommes face à elles étaient à présent très à l'aise, et commençaient à aborder des sujets plus familiers, ça devenait marrant, bien qu'ils soient encore tout à fait conscient de leurs paroles et mouvements. Quelque part ce n'était pas si mal. Yun en oublia vite le type bizarre, se disant que pour l'instant elle ne risquait rien tout comme Junko.

Un groupe apparemment très populaire dans le coin entra en scène, avec un registre electro pop. Ils devaient déjà avoir leur notoriété et le fric qui va avec pour avoir le matos qu'ils possédaient... Mais la musique était vraiment super sympa et l'un des jeunes hommes, se nommant Naoki, proposa aux étudiantes d'aller danser. Une bonne occasion à saisir, se dit Yun tout en le suivant vers le devant de la scène. Pendant un moment tout se passa comme prévu jusqu'à ce qu'on l'attrape par le bras et qu'elle se retrouve dans un coin à côté de la scène, assez sombre. Le type au sourire étrange se tenait devant elle. Elle eut un sursaut et commença à prendre peur.

-Mademoiselle, enchanté, Nobuo Katsuma.
-Euh... Bonsoir.
-Excusez cette interruption dans vos occupations....

Il parlait fort bien pour un déluré.

-... Je voudrais vous parler d'un projet auquel vous pourriez vous intéressez.
-*Celui de me violer?* Hum... Lequel?
-Et bien je suis le créateur de la secte *****, et vous semblez...
-Excusez-moi je ne crois absolument en rien et ce n'est pas près de changer.
-C'est ce que vous croyez pour l'instant mais...
-Peut-etre mais croyez-moi tout va très bien pour l'instant. *Je vais jamais m'en dépêtrer...*

Un fou appartenant à une secte si ça se trouve ultra pervers... Génial... M.Katsuma tenta une fois de plus de persuader la jeune chinoise, qui roula les yeuc et fit mine d'avoir une perte d'équilibre.

-Je... je ne me sens pas bien... Excusez-moi...

Et elle s'éloigna en titubant vers la table où Junko et l'un des jeunes hommes, étaient restés. Au début ce dernier s'enquit de l'état de la jeune femme qui eut vite fait de le rassurer en retrouvant une mine radieuse.

-Le type bizarre, c'est un gars qui veut embobiner des gens pour sa secte, surtout lui adresse pas un mot. Dit-elle à Junko.

C'était pas grand chose finalement, mais on en sait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ✦ Quand le vent tiède rapporte le doux parfum du lac ~ [PV Yun Wang]   Ven 25 Fév - 14:39

« Quoi qu'il en soit, si tu veux aller aux toilettes dis le moi je t'accompagnerai et dans tous les cas on reste avec les mecs, ils ont l'air de bien tenir l'alcool, ça pourra toujours nous aider. »

Junko acquiesça, quelque peu rassurée par les conseils de Yun. Quelques secondes s'écoulèrent sans qu'aucune des personnes présentes à la table ne prenne la parole : Junko était songeuse, Yun observait le public et la quasi-totalité des garçons vidaient à grandes gorgées les verres d'alcool qu'ils avaient commandés quelques instants auparavant. La lycéenne se força de ne plus penser à cet inconnu mystérieux, après tout, les dires de Yun étaient justes, il ne pourrait absolument rien leur arriver si elles restaient près des garçons.

« T'inquiète pas, à ce niveau là on a de la ressource, on est entourées d'hommes qui seraient sans doute prêts à tout pour des filles en détresse, surtout suivant ce qu'ils se sont déjà mis dans le nez. »

Yun accompagna sa déclaration d'un clin d'œil à l'adresse de Junko, et cette dernière fut touchée par son désir de la rassurer, se promettant ensuite d'ignorer autant que possible l'homme étrange afin de ne pas attiser la curiosité de la bande de garçons et surtout de ne pas gâcher la soirée Yun avec ses inquiétudes, elle qui paraissait s'amuser, tout à fait à l'aise. Elle fit tous les efforts possibles pour oublier l'homme, à l'instar de Yun visiblement, et se plongea dans la conversation qu'entamaient les hommes qui les avaient invitées. Junko n'aurait su dire combien de temps elle resta à discuter avec Yun et la bande masculine, refoulant son inquiétude autant qu'elle le pouvait. Celle-ci remonta légèrement à la surface quand l'un des garçons, prénommé Naoki, proposa aux jeunes filles d'aller danser sur la musique entraînante que produisait le groupe qui venait de monter sur scène. Jun se mordit la lèvre : pourvu qu'elle ne croise cet inconnu au regard perçant. Elle se leva, en compagnie de Yun, de ce Naoki et de quelques uns de ses amis, et le groupe se dirigea vers le devant de la scène, commençant à danser, un peu maladroitement pour certains des hommes qui ne comptaient plus leurs verres d'alcool. Junko se concentrait sur ses mouvements, histoire de ne pas glisser le regard sur les nombreuses personnes qui l'entouraient et d'y trouver le mystérieux inconnu. A bout de quelques instants, elle s'aperçut que Yun avait disparu de son champ de vision. Bien que cela l'inquiétait, elle pensait vaguement qu'elle avait eu besoin de se rendre aux toilettes, accompagnée d'un des garçons de la bande, ou que la vague de danseurs l'avait tout bonnement éloignée d'elle. Bien loin d'imaginer qu'en ce moment même, Yun se trouvait face à celui qui les fixait auparavant, Junko continua de danser jusqu'à la fin de la chanson, non sans ressentir un petit pincement d'inquiétude. Lorsque le groupe quitta la scène, copieusement applaudi, Junko revint s'asseoir à la table où étaient restés deux ou trois hommes, vidant leur verres jusqu'à la dernière goutte. Quelques courts instants après qu'elle se soit assise, elle vit Yun revenir revenir vers eux, la mine grise. Le dénommé Naoki s'enquit de sa santé, et l'étudiante chinoise lui adressa un grand sourire pour le rassurer, avant de reprendre sa place, à côté de Junko, et de lui chuchoter :

« Le type bizarre, c'est un gars qui veut embobiner des gens pour sa secte, surtout lui adresse pas un mot. »

Le gourou d'une secte ? Bien loin de ses idées où elle imaginait un pervers qui préparait Dieu sait quelle mauvais action. Rassurée, Junko acquiesça et lui demanda comment elle pouvait l'affirmer. Yun lui conta son entrevue avec un certain Katsuma-san, et Junko frissonna à l'écoute de son récit avant de lui demander anxieusement s'il ne lui avait rien fait. La chinoise lui répondit que non, avant de lui déclarer sur un clin d'œil qu'il ne reviendrait certainement pas à la charge de la soirée. Soulagée, la jeune blonde regarda ensuite l'heure à son portable, et constata qu'il allait être pour elle temps de rentrer. Un peu déçue de quitter si vite sa nouvelle rencontre, elle s'y résigna tout de même et nota à la hâte son numéro de portable sur un morceau de papier avant de donner un petit coup de coude à Yun :

« Il va être temps pour moi de rentrer ... En tout cas saches que j'ai passé une très bonne soirée et que je suis heureuse de te connaître. Tiens, fit-elle en lui tendant le papier, j'espère qu'on aura l'occasion de se revoir. »

Junko se leva, et remercia les jeunes hommes de l'avoir invitée, ainsi que Yun, dans ce club. Elle adressa un signe de main à la chinoise, accompagné d'un sourire, s'inclina vers la bande de garçons en articulant un timide Arigatô gozaimasu et s'éloigna, sans oublier de prendre des affaires, en espérant revoir un jour Yun et, qui sait, s'en faire une amie ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ✦ Quand le vent tiède rapporte le doux parfum du lac ~ [PV Yun Wang]   

Revenir en haut Aller en bas
 

✦ Quand le vent tiède rapporte le doux parfum du lac ~ [PV Yun Wang]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand le vent siffle dans les montagnes...
» Quand le vent souffle, la tempête se déchaîne
» Ou et Quand le vent
» AMY & ELEANORE Ҩ « le doux parfum d'une fleur à peine éclose. »
» Quand le vent joue des siennes... [Rainer]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1 :: Corbeille V.3/V.4-