Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1
Bienvenue à Konoha High School !
Depuis les événements dramatiques de 2011, beaucoup de choses ont changées... Une étrange bactérie du fond des océans vint semer la zizanie et les humains ne sont plus vraiment pareils... La ville de konoha, 25 ans plus tard, sous le signe du chaos et d'un régime totalitaire, venez vivre l'aventure !
Oserez-vous vivre dans un monde où la normalité n'existe plus ?



 

Partagez | 
 

 La rentrée de Akane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La rentrée de Akane   Mer 29 Sep - 22:40

Akane arriva dans la cours du lycée. Elle se dirigea vers l'administration puis elle entra dans un salle dont la porte était grande ouverte.

<< Mademoiselle Kimiko je suppose ?? >> fit une femme derrière son bureau.
<< Euh, oui madame je suis Akane Kimiko >> répondit la jeune lycéenne. *c'est super grand ici*

La femme donna une feuille à la jeune fille ainsi qu'un carnet, puis elle lui donne le nom de son professeur et le numéros de la salle. Akane marcha vers le bâtiment principal et monta les escaliers jusqu'au 3ème étages. Elle marché en regardant chaque numéros de salle. Quand enfin elle trouva sa salle elle se mit devant la porte et toqua. *pourvue que ce professeur ne soit pas aussi sévère que celui que j'avais a Kyoto*

<< Entré ! fit une voix dans la salle. >>

Akane descendit la poignet et poussa la porte, puis entra dans la salle.

<< Bonjour >> fit Akane.
<< Bonjour >> répondit le professeur << Qui es-tu ?? >>
<< Je m'appelle Akane Kimiko et je suis la nouvelle élève. >> *pourquoi ils me regardent tous comme sa ?? *

Akane resta devant le professeur en attendent une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La rentrée de Akane   Lun 4 Oct - 22:16

J'en avais ras le bol de déambuler ... Mes professeurs ne donnaient pas cours aujourd'hui, je ne sais pas vraiment pourquoi, sûrement des réunions ou autres débats avec le conseil régional de l'éducation ? Bref, là n'était pas la question. Cette problématique était plutôt : Comment pourrais-je faire pour que l'ennui qui fondait progressivement sur mes épaules finisse par disparaître ? ... J'avais là ma petite idée.

J'étais donc sorti de l'université pour aller déambuler dans le collège, peut-être parviendrais-je à faire quelques rencontre ... Et puis même ! Ca me ferait du bien de me mêler au reste du monde, hn ? Moi qui n'avais pas souvent de contact avec l'extérieur si ce n'est pour aller faire les quatre-cent coups avec Kureha ? D'ailleurs où était-il encore passé celui-ci ? Cela faisait depuis l'épisode de la garde à vue que je ne l'avais pas revu ... Même en cours, je le croisais de moins en moins dans les couloirs et je commençais à m'inquiéter sérieusement, ce n'était pas dans ses habitudes de ne pas laisser de nouvelles ... J'espérais seulement à ce moment qu'il ne lui était rien arrivé de fâcheux, en plus de ça, les Yakuza commençaient à faire leur retour dans les environs, autant rester prudents.

Bref pour en revenir à cette matinée, je m'étais donc dirigé vers les couloirs bondés du lycée. Je n'y avais jamais mi les pieds donc j'étais un peu perdu, mais enfin, il y avait devant mon unique œil une foule de nouveaux arrivés sur le campus, ils ne devaient pas être plus avancés que moi. Pendant que ces songes me trottaient dans la caboche, je poussais avec distraction la porte d'une salle au hasard avant d'aller m'installer dans le fond, m'assaillant sous une table à côté d'un radiateur, il était chaud. Je soupirais de bien être avant que la sonnerie ne retentissent dans tout le bâtiment, me faisant sursauter, j'étais prêt à me redresser lorsque le professeur qui avait sûrement quitté sa salle pour un café y entra, suivi de très près par ses élèves.


# Et merde ... Le premier de ces petits cons qui vient s'installer au fond, à savoir au dessus de moi, je le bute ... Je le brûle avec mon briquet ! #


Cette simple phrase que je venais de forger dans mon esprit m'arracha un petit sourire, je restais donc contre ma plaque chaude sans broncher avant d'entendre un des élèves, un retardataire, entrer en bafouillant des excuses inaudibles de là où j'étais posté. Je regardais autour de moi avant de me maudire, plus aucune place de libre, cette personne allait donc venir s'assoir dans les rangs du fond ... Il suffisait qu'elle soit un temps soit peu rêveuse pour venir s'installer à la fenêtre, juste à côté du radiateur ...


- Je suis dans la merde putain ...


Et cela n'allait pas sans dire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Re: La rentrée de Akane   Mar 5 Oct - 9:13

Akane qui n'avait pas entendu la réponse du professeur, restait devant le bureau regardant par la fenêtre, plongé dans ses pensé.

*Kyoto...sa me manque tellement et pourtant sa fait seulement 1 semaines que nous avons emménager*

<< Mademoiselle Kimiko >> disait le professeur à plusieurs reprise.

*Pourquoi avoir obtenue cette bourse ? Pourquoi être venue ici alors que je ne connaît personne et puis ils ont l'air de se foutre complètement de moi*

<< Mademoiselle Kimiko Akane !! >> hurla le professeur énervé.

Akane sorti de ses pensé en sursautant.

<< Euh...Oui monsieur ? Excusé-moi >> répondit elle un peut gêné.

<< Allez vous trouvé une place et dépéchez vous >> fit il en colère.

Akane sans répondre avançât dans la salle sous l'oeil des autres élèves. Elle vit une place libre près de la fenêtre a coté d'un radiateur.

*L'air en été, le chauffage en hivers et une belle vue si je m'ennuie...cette place est parfaitement bien placé en plus il n'y a personne*

Elle s'avançât vers la place qu'elle pensé libre, mais quand elle eu fini de déballé ses affaires et voulut s'asseoir, elle aperçut un jeune homme affalé su la chaise. Intrigué elle le regardait de toute part alla prendre une chaise la mit a coté de celui-ci le regardât a nouveau et lui dit:

<< Bonjour...Je me présente Akane Kimiko et toi ?? Comment t'appel tu ?? >>


Dernière édition par Akane Kimiko le Mer 6 Oct - 7:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La rentrée de Akane   Mar 5 Oct - 21:46

J'entendais les pas se rapproche au fur et à mesure, a priori c'était une demoiselle, a en juger par son nom. Bien évidemment, je n'avais aucune habitude de ce type de noms, car n'étant pas japonais, il était difficile pour moi de qualifier les sexes en fonction du nom des autres. Je gonflais les joues en me redressant discrètement, espérant que ma tête rousse n'allait pas trop attirer le regard du prof, au pire, je pourrais peut-être sortir un de mes éternels mensonges, comme par exemple le fait que j'étais un stagiaire du professeur de mathématique, non mieux ! De biologie ! Mes capacités en biologie, notamment en anatomie, étaient plutôt développées.

Bref, je m'installais donc sur la chaise convenablement, comme un garçon bien élevé, ce que de toute évidence je n'étais pas. Les élèves devant moi ne faisaient que de me fixer en fronçant les sourcils, leurs remarques ne m'échappant pas, toujours les mêmes de toute évidence :"Il pue la clope !", "Il se baigne dans sa fumée ou alors son parfum c'est au tabac ou quoi ?" ... J'avais oublié ça ... Je n'allais pas passer si inaperçu.

A peine je sortais de mes réflexions que la tête brune à reflet roux commençait à engager la conversation ... Avec moi. Elle ne pensais tout de même pas que j'étais un de ses camarades de classe quand même ? ... Dans quelle merde je m'étais encore mis moi, hein ? Mentir ou ne pas mentir ? Telle était la question ? Bien ... On va rester honnête tout de même. Je levais donc mon visage vers elle.


- Heu ... Badou ... Badou Nails ... Et toi ?

De toute évidence elle allait se douter de quelque chose lorsque le professeur fera l'appel, elle devrait trouver cela suspect que de ne pas m'entendre être appelé. Roh et puis zut ! Et les deux gamins qui me regardaient, comme un peu choqués. Je fronçais les sourcils en les regardant. Il ne bronchaient pas et s'étaient tût directement.

- Quoi vous avez un problème ? ...

Je voyais le gamin de gauche, un petit blond plutôt maigre et ayant de légères cernes sous les yeux bafouiller quelques paroles inaudibles avant de me tourner vers son voisin. Lui était plus massif avec des cheveux noirs foncés, des traits bien particuliers, s'était évident, il était japonais.

- Ton cache-oeil ... C'est un vrai ?

Je levais le regard au ciel. Naturellement, j'oubliais que vers quinze à seize ans, les mioches posaient toujours de salles questions. Je tirais légèrement sur la pièce de cuir pour montrer un petit de ma cicatrice au dessus de mes paupières closes. Si il ne comprenaient pas, je ne répondais plus de rien. Et puis même ! J'ai vu des choses bien pires ! Un de mes professeurs lorsque j'étais encore en Russie n'avait plus de main gauche (Inspiration : Le professeur d'histoire de cette année scolaire IRL XD)

- Non il est là pour faire beau ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La rentrée de Akane   Mer 6 Oct - 20:42

Le professeur qui faisait l'appelle ne s'aperçut pas du vacarme que faisait les élèves derrière, une fois qu'il eut fini l'appel il commenças a sortir des feuilles qu'il allait distribué.

*c'est vrai que sa sens beaucoup la cigarette, mais bon sa ne me dérange pas trop au contraire sa me rappelle Kyoto ma ville, la seule ville ou je me sentez bien, j'aimerais tant y retourné. L'avantage c'est que au moins ici on ne me feras pas de réflexion sur la couleur de mes cheveux, toujours des moquerie " Hey regardé elle a des cheveux rouge, rose, et brun !!" ou encore "Carnaval c'est déjà passé tes en retard" *

Une petite mine ce dessinant sur le visage d'Akane, elle ce santé seule tout d'un coup, puis elle tourna son regard vers le garçon.

<< Sa ce fait pas de dévisagé les gens ou de leur posé des questions débile juste parce qu'ils sont différents alors laissé le et tourné vous >> fit elle un peut énervé.

<< Et alors, sa te dérange choux rouge ?? >> lui répondit il.

<< Laisse moi tranquil >> répondit Akane vexé.

Akane regarda le jeune homme, elle fut un peut choqué en voyant l'oeil de celui ci portant une cicatrice. Mais sont oeil ne l'importer guère, ce qui le troublé le plus c'est que cette homme sembler bien plus mature que tout les garçons de sa classe.
*étrange, j'ai l'impression qu'il n'a rien a faire ici. Mais alors pourquoi est-il dans cette classe ??*

<< Dit moi >> fit Akane. << Et tu vraiment élèves dans cette classe ?? >>
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La rentrée de Akane   Dim 10 Oct - 12:53

A priori les esprits n'étaient encore trop peu développés pour prendre en compte le respect et la tolérance ... Mais enfin, j'avais vécu pendant dix longues années de ma vie sans repères, en pleine ville, avec des centaines d'abrutis comme eux que je croisais sans arrêt, trois-cent-soixante-cinq jour par ans et de plus, environ trois à quatre fois dans la journée. Puis il y eut Mihaï ... C'est lui qui m'avait recueilli après la mort de Dave. Mais là n'était pas la question. Mon regard jonglait entre la jeune fille et les deux abrutis au devant.

Si je n'avais pas oublié son nom était Akane. Oui cela devait être ça. Je regardais la jeune fille en me pinçant les lèvres, en effet je n'étais pas vraiment, voire pas du tout, de cette classe. Je me raclais la gorge en recherchant une excuse potable. De plus le professeur ne semblait pas encore vraiment faire attention à ma tignasse rousse qui était pourtant facilement repérable dans cette foule d'élève ayant les cheveux, soit blonds, soit noirs des plus profonds.


- Heu ... Bah en fait je ...

- Le jeune homme et Mademoiselle Kimiko, que ces bavardages cessent immédiatement ! Je commence l'appel.


- Il manquait plus que ça ...

Les élèves étaient appelés tour à tour, il n'y avait que moi qui n'allait pas lever la main. Je gonflais les joues. Le collège ne me manquait en rien. Mais ici au moins on n'allait pas recevoir de problèmes avec la mafia. Surtout que j'étais censé en être débarrassé dans ce pays ! Sauf si le réseau russe avait des contacts avec les Yakuzas. Là tout à coup je n'étais plus très rassuré. En effet, ce n'était pas parce que je n'étais plus en Russie que j'étais en totale sécurité ... Rah ! Mais à quoi bon me pourrir la journée avec ces songes ? Si ça se trouve tout allait bien dans le meilleur des mondes et les clans russes m'avaient totalement effacé de leur liste rouge ... A moins que ... Je secouais la tête. Mon raisonnement tournait en rond.

J'attendais donc que Monsieur le professeur ait terminé l'appel pour revenir à la demoiselle, il semblait m'avoir oublié. Parfait.


- Bah ... En fait je suis agent de sécurité et je suis censé ... Comment dire ... Entrer en action si jamais la mafia portait atteinte à l'établissement

Je m'insultais moi même. C'était quoi ... Cette excuse bidon ! Bon en même temps, c'est vrai que j'avais mes berettas sur moi mais ... Fallait pas exagérer non plus. J'espérai juste que personne ne me remarque et que Akane ne le dise pas à tout le monde. Sait on jamais.

- Mais chut ... Je suis en service, si ce n'est anonymement. Aussi je te demanderai de me surnommer ... Euh ... Mikhaïl.

Alors bien joué ... Là c'était de pire en pire. Dans quelle merde est-ce que je me mettais encore moi ? Si cela se terminait mal, je finirais certainement en taule ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: re: La rentée de Akane   Mer 13 Oct - 19:16

La réponse que le jeune homme lui donna la laissa sans voix.

*Je ne comprend pas, pourquoi la mafia en aurais après notre établissement alors qu'il y a des établissement plus important que cette école. Si vraiment il est agent de sécurité pourquoi a t'il l'air si paniqué, et que fait t'il dans cette classe...Il devrait être dans les couloirs pour vraiment surveillé ce qui si passe. Je me demande dans qu'elle sorte d'école j'ai atterrit*

<< Chou-rouge pourquoi tes vexé >> reprit le garçon de devant.

Akane resta silencieuse et laissant ses main sur ses jambes serré elle regardé la table avec une petite mine triste.

*Toujours la même chose sa ne changeras jamais, si seulement Kimi était là, elle est ma seule amie, elle me dirait de les ignorés. Je vais avoir du mal à me faire des amis ici*

Akane regardât le jeune garçon puis rebaissa les yeux sur la table.

<< Dit-moi >> fit elle. << Pourquoi es-tu ici exactement ? Notre classe a autant de risque que toute les autres...à moins que...que l'un des élèves est en danger !?? >>

*Sa y est je devient folle, je me fait des films. Il va me prendre pour une folle. Faut trouvé un truc pour rattrapé le coup parce que sinon je vais être mal*

<< Euh...Désolé...Tu doit me prendre pour une folle >> fit Akane en passant sa main derrière la tête.

Le professeur s'avançât vers la table du fond il regardait les 2 élèves entrain de discuté et resté silencieux avec un air furieux.

<< Je ne dérange pas dans votre discutions j'espère >> dit il.

Akane regardât le professeur gêné et baissa la tête en s'excusant du dérangement causé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La rentrée de Akane   Mer 13 Oct - 21:38

J'allais vraiment être mal si je continuais ... Mais enfin soit. Je continuer de regarder dans toute la classe, l'appel était terminé et je n'avais bien sûr pas été appelé ... Ni même remarqué, enfin c'est ce que je pensais. Elle semblait cependant réfléchir à e que je venais de dire. Surtout il ne fallait pas que je me trahisse.

En plus de ça, le crétin de devant continuait de la narguer et cela commençait à vraiment me taper sur les nerfs. Je claquais des ongles sur la planche de la table en voyant le prof me regardais, je me mordillais la lèvre avant de le voir se décoller de son estrade et s'avancer vers la table que je partageais avec ma jeune voisine Kimiko Akane.

Je reprenais cependant ma discussion comme si de rien n'était.


- Mais nan ! T'as pas du tout l'air d'une folle. Mais pour le moment je suis sûr de rien, je mène juste ma petite enquête anonymement avec quelques collègues réparti dans tout le bâtiment ... Le hasard a simplement fait que je suis tombé dans cette classe.


Je regardais le professeur pas trop âgé qui me regardait. A première vue il ne pouvait déjà pas me blairer avec mon look quelque peu ... inaccoutumé : Jean déchiré aux genoux, veste en treillis avec T-shirt imprimé et cache-œil. Mais enfin ... J'avais pas prévu de me retrouver ici non plus hein !?

Moi je me chargeais de le regarder fixement en soupirant tandis que la jeune fille baissai le visage. J'étais conscient qu'il ne fallait pas que je me la ramène trop sous peine de finir chez les flics ... ou carrément déclaré à l'administration du campus ... Ce serait fâcheux en sachant que j'étais justement en train de préparer mon examen pour passer en seconde année d'école de médecine.


- Excusez moi monsieur. Je me présente officieusement, car je cherche à rester anonyme ici. Mikhaïl Bakounine. Je suis actuellement chargé par des services privés dont je ne citerai pas le nom à surveiller les attitudes des Yakuzas dans les alentours sans pour autant nuire à vos cours. Vous me voyez navré mais cependant j'expliquais à cette demoiselle les règles qui me furent données.

Je reprenais mon souffle après avoir déballé ce paquet de mots que je n'avais pas l'habitude de donner. Je faisais aussi un effort pour parler le plus convenablement possible afin de ne pas éveiller les soupçons. En effet, un homme chargé d'être discret et souhaitant garder une bonne image ne devait pas être aussi vulgaire que moi lorsque je suis en manque de nicotine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La rentrée de Akane   Mer 13 Oct - 22:14

Le professeur regardait le jeune garçon un peut étonné et lui dit en chuchotant.

<< Monsieur Alexeï Bakounine, veuillez m’excusé de ce dérangement vous pouvez resté autant que vous en aurais besoin, mais hélas si vous avez cru passé inaperçu je vous assure que non. Vous êtes dans un lycée et ici il est coutume de portait une tenue spécial, comme vous pouvez le constaté tout les élèves portent une même tenue de même couleur pour de pas faire de différence. Enfin j’espère que votre présence ne va pas perturbé mon cours car aujourd’hui c’est la rentré et j’ai beaucoup de chose a faire. >>

Le professeur distribua des feuilles au passage et retourna au tableau pour écrire les aides au remplissage des feuilles.
Les 2 élèves devant ce retournèrent après avoir écouté le conversation.


<< Tu vient de l’armée c’est sa ?? Et tu va te battre avec des pistolets et tout ?? >> fit un des garçons.

<< Mais non il va ce battre avec sabre comme les ninjas à la télévision >> répondit le second garçon.

<< Pauvre Chou rouge elle est terrorisé elle ose même plus bougé >> reprit le premier en riant.

Akane n’osant pas répondre de peur d’être à nouveau comparait à toute sorte de chose, tourna sa tête vers sont sac faisant semblant de cherché quelque chose dans son sac.

<< Moi j’ai trouvé mieux on dirais qu’elle a écrasé des tomates sur sa tête >> recommenças le second.

<< Vous n’avez personne d’autre a embêter que moi ?? >> répondit Akane blessé.

<< Euh….Non >> rétorqua le garçon.

Akane détourna son regarde vers le jeune garçon a coté d’elle puis ce mit a regardé dehors en retenant ses larmes.

*J’en ai assez je veut rentré à Kyoto, je déteste les élèves de cette école ils sont bien plus cruelle. Tu parle d’une école prestigieuse s’ils sont tous comme sa je ne veut pas resté*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La rentrée de Akane   Jeu 14 Oct - 7:29

OUf ! Le professeur était partit. Je pense que de toute évidence, personne n'avait d'uniforme à ma taille donc j'allais devoir venir en costume. HEIN !? Mais qu'est-ce que je raconte ? C'était juste pour aujourd'hui que je restait dans cette classe ! Uniquement aujourd'hui et aucun autre jour !

Pour quoi est-ce que je me prenais ? J'étais encore assez gamin pour croire à cette sorte de rêve de me prendre pour un agent de sécurité ? Même si je le voulais, tout mes souvenirs m'en empêcheraient. J'avais juré ne plus jamais me rapprocher de la mafia et je ne comptais pas cracher sur ma parole, mon honneur et ma mémoire pour Dave. Je secouais légèrement la tête et levais le regard au ciel lorsque les deux crétins d'en face commencèrent à débattre à propos de moi. Effectivement il m'arrivait de porter des armes ... Mais jamais je n'oserai fusiller des gens gratuitement, peut-être lorsque je serai en manque de nicotine ... A voir.


- Mais ... Vous êtes cons ou vous le faites exprès ? Si vous avez quelque chose contre les rouquins je pense que vous feriez mieux de vous en prendre à moi ... A moins que votre honneur ne soit que trop bas pour que vous vous en preniez à une jeune fille qui en plus de cela ne vous a rien fait.

Je les fixait de mon unique œil d'émeraude. Il ne bronchaient pas et me regardais avec de grands yeux avant de faire une légère moue, de se retourner et de murmurer quelque chose d'incompréhensible. L'orgueil de certain était tout de même à plaindre. Et puis même ! De mon point de vue (oui parce qu'il en a un o/) la couleur de cheveux de la jeune fille, certes ne rendant pas très naturel, me plaisais. Elle était rouge foncée, bordeaux ou aubergine, comme on veut. alors que moi mes cheveux étaient ... Orange. Voila pourquoi les jeunes devant nous devraient plutôt s'en prendre à moi seulement s'il leur reste une once d'honneur et de fierté. Ils me toisaient donc du regard avant de se retourner et de faire silence, murmurant en croyant ne pas être entendus. Mais peu importait, je ne me souciais guère de leurs réflexions puériles qui me survolaient à des miles et des miles.

- C'est pas croyable d'être aussi emmerdant qu'eux ... Mais soit ... J'espère qu'il ne t'embêterons pas trop hein ... Au pire tu m'appelles, je suis chargé de la sécurité de l'ensemble de la classe, mais ne t'en fait pas, je ne veux pas dire là qu'ils sont tout les deux dangereux, peut-être même trop bête pour pouvoir utiliser la violence correctement.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La rentrée de Akane   Sam 16 Oct - 14:33

[ Je passe en mode "première personne" parce que sa m'énerve de faire le récit à la troisième personne. ^^' ]

Ce garçon me paraissait un peut étrange, on dirais qu'il joue un rôle, comme s'il caché sa vrai identité... Si sa ce trouve il n'est qu'un simple élèves et ne veut pas l'avoué... Mais pourquoi ? Je ne comprend pas... Il à l'air si gentil, je ne voudrait pas l'embêter avec mes question stupide et puis il doit sûrement pensé à des choses bien plus importante qu'à réfléchir à des réponses sans trop révélé ce qu'il fait.

Un peu choqué par le comportement du jeune garçon assis à coté de moi, je le regardait avec un léger sourire.

Je rêve ou il vient de me défendre contre les deux débiles de devant... Non je n'est pas rêvé il la vraiment fait mais pourquoi ? Je n'est rien de spécial, enfin à part cette couleur de cheveux que je tiens de ma grand mère. Je n'est rien fait pour lui et lui m'aide... Il n'a vraiment rien de tout ces garçons que j'ai connue, il est complètement différent.

Je regardait les deux garçons ce tourné en chuchotant, sans vraiment entendre ce qu'ils disaient, mais cela m'était bien égale j'étais complètement obnubilé par ce mystérieux garçon dont je ne me souvenait même pas le nom.

Je le regardé attentivement, c'est vrai que comme moi sa couleur de cheveux était un peu étrange...Orange...Mais sa ne me dérangé pas il était la première personne que je rencontre avec une couleur de cheveux différent du brun ou du noir. Son visage qui semblait plutôt doux et harmonieux, me laissé voir une petite once de tristesse comme s'il avait était très bouleversé a un moment de sa vie.

L'appelé ? Si j'ai un problème ? Que pouvait il m'arriver de pire que de simple comparaison a toute sorte de choses...

<< Ne ten fait pas pour moi, que pourrait t'il m'arrivé de pire que de petite critiques stupide ? Et puis tu as certenement d'autres choses plus importante à faire >> lui répondit je en souriant.

<< Et puis je suis pas la seule élèves de cette classe >> reprit je.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La rentrée de Akane   Mar 19 Oct - 12:30

Des critiques stupides, subtiles, à ne prendre sans rien répondre en retour ? C'était là pourtant les causes de biens des malheurs des jeunes en ce moment. Les points de vue parfois mauvais des autres étant exposés que trop souvent en face de ces jeunes gens n'est qu'une arme très efficace, surtout envers les faibles. Je ne pensais pas qu'elle soit si fragiles mais seule, je ne parvenais pas à me persuader qu'elle puisse s'en tirer sans finir par entrer en complexe, ou encore plus ... En dépression. Le professeur semblait maintenant m'ignorer, gobant mon mensonge et se taisant de peur peut-être de me mettre en colère ... Quelque part il avait raison ... Mais enfin... La seule envie qui me passer par la tête était ...

- Alarme incendie les enfants ! Nous descendons tous nous ranger dans la cour du lycée !

QUOI !!! QUOI !!! Mon unique œil était grand ouvert. J'espérais simplement que ce n'était qu'un exercice de sécurité. je me redressais et dominait tout les élèves du haut de mon mètre 86, je me dirigeais vers le professeur pour lui dire deux mots.

- Rassurez moi ... Ce n'est qu'un exercice ? Si s'en est un, l'administration ne nous a en aucun cas mis au courant, moi tout comme mes autres collègues.


- A vrai dire ... Je ne sais pas, les professeurs non plus ne furent pas mis au courant ...


Je déglutissais et regardais par la fenêtre afin de discerner un quelconque panache de fumée puis je me retournais vers le professeur qui ne bougeait pas.


- Vous êtes nouveau ?

- Pourquoi cette question ?


- MAIS FAITES QUELQUE CHOSE !

- MAIS QUOI !!

Je grognais avant de me retourner vers les adolescents qui n'en savaient pas plus que le professeur et moi même et j'essayais de garder mon calme face à l'émeute qui se générait dans la classe.


- Bon ! Ecoutez moi ! Un peu de calme s'il vous plait !

Je regardais les élèves toujours dissipés faire silence. Les consignes de sécurités devaient être les mêmes dans un peu tout les établissement donc je me lançais dans le sauvetage de ces gosses au cas où un véritable feu finirait par se déclencher ... Et puis même ! Je suis en médecine ! Je pourrais toujours les assurer pour les premiers soins ...


- Nous allons descendre calmement ! Et j'insiste sur le calmement ... Le premier que je vois pousser son ou sa camarade finira avec des heures de retenues ! Essayais de sortir le plus calmement possible et retrouvons nous au point de rendez vous dans la cour, près du mur du fond ! Entendu ? Monsieur, passez en premier et guidez les ! Je me charge de surveiller l'arrière du groupe.

Les élèves sortirent un à un et je continuais à paniquer intérieurement. Au moins dehors, je pourrais fumer tranquillement ... Du moins avant de remonter en salle. Je fronçais les sourcils en voyant une jeune fille fouiller dans son sac et je m'approchais d'elle.


- Va avec les autres ! laisse tes affaires! Un véritable feu t'aurais entraîné depuis pas mal de temps entre quatre planches de sapin ...

- Mon ... Mon frère !

- Hn ? Si tu parle d'un élève il est déjà sor ...

- NON ! J'ai ... J'ai un souvenir de mon frère quelque part dans mon sac !


Je déglutissais. Elle avait vécu la même chose que moi ? ... Bref je la tirais en essayant d'ignorer ses cris et je prenais son sac. Il était lourd et mon poignet avait un peu de mal à le maintenir. Je criais pour la faire sortir et lui faire rejoindre le groupe.

- DEHORS ! Allez ! Retourne avec les autres maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La rentrée de Akane   Mar 19 Oct - 16:46

Je regardait le jeune garçon quand j'entendis le prof ce mettre a crié l'alarme incendie. Sa doit être un exercice comme toute les écoles le font, enfin je me levait calmement en écoutant les élèves ce mettre à paniqué. Quels bandes de débile cela ils panique pour rien. Tiens le garçon n'est plus a coté de moi ou est-il ? Je regarde vers le tableau et voit une tête dépassé de au dessus des élèves. OH ! Je ne mettais pas aperçut qu'il était si grand c'est vrai que assis il parait petit mais la c'est sur il spécial ce garçon. Je me dirige donc vers la porte du couleur comme il la demandé, dans le calme. Sans rien dire, je suis le prof ainsi que les élèves vers la sorti.

<< Rangé vous devant moi que je puisse vérifié que vous étes tous la >>

D'un coup je me rappel que j'ai laissé mon porte bonheur sur la table, je me précipite donc dans l'établissement monte les escaliers le plus vite que je peut et voit le garçon tenant une fille dans ses bras ainsi qu'un sac. Je ne savais pas pourquoi mais cela me gêné un peut. Je passait alors devant lui entrant dans la salle vers la table du fond prit un objet sur la table et retourna vers le garçon. Je prit le sac qu'il tenait dans sa main et sorti avec eux. Le professeur s'approchant de la fille la regarda.

<< Jeune ignorante saché que s'il y avait eu un incendit vous auriez pu étre morte bruler !! >>

Après avoir posé le sac, je me suis éloigné et me suis suis assise sur le trottoir en attendant que l'on puisse rentré.

<< Ben alors choux rouge tes toutes seule ?? La grande citrouille est plus la pour t'aidé apparement >>

Je levé la tête regardant le garçon devant moi. Un peut énervé je me levait et laissa ma main s'écraser sur sa joue.

<< Laisse moi tranquil pauvre débile >>

Les autres élèves ce mirent à rire en regardant le garçon qui avait une belle marque rouge sur la joue. Encore plus énervé que je ne l'était il s'approcha de moi me poussa violemment contre le sol et me donna un coup dans le ventre.

<< Tu fait moins ta maline maintenant >>

Je le regardé et ne pu retenir quelque larme qui ce mirent a coulé le long de mes joue. Tous rigolait en me regardant parterre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La rentrée de Akane   Mer 20 Oct - 20:17

La salle de classe était vide. Je m'occupais toujours de la jeune fille dont j'avais gardé le sac avant d'apercevoir une tête rouge partir par la porte. Akane ? Probablement ! Elle aussi devait avoir oublié quelque chose sur sa table ou dans son sac. Je n'avais cependant pas eut le temps de rappliquer avant qu'elle ne soit sortie. Je portais avec difficulté le sac extrêmement lourd de la jeune fille en me tordant presque le poignet dans l'effort, la poussant du coude pour la faire avancer et la calmer alors qu'elle entamer littéralement une crise d'angoisse mélangée à la colère de ne pas avoir trouvé le souvenir de son proche.

- Vous ne savez pas ce que c'est que de perdre un frère ! Vous ne savez pas ce que je ressent ! Ce que ça fait de finir seule !

S'en était trop pour moi. Je la poussais dehors en me retenant de ne pas lui retourner de gifle puis je levais les yeux vers le professeur qui se détournait de ma voisine, grondant maintenant l'autre jeune fille m'ayant "agressé" verbalement il n'y avait que quelques secondes de cela. Pour ma part, j'étais totalement dans le jazz ... Tous mes souvenirs venaient de refleurir et je me mordais frénétiquement la lèvre en ne faisant même pas attention à ce que l'enseignant me baragouinait. Je jetais un regard atteint à la jeune fille qui serrait un bijoux dans ses mains, les larmes aux yeux et finissais par soupirer. Après tout, n'aurais-je pas réagis de la même manière ? Même si s'aurait pût blesser la personne à qui je l'aurais dit ? Bref .

Je me retournais pour constater que les autres continuaient à chercher des noises à la jeune fille qui était assise sur le trottoir. Étant à l'extérieur de l'établissement, je me considérais donc comme libre de fumer une cigarette, ce que je faisais de sitôt tout en m'approchant des deux jeunes hommes, me positionnant derrière eux avant de leurs attraper les oreilles avec mes deux mains, la clope calée entre mes lèvres, me faisant marmonner les paroles suivantes.


- On vous a jamais appris la galanterie ? S'attaquer à une jeune fille probablement plus jeune que vous ? Le beau sexe ne vous intéresse donc pas ? De plus ! La frapper ?

Je les tirais en grondant, non bien sûr, le professeur lui ne voyait pas cela ... S'il me voyait les traîner comme cela, s'était moi qui finirait par avoir de gros ennuis. Je les regardais alors de mon unique oeil d'émeraude en soufflant lentement ma fumée, me dirigeant vers le chef de la bande que je calais à l'abri du regard du professeur dans le coin des murs d'enceinte du bâtiment, plaçant mes poings juste à côté de ses joues, contre la pierre froide.


- Que ce soit bien clair ... Si jamais il se passe quoi que ce soit ... Je finirais par te retrouver, bien plus rapidement que tu ne le penses ...


Bien évidemment ! Il fallait que je continue mon rôle de "protecteur" de la classe ... Mais le lendemain je ne serai sûrement plus là ... Et tout le monde se rendra compte que s'était des bobards ! De plus, le professeur risquait d'en parler à ses collègues qui lui assureront sans conséquents que personne ne s'était introduis dans leurs classes respectives pour assurer leurs protection vis à vis des Yakuza ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La rentrée de Akane   Jeu 21 Oct - 17:03

Je restait parterre, mes larmes coulant sur mes joues. Tous rigoler, aucun ne m’aidé à croire que ici ils ne connaissent pas le mot ‘solidaire’. Je ne savait plus quoi faire, ni dire, mais je savait une chose, c’est que mon année scolaire allé être la pire que j’ai jamais eu. Que des critiques, j’en avait assez de c’est garçon sans arrêt à embêter les filles, mais tiens. . .quelqu’un vient m’aidé. . .mais c’est le garçon qui était à coté de moi en cours. C’est très étrange, vue comme sa je suis sur de l’avoir déjà vue il y’a longtemps de cela.. Non, c’est dans l’album photo à maman que je les vue, il faudras que je vérifie ce soir. Il s’éloigne avec les 2 garçon. . . Tiens, pourquoi emmène t’il l’autre idiot derrière le bâtiment ? J’entend le professeur qui ne cesse de râler sur cette fille, il est énervant à la fin, elle à juste récupéré son sac c’est pas un drame.

« Monsieur, je pense qu’elle à très bien comprit vous croyez pas qu’elle assez mal comme sa »

« Je ne vous ai pas autorisé à levé la voix sur moi jeune fille. Maintenant veuillez monté avec vos camarades avant que je me fâche avec vous aussi. On a assez perdu de temps avec cette exercice »

Je regardait les élèves entré dans le bâtiment et m’aperçu que le débile d’avant n’était pas là, il était surement avec le jeune garçon. Je me dirige vers l’arrière du bâtiment, je tourne la tête au croisement et vit le débile dos contre le mur et le grand garçon face à lui le point serré contre le mur.

« Est-ce que tout va bien ?? »

Qu’est-ce qui ce passe. . .est-ce que c’est à cause de moi qu’il fait sa. . .non c’est pas possible. . .

« Je suis venue vous dire que on remonte en cours et que le professeur est très énervé donc on devrais ce dépêcher »

Je me tourne et regarde le sol, non sa peut pas être a cause de ce qu’il ma fait c’est surement pour qu’il ne recommence avec personne d’autre. Et puis de toute façon il est pas la pour longtemps et j’en suis sur après sa va être pire. A vrai dire je m’en moque d’être critiqué ou bousculé, mais je déteste être seule. Enfin qu’est-ce que sa peut faire déjà il est bien plus âgé que moi et puis. . .et puis de toute façon je m’en fout. Je me monté donc les escaliers pour retourner en classe avant que le professeur ne remarque mon absence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La rentrée de Akane   Ven 22 Oct - 21:48

je continuais à pester contre l'autre idiot. Mon poing se serrait contre la pierre froide et j'avais envie de finir par le frapper. Mais je n'avais pas la droit. Je commençais à me dissiper en le voyant baisser les yeux en bégayant, lui qui toute à l'heure, en bande, ne faisait que de se gonfler face à ses amis. Là il était bien pris au piège et s'il me venait l'envie de lui faire du mal ... Non. Je ne pouvais pas. Pas ici en tout cas. Les règlements de comptes n'étaient pas autorisés dans l'enceinte du bâtiment et puis de toute évidence : Qu'est-ce que m'apporterait le fait de le passer à tabac ou pas ?

Je me retirais en grommelant, la voix de la jeune fille était parvenue à mes oreilles. Je tournais le visage vers elle et inclinais calmement la tête afin de lui montrer ma compréhension en souriant en coin. La seule et unique chose que j'espérais c'est qu'elle ne croyait pas que j'avais de l'intérêt à faire cela pour elle ... Bien ! Je lâchais le mur avant de pousser le garçon vers l'entrée du lycée. Il avait intérêt à se dépêcher s'il ne voulais pas que la semelle de ma botte ne finisse par venir se loger sur son arrière train. Je le regardais partir en se retournant pour me lancer des regards intimidés. Quoi ? Il veut ma photo ? Il a plutôt intérêt à ne pas me chercher trop longtemps ou bien il finirait en train de moisir dans un trou à rat comme une vieille cellule dans un repère de la mafia, ou encore de la guestapo, russe.


- Bon maintenant ... Une petite cigarette avant de remonter ...

Je glissais ma main dans le fond de ma poche avant d'en sortir ma petite boîte à cigarillos dans laquelle je rangeais mes cigarettes (logique U_U XD). Je constatais qu'il ne m'en restait plus qu'une seule ... J'allais devoir faire le reste de ma journée ... SANS cigarettes ... ceci se montrait vraiment très difficile ... Mais enfin, j'allumais cette petite baguette de papier bourrée de tabac en soupirant. Ca m'avait manqué depuis la veille. Je ne pensais sincèrement jamais arrêter ces merdes qui causeraient surement ma mort et rien de plus .. Mais enfin Dave ... Je me plaquais la main au visage. Pourquoi fallait-il toujours que je pense à lui dans ces moments là ! Quand parviendrais-je à faire le deuil, à réaliser qu'il ne reviendra pas !

- Putain de ... Merde ...


Je soufflais ma fumée distraitement, répétant cette opération sur plusieurs minutes, confondant la vapeur dégagée par mes poumons en raison de l'air très froid et la fumée s'échappant de mes bronches en raison du tabac carbonisé aspiré à intervalles réguliers. Je lançais le mégot au loin avant de me détourner, remontant les escaliers, faisant chemin arrière à la sortie du bâtiment avant de toquer à la porte et d'y entrer calmement en m'excusant auprès du professeur, ignorant les insultes projetées par le voyou, me réinstallant auprès de la jeune Akanne.

- Excuse moi d'avoir été un peu long ... J'avais à passer un coup de fil


Encore un mensonge ... Quand allais-je bien finir toutes ces histoires ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La rentrée de Akane   Dim 24 Oct - 18:35

J’avait de la chance, en arrivant dans le couloir du 3ème étages, je pouvait apercevoir les élèves qui rentraient à peine dans la salle. Je me us donc mise a courir vers eux et entra en dernière. Je me dirigeait vers le font de la salle et m’assit à ma table. Je regardé vers la porte. Ils ne sont pas encore monté je pense, pourvue qu’ils arrivent avant que le professeur ne s’aperçoive de leurs absences.
Je regardait le ciel et vit que les nuages devenaient grisâtre, signe qu’il allait pleuvoir. Je regardait ma table et posa un porte clef avec un petit éléphant rose accroché à ce dernier. Je le fixait en repensant au passé, ce passé qui me manqué et me troublait à la fois.


« Je vais faire l’appel pour être sur que vous soyez tous là »

A ses mots je me mit à regarder vers la porte. Mais qu’est ce que vous faite tous les 2. . .
La porte s’entrouvris laissant paraître le jeune imbécile de tout à l’heure. Il n’était pas avec le grand garçon. . .Bizarre. . .
J’écouté le professeur faire l’appel, tout en regardant par la fenêtre.


« Bien tous le monde est là, je vais pouvoir continué. Je vais vous distribué vos emplois du temps et vos carnet d’élèves. »

Soudain, la porte s’ouvrit à nouveau pour cette fois laissé entré le jeune homme qui marcha vers ma table et s’assit à coté de moi en me disant.

« Excuse moi d'avoir été un peu long ... J'avais à passer un coup de fil »

Je le regardait dans les yeux, ou plutôt dans l‘œil (je croit sa ce dit xD) . Le mensonge n’est pas sont fort, il sens la cigarette à plein nez. Je détournas mon regard un peut fâché. Il me regarde en me mentent alors ce qu’il ma dit jusque la peut aussi être un mensonge. Je regardait mon emplois du temps et en prit connaissance. Au final il ne vaut pas mieux que les autres garçon de cette classe. Le professeur déposa un carnet d’élève sur ma table et un second emplois du temps. Je prit la 2ème feuille et la posa devant l’autre garçon.

« C’est pour toi. . .Mais sa m’étonnerais qu’un menteur en ai besoin »

Je complété le carnet que le professeur m’avait donné en repensant à tous ce que le garçon m’avait dit depuis mon arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La rentrée de Akane   Dim 24 Oct - 23:51

Et ... Merde.

Au moins j'étais mis à jour. A première vue elle le prenait vraiment mal. A croire qu'en effet elle attendais vraiment quelque chose de moi. Je soupirais bruyamment en regardant le papier. Comment je pouvais faire maintenant ? Hein ? Et puis merde ? Depuis quand je me souciais du regard des autres ? Je ... Je n'était plus en Russie ... Il fallait impérativement que je fasse quelque chose contre mes habitudes de fouineur, de chapardeur, de menteur ... Ou simplement d'informateur contre la mafia.

Plusieurs options s'offraient à moi. Tout d'abord : ne rien lui dire. Nier le fait que je lui ai menti, sauf pour le téléphone parce qu'il était vrai que sur ce coup je n'avais pas été très très malin. Je n'aurais qu'à lui dire que j'avais fumé un peu au téléphone ... M'ouais pas très convainquant en effet. Ensuite il était possible de lui dire les problèmes qui m'étaient arrivés aujourd'hui. Je suis certain qu'elle comprendrait, après tout elle n'était pas idiote... Pas comme ces deux débiles qui restaient devant nous à nous écouter alors que l'autre était un peu plus à l'avant, probablement traumatisé pour toute à l'heure. Ca pourrait marcher ... Le plan serait de parler de l'actualité, suite aux yakuzas, a ma qualification, à mon ennui pour finalement lui parler de ma bonne action envers elle ... Accompagnée bien évidemment par un beau mensonge aussi ... J'optais donc pour l'unique solution qui pourrait me faire courir à ma perte mais aussi la faire comprendre ...

- Écoutes ... Je ... J'ai à te parler sérieusement ... L'heure étant bientôt terminée je t'en parlerai en sortant de cours d'accord ? C'est vraiment très important et même si je reconnais avoir mentis sur une partie de ma vie, je vais mettre les choses aux points ...

Je faisais le vide dans ma tête afin d'être le plus précis possible après ... Ou out du moins, être clair sans avoir à approfondir et à répéter vingt fois la même chose ... J'ai perdu mes parents, j'ai été adopté dans une famille d'accueil, j'ai perdu mon frère il y a sept ans, je suis toujours triste et en colère à cause de cela ... J'ai une envie de vengeance contre la mafia encore plus que présente en moi et j'ai souvent du mal à contrôler tout le reste de ma vie suite à cela. J'espérais à ce moment simplement qu'elle allait me comprendre ...

( C'est court désolée >////<")
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La rentrée de Akane   Lun 25 Oct - 15:05

Je regardait mon carnet un tant soit peut énervé, je ne comprenais pas pourquoi il m’avait menti. Est-ce que moi j’avait inventé mon histoire ? Tout cela me mettais hors de moi je n’arrivait pas à comprendre, peut être n’avait il pas confiance en moi, ou petit que en faite il voulait prendre la classe en otage. . .non je ne pense pas il semble plutôt perturbé après ce que je lui est dit. A croire que dire la vérité lui fait peur. Enfin, je le regarde sans lui montré ma colère, je ne veut pas qu’il sache que je suis énervé. Moi qui croyait mettre fait un ami dans cette école je me suis trompé. Je baisse à nouveau les yeux mais pas de colère, plutôt de tristesse. Je me sentait trahit, mais sa devait lui être égale, il doit sûrement avoir pleins d’amis, il doit être ici depuis bien plus longtemps que moi. Je regardé la table en écoutant ses paroles.

« Écoutes ... Je ... J'ai à te parler sérieusement ... L'heure étant bientôt terminée je t'en parlerai en sortant de cours d'accord ? C'est vraiment très important et même si je reconnais avoir mentis sur une partie de ma vie, je vais mettre les choses aux points ... »

Je le regardait à nouveau. Me dire quoi, encore des mensonges ou la vérité, comment pourrais je le croire après tout il ma déjà menti une fois il peut très bien recommencé.

« Tu n’a pas à t’expliqué si tu ne veut rien me dire c’est pas grave. Et puis qu’est-ce que sa peut changé tu va me raconté la vérité et sa ce voit. . .sur ton visage sa ce lit, tu ne reviendras pas ici »

Et voilà encore une fois je mettais emporté. Je n’osait même plus affronté son regard. La sonnerie de fin d’heure retentit. Je prit mes affaires les rangeaient dans mon sac et sorti de la salle en courant. Je ne pouvait pas resté, il était sûrement en colère, ou même vexé. Après tout, je n’avait pas était très gentille sur ce coup la, je m’en voulait de lui avoir parlé comme sa. Je réfléchissait a une façon de m’excusé, mais est-ce que j’allait le recroisé un jour ?
Je marchait dans la cours la tête baissé, je réfléchissait à ce que je pouvait faire. Je vit un arbre au feuille couleur rouge et jaune et marcha vers celui ci. Je me mit contre ce dernier et me laissa glissais pour m’asseoir à son pied. Je cherché dans ma poche le petit porte clef que j’avait posé sur la table. Mais en fouillant ma poche je m’aperçut que cette dernière était troué et que le petit éléphant ni était plus. Il était sûrement tombé de poche que je suis sorti en courant. Je ne le retrouverais jamais avec tout ces élèves il à sûrement était piétiner ou ramassé pour être gardé. Je venez de perdre la seule chose qui me rattaché à mon amie d’enfance de Kyoto.



(t'inquiète pas c'est pas grave les miens sont toujours plus court que les tiens donc sa serait plutôt à moi de m'excuser)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La rentrée de Akane   

Revenir en haut Aller en bas
 

La rentrée de Akane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [THEME - PV] J'ai raté mon entrée à défaut de ma rentrée !
» Un mois de retard pour la rentrée
» • Une nouvelle Rentrée, Une nouvelle élève. || Validée.
» Un costume bien taillé pour la rentrée
» Grand bal de rentrée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Konoha Gakuen [Next Gen] 2.1 :: Corbeille V.3/V.4-